+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Réponses aux objections historiques contre la primauté et l’infaillibilité du Pape (2)

Dossier sur la Papauté : ici

image

Nous publiions les dossiers PDF de deux livres réfutant un grands nombre d’objections historiques contre la primauté et l’infaillibilité du Pape, écrits par l’abbé (et futur cardinal) Louis-Nazaire BÉGIN et l’abbé Benjamin-Marcellin CONSTANT. Nous publiions aussi l’l’Histoire apologétique de la Papauté de Mgr Justin FÈVRE (ici) Malheureusement, ces trois ouvragees ne couvrent pas toutes les objections de ce genre, c’est pourquoi nous proposons ici la recension de ces questions que nous traitons nous-mêmes. Cette recension inclut des articles traitant de sujets déjà traités dans les dossiers PDF précités car nous les jugeons particulièrement importants :

Des Pères de l’Eglise ont-ils placé le siège de Jérusalem au dessus de celui de Rome ?

La résistance de Polycrate d’Ephèse au Pape saint Victor

La résistance des rebaptisants aux Papes

La Papauté au concile de Nicée (325)

La Papauté au concile de Constantinople (381) et son fameux 3è canon

La Papauté au concile d’Ephèse (431)

La Papauté au concile de Chalcédoine (451) et son fameux 28è canon

Saint Grégoire le Grand (vers 540-604) 

Saint Grégoire le Grand et les titres de « pape universel » et d' »évêque universel »

Saint Grégoire le Grand a-t-il nié l’inspiration des Maccabées ?

Saint Grégoire le Grand a-t-il nié le Filioque ?

Le cas du Pape Honorius

Le Pape Honorius envoya des lettres dans lesquelles certains croient lire une hérésie au patriarche Serge de Constantinople. Pour une documentation complète au sujet de ce Pape et de sa perfection doctrinale, nous renvoyons le lecteur aux chapitres afférents des deux livres disponibles dans ce lien, ainsi que dans celui disponible pour celui-ci (le livre du second lien a été écrit après les autres, il les reprend en partie et est beaucoup plus complet). Et pour ce qui est de la censure qu’il connut posthume par le IIIè concile de Constantinople, nous revoyons le lecteur à notre article démontrant que ce concile proclama en fait l’infaillibilité des Papes, et traitant de la vraie portée de cette censure : L’Infaillibilité du Pape proclamée en 681 ?

L’Infaillibilité du Pape proclamée par le IIIè concile de Constantinople (680-681)

La Papauté et le concile illégitime « in Trullo » (691-692)

Les Fausses décrétales d’Isidore Mercator

Le mythe de la papesse Jeanne

Réfutations des calomnies répandues contre le Pape saint Grégoire VII

Innocent III

Le Pape Innocent III a-t-il nié sa propre infaillibilité ?

La condamnation par le Pape Innocent III du Sac de Constantinople de 1204

Du prétendu gallicanisme de Charlemagne et de saint Louis

Le Concile de Constance et l’infaillibilité du Pape

La négation de l’infaillibilité romaine par Pierre d’Osma est-elle restée sans condamnation ?

Nicolas V et l’esclavage des Noirs

Pie II à propos du Christ dans sa lettre au sultan de Constantinople (à venir)

Le mensonge de la débauche du Pape Alexandre VI

Le Pape Léon X a-t-il parlé du Christ comme d’une fable ?

« beaucoup de Pontifes Romains ont été hérétiques » selon Adrien VI ?

Léon XIII

Biographies de Léon XIII

Mgr Bernard O’REILLY : Vie de Léon XIII : d’apres les mémoires authentiques fournis par son ordre ; ecrite avec l’encouragement, l’approbation et la bénédiction de Sa Sainteté le pape, lui-même (l’auteur indique dans la fin de sa préface que cette biographie a été corrigée par le Pape Léon XIII)

Mgr Charles de t’SERCLAES : Le pape Léon XIII : sa vie, son action religieuse, politique et sociale ; Tome 1 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6580650k.texteImage (Gallica) ou https://archive.org/details/lepapelonxiiisa00baungoog/page/n10 (archive.org, plus pratique a priori) ; Tome 2 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6580821j.texteImage ; Tome 3 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6582787k.texteImage. Cette oeuvre reçut une lettre félicitation du Pape saint Pie X.

Sur le prétendu libéralisme de Léon XIII

Mgr Justin FEVRE, article Léon XIII a-t-il été, comme on le dit beaucoup, un Pape libéral ? paru Revue du monde catholique, 1er janvier 1907 : https://laportelatine.org/bibliotheque/liberalisme/textes_tradition/leon_13_pape_liberal_fevre_1907.php

Père Salvatore BRANDI, SJ, La politique de Léon XIII : https://archive.org/details/lapolitiquedel00bran/page/n181

Père Georges CERCEAU, SJ, Catéchisme de Léon XIII : les principaux enseignements de Léon XIII, extraits des encycliques, lettres et allocutions de sa sainteté : https://archive.org/details/catechismedeleon00cerc/page/n6

Sur le prétendu « ralliement à la république » de Léon XIII

Léon XIII lui-même : la plupart des gens critiquant Léon XIII en l’accusant d’avoir commandé le « ralliement à la république », et par-là à l’idéologie révolutionnaire n’ont souvent pas lu ces deux documents d’où on tire cette accusation. Leur seule lecture réfute à elle seule grandement cette accusation. Nous proposons donc à remédier à ce manque en lisant son encyclique Au milieu des sollicitudes du 16 février 1892, ainsi que sa Lettre Notre consolation du 3 mai 1892 aux cardinaux français.

Charles BELIN, alias Aventino, cardre d’Action française donc insoupçonnable de complaisance pour un Pape qui aurait vraisemblablement ordonné de se rallier à la république, rendit justice à Léon XIII dans deux livre préfacés par Dom Jean-Martial BESSE :

La politique de Pie X publié en 1911 dont les deux premiers chapitres traitent su « ralliement » de Léon XIII (http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=1095 ou https://archive.org/details/legouvernementde00aven/page/n10). voici le détail des deux chapitres concernés :

CHAPITRE I

LE CARACTÈRE DU PONTIFICAT DE PIE X.

Prétendue contradiction entre les actes de Pie X et ceux de Léon XIII. — Circonstances qui ont contribué à former le caractère de Pie X.

CHAPITRE II

LA PAPAUTÉ ET LE RALLIEMENT.

Raisons qui ont légitimé la tentative de Léon XIII en faveur d’une transaction avec le pouvoir républicain. De M. Jules Ferry a M. Loubet, tous les présidents de la République n’ont pas cessé de réclamer l’intervention romaine dans les affaires intérieures et extérieures de la France. — La mort du Ralliement n’est pas l’oeuvre de Rome ; Paris en a signé l’arrêt.

La doctrine de Léon XIII contre le libéralisme et la démocratie publié en 1914 (http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=270 ou https://archive.org/details/ladoctrinedelo00aven/page/n8). En voici le sommaire :

CHAPITRE I

L’obéissance envers le pouvoir civil.

CHAPITRE II

La forme des gouvernements.

CHAPITRE III

L’obéissance due au Saint-Siège.

CHAPITRE IV

L’action des catholiques.

CHAPITRE V

Les relations entre l’Église et l’État.

CHAPITRE VI

Autour du Ralliement.

CHAPITRE VII

Les rapports entre catholiques et non-catholiques.

CHAPITRE VIII

La neutralité scolaire.

CHAPITRE IX

La démocratie chrétienne.

CHAPITRE X

Libéralisme philosophique et doctrinal.

Mgr Henri DELASSUS manifeste une allégeance totale à la politique française de Léon XIII, et ce en particulier dans son oeuvre maîtresse La conjuration antichrétienne ! Ses oeuvres sont consultables gratuitement et dans leur intégralité ici et ici. Or personne ne doutera que Mgr DELASSUS était royaliste et contre-révolutionnaire. Bien plus, le Pape saint Pie X félicita Mgr DELASSUS pour l’ensemble de son oeuvre, et en particulier pour La conjuration antichrétienne, comme nous en faisons la démonstration dans notre article Mgr Henri DELASSUS : un maître pour tout catholique !.

Pie XI et les Cristeros

Pie XI fut trompé

Il y a eu une entreprise de manipulation envers Pie XI, montée par des éléments subversifs exigeant la paix au Mexique, fut-ce au prix de la trahison. Pour ce faire, ils ont fabriqué des faux affirmant que le gouvernement reconnaissait le droit aux Églises Catholiques d’exister et d’agir comme bon leur semblait, dans le respect des lois. La lutte devenant sans objet, Pie XI crut donc nécessaire d’appeler ses fidèles à la paix. Il a été dupé dans cette affaire, ce n’était pas un complice actif. Lire à ce sujet es deux articles en espagnol :

Los errores que marcaron el inicio y el final de la Guerra Cristera

Al descubierto la “operación de inteligencia” que selló la Guerra Cristera

La condamnation des Cristeros était légitime

Lorsque le Pape Pie XI a signé le traité qui annulait les plus iniques des lois anticléricales (lois qui ont été effectivement suspendues puis supprimées), les Cristeros étaient vaincus – le fait est indéniable. Si le gouvernement mexicain les a liquidés, non seulement le Pape n’y est pour rien, mais le président CALLES l’a fait en se parjurant de la manière la plus abjecte. Les évêques mexicains ont ensuite réclamé la cessation d’une guerre perdue et donc sans but : les morts aussi bien Cristeros que fédéraux faits lors d’un guerre perdue d’avance étaient donc illégitimes. En cela ils ont au moins enlevé au gouvernement mexicain le semblant de légitimité de ces massacres. Et si certains mexicains catholiques ont voulu à tout prix continuer cette guerre, il était légitime et nécessaire de les condamner.

Hugues KÉRALY a réécrit l’histoire (dans la première édition de son livre), en faisant croire que les Cristeros étaient en passe de renverser le gouvernement lorsque le Pape Pie XI les aurait trahis en signant son traité.

La condamnation de l’Action française par Pie XI

Que signifie « spirituellement, nous sommes des sémites » (Pie XI) ?

Pie XI et Pie XII étaient-ils personnalistes ? (à venir)

Pie XI et Pie XII ont-ils accepté la laïcité des Etats ?

Pie XII et la nazisme

Matière du sacrement de l’Ordre : Pie XII contre le concile de Florence ?

 Jean-Paul II et la croix renversée

Benoît XVI et François ont-ils fait le signe satanique des cornes du diable ?

François a-t-il nié l’existence de l’enfer ainsi que d’Adam et Ève ?

11 commentaires sur “Réponses aux objections historiques contre la primauté et l’infaillibilité du Pape (2)

  1. Pingback: Démonstration de la primauté de Pierre et de la Papauté | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Pingback: De quand date la Papauté ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  3. Pingback: La Papauté depuis les apôtres | +†+Yesus Kristus azu+†+

  4. Pingback: Saint Grégoire le Grand et le titre d’ « Evêque universel  | «+†+Yesus Kristus azu+†+

  5. Pingback: Réponses aux objections historiques contre la primauté et l’infaillibilité du Pape (1) | +†+Yesus Kristus azu+†+

  6. Pingback: Histoire apologétique de la Papauté | +†+Yesus Kristus azu+†+

  7. Pingback: Pie XI et Pie XII ont-ils accepté la laïcité des Etats ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  8. Pingback: Matière du sacrement de l’Ordre : Pie XII contre le concile de Florence ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  9. Pingback: Que signifie « spirituellement, nous sommes des sémites » (Pie XI) ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  10. Pingback: Des Pères de l’Eglise ont-ils placé le siège de Jérusalem au dessus de celui de Rome ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  11. Pingback: Réfutations des calomnies répandues contre le Pape saint Grégoire VII | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :