+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Le baptême par effusion est valable selon la Bible

Défense de la doctrine catholique du baptême: ici

Texte de frère Peter, USA.

 

Le Baptême n’a pas besoin d’être par immersion

 

Certains non-catholiques croient que le baptême doit être reçu par immersion. Ça n’est pas enseigné dans la Bible. Considérez le fait qu’à la Pentecôte, dans le chapitre 2 de Actes, quand des milliers de gens ont été baptisés, il n’y avait pas assez d’eau pour baptiser tout le monde par immersion. Le baptême par effusion (verser) ou aspersion devait avoir été utilisé.

 

De plus, le baptême par immersion serait très difficile, voire impossible dans des conditions environnementales extrêmement froides comme l’Arctique, et dans des conditions environnementales extrêmement chaudes comme les déserts. Dans d’autres situations – comme un apostolat chez les prisonniers (par exemple, Actes 16 ) – où la liberté de mouvement est limitée, baptiser par immersion ne serait pas pratique. Jésus n’aurait jamais rendu si difficile ou impossible le fait d’administrer le baptême dans ces situations quand Il fut celui qui déclara que tout homme devait l’avoir.

 

Certains disent aussi que le mot baptême en grec signifie exclusivement immersion. C’est faux. Le mot est utilisé pour signifier l’immersion, mais il est aussi utilisé pour signifier des lavages qui ne sont pas des immersions. Des exemples où le baptême signifie lavage et non pas immersion, on les trouve dans Luc 11:38 et Hébreux 9:10. Le baptême est valide s’il est réalisé soit par immersion, effusion (c.-à-d en versant) ou par aspersion, mais l’eau doit être en mouvement tandis qu’elle touche la peau, et les mots appropriés ( ‘Je te baptise au nom du Père et du Fils et de l’Esprit Saint’ ou leur équivalent ) doivent être dits.

 

Un autre point c’est que dans le baptême, l’Esprit Saint est déversé. Ça signifie que bien qu’il soit certain que le baptême par immersion est valable s’il est fait correctement, on pourrait dire que le baptême par effusion ( en versant ) signifie plus précisément l’action de l’Esprit-Saint dans le Baptême. Il y a aussi le fait que les peintures dans les catacombes, qui furent réalisées par les premiers chrétiens, dépeignent des baptêmes par effusion. Ça montre que ces baptêmes par effusion étaient dès le début considérées comme acceptables.

 

Le Didachè avait été écrit autour de 70 ap-JC. C’est un célèbre document de l’Église primitive et un témoignage puissant des croyances et des pratiques des premiers chrétiens. Au chapitre 7, le Didachè approuve le baptême par immersion dans une rivière, mais aussi le baptême par effusion ( en versant ).

 

Le Didachè , 70 après J-C : « Quant au baptême,baptisez ainsi : après avoir proclamé tout ce qui précède, baptisez au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit dans de l’eau vive (courante). Mais, si tu n’as pas d’eau vive, baptise dans une autre eau; si tu ne peux pas (baptiser) dans l’eau froide, que ce soit dans l’eau chaude. Si tu n’as ni l’une ni l’autre (en quantité suffisante), verse trois fois de l’eau sur la tête au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. »

 

Ceci fut écrit alors que certains des apôtres pouvaient être encore en vie ou dans la première génération après eux. Tout ça montre que l’enseignement de l’Eglise catholique sur le baptême est le véritable enseignement de la Bible. C’est parce que l’Eglise catholique est la seule et vraie Eglise.

Publicités

7 commentaires sur “Le baptême par effusion est valable selon la Bible

  1. Pingback: Réfutation des erreurs protestantes sur le baptême | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Tophe
    13 juillet 2014

    Bonjour, tout d’abord, merci beaucoup pour votre site, très instructif ! 🙂

    Je prends en compte vos arguments concernant le baptême mais j’ai des questions qui me viennent :

    – « Le mot est utilisé pour signifier l’immersion, mais il est aussi utilisé pour signifier des lavages qui ne sont pas des immersions.  »

    -> Ne pensez vous pas que dans le contexte, le sens utilisé signifie justement « immersion » plutôt que « lavage » ?

    – « Le Didachè , 70 après J-C : « Quant au baptême,baptisez ainsi : après avoir proclamé tout ce qui précède, baptisez au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit dans de l’eau vive (courante). Mais, si tu n’as pas d’eau vive, baptise dans une autre eau; si tu ne peux pas (baptiser) dans l’eau froide, que ce soit dans l’eau chaude. Si tu n’as ni l’une ni l’autre (en quantité suffisante), verse trois fois de l’eau sur la tête au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit.  »

    -> où puis-je trouver « Le Didachè » pour vérifier ?

    – J’ai plutôt l’impression que le baptême par effusion ou aspersion soit utilisé dans un cadre plutôt exceptionnel mais admettons que cela ne soit pas le cas : Un croyant voulant se faire baptiser peut-il choisir un baptême par immersion sans aller chez les protestants ou les orthodoxes (car j’ai l’impression que cela soit impossible de nos jours dans l’Eglise Catholique Romaine…).

    -> Pourquoi faut-il 1 an pour se faire baptiser chez les catholiques alors qu’au moment où je vous parle, nous sommes plutôt dans l’urgence vu la situation actuelle… Quand Clovis s’est fait baptisé avec son armée, je ne crois pas que ces derniers est effectué 1 an de cours de catéchisme… :/

    • L'Apôtre des protestants
      13 juillet 2014

      Cher Tophe,

      Voici les réponses à vos questions:

      – le mot utilisé signifie bien « lavage » car le baptême a pour effet de laver le nouveau baptisé de tous ses péchés antérieurs et de le rendre spirituellement absolument « propre ».

      – vous pouvez lire la Didachè en cliquant sur ce lien: http://seigneurjesus.free.fr/doctrinedes12apotres.htm

      – il est possible de se faire baptiser par immersion dans l’Église catholique, mais pas partout. Pour cela il faut aller dans les communautés catholiques orientales ou dans d’autres communautés avec une spiritualité propre. Pour se faire baptiser par immersion ailleurs, je ne sais pas, peut-être faut-il demander.

      – il faut un an de préparation aux catéchumènes adultes car avant de recevoir le baptême, ils doivent être instruits des vérités de la religions et de l’enseignement catholique sur les sacrements (qu’ils seront menés à recevoir fréquemment) et la confession (il faut qu’ils aient la connaissances des différents Commandements, péchés etc), car si après leur baptême ils commettent certains péchés d’une particulière gravité qu’on appelle « péchés mortels », ils doivent se confesser avant de pouvoir à nouveau communier… La crise que connait actuellement l’Église ne sera pas plus vite résolue si on retirait cette année de catéchuménat, au contraire, elle s’aggraverait car on baptiserait des ignorants. Clovis et ses soldats ont reçue une formation religieuse suffisante pour pouvoir être baptisés: ils ont été instruits assez vite.

  3. L'Apôtre des protestants
    13 juillet 2014
  4. Pingback: ‘Yesus Kristus azu’ n’est plus catholique ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  5. Nephtali
    25 octobre 2016

    L’importance du baptême dans la Bible est capitale, car c’est le rituel établit divinement pour permettre à Jean de reconnaître Jésus comme le Messie attendu par le peuple d’Israël et annoncé de tout temps et révéler ainsi à la nation d’Israël la présence de leur Messie.
    Jésus bien que sans péchés passe par les eaux du baptême pour accomplir parfaitement la justice de Dieu :
    – pour montrer l’exemple
    – en signe d’obéissance à Dieu
    – pour valider le ministère de Jean
    – pour que le signe annoncé à Jean s’accomplisse
    – pour que le départ de son ministère soit validé par Dieu le Père
    Le baptême représente :
    – Un signe de repentance (Marc 1 :4)
    – Un témoignage de changement de vie (Marc 3 :11)
    – Un engagement envers Dieu (1 Pierre 3 :21)
    – Le pardon des péchés (Luc 3 :3)
    – Une condition du salut (Marc 16 :16)
    – La possibilité d’entrer dans les plans de Dieu (Luc 7 :29-30)
    – L’acceptation de Jésus comme sauveur et Messie (Jean 1 :31, Actes 19 :4))
    – Une mise à mort de notre nature pécheresse et une résurrection en Christ, en tant que nouvelle création (Romains 6 :4 à 11)
    – Le bain de la nouvelle naissance (Tite 3 :4-5)
    – Un passage obligé pour voir le Royaume de Dieu et y entrer (Jean 3 :3, Jean 3 :5)
    – Un enseignement qui fait partie des bases de l’enseignement du Christ (Hébreux 6 :2)
    – Un ordre de mission donné par Jésus-Christ lui-même à ses apôtres avant son ascension (Matthieu 28 :19)

    La Bible fait également mention du baptême du Saint Esprit (qui est le baptême rendu possible grâce au sacrifice de Jésus-Christ) et du baptême de feu (qui représente le sacrifice qu’a dû accomplir notre Seigneur bien aimé).

    Voilà évidemment c’est par grâce que Dieu a déterminer un moyen pour nous sauver, mais rien à voir avec la différence entre le baptême par aspersion ou immersion.

    Le baptême par immersion provient de l’époque de Constantin Ier, qui a christianisé l’empire romain à grande échelle et en peu de temps, organisant ainsi des campagnes de baptêmes immenses, s’apparentant plus à des régularisations de masse d’une population au désir de l’Empire, plus qu’à l’expression d’un réel engagement personnel. Il était plus simple alors d’asperger de quelques gouttes les milliers de personnes présentes, plutôt que de plonger chacune , l’une après l’autre dans le bain de régénération. La tradition est restée.

    • Ressources Catholiques
      27 octobre 2016

      Je pense que vous parlez du baptême par effusion et non par immersion ?

      Sachez que le baptême par effusion est parfaitement valable selon la Bible. Considérez le fait qu’à la Pentecôte, dans le chapitre 2 des Actes, quand des milliers de gens ont été baptisés, il n’y avait pas assez d’eau pour baptiser tout le monde par immersion. Le baptême par effusion (verser) ou aspersion devait avoir été utilisé.

      De plus, Constantin ne l’a absolument pas inventé. La première trace extra-biblique que nous en ayons est dans Le Didachè avait été écrit autour de 70 ap-JC. C’est un célèbre document de l’Église primitive et un témoignage puissant des croyances et des pratiques des premiers chrétiens. Au chapitre 7, le Didachè approuve le baptême par immersion dans une rivière, mais aussi le baptême par effusion (en versant).

      Le Didachè , 70 après J-C : « Quant au baptême,baptisez ainsi : après avoir proclamé tout ce qui précède, baptisez au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit dans de l’eau vive (courante). Mais, si tu n’as pas d’eau vive, baptise dans une autre eau; si tu ne peux pas (baptiser) dans l’eau froide, que ce soit dans l’eau chaude. Si tu n’as ni l’une ni l’autre (en quantité suffisante), verse trois fois de l’eau sur la tête au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. »

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :