+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

La fin du monde n’est pas pour demain !

Beaucoup de thèses « apocalyptiques », que nous devrions plutôt appeler « armagedoniques » (car l’Apocalypse n’est pas la prophétie de la fin du  monde mais de toute l’histoire de l’Eglise, contrairement à l’Armaguédon) nous promettent sans cesse la fin du monde pour un avenir proche, s’appuyant pour cela sur ce qu’elles croient comprendre des prophéties bibliques ! Mais à la réalité ce sont ces mêmes prophéties bibliques qui rendent impossible que nous soyons à la fin du monde ! Au contraire, elles implique que cette dernière soit encore séparée de nous par une certaine période non négligeable dans sa durée, et qu’elle soit caractérisée par de grands biens pour l’Eglise de Jésus-Christ !

En effet, il manque encore la réalisation d’au moins trois grandes prophéties avant que la fin du monde ne puisse produire :

I) La conversion des juifs

Celle-ci est prophétisée en Zacharie XII, 10 et Romains XI, 25-26. Or cette conversion ne s’est pas réalisée et, bien que je ne sois pas prophète (c’est le cas de la dire !), je pense pouvoir dire qu’elle n’est pas pour demain, surtout lorsqu’on voit l’état de l’Eglise… Et ce d’autant plus que la conversion des juifs s’accompagnera d’un autre signe visible :

II) La redécouverte de l’Arche d’Alliance

« On lisait dans les mêmes écrits comment le prophète, sur un ordre reçu de Dieu, fit transporter avec lui le tabernacle et l’arche, et qu’il se rendit ainsi à la montagne que gravit Moïse et d’où il contempla l’héritage de Dieu.  Arrivé là, Jérémie trouva une habitation en forme d’antre, et il y déposa le tabernacle et l’arche, ainsi que l’autel des parfums, et en boucha l’entrée.  Quelques-uns de ses compagnons étant venus ensuite pour marquer le chemin par des signes, ils ne purent le trouver. Jérémie le sut et il les blâma : « Ce lieu, leur dit-il, doit rester caché jusqu’à ce que Dieu ait rassemblé son peuple et lui ait fait miséricorde. Alors le Seigneur révélera ces objets sacrés, la gloire du Seigneur apparaîtra, ainsi que la nuée, comme elle apparut au temps de Moïse, et lorsque Salomon fit une prière pour que le temple fût glorieusement sanctifié. » » (II Machabées II, 4-8)

Aussi, tant que l’Arche d’Alliance n’est pas retrouvée, c’est que nous ne sommes pas arrivés à la fin du monde !

III) Le retour d’Enoch et Elie

Ces deux prophètes ne sont pas morts, mais ont été physiquement ôtés de la terre (Enoch : Genèse V, 24 ; Ecclésiastique 44, 16 ; Hébreux XI, 5 ; Elie : II Rois II, 11 ; Ecclésiastique 48, 9).

Selon toute la tradition catholique, Élie et Hénoch sont les deux témoins annoncés dans le livre de l’Apocalypse [XI, 3-7] qui doivent venir au temps de l’Antéchrist et mourir martyrs :

« Et je donnerai à mes deux témoins de prophétiser pendant mille deux cent soixante jours, revêtus de sacs […] et quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra et les tuera, et leurs corps seront gisants sur la place de la grande cité. »

Cette tradition s’appuie, pour Hénoch, sur l’annonce que celui-ci doit revenir prêcher la pénitence aux nations [Ecclésiastique 44, 16]. Quant à Élie, le prophète Malachie [IV, 5] annonce :

« Voici que je vous enverrai le prophète Élie, avant que ne vienne le jour du Seigneur, le grand et terrible jour ».

En saint Matthieu XVII, 11, Notre Seigneur lui-même le confirme :

« Élie reviendra et il rétablira toutes choses ».

En attendant de reparaître à la fin du monde pour payer le tribut que chaque homme doit à la mort, Élie et Hénoch ont été transportés dans une partie inconnue de l’univers, semblable au paradis terrestre ; là, ils ne voient pas Dieu face à face comme les élus, mais ont recouvré un état analogue à celui d’Adam et Ève avant le péché originel. Affranchis des conditions actuelles de la vie humaine, ils attendent, dans une grande paix du corps et de l’âme et dans un bonheur qui dépasse toute joie de la terre, le moment de revenir pour confesser Jésus-Christ et de verser leur sang en témoignage de la foi catholique. C’est là le sentiment commun des Pères de l’Église. Or le sentiment commun des Pères de l’Eglise est une sentence infaillible : https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2017/05/19/linfaillibilite-du-consensus-moral-des-peres-de-leglise/

IV) Conclusion

Tant qu’Enoch et Elie ne sont pas revenus prêcher, que les juifs ne se sont pas convertis et que l’Arche d’Alliance n’a pas été retrouvée, il est impossible que nous arrivions à la fin du monde !

Aucun de ces événements ne s’est produits. Nous en avons la certitude car si il arrive que la réalisation de telle ou telle prophétie soit soumise au doute, ce n’est pas le cas de ces dernières pour lesquelles il n’y a aucune marge de manoeuvre quant à la matérialité de ce que devra être leurs réalisations. Aussi lorsqu’elles se réaliseront, elles ne pourront pas ne pas donner un délai supplémentaire avant la chute finale, car cela ne pourra pas ne pas grandement renforcer l’Eglise dans les épreuves du monde : il se passera donc forcément du temps avant que Jésus ne revienne dans une situation où il ne trouvera presque plus la foi sur terre (Luc XVIII, 8) !

3 commentaires sur “La fin du monde n’est pas pour demain !

  1. Pingback: Que signifie « spirituellement, nous sommes des sémites » (Pie XI) ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Evelyne
    5 octobre 2019

    Bonjour,
    Jésus affirme pourtant en Mt11;14 que Jean-Baptiste est « l’Elie qui doit venir ». Comment comprendre ce verset?

    • Ressources Catholiques
      7 octobre 2019

      Bonjour,

      Cette phrase du Christ est symbolique : on peut appeler saint Jean-Baptiste « Elie » à cause de leur ressemblance spirituelle. Mais cela n’empêche en rien le fait qu’Elie doivent réellement revenir comme le dit le Christ : « Élie reviendra et il rétablira toutes choses » (Matthieu XVII, 11)

      Soyez béni !

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 septembre 2019 par dans Foi Catholique.
%d blogueurs aiment cette page :