+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Qu’est-ce qu’un « type » biblique ?

Vous avez peut être déjà entendu dire que tel ou tel élément de l’Ancien Testament était un « type » d’un autre élément du Nouveau Testament. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

L’Ancien Testament annonce le Nouveau de plusieurs manières. « Le Nouveau se cache dans l’Ancien et dans le Nouveau l’Ancien se dévoile » (Saint Augustin, Locutions sur l’Heptateuque II, 73) D’abord par les prophéties qui se déclarent explicitement comme telles et qui affirment clairement que le Messie sera reconnaissable à tel ou tel signe. Il y a aussi des passages prophétiques qui ne disent pas explicitement être prophétiques et qui ne peuvent pas être interprétés comme tel par des gens qui ne connaissent pas la Nouvelle Alliance; il serait possible de donner une foule d’exemples, mais nous nous contenterons de renvoyer au chapitre 53 d’Isaïenqui prophétise la Passion de Notre-Seigneur avec une stupéfiante précision… Il y a enfin les « types ».

Le terme « type » désigne littéralement « une pièce, généralement en métal, portant une empreinte, servant à reproduire des empreintes identiques ». Par extension il désigne un symbole, ici une préfiguration prophétique d’une personne ou d’un évènement du NT. Les types sont des événement, individus, institutions ou objets réels de l’Ancien Testament mais à qui Dieu a voulu aussi donner une signification prophétiques. Ainsi, ces événement, individus, institutions ou objets réels de l’Ancien Testament préfigurent d’autres événement, individus, institutions ou objets tout aussi réels du Nouveau Testament avec lesquels ils présenteront un certains nombre de similitudes. C’est à ces similitudes qu’ils sont reconnaissables comme types.

Le Nouveau Testament nous livre lui-même une liste non exhaustive des types réalisés:

Romains V, 14 :«Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché par une transgression semblable à celle d’Adam, lequel est la figure [ le type ] de celui qui devait venir [ Jésus ].»

I Cor X, 1-2 enseigne que la traversée de la Mer Rouge (Exode XIV) préfigurait le Baptême.

I Pierre III, 19-21 enseigne que l’Arche de Noé et le Déluge, préfiguraient le fait d’être sauvé par le baptême et l’Eglise.

I Cor V, 7 enseigne que l’agneau pascal qui fut sacrifié (Exode XII), préfigurait le Christ, l’Agneau de Dieu ‘qui ôte le péché du monde’ (Jean I, 29).

Matthieu XII, 40 enseigne que les trois jours et trois nuits que passa Jonas dans le ventre de la baleine, préfigurait la Résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, trois jours après.

En Jean III, 14, Jésus dit que le serpent d’airain de Nombre XXI, 9 symbolise sa crucifixion.

On pourrait donner d’autres exemples de types bibliques, mais ce qui est important, c’est de comprendre que l’accomplissement d’un type (appelé alors ‘anti-type’) est plus grand que le type. Jésus-Christ est infiniment plus grand qu’Adam ; le Nouveau Testament est plus grand que l’Ancien ; la Résurrection est plus grande que les déboires de Jonas; etc. N’oublions pas qu’en Colossiens II, 17, Hébreux VIII, 4-5 et X, 1, saint Paul enseigne que le système de l’Ancien Testament était une ‘ombre’, ou figure, du Nouveau Testament. Le même Apôtre en I Cor X, 4, appelle le rocher qui suivaient les Hébreux dans le désert « Christ ». Il ne dit pas que le rocher était comme le Christ ; St Paul dit que le rocher était le Christ. Il utilise ce langage pour insister sur le fait que la relation entre un type de l’AT et son accomplissement dans le NT est plus qu’une similarité. Ainsi il faut avoir à l’esprit que toutes les réalisations de types de l’Ancien Testament sont plus grande que leur types dans l’Ancien.

Ceci posé, nous pouvons beaucoup mieux comprendre, par exemple les enseignements catholiques sur Marie, l’Eucharistie ou la Papauté.

En lisant, vous vous direz peut être que les types sont difficiles à détecter et qu’il est étrange que que Dieu donne tant d’importance à des choses aussi cachées. À cela nous répondons que 1° les types que nous avons exposés ci-dessus ne sont pas non plus faciles à identifier sans qu’on nous les enseigne, 2° le Christ a dit à ses Apôtres « qui vous écoute, m’écoute » (Luc X, 16), ainsi, nous devons recevoir l’explication des types de l’enseignement de l’Église, assistée de l’Esprit Saint et 3° la Bible prévient elle-même que Dieu ne jette pas des perles devant les pourceaux. (Matthieu VII, 6). Il dissimule souvent Ses vérités, ou les met juste sous la surface, en sorte que les efforts superficiels et les personnes malhonnêtes passeront leurs chemins sans les avoir vu, ou n’en garderont que de fausses impressions. Par contre, ceux qui sont plus patients et qui creusent plus profondément – ou qui font tout simplement confiance à l’Eglise établie par Jésus – trouveront le joyau et le sens véritable. « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. Il répondit : Il vous a été donné, à vous, de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, cela est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient pas et qu’en entendant ils ne comprennent pas. » (Luc VIII, 8-10)

Notre site propose plusieurs explicitations de types:

La Vierge Marie est la Nouvelle Ève

La Vierge Marie est la Nouvelle Arche d’Alliance

La Vierge Marie est la Reine des Cieux

Saint Pierre et les Papes sont les premiers ministres du Christ

Publicités

8 commentaires sur “Qu’est-ce qu’un « type » biblique ?

  1. Pingback: Le culte de Marie est béni par Dieu | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Pingback: Preuves bibliques que Marie est Reine des Cieux | +†+Yesus Kristus azu+†+

  3. Pingback: Marie est la nouvelle Ève ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  4. Pingback: L’Assomption et Royauté de Marie | +†+Yesus Kristus azu+†+

  5. Pingback: POUR UNE FOI CATHOLIQUE BÂTIE SUR LE ROC (Mt.7, 25) | documentation.erlande

  6. Pingback: POUR UNE FOI CATHOLIQUE BÂTIE SUR LE ROC (Mt.7, 25) | documentation.erlande

  7. Pingback: Les fondements bibliques de la Papauté (2): Matthieu XVI, 19: le Christ donne les Clés du Royaume des Cieux à saint Pierre et en fait ainsi son premier ministre | +†+Yesus Kristus azu+†+

  8. Pingback: Annonciation et Incarnation du Seigneur | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :