+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Seize astuces pour ne jamais devenir catholique

Texte repris, modifié et amélioré d’un contributeur de gloria.tv

Ne faites pas comme Henry et moi, ne faites pas la bêtise de vous accrocher au catholicisme! Voici les seize astuces à suivre impérativement pour être sûr de ne jamais être tenter de devenir Catholique :

1°: Ne lisez jamais la Bible. Ou seulement les passages que l’on trouve dans les ouvrages de vulgarisations de masse ou qu’on utilise dans les rites maçonniques ou qu’on prêche dans les églises fondamentalistes américaines. Surtout, ne lisez jamais des passages comme : Jacques II, 24, 1 Corinthiens XIII: 2, 1 Corinthiens XIII: 13, Matthieu XXV: 31-46, … vous finiriez par comprendre que le sola fide n’a pas de fondement biblique ! Ni Matthieu XVI: 17-19, Jean XXI: 15-22, ni Actes I: 12-26 ; II: 14-42 ; III: 1-26 ; V: 1-11 ; X: 1-48 ; XI: 1-18 ; XV: 1-35 ; I Pierre et II Pierre … vous comprendriez trop facilement la Primauté de Pierre (voir ici et ici)! Ni Matthieu V: 29-32 ou XIX: 1-9 et Marc IX: 42 50, vous verriez que la position polémique de l’Eglise sur le divorce a des fondements bibliques! Oubliez aussi Matthieu XIX: 10-12 et 27-29; Luc XVIII: 29-30 et  I Corinthiens VII: 32-35 et 38, ou vous risquez de vous apercevoir que le Célibat consacré a un fondement biblique aussi. Ne lisez pas non plus des passages comme Luc XXII: 14-20 ou Jean VI: 25-69, vous commenceriez à vous poser des questions sur l’Eucharistie ! Et surtout pas Luc I: 26-56 (surtout pas I: 48 !!!), Jean II: 1-12, Jean XIX: 26-27 et Apocalypse 12, sinon vous commenceriez à vous intéressez à Marie et ça c’est très dangereux si on veut à tout prix éviter d’être Catholique! Surtout ne faites jamais le lien entre Apocalypse XI: 19 et Apocalypse XII: 1 et faites comme si la division en: chapitres et versets avait toujours existé. Sinon, vous pourriez même admettre le Dogme catholique de l’Assomption et du Couronnement céleste de Marie ! Et ne faites surtout jamais le lien entre Matthieu IX: 1-8 et Jean XX: 21-23 car alors vous découvririez que le Christ a transmis à Ses Apôtres le pouvoir de pardonner les péchés et, le sachant, vous iriez immédiatement vous confesser à l’un de leurs Successeurs! Ne lisez pas non plus Jean III: 5 ni Matthieu XXVIII: 19-20 ou vous comprendriez l’importance du Baptême pour être sauvé et ne lisez pas cela à Matthieu XIX: 13-15 si vous ne voulez pas en arriver à la conclusion la plus logique concernant le Baptême des enfants! Etc.

Ne lisez surtout jamais la définition qui est faite de l’Eglise en I Timothée III: 15 car sinon, vous pourriez comprendre le « Nulla salus extra Ecclesiam » de Saint Cyprien et agir en conséquence ! Et ne vous demandez surtout jamais quel était l’Ancien Testament utilisé par les Auteurs sacrés du Nouveau Testament car sinon vous risquez d’en venir à vous intéresser à des Livres comme Tobie, I et II Macchabbées, Sagesse de Salomon, etc (voir iciiciici et ici). Et alors à comprendre, entre autres choses, le Purgatoire, la Communion des Saints etc.

2°: Ne lisez pas l’Histoire des premiers Chrétiens écrite par ceux qui l’ont vécu ou leurs Doctrines écrites par ceux qui les prêchaient ou les méditaient : la Didachè (contemporaine de l’Evangile selon Saint Matthieu), Saint Clément de Rome, pape (contemporain de l’Evangile et de l’Apocalypse selon Saint Jean), Saint Ignace d’Antioche,  Saint Justin MartyrSaint Irénée de LyonSaint Cyprien  … vous trouveriez trop de choses troublantes sur la Présence réelle du Christ dans l’Eucharistie ou sur la Primauté de Rome et de son évêque au sein de l’Eglise Universelle qui renforcent ce que dit la Bible sur ces points où une difficulté d’interprétation aurait pu subsister (voir ici et ici).

3°: Ne vous demandez jamais d’où vient votre Bible. Ou ne cherchez pas de réponse à cette question ! Vous finiriez par entendre parler des Conciles catholiques d’Hippone (393), de Carthage (397) et de Trente (1545-1563), des Papes catholiques St Sirice (384-399) et St Gélase Ier (492-496) (voir ici) et de saints Pères et Docteurs de l’Eglise catholique comme Saint AugustinSaint Jérôme ou Eusèbe de Césarée.

4°: Croyez sans broncher et sans réfléchir à tout ce que votre TV vous dit sur le Pape, sa politique, sa pensée ou ses propos. N’allez surtout pas chercher le texte complet ou la vidéo complète de ses discours et ne lisez pas ses Encycliques ! Et surtout ne lisez pas son livre Lumière du monde, vous finiriez par croire que celui qu’on vous a toujours apprit à voir comme un vieillard cacochyme froid et distant doublé d’un nazi hystérique a finalement du bon sens et une profonde humanité !

5°: N’assistez jamais à une messe chantée, célébrée selon sa forme dite « extraordinaire » ou « traditionelle » (voir ici).

6°: Ne vous demandez jamais quelle est l’ « organisation » sur cette Planète à l’origine du plus d’actions et de mouvement humanitaires parmi les plus efficaces et qui gère le plus d’écoles dans le monde avec les meilleurs résultats.

7°: N’écoutez jamais les arguments contre l’avortement (voir iciici et ici), contre le « mariage pour tous », contre la peine de mort ou contre la pornographie d’un Catholique : vous finiriez par le trouver logique et humaniste ! Continuez simplement à le traiter de facho et à vous boucher les oreilles quand il vous parle…

8°: Ne vous intéressez pas à l’Histoire de l’Eglise, sauf à ce qui en est présenté dans les manuels scolaires, dans la série Inquisitio, dans le Da Vinci Code et autres dan-browneries ou dans les tracts et BD de Jack Chick et compagnie (voir iciici et ici). Surtout ne lisez ni Jean-Christian Petitfils, ni Stéfane-Marie Lepetit, ni Jean Dumont, ni Jean Sévilla, ni Vincent Badré, ni Régine Pernoud, ni le rabbin David Dalin!

9°: Fermez les yeux devant tous les fruits de la Civilisation chrétienne : des hôpitaux aux notes de musique en passant par les soupes populaires, des soins pour les plus démunis aux conditions de travail dignes en passant par le repos dominical, de la transmission du savoir à la méthode scientifique en passant par les universités, de l’idéal chevaleresque au chant grégorien, … et jusqu’à la notion même de Personne humaine et donc de Dignité humaine et jusqu’à l’idée de Progrès induite par la conception linéaire du Temps et de l’Histoire ! Mais aussi les églises et les cathédrales romanes, gothiques, baroques, etc, et les basiliques pontificales, toute la sculpture et la peinture religieuses, les vitraux, les fresques, … et en littérature : Chrétien de Troyes, François-René de Chateaubriand, Charles Péguy, Georges Bernanos, CS Lewis, JRR Tolkien, Michael O’Brien, etc …

10°: Ne cherchez jamais à dégager le sens spirituel profond et le message évangélique (mais si ! il y en a un! et parfois évident!) du Monde de Narnia ou du Seigneur des Anneaux.

11°: Si vous êtes du genre intello, déjà bien formé religieusement, alors ne vous plongez pas dans les plus grands théologiens catholiques : Saint Anselme, Pierre Lombard, Saint Thomas d’Aquin  Louis Bouyer… Ou (plus abordables) Saint Augustin etc.

12°: Si vous êtes un néophyte en spiritualité et en histoire des religions, ne lisez pas Le Catholicisme pour les Nuls.

13°: Si vous êtes musulman, ne découvrez pas le témoignage de Joseph Fadelle, ex-Mohammed Moussaoui al’Fadel, et surtout ne tentez pas la même expérience que celle qu’il a faite : lire honnêtement et attentivement tout le Coran puis faire la même chose avec le Nouveau Testament ou avec la Bible entière.

14°: Si vous êtes protestant, libéral ou fondamentaliste, ou franc-maçon, ne découvrez ni le témoignage de Scott et Kimberly Hahn ni celui de Michel Viot ni celui de Maurice Caillet. Mais surtout pas celui de Danelle et Richard Borgman (et même si vous n’êtes pas protestant : fuyez ce témoignage-là si vous tenez vraiment à être tout sauf Catholique et à haïre l’Eglise catholique !)

15°: Contentez-vous toujours de ce qu’ « on » vous dit sur la Doctrine catholique sans jamais aller vérifier dans le Catéchisme de l’Eglise Catholique (CEC) ou son Coppendium (intégralement en ligne tous les deux sur le site du Vatican) si ce qu’ « on » vous dit correspond à la réalité des Enseignements et de la Foi de l’Eglise

16°: SURTOUT : ne vous servez JAMAIS de votre Raison pour essayer de discerner la Vérité religieuse de l’erreur!!!!!

Combien, pour avoir enfreint l’une ou l’autre de ces consignes, ont fini Catholiques! Et le pire c’est qu’ils en sont très heureux maintenant! Alors, si vous ne voulez pas finir comme eux, Catholiques et heureux de l’être, suivez bien toutes ces consignes à la lettre. Bon, pour suivre à la lettre la neuvième consigne, sur les fruits de la Civilisation chrétienne, il faut s’exiler en Corée du Nord ou en Arabie Saoudite. Et pour suivre à la lettre la dernière, il faut vraiment s’endurcir un maximum ou se faire lobotomiser avant chaque lecture ou réflexion un tant soit peu spirituelles (ce qui est facile avec la TV, remarquez !).

Bon, en tout cas, je vous aurais prévenu …

Advertisements

5 commentaires sur “Seize astuces pour ne jamais devenir catholique

  1. Très bel article, qui cible l’essentiel, avec une p’tite touche ironique : c’est parfait ! ‘Un homme averti en vaut deux !’ 🙂

  2. Miss Lizzie
    17 mars 2014

    La civilisation Chrétienne ( au sens catholique j’entends) a en effet apporté les hôpitaux, le repos dominical , des conditions de travail humaines ( qui se résumaient au lundi mardi jeudi et vendredi), les monastères et couvent qui receuillaient les pauvres et ceux voulant rester célibataires pour se vouer aux autres ( célibat DIABOLISE dans ce monde moderne et égoïste où tant de gens pondent des marmots juste pour avoir statut de parent).

    Qu’a apporté le Protestantisme ???

    -L’individualisme ,
    -l’Industrie,
    -des conditions de travail déshumanisées
    -l’esprit du Commerce, de la grande distribution et de la Consommation
    -la réhabilitation du prêt-à-intérêt
    – la colonisation des WASP qui n’ont jamais Christianisé les indigènes mais les ont massacré
    – le massacre des catholiques dans les pays aujourd’hui Protestants

    la liste est longue !

  3. Maxime Georgel
    16 octobre 2015

    En effet lisez les Pères, et constatez que l’enseignement catholique en est éloigné

  4. jeannot
    30 octobre 2015

    Merci beaucoup pour cet article. Nous vous soutenons car vous nous aidez à affermir notre foi

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :