+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Léon XIII, son prétendu libéralisme et son prétendu « ralliement à la république »

Dossier sur les accusations portées contre les Papes dans l’Histoire : ici

Le Pape Léon XIII est victime de nombreuses calomnies tant au sujet de son pontificat qu’au sujet de sa vie avant de devenir Pape. En effet, les détracteurs de ce Pape devaient lui « créer » un passé libéral pour « justifier » un pontificat prétendument libéral. En effet, le Pape Léon XIII fut l’un des plus efficaces opposants aux ennemis de Dieu. Aussi ces derniers devaient trouver un moyen de détourner les catholiques de ses enseignements. De plus, cela leur donnait l’occasion de contribuer à une de leurs entreprises favorites et les plus fructueuses pour aboutir à leurs objectifs : détourner les catholiques de l’obéissance au Pape tout court : ainsi coupés de l’enseignement et du gouvernement de leur chef visible, les catholiques s’en trouvent désunis, sans direction sûre et dispersés à tout vent de doctrine ! Le plus malheureux est que les mensonges des détracteurs de ce grand Pape depuis la fin du XIXè siècle ont tellement été diffusés à grand renfort de journaux vendus en masse et de livres largement diffusés qu’aujourd’hui même parmi les catholiques les plus fidèles, beaucoup croient, de bonne foi c’est entendu, en tout ou partie de ces accusations. Nous nous proposons ici de rétablir la vérité sur cet illustre pontife.

Biographies de Léon XIII

Pour rétablir la vérité sur la vie de Léon XIII, voici trois biographies. La première d’un saint, la seconde approuvée par Léon XIII lui-même et la troisième félicitée par saint Pie X. Aussi la première et la troisième sont insoupçonnables de complaisance avec le libéralisme et donc avec Léon XIII si celui-ci avait été libéral, et la deuxième ne peut pas être infidèle à la vérité car si Léon XIII était libéral, pourquoi aurait-il approuvée une biographie de lui qui n’aurait pu qu’aller contre ses idées ?

Voici ces biographies :

Saint Jean Bosco, dernier saint signalé à avoir ressuscité un mort : Il più bel fiore del collegio apostolico ossia la elezione di Leone XIII (La plus belle fleur du collège apostolique, l’élection de Léon XIII), Torino, 1878, Tipografia e Libreria Salesiana. Texte italien original ici, traduction française ici.

Mgr Bernard O’REILLY : Vie de Léon XIII : d’après les mémoires authentiques fournis par son ordre ; ecrite avec l’encouragement, l’approbation et la bénédiction de Sa Sainteté le pape, lui-même (l’auteur indique dans la fin de sa préface que cette biographie a été corrigée par le Pape Léon XIII)

Mgr Charles de t’SERCLAES : Le pape Léon XIII : sa vie, son action religieuse, politique et sociale :

Tome 1 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6580650k.texteImage (Gallica) ou https://archive.org/details/lepapelonxiiisa00baungoog/page/n10 (archive.org, plus pratique a priori) ;

Tome 2 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6580821j.texteImage ;

Tome 3 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6582787k.texteImage.

Cette oeuvre reçut une lettre félicitation du Pape saint Pie X.

Sur le prétendu libéralisme de Léon XIII

Mgr Justin FEVRE, article Léon XIII a-t-il été, comme on le dit beaucoup, un Pape libéral ? paru Revue du monde catholique, 1er janvier 1907. Numérisation de la version originale : ici. Version dactylographiée : ici.

Père Salvatore BRANDI, SJ, La politique de Léon XIII : https://archive.org/details/lapolitiquedel00bran/page/n181

Père Georges CERCEAU, SJ, Catéchisme de Léon XIII : les principaux enseignements de Léon XIII, extraits des encycliques, lettres et allocutions de sa sainteté : https://archive.org/details/catechismedeleon00cerc/page/n6

Sur le prétendu « ralliement à la république » de Léon XIII

Léon XIII lui-même : la plupart des gens critiquant Léon XIII en l’accusant d’avoir commandé le « ralliement à la république », et par-là à l’idéologie révolutionnaire n’ont souvent pas lu ces deux documents d’où on tire cette accusation. Leur seule lecture réfute à elle seule grandement cette accusation. Nous proposons donc à remédier à ce manque en lisant son encyclique Au milieu des sollicitudes du 16 février 1892, ainsi que sa Lettre Notre consolation du 3 mai 1892 aux cardinaux français.

Charles BELIN, alias Aventino, cadre d’Action française, donc insoupçonnable de complaisance pour un Pape qui aurait vraisemblablement ordonné de se rallier à la république, rendit justice à Léon XIII dans deux livre préfacés par Dom Jean-Martial BESSE :

Le gouvernement de Pie X publié en 1911 dont les deux premiers chapitres traitent du « ralliement » de Léon XIII (http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=1095 ou https://archive.org/details/legouvernementde00aven/page/n10). Voici le détail des deux chapitres concernés :

CHAPITRE I

LE CARACTÈRE DU PONTIFICAT DE PIE X.

Prétendue contradiction entre les actes de Pie X et ceux de Léon XIII. — Circonstances qui ont contribué à former le caractère de Pie X.

CHAPITRE II

LA PAPAUTÉ ET LE RALLIEMENT.

Raisons qui ont légitimé la tentative de Léon XIII en faveur d’une transaction avec le pouvoir républicain. De M. Jules Ferry à M. Loubet, tous les présidents de la République n’ont pas cessé de réclamer l’intervention romaine dans les affaires intérieures et extérieures de la France. — La mort du Ralliement n’est pas l’oeuvre de Rome ; Paris en a signé l’arrêt.

La doctrine de Léon XIII contre le libéralisme et la démocratie publié en 1914 (http://www.liberius.net/livre.php?id_livre=270 ou https://archive.org/details/ladoctrinedelo00aven/page/n8). En voici le sommaire :

CHAPITRE I

L’obéissance envers le pouvoir civil.

CHAPITRE II

La forme des gouvernements.

CHAPITRE III

L’obéissance due au Saint-Siège.

CHAPITRE IV

L’action des catholiques.

CHAPITRE V

Les relations entre l’Église et l’État.

CHAPITRE VI

Autour du Ralliement.

CHAPITRE VII

Les rapports entre catholiques et non-catholiques.

CHAPITRE VIII

La neutralité scolaire.

CHAPITRE IX

La démocratie chrétienne.

CHAPITRE X

Libéralisme philosophique et doctrinal.

Mgr Henri DELASSUS manifeste une allégeance totale à la politique française de Léon XIII, et ce en particulier dans son oeuvre maîtresse La conjuration antichrétienne ! Ses oeuvres sont consultables gratuitement et dans leur intégralité ici et ici. Or personne ne doutera que Mgr DELASSUS était royaliste et contre-révolutionnaire. Bien plus, le Pape saint Pie X félicita Mgr DELASSUS pour l’ensemble de son oeuvre, et en particulier pour La conjuration antichrétienne, comme nous en faisons la démonstration dans notre article Mgr Henri DELASSUS : un maître pour tout catholique !.

%d blogueurs aiment cette page :