+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Qui des Catholiques ou des Protestants firent le plus de morts durant les Guerres de « religion » ?

La vérité sur tous les autres mensonges dont l’Eglise catholique est victime : ici

Le mot religion est entre guillemets dans le titre car à la réalité, ces guerres n’avaient pas grand chose à y voir comme il est expliqué ici.

Pour la plupart des gens, la réponse à cette question est simple et indiscutable sous peine de être obscurantiste: ce sont les catholiques qui ont été les plus meurtriers avec leur sauvagerie bien connue !

Ceux qui le disent (bien que la plupart soit de bonne foi dans cette erreur) ne sont, malheureusement pour cette théorie, pas des historiens. Ces derniers en effet savent que c’est l’inverse !

Pour s’en convaincre, il suffira de lire Le Protestantisme assassin du XVIème siècle de Michel DEFAYE (cliquer ici pour en lire un résumé et cliquer ici pour l’acheter) et Frères réformés, si vous saviez… Éphéméride de guerres de religion de Vincent BEURTHERET (cliquer ici). Ces deux livres, fondé sur des documents historiques incontestables prouvent que la balance et est très largement en faveur des Catholiques. Nous suggérons également le livre Luther, Calvin, Ferry et le Lutherrorisme d’Yves GERARDIN (disponible ici). Les livres de Messieurs DEFAYE et GERARDIN montrent comment à Londres comme à Genève, en Allemagne comme en Norvège, en Navarre comme au Danemark, en Écosse comme en Suède, en Islande comme en Irlande, la loi est universelle : le protestantisme (qui se réclame du libre examen) s’est partout imposé par la violence. Comme toutes les idéologies modernes, il a prêché la liberté en théorie et imposé la tyrannie en pratique.

Nous lirons de plus Sixte Quint et Henri IV – Introduction du protestantisme en France d’Esprit-Adolphe SEGRÉTAIN (cliquer ici) qui retrace les « Saint-Barthélemy protestantes », antérieures à celle dont on parle sans arrêt et qui furent plus nombreuses et plus violentes. Soucieux de la vérité, l’auteur révèle la réalité d’une violence effrénée dont seuls les massacres de la Terreur renouvelleront l’horreur. La Saint-Barthélemy pâlit à côté des crimes inouïs des protestants, auxquels l’édit de Nantes apporta une scandaleuse absolution.

Nous lirons encore Histoire du vandalisme de Louis RÉAU qui décrit entre autre la catastrophe culturelle que fut le protestantisme pour notre pays (cliquer ici).

C’est enfin pour se détendre que nous ferons la lecture de la Nouvelle lettre à Louis XIV au sujet de la révocation de l’Édit de Nantes de Marie-Françoise OUSSET, qui reprend sur le ton de l’humour les circonstances, provocations et trahisons protestantes qui ont ont conduit ce roi à cette révocation: cliquer ici.

Jetons aussi un coup d’œil sur la légendaire « tolérance » des protestants:

Les protestants sont-ils tolérants? (Christ-Roi.net)

De la Cruauté du protestantisme (Bibliothèque de combat)

Comment l’Angleterre devint-elle protestante? (Bibliothèque de combat)

Les protestants ne sont pas nos frères (Bibliothèque de combat)

Finissons par l’aveu d’un pasteur contemporain. Loin de faire repentance pour le lutherrorisme, le pasteur Philippe de ROBERT, déclarait le dimanche 1er septembre 2002, au Mas Soubeyran, lors d’une assemblée du désert célébrant le 3e centenaire de la révolte des camisards protestants :

« C’est vrai, ils ont commencé par tuer un prêtre, ils ont brûlé des églises, ils ont détruit des villages, ils ont pratiqué des exécutions sommaires. Les camisards n’étaient pas des saints. Ce faisant ils ne sont pas en mauvaise compagnie. Tant de meurtriers, de violents, de révoltés, tant de minorités rebelles à travers le monde et au cours de l’histoire, de Spartacus à Che Guévara, qui se sont battus avec le même acharnement sont aujourd’hui salués comme des héros. Oui, les camisards étaient des terroristes […] Si l’on ne rendait hommage qu’aux parfaits non violents, aux seuls apôtres de la paix, à ceux qui ont supporté les pires injustices, à ceux qui les ont tolérées, avec ou sans état d’âme quand elle frappaient leurs voisins, notre histoire serait fade. Si notre histoire a du sel, si elle a du nerf, c’est parce que certains n’ont pas reculé devant le geste nécessaire […] Les camisards avaient manifestement la conviction de mener une guerre sainte ».

Publicités

9 commentaires sur “Qui des Catholiques ou des Protestants firent le plus de morts durant les Guerres de « religion » ?

  1. Pingback: Démolition des mensonges historiques sur le Catholicisme | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Pingback: Pour en finir avec la Saint Barthélémy! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  3. francois
    3 novembre 2016

    Il est facile de retenir que ce que l’on souhaite et d’écarter le reste… Pour un livre dans un sens on peut en citer 10 dans l’autres. Les deux sont aussi bien documentés, ne vous y trompez pas. ce qui change c’est le point de vu, dans un cas il s’agit de rétablir l’innocence de l’église romaine dans l’autre d’être juste objectif. En presque 2000 ans d’histoire l’église romaine a bien plus de sang sur les mains que le protestantisme.
    Une autre grosse différence est que les protestants ne sont pas une entité sous l’autorité d’un pape, supposé vicaire du christ sur terre.
    Un seul mort ordonné par un de vos pape pèsera toujours plus contre l’orthodoxie de votre église que 10 du coté protestant car ce ne sont guère que des décisions individuelles qui n’engagent que ceux qui deviennent des meurtriers.

    • Ressources Catholiques
      3 novembre 2016

      Détrompez-vous sur l’histoire: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/02/demolition-de-tous-les-mensonges-historiques-sur-le-catholicisme/

      Ensuite, un mort au nom de la religion n’est pas illégitime en soit. Rappellez-vous que Dieu ordonne la mort de celui qui refuse de se plier aux jugements du grand prêtre (Deutéronome XVII, 12); le prophète Élie égorgea de ses propres mains les prêtres de Baal (I Rois XVIII, 40). Or Élie est le plus grand des prophètes, puisqu’il fut spécialement honoré par Jésus-Christ lors de la Transfiguration; le successeur d’Élie, Elisée sacra Jéhu, le roi Jéhu fit massacrer tous les fidèles de Baal, démolit l’autel et « ils démolirent aussi le temple de Baal et en firent un cloaque, ce qu’il est resté jusqu’à maintenant » (II Rois X, 27). Ce cloaque à côté de Jérusalem s’appelle la Géhenne…; enfin, Dieu tue Lui-même des menteurs (Actes V, 1-10).

  4. francois
    3 novembre 2016

    J’ajouterai qu’il se trouve aussi des historiens et des livres pour affirmer que les juifs n’ont pas été massacrés en camps d’extermination.

    • Ressources Catholiques
      3 novembre 2016

      Pesez les arguments des livres que je cite avant de faire des comparaisons…

    • +++Yesus Kristus azu+++
      3 novembre 2016

      Et ?

      • francois
        4 novembre 2016

        Et je prouve juste qu’il se trouve toujours un ou deux historiens verreyx ppour soutenir des thèses fausses. Si on s’y refère on peut faire croire n’importe quoi à n’importe qui.
        L’indicateur est déja de savoir si les dit historiens sont agnostiques ou catholiques ou protestants ou francmacs…

      • Ressources Catholiques
        5 novembre 2016

        Vous ne prouvez rien, vous faites qu’alléguer ! Mes historiens véreux sont ceux qui écrivent l’histoire officielle ! Et la plupart d’entre eux sont athées, agnostiques, francs-maçons ou protestants (tel l’imposteur Jules Michelet) et donc anticatholique… Et oui, le parti pris ça marche dans les deux sens ! Et c’est comme ça qu’on fait croire mes mensonges officiels à tout le monde…

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :