+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Quoi ! Le Christ serait né un 25 décembre ?

Toutes les preuves que Jésus-Christ est né un 25 décembre : ici

Avertissement : Je tiens à préciser que, bien que tous les articles écrits sur ce blog sont les miens, celui-ci est l’oeuvre d’une amie juive égyptienne et Cotpe catholique qui tient un blog catholique intéressant ! Le lien vers son blog vous sera donné en fin d’article. Ecoutons donc ce que Sarah a à nous dire :

La date exacte de la naissance de Jésus-Christ n’est précisément pas connue. Le jour de la Nativité fut fixé officiellement par l’Église au 25 décembre par le pape Liberus, en l’an 354. Cette date fut volontairement choisie pour se superposer à une fête païenne du solstice d’hiver, Natalis Invicti (nativité du soleil invincible) car le Christ seul est le soleil et la véritable lumière du monde (Bible : Isaïe 59.19 ; Malachie 3.19-20 ; Jean 1.4, 8.12, 9.5, 12.35-36, 46).

Le Pape est infaillible en matière de foi (Luc 22.32) lorsque il engage l’autorité de l’Église, donc vraisemblablement, il à dû l’être lorsque il a fixé cette date. Ce qui laisse pensé, à priori, qu’elle est correcte. Le mot Noël quand à lui est issu par évolution phonétique (nael) et modification vocalique du latin natalis (« relatif à la naissance, natal »). Le o, remplaçant le a de l’ancien français nael, vient de la dissimilation des deux a de natalis.

Noël en décembre ?

La possibilité que Jésus soit réellement né en décembre à un appui. Dans les années 90, le savant israélien Shemaryahu Talmon a publié une étude sur un manuscrit découvert à Qumrân près de la mer morte dans la grotte 4 (4Q321). Ce document copié sur parchemin entre les années 50 et 25 avant J-C est un calendrier des services du Temple, qui spécifie, pour chaque semaine de l’année, la classe sacerdotale qui doit assurer le service. C’est ainsi que l’on apprend que la classe d’Abia prenais son service, dans la première année du cycle de six ans : le troisième mois de l’année (Siwan), dans la semaine du 8 au 14 ;le huitième mois de l’année (Heshwan), dans la semaine du 24 au 30. Les prêtres auxquels incombait le service du Temple de Jérusalem étaient répartis en vingt-quatre classes sacerdotales (1 Chroniques 24.1-28) et chaque classe assurait son service deux fois par an, pour la durée d’une semaine chaque fois.

Quel rapport ce fait peut-il avoir avec la Nativité ? La réponse est contenue dans le premier chapitre de l’Évangile de St Luc.

En effet, Luc dit que le prêtre Zacharie, père de Jean-Baptiste, appartenait à cette classe sacerdotale d’Abia (Luc 1.5). Il officiait dans le Temple il venait d’être désigné par le sort pour entré dans le sanctuaire (verset 8 à 9), donc probablement un 24 septembre, lorsque l’ange Gabriel lui apparut (verset 11) pour lui annoncer la future naissance de Jean. Confirmant presque la tradition byzantine immémoriale qui fête la « Conception de Jean » le 23 septembre. Le texte précise que c’est au  » sixième mois  » (verset 26) de la conception de Jean que l’ange Gabriel apparaissait à son tour à la Vierge Marie et l’informait qu’elle aurait un fils, Jésus. À compter du 23 septembre, le  » sixième mois « , on tombe le 25 mars, où nous célébrons précisément la fête de l’Annonciation dans notre calendrier. Ajoutons neuf mois de grossesse de Marie, ça nous amène le 25 décembre pour que Jésus naisse. Entre temps son cousin Jean-Baptiste serait né le 24 juin, qui est justement la fête de saint Jean-Baptiste. Neuf mois après l’apparition à Zacharie car l’Évangile dit que Élisabeth enfanta et mit au monde Jean trois mois après l’annonciation (verset 56-57).

Ces éléments trouvés dans les Saintes-Écritures et dans ce calendrier des offices du temple trouvé dans les manuscrits de la mer Morte impliquerait donc que Jésus-Christ soit bien né en plein hiver, et permet ainsi de confirmer que la fête de Noël trouve bien sa place le 25 décembre. Le 25 décembre est l’anniversaire de la naissance du Christ… Une fois de plus la tradition séculaire de l’Église se trouve en parfait accord avec les plus incontournables découvertes historiques.

De quelle année ?

Saint Luc et saint Matthieu s’accordent à dater la naissance du Christ des derniers jours d’Hérode. Selon saint Luc, elle date du recensement édicté par Auguste, exécuté par Quirinius alors gouverneur de la Syrie (Luc 2.1-2). Étant natif d’Antioche, capitale de la Syrie, Luc pouvait s’y documenter de première main.

De quand date le recensement de Quirinius ? Mais… de la naissance du Christ, tout simplement ! En effet, saint Luc, historien précis et bien informé, date le début de la prédication de Jean-Baptiste de la quinzième année du principat de Tibère (Luc 3.1), mais il ne date pas le recensement de Quirinius, ordonné par César-Auguste, dont le règne de quarante ans dura de l’année 727 après la fondation de Rome (27 avant Jésus-Christ) à l’année 767 (14 après Jésus-Christ), pour une raison bien simple : il veut marquer que la Nativité du Christ ouvre une ère nouvelle. Ce n’est pas le recensement de Quirinius qui date la Nativité, c’est la Nativité qui date le recensement : de l’an 1 avant le Christ.

Tertullien (150-220) affirme avoir constaté dans les « archives romaines » la preuve d’un recensement fait en Judée sous Auguste, au temps de la naissance du Christ, par Sentius Saturninus, légat de Syrie en 9-6 avant l’ère chrétienne. La discordance apparente de ce témoignage avec celui de saint Luc le rend insoupçonnable. Tertullien ne l’a sûrement pas inventé. Mais alors, comment concilier saint Luc et Tertullien ? En considérant simplement qu’ils parlent l’un et l’autre d’un même recensement, commencé sous Saturninus, terminé sous Quirinius. Ce dénombrement prenait du temps, surtout quand il établissait la  » descriptio prima  » d’une région à intégrer à l’Empire romain. Pline parle d’un recensement qui a pris quatre années,  » census… intra quadriennium « .

Hérode le Grand est mort après trente-quatre ans de règne, peu de temps après une éclipse de lune, juste avant la fête de Pâque. De quelle année ? Il se trouve qu’une éclipse survint le soir du 29 décembre de l’an 1 avant Jésus-Christ, trois mois avant la Pâque de l’an 1 après Jésus-Christ.

Denys-le-Petit, moine scythe qui vivait à Rome et qui mourut vers 540, inaugura le comput de l’ère chrétienne en partant de la seule date fournie par saint Luc, la quinzième année de Tibère, en laquelle Jean-Baptiste débuta sa prédication (Luc 3.1). Sachant qu’Auguste est mort le 19 août de l’année 767 après la fondation de Rome : 767 + 15 = 782, Denys considère que Jésus fut baptisé l’année suivante, en 783. Comme saint Luc écrit que  » Jésus, lors de ses débuts, avait environ trente ans  » (Luc 3.23), le moine obtint la date de sa naissance par une simple soustraction :

783 – 29 = 754.

Denys n’ayant pas intercalé d’année zéro, c’est l’an  » moins 1  » : 25 décembre de l’an 1 avant Jésus-Christ, suivi de près par l’éclipse de lune du 29 décembre, puis de la visite des mages qui mit Jérusalem en émoi dans les premiers jours de janvier, et fut suivie de la fuite en Égypte et du massacre des saints Innocents. Nous avons célébré, en l’an 2000, le vingtième centenaire de ces évènements, très exactement. Après la mort d’Hérode intervenue juste avant Pâque de l’an 1 de notre ère, Joseph  » apprenant qu’Archélaüs régnait sur la Judée à la place d’Hérode son père, il craignit de s’y rendre ; averti en songe, il se retira dans la région de Galilée et vint s’établir dans une ville appelée Nazareth.  » (Matthieu 2.22-23)

En ce qui concerne le sapin de Noël ?

Dès le XIème siècle des sapins sont installés pour Noël sous le porche et dans les Églises. Le sapin est un arbre qui garde sa verdure en hiver. Cet arbre est le symbole de la vie au cœur de l’hiver.  » L’arbre de Noël  » décoré (ou arbre du Christ) apparaît dans la ville de Sélestat en Alsace en 1521. On l’installe dans les maisons pour les fêtes de Noël. Le sapin de Noël est l’arbre qui symbolise l’arbre de vie du paradis d’Adam et Ève (Genèse 2.7). Il se répand dans les pays protestants en Allemagne et en Scandinavie. Au XVIIème siècle, il commence à être illuminé avec des petites bougies. Les flammes évoquent la lumière que Jésus venant dans le monde apporte à tous les hommes. Une étoile au sommet de l’arbre rappelle l’étoile de Bethléem qui brille dans la nuit (Matthieu 2.9-10).

En France, l’arbre de Noël fut introduit à Versailles en 1738 (peut-être en 1837) et la coutume se développa au milieu du XIXème siècle et se généralisa après la guerre de 1870.

En Italie, Le sapin de Noël se fait le 08 décembre par tradition (un jour férié en Italie).

Alors que nous avons tendance à considérer le sapin de Noël comme un symbole païen, il est souhaitable de prendre conscience des aspects chrétiens de l’arbre de Noël illuminé : le Christ nous apporte la vie et éclaire notre existence. La coutume du sapin de Noël résulte de la combinaison de deux symboles chrétiens du Moyen-Age : la lumière de Noël et l’arbre du Paradis.

« Quand ils aperçurent l’étoile, ils furent saisis d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l’adorèrent; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. «  (Matthieu 2.10-11)

_______________________

Voir l’article sur le blog de Sarah ICI, et merci à Sarah pour cette réflexion qu’elle nous propose !

Publicités

12 commentaires sur “Quoi ! Le Christ serait né un 25 décembre ?

  1. Misslizzie
    7 septembre 2012

    BRAVO !

    Voilà une étude SERIEUSE de l’histoire du Christianisme et des Saintes Écritures.

    Cela change des âneries colportées par les Protestants sur Internet,
    en particuliers les Protestants soit disant évangéliques.
    Il n’y a pas meilleur allié aux antichrétiens que ces gens là.

    On voit la différence entre la connaissance Biblique du catholicisme et celle du Protestantisme.

    La marge est grande entre la connaissance catholique et le fameux « C PAS BIBLIQUE » des Protestants 😀

    L’un ne voit rien, l’autre y voit clair !

  2. Jean
    8 septembre 2012

    merci henry pour le lien
    Dieu nous benisse

  3. Misslizzie
    16 mars 2013

    A lire aussi l’excellent ouvrage de l’Historien Sixte Jules l’Africain ( 221 Ap. J-C ) intitulé CHRONOGRAPHIAI dans lequel il témoigne que les premiers Chrétiens marquaient déjà la date de conception du Christ …. un 25 mars .
    Si on sait calculer on rajoute les 9 mois de la grosse de Marie et ça fait 25 DECEMBRE .

    • Misslizzie
      16 mars 2013

      GROSSESSE de Marie ( erreur de frappe)

  4. Misslizzie
    17 mars 2013

    Lév.XVI,2:
     » le Seigneur parla à Moïse et lui dit ceci : Dites à Aaron, votre frère qu’il n’entre pas en tout temps dans le sanctuaire qui est au-delà du voile devant le propitiatoire qui couvre l’arche du témoignage, de crainte qu’il ne meurt .
    Que nul homme ne se trouve dans le tabernacle du témoignage quand le pontife entrera dans le Saint des saints , afin de prier poui lui-même pour sa maison et pour toute l’assemblée d’Israël jusqu’à ce qu’il en soit sorti .
    Il priera au pied de l’autel qui est devant le Seigneur » .

    Dans ce même livre il est dit :
     » au 10 ème jour du 7ème mois( tichri) , vous humilierez vos âmes , vous ne ferez aucune couvre de vos mains soit ceux qui sont nés dans votre pays soit les étrangers sui sont parmi vous .
    C’est en ce jour que se fera votre expiation et la purification de vos pêchés.
    Vous serez purifiés devant le Seigneur .
    C’est le sabbat des sabbat , vous jouirez alors du parfait repos , vous humilierez vos âmes cet usage sera pour vous perpétuel .
    Cette expiation se fera par le pontife qui aura reçu l’onction sainte et dont les mains auront été consacrées pour faire les fonctions sacerdotales à la place du Père .
    Il expiera le sanctuaire , le tabernacle , l’autel , le prêtre et tout le peuple .
    La cérémonie aura lieu une fois l’année selon que le Seigneur l’a ordonné à Moïse .
    (Lev.XVI,29,34 )

    L’Ecriture parle de la fête des Tabernacles car c’était le seul moment de l’année où le pontife entrera dans le Saint des saints afin de prier , jusqu’à ce qu’il en soit sorti .

    Luc 1, 5-10 :
    « Il y avait sous le règne d’Hérode , roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie et sa femme d’entre les filles d’Aaron s’appelait Elisabeth .Lorsque Zacharie faisait sa fonction de prêtre devant Dieu , le sort décida, selon le règlement du sacerdoce , qu’il entrerait dans le temple du seigneur pour y offrir les parfums .
    Tout le multitude du peuple était dehors faisant sa prière à l’heure qu’on offrait les parfums  »

    (Luc 1,11)  » un ange du seigneur lui apparut se tenant debout à la droite de l’autel des parfums  » .

    Le moment où Zacharie a reçue la nouvelle , c’était donc à la fête des tabernacles , jour de jeûne … d’où le  » vous humilierez vos âmes’ .
    Cette fête juive se célèbre vers la fin septembre .

    C’est là qu’Elisabeth conçut Jean et se tint cachée pendant 5 mois .
    Elle ( Elisabeth) en est à son 6ème mois de grossesse quand l’ange apparaît à Marie .

    Si donc Elisabeth a conçut juste après le mois de septembre ( comme démontré plus haut) , de ce mois-ci il faut compter 9 autres mois .
    ça fait donc grossesse d’Elisabeth d’octobre à juillet.

    La conception de Jésus se situe donc au mois d’Avril
    ( 6ème mois de grossesse d’Elizabeth ).

    D’Avril, rajoutons les 9 mois , cela tombe bien en Décembre .

  5. Misslizzie
    17 mars 2013

    y’a un truc que j’arrive pas à piger .

    Pourquoi l’eglise dîte  »orthodoxe » qui faîte bien l’Annonciation le 25 Mars , refuse-t-elle de fêter Noël le 25 Décembre ?

    Est-ce par pure habitude de schismatique de contredire l’Eglise Catholique ?

    C’est pas logique :
    si on reconnaît que le 25 mars est la date où l’Ange annonce à Marie qu’elle est enceinte , pk refuser de fêter sa naissance ( qui est inévitablement 9 mois plus tard ) ???

  6. fella
    15 mai 2013

    merci pour votre article et soyez bénis,je suis réelement peinée de voir que le blog de sarah israel est disparue,dire que j’ai de la peine c’est peu dire,
    avez vous une idée ou je peux la joindre afin de lui demander si elle a gardée au moins tout ce qu’elle a écrit,
    j’espère seulement qu’elle va bien,je n’ai pu me servir de mon pc pendant assez longtemps et hop plus de sarah israel quand j’ai pu a nouveau me servir de mon pc
    alors si vous avez des nouvelles ,please help me

    • Yesus Kristus azu
      16 mai 2013

      Effectivement, elle n’est plus sur son blog.

      J’avais longuement échangé avec elle, et elle partageait avec moi des nouveaux articles. Mais, je n’avais jamais pensé à lui demander son e-mail, nos conversations se faisaient sur skyrock. Mais, je vais essayer de la retrouver, même sur youtube. Dans une des conversations, elle me donne un lien d’ne vidéo comportant un texte qu’elle avait écrit.

      • FELLA
        25 octobre 2013

        merci et pardon d’avoir tardé à répondre,en fait je n’espèrais pas de réponse tant j’avais perdue espoir de retrouver cette chère soeur,tout ce que j’espère c’est qu’elle va bien!
        merci pour votre blog et sa richesse soyez fortement bénis vous et vos biens aimés

  7. Daniel PIGNARD
    17 décembre 2013

    Si naissance le 25 décembre -1 et mort d’Hérode en mars +1, il n’y a pas assez de temps entre la naissance et le retour d’Egypte. Les évènements à compter sont :
    Naissance du Christ le 25 déc -1
    Adoration des mages environ 2 ans après (Hérode après minutieuse information a fait tuer les enfants de 2 ans et moins) ce qui nous mène au 25 déc +2.
    Départ précipité en Egypte = 3 à 6 mois pour y aller et s’installer soit 25 mars au 25 juin +3
    Séjour en Egypte : de 1 à 3 ans. = Mars +4 à juin +6.
    Mort d’Hérode = Temps de retour d’Egypte en 3 à 6 mois.
    La mort d’Hérode ne convient donc pas en mars +1.

    Je me suis impliqué dans la date de la mort du Christ et voici où j’en suis arrivé : Jésus est mort le 27 mars 32 et est donc né 33 ans 1/4 auparavant en décembre -3.
    Louis de Montety dans le « Science et Foi » n° 55, à partir de recherche sur les lunes et mois hébreux, a dressé un tableau des 14 Nisan depuis l’année -1 jusqu’à l’année 37 et il a recherché le 14 Nisan qui était un vendredi pour la mort du Christ. J’ai simplement appliqué son tableau à la mort du Christ un jeudi (3 jours et 3 nuits dans le sein de la terre). Le tableau nous propose 3 jeudis 14 nisan : le 27 mars 32, le 11 mars 28 et le 15 mars 25.
    Les raisons du choix du jeudi 27 mars 32 sont fondées sur un faisceau de 4 éléments dont le dernier est décisif.
    • La proximité de la naissance du Christ avec l’an 1. En effet, on peut supposer que ceux qui ont fixé la date de l’an 1 ne se sont pas trompés de beaucoup.
    • Le temps calculé de séjour en Egypte pour une mort d’Hérode supposée en -4 et en +4, ces deux dates étant soutenues par différents auteurs.
    • La curiosité des astres. Les 4 planètes telluriques + le soleil vues au-dessus de l’écliptique forment une croix à la fois à la date du 27 mars 32 et à la date du 25 décembre -3. Les autres dates ne forment rien de particulier.
    • Unanimité des sources pour le début du règne de Tibère le 19 août de l’an 14. Luc 3 :1 parle du début du ministère de Jésus dans la 15è année du règne de Tibère, donc du 19-08-28 au 18-08-29, admettons en janvier 29 puisque Luc 3 :23 nous dit que Jésus avait environ 30 ans (25 déc 28). Le ministère de Jésus a duré 3 ans (3 pâques relatées avant sa mort en Jean 2 :13 ; 5 :1 ? ; 6 :4 ; 3 ans d’attente pour le figuier en Luc 13 :7) ce qui nous mène en mars 32 pour sa crucifixion.

    Hérode est mort en -4 av J.C. d’après Flavius Joseph et les chronologistes parce qu’ils privilégient la supputation de Varron (-116 à -26) qui a placé la 750è année de Rome en l’an -4. Mais la supputation de Fabius Pictor, le plus ancien des historiens romains vivant vers -220, voit la 750è année de Rome en l’an +4 de notre ère et non pas en l’an -4. (Dixit Louis de Montéty)
    Les 33 ans de la vie terrestre de notre Seigneur sont soutenus : Par Eusèbe qui dit que Jésus est né à l’olympiade 194/4 et est mort à l’olympiade 203/1 soit 32 +1 ans, par Jules l’Africain au 3è siècle, par Flavius Dexter au 4è siècle, et par Saint Jérôme au 4è/5è siècle. (Dixit Louis de Montéty)

  8. Pingback: Le Christ est réellement né le 25 décembre! | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 août 2012 par dans Foi Catholique.
%d blogueurs aiment cette page :