+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Les fondements bibliques de la Papauté (3): Luc XXII, 32: le Christ donne à saint Pierre le charisme d’infaillibilité


Toutes les preuves de la Papauté: ici

image

L’infaillibilité de saint Pierre et par suite des Papes qui découle nécessairement de la promesse du Christ en Matthieu XVI, 18, se fonde de manière plus spéciale encore sur ce passage de la Sainte Écriture: « Vous, vous êtes demeurés avec moi dans mes épreuves ; et moi, je vous prépare un royaume, comme mon Père me l’a préparé, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël.  » Et le Seigneur dit :  » Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment ;’mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point ; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères «  » (Luc XXII, 28-32)

Ce passage est assez éloquent pour se passer de commentaire car comment la prière du Christ pourrait-elle être vaine et donc comment la foi de Simon-Pierre pourrait-elle défaillir ? De plus, comment imaginer que le Christ confie à Saint Pierre la charge d’affermir ses frères si lui-même pouvait tomber dans l’erreur ? Ça n’aurait pas de sens, ce serait condamner les chrétiens à l’enfer en cas de défaillance du chef !

Cependant, je ne peux que vous suggérer de lire cette sentence de saint Augustin (354-430) qui exprime merveilleusement bien comment cette prière du Christ ne peut pas être vaine: « Si, défendant le libre arbitre non selon la grâce de Dieu, mais contre elle, tu dis qu’il appartient au libre arbitre de persévérer ou de ne pas persévérer dans le bien, et que si l’on y persévère, ce n’est pas par un don de Dieu, mais par un effort de la volonté humaine, que machineras-tu pour répondre à ces paroles du Maître: «J’ai prié pour toi, Pierre, afin que ta foi ne défaille pas»? Oseras-tu dire que malgré la prière du Christ pour que la foi de Pierre ne défaille pas, cette foi eût défailli néanmoins, si Pierre avait voulu qu’elle défaillît, c’est-à-dire s’il n’avait pas voulu persévérer jusqu’à la fin? Comme si Pierre eût pu vouloir autre chose que ce que le Christ demandait pour lui qu’il voulût! Qui ignore que la foi de Pierre devait périr, si sa propre volonté, la volonté par laquelle il était fidèle, défaillait, et qu’elle devait demeurer jusqu’au bout, si sa volonté restait ferme? Mais puisque la volonté est préparée par le Seigneur, la prière du Christ pour lui ne pouvait être vaine. Quand il a prié pour que sa foi ne défaille pas, qu’a-t-il demandé en définitive, sinon qu’il ait une volonté de croire à la fois parfaitement libre, ferme, invincible et persévérante? Voilà comment on défend la liberté de la volonté, selon la grâce, et non contre elle. Car ce n’est pas par sa liberté que la volonté humaine acquiert la grâce, mais plutôt par la grâce qu’elle acquiert sa liberté, et pour persévérer, elle reçoit, en outre, de la grâce le don d’une stabilité délectable et d’une force invincible » (De la correction et de la grâce, chapitre VIII, paragraphe 17).

Une précision linguistique s’impose toutefois. En effet, il faut souligner que le Christ s’adressant à Simon-Pierre commence à lui parler au pluriel en lui disant: « satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment », et Il continue sa phrase au singulier en disant: « mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point ». Cette distinction peut être difficile à percevoir en français car il existe le vouvoiement de politesse, et en anglais ou c’est le même mot, ‘you‘ pour dire tu et vous, c’est encore pire. En revanche, dans les langues telles que le grec, le latin, l’espagnol ou l’allemand dans lesquelles le vouvoiement de politesse soit est inexistant soit use de deux mots différents pour le vous de politesse et le vous de pluriel, cela se voit nettement. En effet, voici le texte grec de Luc XXII, 31-32: « [31] Εἶπεν δὲ ὁ κύριος, Σίμων, Σίμων, ἰδού, ὁ Σατανᾶς ἐξῃτήσατο ὑμᾶς, τοῦ σινιάσαι ὡς τὸν σῖτον: [32] ἐγὼ δὲ ἐδεήθην περὶ σοῦ, ἵνα μὴ ἐκλίπῃ ἡ πίστις σου: καὶ σύ ποτε ἐπιστρέψας στήριξον τοὺς ἀδελφούς σου. » En effet, ὑμᾶς signifie vous au pluriel et ne peut en aucun cas avoir le sens français du vouvoiement de politesse; σοῦ signifie toi au singulier et σου, ta au singulier également.

Cela signifie que satan a réclamés tous les Apôtres, présents alors, pour les faire chuter, mais le Christ a prier uniquement pour saint Pierre afin qu’il ne puisse pas défaillir. C’est exactement la même chose aujourd’hui: le Pape seul, successeur de saint Pierre est infaillible à titre individuel, alors que les évêques, successeurs des Apôtres ne le sont pas. Les évêques ne sont pas infaillibles à titre individuel mais ils le sont à titre collégial, soit lors d’un concile général, soit par la voie du magistère ordinaire-universel, mais ceux sont là des questions théologiques dont il n’est pas question ici.

Comme pour notre article sur Matthieu XVI, 18, laissons la parole à Dom Prosper GUÉRANGER, OSB, Abbé de Solesmes qui résume bien la chose: « En saint Luc, chapitre XXII, on lit ces paroles du Sauveur à saint Pierre : « Simon, Simon, Satan a demandé à vous passer tous au crible comme le froment ; mais moi, j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Et toi, quand tu seras converti, confirme tes frères. »

La tradition de l’Orient comme de l’Occident a vu dans ces paroles, non point un incident particulier de la vie de saint Pierre, mais une prérogative distincte accordée à cet apôtre comme chef de toute l’Église et continuée dans ses successeurs.

Les apôtres sont en péril de la part de Satan ; Jésus pourrait les secourir directement; il ne le fait pas. Leur foi court des risques ; ce sera Pierre qui les sauvera. II suffit pour cela que sa foi ne défaille pas ; car bâtis sur Pierre, ils doivent croire comme lui. Le Sauveur intervient dans cette œuvre merveilleuse, en obtenant par sa prière divine que la foi de Pierre soit toujours ferme et stable. Fort de cet appui qui ne peut manquer, Pierre sera la force de ses frères. Confirmés par lui, ils résisteront aux pièges et aux violences de Satan ; et cet heureux résultat dans lequel Pierre n’est que l’instrument sera dû à l’efficacité de la prière du Fils de Dieu. « Ainsi donc, dit saint Léon, c’est dans Pierre que la force de tous les autres est garantie, et le secours de la grâce divine est ordonné de cette manière, que la solidité accordée à Pierre par le Christ est conférée par Pierre aux apôtres3. » Pierre qui ne peut mourir, puisque l’Église vit par lui, sera le docteur universel dans toute la suite de ses successeurs ; l’Église devra à Pierre l’immutabilité dans la foi qui pour elle est la vie, et tout l’honneur en revient à la miséricordieuse bonté du Sauveur qui a opéré cette merveille par sa prière.

Lors donc que Jésus-Christ déclare que la foi de Pierre ne manquera jamais, ne dit-il pas par là même que Pierre sera infaillible dans son enseignement ? Lorsqu’il lui donne la charge de confirmer dans la foi ses frères, ne nous apprend-il pas par là même que la permanence de Pierre dans la foi ne lui vient pas de ses frères, mais que celle dont ils jouissent eux-mêmes leur vient de la confirmation, de l’affermissement que Pierre leur confère. Or, c’est dans l’ordre de la foi que cette prérogative est donnée distinctement à Pierre, et en lui au Pontife romain ; la conclusion ne saurait donc être autre que celle-ci : Le Pontife romain est personnellement infaillible dans l’enseignement de la foi. » (De la Monarchie Pontificale, 2è édition, 1870, pp. 142-144)

En lisant ces lignes, vous vous dites peut-être: « Je croyais pourtant avoir entendu que tous les Apôtres étaient infaillibles ? » C’est tout à fait vrai. Nous le savons par ces paroles du Christ à Ses Apôtres: « Celui qui vous écoute, m’écoute, et celui qui vous méprise, me méprise ; or celui qui me méprise, méprise Celui qui m’a envoyé. » (Luc X, 16), ainsi, c’eût été une grande injustice que le Christ ait obligé à écouter ses Apôtres si ceux-ci pouvaient défaillir. Mais la différence entre la promesse du Christ saint Pierre et celle qu’Il dit aux autres est que dans le premier cas il s’agissait d’une promesse individuelle touchant à sa charge particulière de paître le troupeau (la papauté) et ayant pour vocation de passer à son successeur comme chef de l’Église de l’Église; tandis que celle faites aux autres Apôtres le fut à titre collectif et pour leur qualité d’Apôtre qu’il n’ont pas transmis, ils n’ont transmis que leur épiscopat.

Il y encore d’autres passages du Nouveau Testament qui prouve l’infaillibilité de l’Église et donc de son chef. D’abord Matthieu XVI, 18 où le Christ annonce qu’il est le Rocher sur lequel il édifiera Son Église contre laquelle les portes de l’enfer ne prévaudront pas. En effet, Pierre sa voit faire cette promesse à cause de la vérité qu’il vient de professer et deviné ainsi le roc inébranlable de la vérité contre les portes de l’enfer qui sont les erreurs, il est donc inconcevable que saint Pierre ou ses successeurs puissent errer dans la foi. Plus loin, en Matthieu XVIII, 17, le Christ ordonne: « Celui qui refuse d’écouter l’Église doit être considéré comme un païen et un publicain », or ce serait contraire à la justice parfaite de Dieu ainsi qu’à son être qui est la vérité même que d’ordonner qu’on obéisse à l’Église si cette dernière pouvait se tromper… Enfin, saint Paul dit à Timothée: « Je t’écris ces choses, quoique j’espère aller bientôt vers toi, afin que, si je tarde, tu saches comment il faut te conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et la base de la vérité. » (I Timothée III, 14-15), l’Eglise est donc la colonne et la base de la vérité, partant de là, il est inconcevable qu’elle puisse enseigner une erreur. Dans le cas des deux derniers passages, saint Pierre n’est pas citer, mais il est évident que l’édifice infaillible ne peut pas supporter de chef faillible comme pierre de fondement… Saint François de Sales (1576 – 1622), évêque de Genève, Docteur de l’Église et grand convertisseurs de protestants, raisonnait ainsi: « L’Eglise a toujours besoin d’un confirmateur infaillible auquel on puisse s’adresser, d’un fondement que les portes de l’enfer, et principalement l’erreur, ne puissent renverser, et que son pasteur ne puisse conduire à l’erreur ses enfants: les successeurs de saint Pierre ont donc tous ces mêmes privilèges, qui ne suivent pas la personne, mais la dignité et la charge publique » (Les controverses, partie III, ch. 6 art. 14, in: Œuvre de saint François de Sales, Annecy 1892, t. 1, p. 305. orthographe française modernisée)

Nous pouvons aussi avancer que l’infaillibilité de l’Église et du Pape étaient préfigurée dans l’Ancien Testament. En effet, celui qui refusait d’obéir au grand prêtre devait être mis à mort. « Si une affaire relative à un meurtre, à une contestation, à une blessure, — objets de litiges dans tes portes, — te paraît trop difficile, tu te lèveras et tu monteras au lieu que Yahweh, ton Dieu, aura choisi. Tu iras trouver les prêtres lévitiques; et le juge en fonction à ce moment [en qualité de grand prêtre] ; tu les consulteras, et ils te feront connaître ce qui est conforme au droit. Tu agiras d’après la sentence qu’ils t’auront fait connaître dans le lieu que Yahweh aura choisi, et tu auras soin d’agir selon tout ce qu’ils enseigneront. Tu agiras selon la loi qu’ils enseigneront, et selon la sentence qu’ils auront prononcée, sans te détourner ni à droite ni à gauche de ce qu’ils t’auront fait connaître. Celui qui, se laissant aller à l’orgueil, agira sans écouter le prêtre qui se tient là pour servir Yahweh, ton Dieu, ou sans écouter le juge, sera puni de mort. » (Deutéronome XVII, 8-12). Il y avait donc un haut sacerdoce qui disait infailliblement la vérité concernant les litiges. Il ne peut en être autrement sinon Dieu serait infiniment injuste d’ordonner de s’y référer et de mettre mort ceux qui refuseraient !

Le grand-prêtre pouvait consulter Dieu par l’Urim et le Thummim, deux pierres qui faisaient partie du pectoral et qui lui permettaient donc d’être infaillible car grâce à elles, il transmettait simplement ce que Dieu lui disait. On trouve dans l’Ancien Testament plusieurs occurrences de ces pierres où il est clair qu’elle rendent infaillible, autrement ces phrases n’auraient pas de sens: Nombres XXVII, 21; I Samuel XXVIII, 6; Esdras II, 63; Néhémie VII, 65.

Enfin, l’Église appelle l’autorité doctrinale infaillible du Pape la « Chaire de saint Pierre » ou parfois, la « Chaire de Pierre » tout court. Il est plus qu’évident que la plus explicite préfiguration de cette infaillibilité est la « Chaire de Moïse ». Cette dernière n’est pas mentionnée dans l’Ancien Testament mais le Christ en parle comme d’une institution existante et connue. La « chaire de Moïse » de l’ancienne Synagogue était infaillible. Lorsqu’une question relevant de la religion ou de la morale était disputée ou pas assez claire, les juifs devaient soumettre leurs différends ou leurs doutes au verdict de la chaire de Moïse. La chaire de Moïse était un tribunal, qui tranchait avec une autorité souveraine et infaillible les questions religieuses ou morales. Les scribes et pharisiens assis sur la chaire de Moïse interprétaient la Loi, et ce sans aucune possibilité d’erreur mêmes s’ils étaient les pires pécheurs du monde par ailleurs; et le Christ dit Lui même de leur obéir pour cette raison peut important leurs actes: « Alors Jésus s’adressant au peuple et à ses disciples leur dit: «Les scribes et les pharisiens sont assis sur la chaire de Moïse. Observez donc tout ce qu’ils vous disent, mais ne faites pas ce qu’ils font. Car, ils disent bien ce qu’il faut faire, mais ne le font point» » (Matthieu XXIII, 2-3). Ainsi, de même que lorsque les scribes et les pharisiens parlait depuis cette chaire, ils étaient infaillibles, lorsque le Pape s’exprime dans certaines conditions (car le Pape n’est pas infaillible à chaque instant, en toute condition et pour toute question), il est infaillible et ceux quelques fut les péchés des scribes, pharisiens ou Papes ! Les Pères de l’Église parlent de cette Chaire de Moïse: cliquer ici.

Il faut enfin souligner que l’infaillibilité du Pape et de l’Église est une nécessité. Déjà pour comprendre la Bible: elle est incompréhensible autrement que de manière assez superficielle sans une autorité autorisée pour en faire l’enseignement. En effet, chez les Hébreux de l’Ancienne Alliance, il était interdit de lire du prophète Ezéchiel ainsi que le début du livre de la Genèse avant d’avoir atteint l’âge de trente ans. La lecture des livres saints étaient aussi sous le contrôle étroit des lévites. Nous avons aussi des exemples dans le Nouveau Testament: saint Pierre dit déjà à son époque « qu’aucune prophétie de l’Ecriture ne procède d’une interprétation propre » (II Pierre I, 20) et que les Épîtres de saint Paul recèlent des difficultés et que beaucoup les tordent pour leur propres perditions: « Croyez que la longue patience de Notre-Seigneur est pour votre salut, ainsi que Paul, notre bien-aimé frère, vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres où il aborde ces sujets ; il s’y rencontre des passages difficiles à entendre, et que des personnes ignorantes et mal affermies détournent, comme elles font les autres Écritures, pour leur perdition » (II Pierre III, 15-16). De même, lorsque le diacre Philippe croise l’éthiopien qui lit le prophète Isaïe, lorsque il lui demande s’il comprend ce qui il lit, l’éthiopien lui répond qu’il ne peut le comprendre si on ne lui enseigne pas: « Un ange du Seigneur, s’adressant à Philippe, lui dit : « Lève-toi, et va du côté du midi, sur la route qui descend de Jérusalem à Gaza ; celle qui est déserte. » Il se leva et partit. Et voici qu’un Ethiopien, un eunuque, ministre de Candace, reine d’Ethiopie, et surintendant de tout ses trésors, était venu à Jérusalem pour adorer. Il s’en retournait, et, assis sur un char, il lisait le prophète Isaïe. L’Esprit dit à Philippe : « Avance, et tiens-toi près de ce char. » Philippe accourut, et entendant l’Ethiopien lire le prophète Isaïe, il lui dit : » Comprends-tu bien ce que tu lis ? » Celui-ci répondit : » Comment le pourrais-je, si quelqu’un ne me guide ? » Et il pria Philippe de monter et de s’asseoir avec lui. » (Actes VIII, 26-31).

Publicités

33 commentaires sur “Les fondements bibliques de la Papauté (3): Luc XXII, 32: le Christ donne à saint Pierre le charisme d’infaillibilité

  1. Pingback: Démonstration de la primauté de Pierre et de la Papauté | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Dan
    24 janvier 2016

    1 Cor 3
    11
    Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus Christ.
    Galates 2

    7
    Au contraire, voyant que l’Évangile m’avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, –
    8
    car celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi l’apôtre des païens
    eph 2
    20
    Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire.

    Que vous compreniez se,ces passages comme ça est une chose… Mais!

    1. Jésus parle à Pierre et à personne d’autre, il n’à pas dit sur toi et ta déscendance, ou toi est ceux qui te suivront etc.. donc là déjà il faut être très tordu ou même orgueilleux ou croire en la réincarnation pour se sentir concerné dans cette discussion entre Jesus et Pierre..

    Vous écrivez:
    Ce passage (Luc 22v28à32) est assez éloquent pour se passer de commentaire car comment la prière du Christ pourrait-elle être vaine et donc comment la foi de Simon-Pierre pourrait-elle défaillir ? De plus, comment imaginer que le Christ confie à Saint Pierre la charge d’affermir ses frères si lui-même pouvait tomber dans l’erreur ? Ça n’aurait pas de sens, ce serait condamner les chrétiens à l’enfer en cas de défaillance du chef !

    Déjà pierre (dans le conttexte de la bible seul Pierre pas le pape) n’ est pas le chef.. mais Jesus lui dit quand tu serra convertis affermis tes frères.

    Le chef de l’Eglise c’est Jesus:
    Eph 5v23 Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.

    Ne pas oublier que juste après que Jesus à dit cela il annonce a Pierre qu’il vas le renieras

    2. vous cité sait Augustin! rien qu’a la première phrase la tête gonfle.

    Saint Augustin (354-430), théologien, prédicateur, père et docteur de l’Église, « le plus glorieux des docteurs catholiques, le type du théologien et le grand roi de la doctrine », auteur des Confessions et de la Cité de Dieu

    Paul dans la bible:
    Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec amour

    3. vous écrivez
    Si, défendant le libre arbitre non selon la grâce de Dieu, mais contre elle, tu dis qu’il appartient au libre arbitre de persévérer ou de ne pas persévérer dans le bien, et que si l’on y persévère, ce n’est pas par un don de Dieu, mais par un effort de la volonté humaine, que machineras-tu pour répondre à ces paroles du Maître:
    Je rajouterai
    La bible dit
    Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Éternel des armées

    4. vous écrivez
    J’ai prié pour toi, Pierre, afin que ta foi ne défaille pas»? Oseras-tu dire que malgré la prière du Christ pour que la foi de Pierre ne défaille pas, cette foi eût défailli néanmoins, si Pierre avait voulu qu’elle défaillît, c’est-à-dire s’il n’avait pas voulu persévérer jusqu’à la fin? Comme si Pierre eût pu vouloir autre chose que ce que le Christ demandait pour lui qu’il voulût! Qui ignore que la foi de Pierre devait périr, si sa propre volonté, la volonté par laquelle il était fidèle, défaillait, et qu’elle devait demeurer jusqu’au bout, si sa volonté restait ferme? Mais puisque la volonté est préparée par le Seigneur, la prière du Christ pour lui ne pouvait être vaine. Quand il a prié pour que sa foi ne défaille pas, qu’a-t-il demandé en définitive, sinon qu’il ait une volonté de croire à la fois parfaitement libre, ferme, invincible et persévérante? Voilà comment on défend la liberté de la volonté, selon la grâce, et non contre elle. Car ce n’est pas par sa liberté que la volonté humaine acquiert la grâce, mais plutôt par la grâce qu’elle acquiert sa liberté, et pour persévérer, elle reçoit, en outre, de la grâce le don d’une stabilité délectable et d’une force invincible »
    Jesus est Pierre pas le pape…..

    5. Vous écrivez
     Cela signifie que satan a réclamés tous les Apôtres, présent alors, pour les faire chuter, mais le Christ a prier uniquement pour saint Pierre afin qu’il ne puisse pas défaillir
    Le contexte de luc 22
    _La Pâque
    _Jesus leur dit : J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir
    _ Jesus annonce que un des disciple le livrera
    _Les apôtre se disputent pour savoir qui est le plus grand et Jesus leur dit que le plus grand soit parmis vous comme le plus petit et celui qui sert (le pape devrais en prendre de la graine dans ces actes)
    Je situerai aussi les versets
    24
    Il s’éleva aussi parmi les apôtres une contestation : lequel d’entre eux devait être estimé le plus grand ?
    25
    Jésus leur dit : Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs.

    Si il y a bien une église qui c’est appuyer sur le pouvoir des nation c’est bien l’église catholique..

    _ Jesus leurs annonce que ceux qui ont persévérez dans ces épreuve, il dispose pour eux du royaume et il leurs annonce qu’ils jugerons les 12 tribut d’Israel avec lui

    Vous dite
    Oseras-tu dire que malgré la prière du Christ pour que la foi de Pierre ne défaille pas, cette foi eût défailli néanmoins, si Pierre avait voulu qu’elle défaillît, c’est-à-dire s’il n’avait pas voulu persévérer jusqu’à la fin? Comme si Pierre eût pu vouloir autre chose que ce que le Christ demandait pour lui qu’il voulût
    Oui je le dit la foi de Pierre a déffaillit si vous rajouter les verset suivant:

    31
    Le Seigneur dit : Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.
    32
    Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point ; et toi, quand tu seras
    converti, affermis tes frères.
    33
    Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort.
    3
    4
    Et Jésus dit : Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd’hui que tu n’aies nié trois fois de me connaître.

    Donc oui la foi de Pierre en Jesus n’était pas encore parfait:
    Donc effectivement on peut en déduire à se moment là que Pierre n’était pas plus grand que les autre apôtres dans la foi.
    Peut-être que Jesus à prier pour lui a cause de cela ??…

    6. Vous écrivez
    C’est exactement la même chose aujourd’hui: le Pape seul, successeur de saint Pierre est infaillible à titre individuel, t’dit ce que les évêques, successeurs des Apôtres ne le sont pas. Les évêques ne sont pas infaillibles à titre individuel mais ils le sont à titre collégial, soit lors d’un concile général, soit par la voie du magistère ordinaire-universel, mais ceux sont là des questions théologiques qu’il n’est pas question de traiter ici.

    A) vous parler de Pierre et d’un coup vous faite lien sens passage en Pierre et le pape??
    B) Le pape infaillible comme pierre? mais pierre n’était pas infaillible puisqu’il à pêcher
    il faut avoir une sacré dose d’orgueil pour se croire infaillible quand on connait
    Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Romains 3:23)
    Je ferrai remarquer qui si il pêche il n’ai pas infaillible comme Marie d’ailleurs, ni es Apôtre d’ailleurs

    7. Vous écrivez
    Mais la différence entre la promesse du Christ saint Pierre et celle qu’Il dit aux autres est que dans le premier cas il s’agissait d’une promesse individuelle touchant à sa charge particulière de paître le troupeau (la papauté) et ayant pour vocation de passer à son successeur comme chef de l’Église de l’Église; tandis que celle faites aux autres Apôtres le fut à titre collectif et pour leur qualité d’Apôtre qu’il n’ont pas transmis, ils n’ont transmis que leur épiscopat.

    A) Encore une fois il n’y a pas de lien biblique entre pierre et la Pâpauté d’ailleurs a chaque fois que vous l’écrivez vous ne menssioné rien du tout
    B) Le chef de l’église c’est Jesus pas un homme faillible et pêcheur

    8.vous écrivez
    Plus loin, en Matthieu XVIII, 17, le Christ ordonne: « Celui qui refuse d’écouter l’Église doit être considéré comme un païen et un publicain
    vous tordez le texte il parle d’une personne qui a pêche et qui refuse de se repentir pas une person ne qui n’écoute pas l’église d’ailleurs la parole même nous demande de ne pas tout gober mais de comparer à la elle la seul vérité et pas besoin de l’église pour obtenir une demande au seigneur
    voila ce qu’il est écrit
    Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.
    16
    Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.
    17
    S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église ; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain.
    18
    Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
    19
    Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.
    20
    Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

    9. vous écrivez
    L’Eglise a toujours besoin d’un confirmateur infaillible auquel on puisse s’adresser, d’un fondement que les portes de l’enfer, et principalement l’erreur, ne puissent renverser,et que son pasteur ne puisse conduire à l’erreur ses enfants: les successeurs de saint Pierre ont donc tous ces mêmes privilèges, qui ne suivent pas la personne, mais la dignité et la charge publique »
    La bible dit
    18
    Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

    contre elle l’église pas contre Pierre
    comment un homme pêcheur peut être le fondement d’une église parfaite?
    le seul est unique chef et fondement dans la bible c’est Jesus, d’ailleurs pierre comme tout les Apôtre prêchaient Jesus réscucité pas l’église quelconque ou a l’époque un nom quelconque
    1 Chor 1
    Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes au milieu de vous.
    12
    Je veux dire que chacun de vous parle ainsi : Moi, je suis de Paul ! et moi, d’Apollos ! et moi, de Céphas ! et moi, de Christ !
    13
    Christ est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ?
    14
    Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus,
    15
    afin que personne ne dise que vous avez été baptisés en mon nom.

    1 Cor 3
    4
    Quand l’un dit : Moi, je suis de Paul ! et un autre : Moi, d’Apollos ! n’êtes-vous pas des hommes ?

    10 vous écrivez
    Nous pouvons aussi avancer que l’infaillibilité de l’Église et du Pape étaient préfigurée dans l’Ancien Testament. En effet, celui qui refusait d’obéir au grand prêtre devait être mis à mort. « Si une affaire relative à un meurtre, à une contestation, à une blessure, —
    A) ou sont les lien biblique entre l’église catholique et la bible??
    Dieu avais permis cela a sont peuple pas à vous qui êtes vous catholique ??
    de plus si vous êtes l’église de Christ pourquoi ne faite vous pas sa volonté un petit exemple

    Marc 10:Tu connais les commandements : Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne feras tort à personne ; honore ton père et ta mère.

    Comment le haut représentent de l’église qui se dit Pierre n’a pas fait cela
    21
    Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit : Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi.
    22
    Mais, affligé de cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands biens.

    11 vous écrivez
    Enfin, l’Église appelle l’autorité doctrinale infaillible du Pape la « Chaire de saint Pierre » ou parfois, la « Chaire de Pierre »
    he bien c’est bien bancale tout ça….
    vous baser un dogme sur un passage mal interpréter et de plus ce dogme qui ne vous concerne pas vous le lier a vous…
    A par la réincarnation je ne vois pas comment Pierre pour se transformer en pope.

    Pour finir j’ai lu les article lier a votre article mais rien dans la bible prouve que l’église catholique a
    -un lien avec Pierre..(même si pour moi vous fait erreur de compréhension)
    -un lien avec le peuple juif
    -que l’église catholique est infaillible et la seul église représentent l’église de christ (c’est même plutôt l’inverse)
    d’ailleurs on peut voir dans le nouveaux testament que les église prenaient le non des ville
    et que s’appeler seul universelle ne montre que l’esprit sectaire qui règne dans vos mur.

    • Ressources Catholiques
      24 janvier 2016

      Vous n’auriez pas écris ce commentaire si vous aviez lu cet article… https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2016/01/23/les-fondements-bibliques-de-la-papaute-1-matthieu-xvi-18-le-christ-fait-de-pierre-la-pierre-de-fondement-de-son-eglise/

      C’est vrai que le chef de l’Église est le Christ mais Saint Pierre est son Vicaire. C’est expliqué entre autre chose ici: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2016/01/23/les-fondements-bibliques-de-la-papaute-2-matthieu-xvi-19-le-christ-donne-les-cles-du-royaume-des-cieux-a-saint-pierre-et-en-fait-ainsi-son-premier-ministre/

      Lors de son triple reniement, Pierre n’a pas défaillit dans le foi car il n’a pas renié de cœur, seulement de bouche, par peur… Et de toute façon, à ce moment là il n’était pas encore Pape, il ne le deviendra qu’en Jean XXI, 15-17.

      En Matthieu XVIII, 17, il est certes question de péché. Mais il va de soi que l’Église doit être infaillible car c’est à partir de son enseignement moral que la cause sera jugée…

      Il y a des Papes qui ont commis des péchés mortels, mais ça ne regarde qu’eux-mêmes, pas l’Église. https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2015/05/30/peut-on-etre-un-grand-pecheur-et-infaillible-en-meme-temps/

      Et je vous en supplie, cessez vos invectives stupides sur tel ou tel point de doctrine sans prendre le temps de considérer ce que l’Église dit vraiment et surtout ce qu’elle dit en totalité. Posez donc un regard global et honnête.

    • pgb
      26 janvier 2016

      CHER DAN

      IL N A JAMAIS ETE QUESTION QUE PIERRE POSE LES FONDEMENTS CAR LE CHRIST DIT QUE C EST LUI QUI BATIT.
      DONC LORSQU IL BATIT SUR LA FONDATION QU IL EST , LA 1° PIERRE POSEE EST APOTRE PIERRE.

      CATHO EST UNIVERSELLE PARCE QUE DEPUIS 2000 ANS C EST LA SEULE QUI VEUT RESPECTER L ODRE DU CHRIST QUI NOUS DEMANDE D ALLER FAIRE DE TOUS SES DISCIPLES.

      CORDIALEMENT,

      • Dan
        21 février 2016

        Cher pgb

        Comme je l’ai écrit plus haut, que vous compreniez cette parole comme cela est une chose.
        Mais que vous fassiez le lien avec l’église dont le non est universel
        pas de Jesus Christ avec comme argument que c’est la seul qui veut respecter l’ordre du christ de faire des disciple.
        Montre déjà que l’un ne prouve pas l’autre et que vous ne connaissez pas toutes les autre église.

        Pour ma par une église qui déjà me baptise (passage de la mort a la vie en Jesus)
        sans mon consentement et sans que je m’en rend compte me colle son étiquette
        me ferra toujours fuir car elle a un témoiniage différent que la bible.

        Car Jesus n’a jamais forcé personne a faire partie de son épouse (normalment ceux qui on accepté jesus comme sauveur et seigneur et qui lui obéissent)
        Si pour vous ce baptème représent autre chose que le passage de la mort a la vie en Jesus Christ veuillez m’expliquer votre point de vue.

        Dan

      • Ressources Catholiques
        21 février 2016

        Cher Dan,

        C’est-à-dire que le Christ créer une autorité avec saint Pierre et on comprendrait mal comment l’Église de la suite des siècles devrait ou même pourrait s’en passer. Quelles est la seule Église dont les pouvoirs du chef sont identiques à ceux de saint Pierre ? L’Eglise ctaholique ! Voyez au pins les quatre premier articles de ce dossier: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/01/demonstration-de-la-primaute-de-pierre-et-de-la-papaute/

        Pour ce qui est du baptême des nouveaux-nés: l’enfant qu’on baptise a la foi en puissance mais pas en acte. N’oublions pas que le baptême est la nouvelle circoncision (Colossiens II, 11-12 + http://theopedie.com/La-circoncision-etait-elle-un-rite-anticipant-le-bapteme.html), or la circoncision était administrée à l’enfant de 8 jours…

        Rappelez-vous ces quelques versets: « Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle tu t’es fondé une force pour confondre tes ennemis, pour imposer silence à l’adversaire et au blasphémateur. » (Psaume VIII, 3)

        « Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent. » (Matthieu XIX, 14)

        « Tu as tiré des louanges des enfants et de ceux qui sont à la mamelle? » (Matthieu XXI, 16-17).

        Le Nouveau Testament nous dit que des familles entières ont été baptisées sans que les enfants ne soient mentionnés comme exclus:

        – Actes X, 24, 48 : « Corneille les attendait, et il avait convoqué ses parents et ses amis intimes (…) Et il (Pierre) commanda de les baptiser au nom de Jésus-Christ. »

        – Actes XVI, 15 : » Quand elle eut été baptisée, ainsi que sa maison, elle (nous) adressa cette prière (…)« .

        – Actes XVI, 33 : « Les prenant à cette même heure de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens. »

        – I Corinthiens I, 16 : « J’ai encore baptisé la famille de Stéphanas; du reste, je ne sache pas que j’ai baptisé personne d’autre. »

        Saint Polycarpe de Smyrne (vers 69-166), disciple de l’Apôtre Saint Jean, nous apprend qu’il a été baptisé à la naissance. En effet, voilà ce que nous lisons dans les actes de son martyre: « Polycarpe répondit : « Il y a quatre-vingt six ans que je le sers [le Christ], et il ne m’a fait aucun mal ; comment pourrais-je blasphémer mon roi qui m’a sauvé ? » » (Martyre de Polycarpe, IX, 3). S’il est serviteur du Christ depuis 86 ans (âge au moins approximatif de sa mort), c’est qu’il a vraisemblablement reçu le baptême dans sa petite enfance.

        En lire plus:

        https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/13/le-bapteme-des-enfants-les-fondements-scripturaires/

        https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/02/16/bapteme-des-nouveaux-nes/

        Nicolas.

      • pgb
        21 février 2016

        Cher DAN,

        VOUS ME SEMBLEZ ÊTRE UNE PERSONNE QUI AIME LIRE LES SAINTES ECRITURES MAIS SURTOUT DE VOUS Y CONFORMER.

        C EST VRAI QUE LE CHRIST N OBLIGE PERSONNE A L AIMER MAIS PAR SON GESTE D AMOUR NOUS INVITE A L AIME LUI SEUL.

        S AGISSANT DU BAPTEME DES ENFANTS QUI POUR VOUS SERAIT UNE FAçON DE CONDITIONNER UN ENFANT JE ME PERMETS DE VOUS DEMANDER DE LIRE CECI

        1 Corinthiens 15
        …28Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. 29Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux?

        COMMENT COMPRENEZ VOUS CE TEXTE? EST CE FORCER LES MORTS A FAIRE PARTIE DE L EPOUSE? OU ENCORE FORCER LE SEIGNEUR?

        UNE REPONSE SE TROUVE DANS LA BIBLE LORSQUE NOUS DEMANDONS LE BAPTEME DE NOS ENFANTS ET NOUS LA TROUVONS LORSQUE LE CENTURION DEMANDE LA GUERISON DE SON SERVITEUR
        Luc 7: 6-8
        Jésus était en route avec eux, et déjà il n’était plus loin de la maison, quand le centurion lui fit dire par des amis : « Seigneur, ne prends pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit. Moi-même, je ne me suis pas senti le droit de venir te trouver. Mais dis seulement un mot, et mon serviteur sera guéri. Moi qui suis un subalterne, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : ’Va’, et il va ; à l’autre : ’Viens’, et il vient ; et à mon esclave : ’Fais ceci’, et il le fait. .

        En rien le serviteur du centurion a exprimer le désir d être guéri mais à travers son chef il la reçoit.

        Comme parents nous demandons que notre enfants fasse partie de la famille du Christ et c’est à travers notre foi que le Seigneur l’accorde.

        JE VOUS INVITE A LIRE ICI http://www.foicatholique.com/2010/03/passage-de-la-bible-le-bapteme-des.html

        CORDIALEMENT,

  3. Dan
    24 janvier 2016

    pour info
    « N’appelez personne sur la terre votre père, car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux » (Matthieu 23.9).
    Pape =père

    • Ressources Catholiques
      24 janvier 2016

      Il faut considérer ce que saint Paul en Ephésiens III, 14-15 dit: « Je fléchis le genou en présence du Père, de qui toute paternité au ciel et sur la terre tire son nom ». Vous trouverez dans certaines Bibles (même catholiques) vous trouverez d’écrit « de toutes familles […] tiré son nom », mais c’est en réalité à entendre comme synonyme car le père est le chef de famille et que ça n’aurait aucun sens qu’ici “paternité” et “familles” ne soit pas synonymes car sinon, saint Paul n’invoquerait pas la paternité de Dieu.

      Donc il y en a d’autres que Dieu qu’on peut appeler père si c’est dans l’ordre voulu par Dieu. Le fait de n’appeler personne Père veut dire seulement qu’on ne peut pas prendre comme père suprême dans l’existence et la vérité que Dieu.

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2013/08/25/nappelez-personne-pere/

      • Dan
        21 février 2016

        Cher Nicolas
        Merci pour votre réponse avec une video 🙂
        Votre réponse a fait que après recherche dans la parole je me suis rendu compte que je n’avait pas approfondi le sujet et que mon message du 24 Janviers ne fait que montré mon imprécision sur le sujet.

        Donc voilà comment je comprend déjà se passage

        Il est évident que le mot père n’ai pas interdit du seigneur d’ailleurs il ne dit pas de Jamais utiliser se mots.et les exemple avant pendant et après lui son suffisant a démontré déjà que le mot Père dans le contexte désceandance n’est pas interdit

        Matthieu 23 v 5 à11

        5 Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements ;
        6 ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues ;
        7 ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.
        8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi ; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères.
        9 Et n’appelez personne sur la terre votre père ; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.
        10 Ne vous faites pas appeler directeurs ; car un seul est votre Directeur, le Christ.
        11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

        Dans la parole Jesus parle des pharisiens qui aime avoir des titre et Jesus remet Dieu au centre de l’humain.(ce que dit votre video a la fin) et montre par cette phrase
        11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

        Donc moi ce que je comprend c’est de resté humble sachant qu’il n’y a qu’un Dieu
        maitre et père de toute hommes.

        Un autre exemple dans la bible c’est Paul avec ceux qu’il a amené a la foi
        1 cor4
        14 Ce n’est pas pour vous faire honte que j’écris ces choses ; mais je vous avertis comme mes enfants bien-aimés.
        15 Car, quand vous auriez dix mille maîtres en Christ, vous n’avez cependant pas plusieurs pères, puisque c’est moi qui vous ai engendrés en Jésus Christ par l’Évangile.

        Donc Paul ne vas pas a l’encontre du Seigneur il ne dit pas appeler moi Père ou saint père il dit comme à mes enfant bien-aimé, je suis votre père car je vous est engendré en Jesus donc écoutez-moi, pour bien montre que celui qui les a amené a la foi c’est lui pas ces détracteur.
        Mais aucunement il se met un titre et demande qu’on l’appel comme Père

        Hébreux 12
        9 D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ?

        Donc une réel mais simple question pour vous Nicolas.

        Pour quel raison les Catholiques appel le Pape Père ou Saint Père

        Il est votre père biologique?
        vous etes de sa déscendance ou meme famille?
        Par titre honorifique?
        Par respect?
        Est-il le père de vos esprits?
        ou autre?

        Ps. j’ai lu votre article sur le sujet et je me suis rendu compte que ce que j’ai écrit
        correspond plus ou moins a celui-ci.mais en ce qui concerne ma question je n’en ai pas trouvé la réponse.

        Dan

      • Ressources Catholiques
        21 février 2016

        Cher Dan,

        Pour répondre à votre question: nous appelons le Pape « Père » car c’est le père de nos esprits et « SAINT Père » par titre honorifique et par respect.

        Dieu est notre seul Père et nous appelons « père » tous ceux de qui nous tenons quelque chose (biologique, national, religieux, professionnel etc) car cela vient directement ou indirectement de Dieu car c’est lui qui a tout créé. C’est ce que nous dit saint Paul: Je fléchis le genou en présence du Père, de qui toute paternité au ciel et sur la terre tire son nom » (Ephésiens III, 14-15).

        Amicalement,

        Nicolas.

  4. Dan
    24 janvier 2016

    Pour info

    Vicaire du Christ

    La bible n’en parle pas ??
    mais dit plutot

    « Je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous » (Jean 14.16-17).

    ou

    « Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28.20).

  5. Dan
    24 janvier 2016

    pour info votre titre c’est

    Les fondements bibliques de la Papauté

    mais ils n’y a aucun lien entre la papauté et Pierre dans vos fondement
    de plus les fondement de votre dogme et vraiment faible…..

    • pgb
      26 janvier 2016

      CHER DAN

      PERMETTEZ MOI DE VOIS POSER QLQ QUESTIONS
      D ABORD JE CROIS EN CHRIST COMME SEIGNEUR.

      MES QUESTIONS
      Jean 8
      44Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge.
      POURQUOI LE CHRIST A T IL UTILISE LE MOT OU NOM COMMUN « PERE » ICI?

      OU ENCORE
      Matthieu 19
      29Et quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses soeurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle
      DE QUEL PERE IL S AGIT DANS CE CAS CI?

      Exode 20
      12Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne
      HONORE QUEL PERE SELON VOUS?

      Luc 1
      32Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père

      LE CHRIST QUI EST SEIGNEUR SON ANGE SE SERAIT IL TROMPE ICI?

      NON FRERE LISEZ CORRECTEMENT LA BIBLE ET SI çA VOUS N ARRIVEZ PAS A COMPRENDRE JE VOUS INVITE A TROUVER UN CATHO (PRETRES OU LAICS) INSTRUIT POUR VOUS ENSEIGNER

      VOICI LA REPONSE

      Matthieu 6
      …8Ne leur ressemblez pas; car votre PERE sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. 9Voici donc comment vous devez prier: Notre PERE qui es aux Cieux! Que ton nom soit sanctifié

      Matthieu 6
      1Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre PERE qui est dans les cieux

      Matthieu 7:11
      Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre PERE qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent

      Jean 20:17
      Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon PERE et votre PERE, vers mon Dieu et votre Dieu.

      LE CHRIST NOUS A DONNE LA PRECISION AU SUJET DU PERE ET CELUI-CI EST AUX CIEUX.

      POUR TERMINER J AIMERAI SAVOIR COMMENT QUALIFIEZ VOUS VOTRE GENITEUR MASCULIN? ET LE GENITEUR MASCULIN DU VOTRE?

      VOTRE REPONSE SUFFIT POUR CLORE LE DEBAT

      CORDIALEMENT,

  6. Pingback: Les fondements bibliques de la Papauté (4): Jean XXI, 15-17: le Christ confie à saint Pierre la charge de Son troupeau | +†+Yesus Kristus azu+†+

  7. Pingback: Les manifestations de la primauté de saint Pierre dans le Nouveau Testament | +†+Yesus Kristus azu+†+

  8. michel
    22 février 2016

    Luc 1
    Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père

    Marie était une jeune fille d’israël le seul point fait qui la différrence et qui fait d’elle une femme bénie entre toutes les femmes c’est que Marie est la bien aimée la fiancée d’un descendant du roi David… »Joseph se rendit à Betléhem avec Marie sa fiancée qui était enceinte »… »Joseph était lui même de la maison et de la famille du roi David »…c’est donc elle Marie qui,selon la promesse faite au roi David « de ta descendence viendra le sauveur », c’est donc elle Marie qui mettra au monde le Sauveur… St Luc  » « aujourd’hui dans la maison de David il vous est né le Sauveur ».. »un fils nous est donné » …

    Joseph était lui même de la descendence et de la maison de David…ev St Luc…

    Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père…il règnera éternellement

  9. Pingback: Si Pierre est le chef, pourquoi les Apôtres se disputent-ils pour savoir qui est le plus grand ?Lorsque vous dites que les Apôtres se disputaient pour savoir qui est le plus grand et que cèle signifie que Pierre n’avait pas la primauté. À la r

  10. Pingback: Si Pierre est le chef, pourquoi les Apôtres se disputent-ils pour savoir qui est le plus grand ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  11. Lebailly Louis
    19 mars 2016

    2 Pierre 1:10 : « C’est pourquoi, frères, appliquez-vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. »

    • Ressources Catholiques
      19 mars 2016

      Et donc ?

  12. Pingback: La preuve biblique de la Papauté 3/5 | +†+Yesus Kristus azu+†+

  13. Pingback: Réponses aux dernières objections contre la primauté et l’infaillibilité de Saint Pierre | +†+Yesus Kristus azu+†+

  14. francois
    3 novembre 2016

    Je vais faire extrêmement court: En français comme en grec, défaillir et infaillible n’ont pas le même sens.

    Défaillir: Manquer de vigueur, s’affaiblir
    Infaillible: Qui ne peut se tromper

    Ce passable ne peut donc en aucun cas parler de l’infaillibilité de Pierre. Mais bien plutôt du fait qu’il ne perdra plus sa foi (malgré l’épisode de son triple reniement)

    Finalement il suffit de lire tout simplement le texte en oubliant le bourrage de crâne catholique qui nous empêche d’en saisir le sens réel.
    CQFD.

    • Ressources Catholiques
      3 novembre 2016

      Le mot grec employé en Luc XXII, 32 qui est traduit par « défaillir » en français est: ἐκλίπῃ. Voici les deux définitions possibles que donne l’ « Abrégé du dictionnaire grec-français » de l’illustre professeur Anatole BAILLY (1911, Paris, Hachette, page 270): 1: qui manque (et il donne comme exemple la phrase où ce verbe est employé pour désigner une éclipse de soleil: donc une disparition, un manque total, et non un amoindrissement); 2: abandonné.

      Donc le Christ le préserve d’une disparition de sa foi, donc il ne peut pas défaillir dans celle-ci. C’est mathématique.

      De plus, si vous aviez raison, pourquoi ferait-.il cette promesse à Pierre seul et pas à tous ? Au contraire, que sa concerne son infaillibilité et seulement celle de Pierre confirme sa primauté et son autorité suprême, qui ressortent par ailleurs de Matthieu XVI, 18-19 et Jean XXI, 15-17.

      • francois
        4 novembre 2016

        Il fait la promesse à Pierre seulement pare ce que Pierre est le seul qui va renier le Seigneur publiquement et sciemment. Les autres ce sont enfuis.

        Le christ le préserve de perdre la foi et ça n’a rien de mathématique qu’il y ait un rapport avec l’infaillibilité de celle ci.

        Pour ce qui est du grec, vous avez raison et ça ne change rien au propos. qu’elle défaille ou qu’elle disparaisse, (sens suffisamment voisin pour qu’il soit utilisé dans nos traductions française)
        ça n’a aucun lien avec l’infaillibilité qui signifie qu’elle ne peut pas de tromper.

        Une preuve simple, si il en fallait, niveau CE2:

        Le dictionnaire de Matthieu ne disparaîtra pas.
        Le dictionnaire de Matthieu est infaillible

      • Ressources Catholiques
        5 novembre 2016

        Nous risquons de tourner en rond inutilement si nous nous focalisons sur la première partie de la phrase. Si on lit la seconde: le Christ lui ordonne d’affermir ses frères, pourquoi donnerait-Il’cette lissionnà Pierre seul si ce n’est en vertu d’un charisme d’infaillibilité ?

        Si la foi de Pierre ne peut pas défaillir ou disparaître, c’est qu’il l’a gardera toujours. Or il ne peut pas y avoir d’areeur dans la vraie foi, donc il est infaillible.

  15. francois
    7 novembre 2016

    Nous ne tournerons pas en rond si on reste dans l’ordre de la déduction logique et la bonne foi. (ce à quoi je suis tout à fait disposé)

    Mais ce n’est pas du tout ce que Jésus affirme sur la foi de Pierre.
    Si Jésus avait décrété que la foi de Pierre était infaillible, il aurait dit infaillible.

    Car enfin si on considère qu’il suffit de garder la foi pour qu’elle soit infaillible, alors tous les chrétiens ont une fois infaillible (personnellement je ne pense pas que je perdrais la foi, est ce qu’elle est infaillible pour autant ?)

    Concernant le fait d’affermir ses frères…
    Pierre est institué par le Christ comme berger c’est donc tout à fait cohérent.
    Vous noterez que Jésus parle de ses frères et non de ses « fils » comme vous l’êtes pour le pape. Jésus indique donc une relation horizontale et non hiérarchique.

    Paul ajoute la liste des ministères donné par Jésus pour l’édification de l’église:
    Eph 4:11 Et il (Christ) a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,
    12 pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,

    Tous ces ministères ont été donné dans le but de l’édification de l’église et le perfectionnement des chrétiens. Le ministère de pasteur de Pierre (berger donc) est cité au pluriel. (et un ministère « suprême » de pape ou berger des bergers est absent de cette liste pour la bonne raison qu’il était inconnu)
    Il existait dont plusieurs pasteurs (bergers), Christ a donc donné plusieurs bergers à l’église.
    Pierre n’était donc pas le seul à être berger de l’église.

    • Ressources Catholiques
      7 novembre 2016

      Vous perdrez peut être la foi un jour. Vous n’en savez rien. Et même si vous ne la perdez jamais de fait, cela ne veut pas dire que vous ne pouviez pas la perdre de droit. Alors que Pierre ne peut pas la perdre, de droit.

      Vous dites que Pierre a été institué Berger du troupeau et que ça est pour ça que le Christ lui promet que sa foi ne défaillira pas ? Bravo, vous avez tout compris à la Papauté !

      Nous sommes « frères » des apôtres et du Pape car par la baptême nous sommes tous les enfants adoptifs de Dieu. Cependant, sous d’autres rapports, nous en sommes les fils. Saint Pierre et saint Paul appelleront leurs « fils » saint Marc (I Pierre V, 13) pour le premier et saint Timothée (I Timothée I, 4, 12; II Timothée I, 2; I Corinthiens IV, 17; Phillipiens II, 19-22) ainsi que saint Tite (Tite I, 4) pour le second. Lisez ceci: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2013/08/25/nappelez-personne-pere/

      La hiérarchie suite dans tous le Nouveau Testament: d’abord pendant la vie publique du Christ: la foule des croyants, surmontée par 72 disciples, surmontés par 12 apôtres, surmontés par trois apôtres plus éminents que les autres: Pierre, Jean et Jacques qui sont les seuls présents à la Transfiguration, à la Théophanie, au jardin des oliviers et enfin Pierre qui est sans cesse privilégié par rapport aux autres. Ensuite, dans les Épîtres, il est sans cesse question d’évêques, de diacres et d’anciens…

  16. Pingback: Les fondements bibliques de la Papauté (1): Matthieu XVI, 18: le Christ fait de Pierre la pierre de fondement de son Église | +†+Yesus Kristus azu+†+

  17. Pingback: De quand date la Papauté ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  18. Pingback: Saint Pierre a-t-il été le premier évêque de Rome ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :