+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Marie, Mère de Dieu : réponse à Paul Ohlott

« … et toi-même [Marie], une épée te transpercera l’âme ! – afin que se révèlent les pensées intimes de bien des cœurs. » (Lc II, 35)

marie viergeNous avons déjà, dans notre espace, publié un billet qui montrait pourquoi et comment la Foi catholique soutient que Marie est vraiment Mère de Dieu. Mais, puisque, certains, n’ayant vraisemblablement pas saisi l’essence de la Foi catholique, comme nous l’avons déjà également montré, mais prétendent objectivement la critiquer, il nous faut à présent contrer une argumentation des plus ridicules concernant la Sainte Mère de Dieu. Notre article est une réponse au billet suivant : un ami (par Facebook) nous avertissant qu’il a été viré de la page sur laquelle la discussion avait eu lieu, nous voulons réfuter rapidement l’auteur de cette piètre argumentation. L’auteur fait appel à deux arguments principaux pour mettre à mal le dogme catholique. Nous les reprenons [en bleu] et y répondons.

Naturellement, toute l’Ecriture nous révèle que Marie n’est en rien la « Mère de Dieu ». D’ailleurs, comment une simple mortelle qui reconnaît le besoin d’un sauveur, pourrait prétendre être la mère de celui qui existe de toute éternité, qui est l’alpha et l’oméga et qui est Saint ? Un peu de bon sens suffit à se détacher d’une telle hérésie.

En sens contraire, 1° Elisabeth le clame haut et fort, s’adressant à Marie : « Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi ? » (Lc I, 43). Or, l’Ecriture sainte soutient qu’il n’y a qu’un Seul Seigneur (Eph IV, 5). Le Seigneur étant Dieu, si Marie est Mère du Seigneur, alors elle est vraiment Mère de Dieu. De plus, Elisabeth prononce ces paroles alors qu’est sous l’inspiration de l’Esprit Saint (= ceux qui nient donc que Marie est Mère du Seigneur pèchent contre l’Esprit et se damnent !) L’affirmation selon laquelle « toute l’Ecriture nous révèle que Marie n’est en rien la ‘Mère de Dieu’ » est donc un leurre et est contraire à cette Ecriture sainte elle-même. 2° L’auteur s’interroge de savoir « comment une simple mortelle qui reconnaît le besoin d’un sauveur, pourrait prétendre être la mère de celui qui existe de toute éternité, qui est l’alpha et l’oméga et qui est Saint ? ». En logique, c’est ce que nous appelons un sophisme ! qui découle du fait de n’avoir pas compris ce que l’Eglise catholique entend par « Mère de Dieu ». Comme le rappelle la lettre chez Osée, « Mon peuple périt faute de connaissance » (IV, 6). Nous en avons un exemple flagrant ici. Comme sophisme, l’auteur commet ce qu’on appelle épouvantail, qui consiste à attribuer et à présenter la thèse de l’adversaire de manière erronée, afin de mieux la réfuter. Ici, l’auteur prétend que l’expression « Mère de Dieu » signifie que Marie est mère du Dieu éternel. C’est absurde. Il aurait fallu se renseigner sur la dogmatique catholique. Jésus-Christ est une personne divine (ayant la nature humaine). Or ce qu’une mère met au monde, c’est la personne ! Marie est donc mère d’une personne qui est Dieu. La différence est cruciale. Pour plus de précisions sur les aberrations protestantes, lire l’article suivant qui montre que les conclusions auxquelles les opposants à la Foi catholique aboutissent sont absurdes, du moins, et a fortiori si ces protestants croient en la divinité de Jésus-Christ. 3° Enfin, la Foi catholique reconnaît que Marie a eu besoin d’un Sauveur, mais qu’elle a été préservée du péché originel. Car, comme le précise l’auteur, Le Christ est saint. Mais dès lors, comment penser que celle qui a été prédestinée à être le réceptacle du Saint des saints ait été souillée ? C’est un non-sens.

Mais puisque certaines hérésies sont tenaces, il me semble important de relever dans cette chronique spirituelle, une preuve biblique qui confirme clairement que Marie n’est en rien la « Mère de Dieu ».
Lorsque Jésus va avoir une trentaine d’années, et que l’on ne peut douter que Marie connaissait bien son fils sur le plan humain tout en le voyant agir depuis un certain temps dans son ministère, Jésus va déclarer ceci dans Matthieu 11 v 27 : « Mon Père m’a tout donné, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père ; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler ».
Jésus va affirmer que personne ne connaît le Fils si ce n’est le Père. Si Marie était réellement la « sainte Mère de Dieu », elle aurait de toute évidence eu connaissance de qui était le Fils. Mais Jésus se montre catégorique : seul le Père connaît le Fils. Et Marie, bien qu’elle ait enfanté l’incarnation humaine du Fils de Dieu, ne savait pas qui était le Fils. Elle le connaîtra par la suite, de la même manière que nous l’avons connu nous aussi, par révélation.

En sens contraire, 1° l’Archange Gabriel dit à Marie : « … tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. » (Lc I, 31-32). Ainsi, l’Ange révèle donc à Marie que le Fils qu’elle va mettre au monde est Fils du Très-Haut (Le Père). Or connaître Jésus-Christ (pour nous Hommes), c’est connaître qu’Il est Fils, et qu’Il a un Père. C’est la raison pour laquelle ce Fils dit : « Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. » (Jn VIII, 26). Puis donc que l’Ange révèle explicitement à Marie que l’Enfant est Fils, et donc qu’Il a un Père (Le Très-Haut), il est absurde de dire que Marie ne connaît pas Le Fils. De surcroît, l’auteur soutient que la connaissance du Fils passe par « révélation ». Cela est vrai. Il faut simplement le constater avec ce qui s’est passé avec Simon Pierre (en Mt, XVI, 16-17). Le Christ le reprend en disant : « … Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux ». Or, l’Ange Gabriel fait explicitement cette « Révélation » à Marie. Donc Marie connaît le Fils. 2° La phrase selon laquelle : « Jésus va affirmer que personne ne connaît le Fils si ce n’est le Père. Si Marie était réellement la « sainte Mère de Dieu », elle aurait de toute évidence eu connaissance de qui était le Fils. Mais Jésus se montre catégorique : seul le Père connaît le Fils », est également un pur sophisme ! Si Marie était réellement la Sainte mère de Dieu ? L’auteur présuppose, comme nous l’avons montré plus haut que « Mère de Dieu » signifie « Mère du Dieu même dans l’éternité », or cette expression signifie expressément Mère d’une personne qui est Dieu (non pas Mère de la nature divine en elle-même qui est incréée). 3° Car le Fils, comme le précise le Concile de Chalcédoine a eu deux naissances : une naissance dans l’éternité, et donc est sans commencement ; et une naissance dans le temps, dans le sein de la Vierge Marie :

Suivant donc les saints pères, nous enseignons tous unanimement que nous confessons un seul et même Fils, notre Seigneur Jésus Christ, le même parfait en divinité, et le même parfait en humanité, le même vraiment Dieu et vraiment homme […], avant les siècles engendré du Père selon la divinité, et aux derniers jours le même (engendré) pour nous et notre salut de la Vierge Marie, Mère de Dieu selon l’humanité,

Un seul et même Christ, Fils, Seigneur, l’unique engendré, reconnu en deux natures, sans confusion, sans changement, sans division et sans séparation, la différence des natures n’étant nullement supprimée à cause de l’union, la propriété de l’une et l’autre nature étant bien plutôt gardée et concourant à une seule personne et une seule hypostase, un Christ ne se fractionnant ni se divisant en deux personnes, mais un seul et même Fils, unique engendré […] » (Concile de Chalcédoine, Ve session)

Le Concile rejette donc les propositions hérétiques selon lesquelles il y aurait d’une part un fils de l’homme et d’autre part un Fils de Dieu (et donc qu’il y ait en fait deux fils). C’est ce à quoi conduit l’hypothèse selon laquelle Marie ne serait que Mère du fils de l’homme, comme l’entend les commentaires sur le site que nous réfutons. C’est une totale hérésie ! 4° Et, Dieu Lui-même, en son essence même n’est connaissable que par Dieu ! Nous ne pourrons jamais comprendre Dieu (même lorsque nous serons face à face devant son essence) : les Pères de l’Eglise ont développé ce point sur l’incompréhensibilité divine ! 5° Enfin, dire que seul le Père connaît le Fils et que seul le Fils connaît le Père, à partir d’un seul verset biblique et soutenir que cela est <catégorique>, est anti-biblique. Car, l’auteur ici oublie ce par quoi la révélation est faite ! Et, ainsi, si nous suivons son interprétation, il faudrait dire que le Saint-Esprit ne connaît pas le Père ? Ce serait une erreur hallucinante ! L’exclusivisme dans lequel P. Ohlott est donc tombé le mène à professer des hérésies. Puisque, comme nous le savons, L’Esprit est Seigneur (2 Co III, 17). Et, de même que le Seigneur Jésus-Christ sonde les reins et les cœurs (Apoc. II, 23) et donc qu’Il est Dieu véritable (Jér. XVII, 10), de même, l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu : « Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu… » (I Co. II, 10-11)

Nous voyons donc ici que notre interlocuteur se fourvoie totalement, oubliant ainsi Le Saint Esprit de Dieu. Puisque, s’il s’agit de connaissance dans l’Absolu, personne ne connaît Dieu, si ce n’est Dieu lui-même. Mais, s’il s’agit de la connaissance par révélation, il est évident que celle qui, en premier, fait l’expérience de la connaissance du Père, du Fils et de l’Esprit, dans le Nouveau Testament, c’est bel et bien la Vierge Marie, Mère de Dieu.

Ainsi donc, nous voyons que Marie est bel et bien « Mère de Dieu ». Seuls ceux qui n’ont rien compris de cette expression jouent les pourfendeurs, alors qu’ils feraient mieux de se renseigner sérieusement. Comment prétendre critiquer ce qu’on ignore ? La critique, à ce moment-là, devient obsolète, et sans aucun sens. Il serait préférable de mieux connaître la position adverse pour mieux la combattre. Ce qui évite les sophismes et les contradictions, sans faire fi des positions anti-bibliques de tout genre. A vouloir combattre la « Mère du Seigneur » comme l’appelle Elisabeth, on en vient à se contredire, et à contredire même l’Esprit qui est Dieu.

Abyssus abyssum invocat !

Advertisements

16 commentaires sur “Marie, Mère de Dieu : réponse à Paul Ohlott

  1. georges
    13 mai 2015

    Merci pour cet enseignement magistral, et vous prie de publier ce texte dans son blog(de PAULOhlott) actu chrétienne wordpress pour que ses frères pourfendeurs ait de la matière.

    • Salut Georges,
      vous avez raison ; à deux reprises, nous avons posté la réfutation que nous avons formulée, mais, à deux reprises, notre commentaire a été systématiquement supprimé. Je ne m’avance pas trop. Mais, en tout cas, nos deux commentaires où nous renvoyons à cet article-ci ne s’affichent pas.

      • georges
        17 mai 2015

        C’est une manie connue parmi les  »évangéliques ».Si vous avez un peu de chance,ils laissent votre commentaire et font des digressions.

      • georges
        17 mai 2015

        Je viens donc de poster in extenso votre commentaire sur leur site qui me répond: »votre commentaire est en attente de modération ».Je comprends la suite…

    • En tout cas, il est une chose certaine : nos commentaires avec le lien de la réfutation n’apparaîssent pas. De même, hier, nous avons posté une réfutation d’un de leurs autres articles, nos commentaires ne sont même plus en attende de modération, ils n’apparaissent simplement plus. Ce qui signifie que notre adresse e-mail, et notre site ont été mis sur leur liste des choses à bannir ; à ne pas considérer. Excellente méthode…

      Voici une autre réponse que nous leur avons formulée : https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2015/05/17/sur-le-culte-marial-reponse-a-jeremy-sourdril/

  2. Pingback: Le culte de Marie est béni par Dieu | +†+Yesus Kristus azu+†+

  3. PGB
    16 mai 2015

    Bonjour,
    Je dit merci aux personnels de ce cite qui depuis sa découverte j’ai appris beaucoup en allant comparer vos propos avec les écritures puis avec mes collègues protestants qui depuis ne savez plus me convaincre et ils fuient maintenant. Ils ont peur de continuer à vous lire mais moi je vais lire chez eux et franchement c’est d’une sècheresse incroyable. Ils font tout pour se plaire à eux-mêmes. Si quelqu’un veut devenir saint il doit se convertir et devenir catholique.
    J’ai eu à partager avec bcp et je leur ai donné des liens vers ce site et autres catholiques et quelque temps après plus personnes en ligne. J’imagine que après avoir lu les sites catho ils se rendent compte que nous avons bcp des gens qui connaissaient la vraie ECRITURE. Surement ils reviendront à la charge comme le père le dragon qui est descendu pour perdre la descendance de la Femme à la couronne à 12 étoiles.

    Merci SEIGNEUR pour cette faveur. Amen

    • Dan
      16 septembre 2015

      PGB
      vous affirmer avoir pu comparez les propos de ce site avec les écritures (les quelles, seulement la bible j’espère). Et en suit vous dite

      Si quelqu’un veut devenir saint il doit se convertir et devenir catholique.
      Veuillez me comparer cette phrase avec les écritures.
      Ou est-il écrit dans la bible que faire partie de l’église tel sauve???

      Nul par mon ami !!!

      vous écrivez
      __Ils font tout pour se plaire à eux-mêmes
      Vous avez peut-être raison pour vos connaissance, mais aveugle pour votre église catholique qui veut volé le salut par grâce de la foi en Jesud-Christ.

      Je vous informe aussi que çe site ne peut impressionner que par l’ arrogance des ces propos, et de ces créateur.
      Pour les info biblique on si perdrai tellement il n’y en à pas et sais pas les contradiction qui manque!!

      Mais rien n’empêche en tout cas pour ma par j’aime les gens entier, déja par ce qu’ils me ressemble, mais surtout si je suis encore sur çe site ce c’est par ce que le Seigneur ma remplit d’amour pour vous (pas seulement vous évidement) catholique pratiquant ou non, et que même si pour moi la presque totalité des doctrine catholique son fausses je peux sans autre et en paix écrire sur çe site.

      Maintenant pour ce qui est des catholiques il ne donne pas beaucoup d’argument biblique (verset) pour assoir leur croyance.

      • pgb
        26 septembre 2015

        bonjour cher DAN,

        Je permets de vous apporter cet éclaircissement
        1 il y a bien une EGLISE que le SEIGNEUR a laissée et j’aimerai vous demander où est elle passée?
        2 EN vertu des pouvoirs que le CHRIST lui a donné Pierre a remplacé Judas par Mathias dans actes 1 et dans actes 15:7 il affirme devant l’assemblée que c’est le chef et par conséquent modifie le précepte de la circoncision et pour savoir comment a t il ce pouvoir lire ici
        Matthieu 16
        …18Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. 19Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux

        Donc nous voyons que les apôtres sont remplacés un à la suite de l’autre après leur mort et de cette succession nous avons aujourd’hui le PAPE FRANCOIS.

        La suite de ce texte biblique nous montre que le Seigneur sera avec son EGLISE jusqu’à la fin du monde et cette Eglise est dirigée par qui selon vous?
        Votre pasteur de qui il tient son autorité?
        Quand a commencé votre église?

        Oui pour être saint il faut être catholique càd faire corps avec l’Eglise du SEIGNEUR.

        S’agissant du salut c’est une grâce, nous sommes d’accord mais vous oubliez une chose le SEIGNEUR A PRIE POUR QUE LES APOTRES RESTENT UN AFIN QUE LE MONDE CROIT. Or ton église n’est pas une avec une autre protestante.

        Pourquoi face à une question théologique chaque pasteur trouve une révélation autre que celle d’un autre?

        Sur ce site on impressionne personne on rétablit la vérité c’est tout.

        Cordialement

  4. Pingback: Sur le culte marial : réponse à Jeremy Sourdril | +†+Yesus Kristus azu+†+

  5. Pingback: Marie est la Mère de Dieu ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  6. Dan
    16 septembre 2015

    Vous avez mis se verset de luc mais pourquoi??

    et toi-même [Marie], une épée te transpercera l’âme ! – afin que se révèlent les pensées intimes de bien des cœurs.

    IL NE VOUS DONNE RAISON EN RIEN

    Le texte en bleu dit juste!!

    Elle s’écria d’une voix forte : Tu es bénie entre les femmes, et le fruit de ton sein est béni.
    43 Comment m’est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi ?
    44 Car voici, aussitôt que la voix de ta salutation a frappé mon oreille, l’enfant a tressailli d’allégresse dans mon sein.
    45 Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement.
    46 Et Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur,
    47 Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,
    48 Parce qu’il a jeté les yeux sur la BASSESSE de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
    49 PAR CE QUE LETOUT PUISSANT A FAIT POUR MOI DE GRAND CHOSES. Son nom est saint,
    50 Et sa miséricorde s’étend d’âge en âge Sur ceux qui le craignent
    Marie humble servante de Dieu.
    CE TEXTE DE LUC 1 MONTRE BIEN QUE MARIE ET MERE DE JESUS
    (DIEU FAIT HOMME)

    Pour ceux qui diront qu’il n’y a pas de distinction en JESUS ET DIEU JE VAIS VOUS AIDER

    1 Pourquoi Jesus est-il né alors si il est Dieu
    2. Jesus avait un corps humain fait de chaire et de sans, Dieu est esprit
    3. Marie avait des parents et ancêtre, donc si on suis votre raisonnement sur Marie on peut en conclure que tout ça famille est Sainte..
    4. Dieu est incréé, Marie elle est né d’un père est d’une mère
    5. Luc 1 28 à 35 Nous montre bien que Marie ne savait pas quelle allait enfanté un enfant
    le verset 35 montre bien que C’est Dieu Qui a tout fait est c’est justement par ce que c’est lui (sont esprit )qui a fait que l’enfant serra appelé fils de Dieu

    35L’ange lui répondit : Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

    28 L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi.
    29 Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.
    30 L’ange lui dit : Ne crains point, Marie ; car tu as trouvé grâce devant Dieu.
    31 Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.
    32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.
    33 Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.
    34 Marie dit à l’ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme ?
    35 L’ange lui répondit : Le Saint Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

    Vous écrivez Celà ne fait que montrer que vous n’avez pas comprit votre interlocuteur.

    L’auteur s’interroge de savoir « comment une simple mortelle qui reconnaît le besoin d’un sauveur, pourrait prétendre être la mère de celui qui existe de toute éternité, qui est l’alpha et l’oméga et qui est Saint ? ». En logique, c’est ce que nous appelons un sophisme ! qui découle du fait de n’avoir pas compris ce que l’Eglise catholique entend par « Mère de Dieu ». Comme le rappelle la lettre chez Osée, « Mon peuple périt faute de connaissance » (IV, 6). Nous en avons un exemple flagrant ici. Comme sophisme, l’auteur commet ce qu’on appelle épouvantail, qui consiste à attribuer et à présenter la thèse de l’adversaire de manière erronée, afin de mieux la réfuter. Ici, l’auteur prétend que l’expression « Mère de Dieu » signifie que Marie est mère du Dieu éternel. C’est absurde. Il aurait fallu se renseigner sur la dogmatique catholique. Jésus-Christ

    vous écrivez
    Enfin, la Foi catholique reconnaît que Marie a eu besoin d’un Sauveur, mais qu’elle a été préservée du péché originel. Car, comme le précise l’auteur, Le Christ est saint. Mais dès lors, comment penser que celle qui a été prédestinée à être le réceptacle du Saint des saints ait été souillée ? C’est un non-sens.

    Vous dites que c’est impossible que Marie ne soit pas Saint par ce qu’elle à enfanté Jesus. Il est évident que aucun passages dans la bible montre Que Marie est saint vous fait votre propre déduction.
    Mais la bible dit

    Chap.3 de Romain Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu

    Psaume 14 et 53 et Romain 3
    L’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, Qui cherche Dieu.
    3 Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul.

    Je pourrai développer sur tout votre texte mais comme vous n’avez pas comprit ce que vous réfuter ça deviendrai presque Comique…

    Je finirai sur votre dernier paragraphe
    Vous écrivez
    Ainsi donc, nous voyons que Marie est bel et bien « Mère de Dieu ». Seuls ceux qui n’ont rien compris de cette expression jouent les pourfendeurs, alors qu’ils feraient mieux de se renseigner sérieusement. Comment prétendre critiquer ce qu’on ignore ? La critique, à ce moment-là, devient obsolète, et sans aucun sens. Il serait préférable de mieux connaître la position adverse pour mieux la combattre. Ce qui évite les sophismes et les contradictions, sans faire fi des positions anti-bibliques de tout genre. A vouloir combattre la « Mère du Seigneur » comme l’appelle Elisabeth, on en vient à se contredire, et à contredire même l’Esprit qui est Dieu.

    Déjà ce n’est pas à combattre la Mère du Seigneur, maIS VOS DOCTRINES NON
    FONDE

    Pour savoir qui est Marie il me semble mieux et plus précis de lire TOUT les textes parlent de Marie pas seulement un (Mère de Seigneur) qui n’ai pas complet.
    SINON COMME VOUS DITE C’EST DU SOPHISME…(a ce moment la de votre texte vous n’aviez pas compris)

    __Marie est la mère (porteuse de,) humaine de Jesus
    Romain 8
    Car-chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, -Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,

    __Non par par ces qualité, mais comme l’ange c’est une grâce que Dieu lui à faite
    Luc 1
    L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite ; le Seigneur est avec toi.

    Définition de grâce : Faveur accorder à une personne:

    Vous voyez vous pouvez dire que Marie est Sainte, par une déduction
    Moi je vous prouve au travers de la parole de Dieu que c’est faut.

    QUI FAIT AUTORITE VOTRE DEDUCTION OU LA PAROLE DE DIEU??

    MARIE SERRA JUGER COMME VOUS ET MOI!!

    ET OUI

    • Christian G.
      25 septembre 2015

      Chers Dan, on n’arrive pas à suivre votre argumentation!! vous dites tous et rien en même temps. ce qui fait que, a la fin, cela devient difficile, vraiment difficile de comprendre le message que vous voulez lancer !!

    • Christian G.
      25 septembre 2015

      Oui Chers Dan, je vous prends quand même au mots.. c’est écrit dans votre texte et je cite

      « 48 Parce qu’il a jeté les yeux sur la BASSESSE de sa servante. Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse »

      ce qui est flagrant vous avez omis de mettre, aussi en MAJUSCULE, les mots GENERATIONS et BIENHEUREUSE…

      Bonne méditation !

      UDP

  7. Christian G.
    25 septembre 2015

    Cher Dan… excusez moi mais vos arguments d’une certaine pauvreté !!

  8. Pingback: POUR UNE FOI CATHOLIQUE BÂTIE SUR LE ROC (Mt.7, 25) | documentation.erlande

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :