+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

L’Église catholique a-t-elle falsifié le verset 41 de Actes XV?

On entend parfois dire que les traductions catholiques de la Bible aurait falsifié le verset 41 du XVème chapitre du livre des Actes des Apôtres. En effet, voici ce qu’il dit dans la version « réputée » non-falsifiée: « Il parcourut la Syrie et la Cilicie, fortifiant les Eglises. ». Et pour légitimer son pouvoir, l’Eglise catholique, par sa traduction officielle de la Vulgate (et donc les traductions faites sur sa base) aurait ajouter à « Il parcourait la Syrie et la Cilicie, fortifiant les églises » la chose suivant: « et ordonnant d’observer les prescriptions des Apôtres et des prêtres. »

Pour se convaincre que cet ajout ne provient pas d’une malhonnêteté catholique, il suffit de savoir trois choses:

1° l’Église ne garantit pas l’inspiration de la Vulgate mais seulement son innerrance: elle ne contient aucune erreur.

2° l’Église catholique accepte parfaitement que des Bibles reçoivent l’imprimatur ecclésiastique sans qu’elles ne contiennent cette fin de verset. C’est par exemple le cas de la Bible du Chanoine Crampon ou encore de la Bible de Jérusalem.

3° je ne sais pas d’où vient cet ajout dans la Vulgate (ce serait d’ailleurs intéressant de le savoir) mais quoi qu’il en soit, il ne peut pas venir d’une malhonnêteté catholique ! Pourquoi? Parce que le même livre de Actes, quelques versets plus loin (XVI, 4) (re)dit exactement la même chose: « En passant par les villes, ils enseignaient aux fidèles à observer les décisions des Apôtres et des prêtres de Jérusalem. ». Donc ça n’aurait servi à rien de l’ajouter quelques versets plus haut… Et toutes les bibles protestantes sont d’accord pour ce verset…

Publicités

3 commentaires sur “L’Église catholique a-t-elle falsifié le verset 41 de Actes XV?

  1. Pingback: POUR UNE FOI CATHOLIQUE BÂTIE SUR LE ROC (Mt.7, 25) | documentation.erlande

  2. Pingback: Qui de saint Pierre ou saint Jacques avait la primauté au concile de Jérusalem ? | +†+Yesus Kristus azu+†+

  3. Guillaume B.
    18 novembre 2016

    Bonsoir,
    Cet ajout de la Vulgate est postérieur à la Vulgate Latine originelle (réalisée entre l’an 382 et l’an 405 par Saint Jérôme et ses contemporains), comme l’atteste les plus anciens codex/manuscrits de la Vulgate.
    Cette fin de verset fait son apparition dans la Vulgate après une ou plusieurs révision(s) de la Vulgate. Plusieurs ecclésiastiques ont ajouté au fil des siècles dans le texte de la Vulgate des lectures spécifiques des anciennes Bibles latines antérieurs à la Vulgate (Vetus Latina). C’est pourquoi la Vulgate Clémentine contient de multiples bouts de versets et même versets entiers qui étaient absent de la Vulgate originelle.
    Le texte grec du codec Bezae (V° siècle) a une lecture presque identique à la version longue de ce verset (ce codex omet le mot « apôtre » ici).
    Cordialement,
    Guillaume B.

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :