+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

‘Ceux qui écoutent la Parole’ : et la Vierge Marie?

marie ève nouvelleSe basant sur un verset biblique, toujours lu, nous le pensons, avec une étroitesse d’esprit consternante – notamment lorsqu’il s’agit de la Vierge Marie, les opposants à la dévotion mariale ont coutume de citer l’Evangile selon S. Luc, pour tirer des conclusions hasardeuses et désastreuses, en ce sens où ils soutiennent avec véhémence que Le Christ relègue catégoriquement et publiquement Sa Mère au second plan, et ne lui accorde donc aucune importance, encore moins autant d’importance que lui accordent les Catholiques. Le verset est le suivant :

Or il advint, comme il parlait ainsi, qu’une femme éleva la voix du milieu de la foule et lui dit : « Heureuses les entrailles qui t’ont porté et les seins que tu as sucés ! » Mais il dit : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et l’observent ! » ( S. Luc, XI, 27-28 )

Ce verset a sans doute troublé certains Catholiques, non pas les vrais. Il est souvent utilisé par certains Catholiques nouvellement convertis au Protestantisme, par exemple. Mais, il ne faut pas s’arrêter à la prétendue opposition relevée par nos amis. Il faut très bien lire le verset. Et il est, on ne peut plus clair. La réponse est en fait rapide et très aisée. Le Christ relègue-t-Il Sa Mère au second plan ? Point du tout. Pour ce faire, il faut comprendre la finalité de l’Enseignement ici. La Lettre dit : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et l’observent ! ». Or, cet Enseignement est celui qui est au centre dans tout le Nouveau Testament, notamment, et plus fortement dans le Sermon sur la Montagne ( S. Matthieu V-VII ). Le Christ a toujours insisté sur l’écoute de la Parole, et sa mise en pratique. Il ne s’agit pas d’écouter seulement… sans mettre en pratique. Or, remarquons que, La Parole, Le Verbe de Dieu – qui est Le Christ Lui-même, a pris chair en la Vierge Marie. De quelle manière ? Il a fallu que Celle-ci écoute et croit ! Il suffit  de lire la conversation entre La Mère du Seigneur et l’Archange, dans le même Évangile, au chapitre premier. L’échange se termine ainsi par ces paroles de Marie, avant qu’elle ne s’empresse de se rendre chez Elisabeth : « Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole ! » Et l’ange la quitta. » ( S Luc, I, 38 ). Donc, ici, conformément aux paroles du Christ en Luc XI, 28, la Mère du Seigneur remplit sans conteste les conditions. Gabriel joue bel et bien ici son rôle d’Ange, à savoir Messager – qui apporte donc la Parole ! Et l’Evangéliste Luc nous dit que Marie accueille ce Message, qui lui-même annonce La Parole faite chair, avec ferveur, foi et confiance. Si c’est une épreuve que voulaient lui faire passer les pourfendeurs, Elle la réussit. De surcroît, lorsque nous contrastons la conversation de L’Archange et Marie, et celle du même Archange et celle de Zacharie, on peut remarquer une différence nette. L’Archange « punit » Zacharie parce que ce dernier refusa de le croire : « Moi, je suis Gabriel (…) Et voici que tu vas être réduit au silence et sans pouvoir parler jusqu’au jour où ces choses arriveront, parce que tu n’as pas cru à mes paroles, lesquelles s’accompliront en leur temps. » (S. Luc, I, 20). On constate simplement que l’évangéliste contraste clairement le récit de Zacharie d’avec celui de Marie. Alors que Zacharie ne croit pas, Marie, elle, a cru ; a dit oui !

De plus, lorsque saints Marie et Joseph cherchaient leur enfant, et que celui-ci leur demanda s’ils ne savaient pas qu’Il devait être dans la maison de Son Père, n’ayant pas compris ce que l’Enfant leur avait dit, l’évangéliste s’empresse cependant de préciser que sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son cœur ( S. Luc II, 51 ). Ceci montre encore une fois que l’argumentation de ceux qui récusent le culte marial est invalide. Car, dans le même évangile, ils sont confondus.

Enfin, si la fin visée par Le Christ était d’écarter tout Honneur envers Sa Mère, comme le pensent les esprits tordus – qui lisent les Evangiles sans grande finesse, cherchant à opposer Le Fils et Sa Mère –, il est évident, dans ce cas, que Le Christ viendrait contredire l’Esprit Saint. Or, comme nous savons que Le Christ ne peut contredire l’Esprit Saint, qui est Celui du Père, et le Sien ; les seuls qui se contredisent sont ceux qui interprètent cette lettre de Luc de manière hasardeuse, biaisée et blasphématoire. Puisque, à travers Elisabeth, l’Esprit Saint soutient bel et bien que la Vierge Marie est bienheureuse, qu’Elle est bénie. L’Esprit nous enseigne que la Sainte Vierge et Son Fils partagent un Lien ineffable : Et il advint, dès qu’Élisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint. Alors elle poussa un grand cri et dit : « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! » ( S. Luc, I, 41-42 ). Le verset suivant nous enseigne que Marie est Mère du Seigneur, donc, Mère de Dieu – c’est un sujet que nous avons déjà traité, nul besoin donc de revenir dessus. Ce qu’il convient de retenir ici, c’est le lien entre La Vierge et Son Fils : Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! En fait, la femme qui parle en Luc XI, 27, dit quasi la même chose qu’Elisabeth ( qui elle parlait sous grâce à l’Esprit ). Donc, ce qui est certain, c’est que Le Christ ne cherche certainement pas à récuser l’Honneur dû à Sa Mère, au contraire, il ne fait que mettre en avant Sa Mère. Ce lien ineffable dont nous avons parlé est souligné par la prophétie de Syméon en Luc II, 35 : une épée te [s’adressant à Marie] transpercera l’âme AFIN que soit révélé la pensée de bien des cœurs ! Et, une fois de plus, l’évangéliste nous signale que Syméon ne parle pas de lui-même, mais c’est poussé par l’Esprit Saint ( S. Luc II, 27 ). Donc, ceux qui cherchent à interpréter ces paroles de l’évangile à leur manière, s’égarent, et, de plus, s’opposent techniquement à l’Esprit Saint.

Les hommes qui veulent opposer le Fils à la mère, ne sont rien de plus qu’aveugles. Car, ils ne prêtent pas attention à la Parole de Dieu. L’évangile de Luc vient de réfuter leurs présomptions.

« Dieu parle d’une façon et puis d’une autre, sans qu’on prête attention. » (JOB, XXXIII, 14)

Ave Maria !
Publicités

26 commentaires sur “‘Ceux qui écoutent la Parole’ : et la Vierge Marie?

  1. Pingback: Le culte de Marie est béni par Dieu | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Michelyne Laflamme
    10 mars 2015

    Salutations,  »Mon âme exulte le Seigneur, et mon esprit se réjouit en Dieu mon Sauveur » luc 1;47. La Vierge a eu besoin d’un Sauveur……pourquoi? Michelyne

    • Ressources Catholiques
      10 mars 2015

      Bonsoir Micheline,

      Marie a eu besoin d’un sauveur car tous les humains besoin. Il est vrai qu’elle fut Immaculée Conception et c’est pour cela qu’elle fut sauvé et c’est grâce à Dieu qu’elle l’était. En la faisant Immaculée Conception, Dieu a sauvée Marie d’une plus grande manière qu’Il n’a jamais sauvé aucun autre humain.

      Si vous voyez quelqu’un dans un trou et que vous lui donnez une échelle, vous le sauvez; et bien c’est ce que Dieu fait avec les hommes pécheurs. Mais si vous voyez quelqu’un qui se dirige vers un trou et que vous l’attrapez par le bras avant qu’il n’y tombe, ne le sauvez vois pas d’une encore meilleure manière? Et bien c’est ce que Dieu a fait avec Marie.

      Comprenez-vous?

      Je vous invite consulter ce dossier: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/10/le-culte-de-marie-est-beni-par-dieu/

      Nicolas.

  3. Miss Tanessa
    26 mars 2015
  4. PGB
    24 avril 2015

    Bonjour, je me pose des questions sur l’accent que nous catho nous mettons sur la Vierge que sur le Christ. Hier j’ai lu une réponse très intéressante sur la dénomination de la Vierge Marie comme reine des cieux. Maintenant comment nous catho nous pouvons justifier le fait que nous n’avons plus des prophètes et que tout doit passer par Marie? C’est elle qui apparaît pour des prophéties et c’est encore elle qui demande qu’on prie. Et les anges dans tout ça? Ils n’ont plus rien à faire parce que c’est elle qui fait aujourd’hui leur travail? Je pense que nous devons faire très attention au sujet de ses messages. Je cherche sur elle et jusqu’à maintenant je n’ai pas de certitude et pourtant je suis catho pratiquant. Que Dieu vous bénisse

    • Ressources Catholiques
      25 avril 2015

      Bonsoir,

      Voici comment Marie est Reine des Cieux:

      http://cathobiblique.wordpress.com/2008/02/20/marie-est-la-reine-mere-du-nouveau-testament/

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/24/le-culte-de-marial-est-biblique-57-lassomption-et-la-royaute-de-marie-au-ciel-dans-la-bible/

      Que tout passe par elle est une conclusion théologique basé entre autre sur le fait qu’elle soit la Nouvelle Ève (https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/20/marie-est-la-nouvelle-eve-17/ + http://cathobiblique.wordpress.com/2008/03/07/marie-est-la-nouvelle-eve/) et qu’en étant donnée pour mère à St Jean par le Christ sur la Croix, elle le fut également à tout homme. Pour plus d’explication, prenez contact avec un de ces prêtres: http://laportelatine.org/district/lieux/lieux.php

      Les anges interviennent aussi pour annoncer des choses aux hommes, la Vierge n’a pas le monopole, cherchez bien.

      Un dossier complet: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/10/le-culte-de-marie-est-beni-par-dieu/

      Cordialement,

      Nicolas.

      • PGB
        25 avril 2015

        Bonjour, merci pour la réponse et je tiens à vous dire que j’ai eu à lire vos liens avant et je me suis permis d’en lire une partie avant de vous répondre.
        S’agissant de la reine mère , j’ai eu la réponse sur un site catho où réagissant aux écrits des protestants un catho nous a envoyé lire le ps 45 et là tout est clair et bien j’ai compris parce que c’est écrit dans la bible. Pour le culte je ne suis pas sûr et je continue à lire d’autres sites cathos qui bien évidemment vont dans le même sens que dans celui-ci.
        Pour les prêtres , je suis en Belgique et ne je vois comment je pourrais entretenir un partage de qualité et je vois que le lien me mène vers la confrérie Pie X. Il y a pas longtemps j’ai vu qu’elle était revenue ou ré-acceptée par le vatican. Je suis de ceux qui croix à ce que dit le Christ dans jean: d’être un. C’est en nous que nous devons nous battre pour changer et non pas à créer des églises qui lorsqu’on prend la peine de bien les étudier n’apporte que confusion dans l’esprit des gens et Saint Irénée l’a bien écrit :  » A partir de ceux que nous venons de dire ont déjà surgi les multiples ramifications de multiples sectes, par le fait que beaucoup parmi ces gens-là — ou, pour mieux dire, tous — veulent être des maîtres : quittant la secte dans laquelle ils se sont trouvés et échafaudant une doctrine à partir d’une autre doctrine, puis encore une autre à partir de la précédente, ils s’évertuent à enseigner du neuf, en se donnant eux-mêmes pour les inventeurs du système qu’ils ont ainsi fabriqué » . Merci beaucoup parce que en vous lisant je comprends assez bien les écritures.

        Cordialement,

      • Ressources Catholiques
        26 avril 2015

        Pouvez-vous copier/coller ce que ce catho disait sur le Psaume 45?

        Pour contacter des bons prêtres en Belgique: http://honneurs.free.fr/Wikini/wakka.php?wiki=BelgiquE

      • PGB
        26 avril 2015

        Bonsoir, j’ai été voir votre lien et j’ai vu qu’une église n’était pas loin de chez et un dimanche ou encore pendant la semaine j’irai voir. Je ne connais le latin et j’espère comprendre la messe. Pour revenir sur le sujet, je vous mais en copie la réponse d’un catho:

         » Voir comment ces versets Psaume 45: 6,9 prophéties femme d’Apocalypse 12

        QUE rencontre la femme dans la révélation de MARIA 12:

        /

        Louer LA PREUVE:
        Dans le Psaume 45: 6,9 Lemos:

        Psaume 45: 6,9 – « Ton trône, ô Dieu, est pour toujours;
        Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité. …
        La reine est sur ​​votre droite, parée d’or …

        ///////////////////////////

        NOTES:
        Dit ici: Le trône de Dieu est pour toujours!
        ET DIT TOUJOURS LA REINE EST VOTRE DROIT DANS LE CIEL.

        ////////////////

        Et plus encore …

        DAVID PARLE DU CIEL TEMPLE DE DIEU
        ET PAS DE CE MONDE DANS LEQUEL LA VIE ABITAM.

        ////////////////////////////////////
        Maintenant, nous allons PROPHÉTIE DE PSAUME 45: 6,9
        Pour savoir qui cette reine:

        /

        NOTES:
        Le Psaume 45: 6.9 SE PROPHÉTISÉE ON femme d’Apocalypse 12
        Voir la preuve:
        Nous lisons dans Apocalypse 12: 1-5: Que dit: Un grand et merveilleux (SIGNAL) apparut dans le ciel: Un (FEMME) Habillé (SOL) et le (MOON) sous ses pieds et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

        /////////////////

        Et plus encore …

        Elle a donné naissance à un enfant mâle, celui qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer, mais son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône [Apocalypse. 12: 1, 5].

        SANS DOUTE QUE SON allé au ciel et s’assit sur ​​son trône appelé Jésus.

        Je demanderai ensuite? MAIS QUI donné naissance à Jésus?

        Bien sûr, c’est MARIA.

        //////////////////

        MAINTENANT POUR PAS DE DOUTE reste?

        Remarque:
        Que cette (FEMME) qui donne naissance à un enfant mâle qui gouverneront les nations avec une verge de fer et de Marie.
        /
        SAINT JOHN DANS LEQUEL LE livre de l’Apocalypse CAS Seuls les rapports qui PASSÉ
        A cette époque, le roi Hérode a tué tous les nouveau-nés essaient tant À JÉSUS dévorer son enfant.
        POURQUOI MARIA était caché avec son Fils Jésus.
        JUSQU ‘A CETTE CUMPRIMISSE PROPHÉTIE.

        ///////////////

        Donc, il est écrit dans le livre de l’Apocalypse 12: 17
        Dit:
        Le dragon, furieux de (FEMME) a été la lutte contre le reste de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus ».
        /////////////////////////
        SO LA BIBLE DIT:
        Mieux vaut une vie sans enfants, mais riche en vertus: votre mémoire est immortelle, parce qu’il est connu de Dieu et l’homme. 2 Quand il est présent, ils l’imitent; lorsqu’il est passé, il voudra; elle prend GLOIRE DANS UN (LA COURONNE) éternelle, ayant triomphé sans défaut dans les combats. « (Sagesse Chapitre 4)
        ////////
        LUC 1:48. car il son pauvre serviteur.
        Par conséquent, à partir de maintenant proclamer m’a béni toutes les générations
        //////////////

        pour résumer:

        LA REINE DE PSAUME 45: 6,9
        Il MARIA livre de l’Apocalypse 12
        PARCE QUE ELLE VIENT DU CIEL
        À côté de la ARCHE DE L’ALLIANCE
        AVEC une couronne d’étoiles 12″

        Après cette démonstration nos frères protestants n’ont plus posté des commentaires et un anonyme a tout simplement écrit ceci:
         » ouais la jeune fille vierge promise a un homme de la maison de David est devenue « la reine des cieux »…

        Et fin de la discussion.
        Oui, j’ai retrouvé dans vos écrits ces arguments et je vous en remercie sinon pour le reste je suis catholique de l’unité.

  5. PGB
    29 avril 2015

    Bonjour,

    Je me permets de m’interroger Pourquoi Jésus était noir?
    Je constate que Moise qui est juif ne pouvait être différencié des égyptiens ou encore des pharaons parce qu’il était comme eux. Et si comme on le voit dans l’Egypte ancienne les pharaons sont des noirs. Et si le Christ est descendant de Moise, il ne peut être que comme lui. La différence était sur la pratique religieuse entre les égyptiens et les hébreux.
    Sophonie 3: 10 par exemple nous parle de : 10 « Mes adorateurs qui sont au-delà des fleuves de Cus, [savoir], la fille de mes dispersés, m’apporteront mes offrandes ».
    Si les égyptiens étaient noirs donc les juifs étaient noirs , c’est la bible qui le dit, les cananéens confondirent les tribus d’Israël pour les égyptiens on ne peut pas confondre un blanc pour un noir GENESE 50:8-11 LES MEDIANS confondirent MOISE pour un NOIR, un égyptien EXODE 2:17-19, ACTES 21:35-37 PAUL l’apôtre pris pour un NOIR
    Alors comment ça se fait que le Christ est blanc au yeux bleus et même imaginons qu’il soit juif actuel il n’aurait pas la ressemblance lui attribuée par l’église. Pourriez-vous développer un article sur ce sujet?

    Merci d’avance.

    • Ressources Catholiques
      29 avril 2015

      Bonsoir,

      D’abord, merci pour votre réponse sur Marie.

      Les hébreux et les Égyptiens n’étaient pas différentiables car ils étaient tous les deux naturellement bronzés (un peu comme les arabes aujourd’hui). Il est vrai que certains pharaons (pas tous) étaient noirs car ils étaient issus du Soudan: http://fr.m.wikipedia.org/wiki/XXVe_dynastie_égyptienne; mais me peuple Égyptien a toujours été blanc-bronzé (et le peuple juif aussi).

      Nicolas.

      • PGB
        30 avril 2015

        Bonjour,

        Je me permets de vous dire que c’est totalement faux d’affirmer que l’Egypte fut blanche et bronzée. Pourquoi? il suffit de voir ce que ceux mêmes ont écrit ou dessiné. Il suffit de vérifier l’accoutrement des personnages et on voir de suite que seuls les noirs et métisses avaient un accoutrement qu’on connaît des égyptiens.

        Si vous regardez ici http://www.matierevolution.fr/spip.php?article222 vous allez constater que les blancs sont de 2 types et aussi que les noirs sont de 2 types. Je connais des noirs pour voir que tous n’ont pas la même teinte. Dire qu’il eu des blancs c’est ce que je pensais aussi mais après vérification et même lorsque je tape Egypte blanche le résultats sont les mêmes càd je ne vois que des noirs.

        Socrates lui même a dit que les égyptiens sont noirs comme du charbon.
        Oui, catholique que je suis, je ne veux que la vérité parce qu’elle libère
        http://www.toutankharton.com/origines
        Il y a des noirs avec des cheveux blonds et voici un ex: http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/05/04/18123-cheveux-blonds-melanesiens-enfin-expliques
        Et si le Christ avait la teinte la moins noire alors il faut qu’il soit représenté tel quel.

        Entre blanc il y a des différences que après études des noirs que je connais , je m’aperçois que certains sont moins foncés que d’autres et une explication après je vais apprendre que les ouest africains sont plus foncés que les est africains et les deux groupes sont un peu différents du 3 ème cad les africains du centre.

        Notre église a le devoir de dire la vérité je pense et Jean-Paul 2 est un précurseur en la matière.

        Cordialement,

      • +++Yesus Kristus azu+++
        30 avril 2015

        Salut,
        Merci de votre commentaire.
        L’unique problème avec ce type de débats est qu’au départ, ils sont déjà biaisés. En deux commentaires, vous avez une discontinuité de raisonnement. Vous partez d’un point de vue biblique, que vous abandonnez très vite au second commentaire (déjà !) : bien que vous vous dites catholique, et la vérité vous intéresse, il n’y a pas de problèmes en cela. Mais, du point de vue biblique, dire que les Egyptiens se confondent avec les Nègres, est erroné. Parce qu’une distinction est faite. Jérémie XIII, 23, parle d’Ethiopiens (c’est-à-dire dans le vocabulaire biblique, d’Africains Nègres) ne pouvant changer de couleur ; il est significatif que l’exemple n’ait pas été fait des Egyptiens. De même, le prophète Isaïe, précise que les Ethiopiens donc, sont grands ET bronzés (donc, noirs) ; or, s’ils avaient été de la même « nature » (je veux entendre par là, l’individuation, la couleur de peau donc, les caractéristiques) que les israélites, la précision de la couleur de la peu n’aurait pas été faite ! C’est une simple question de logique… Et, la différence marquée avec les Egyptiens ne se ferait pas.
        Vous connaissez les Noirs ? Le monde est donc petit dit-on. Parce que, parmi eux, j’y suis né, en fait. Prenez en considération que l’initiative du blog ci, est fondé par un Noir ; jusqu’à ce que Nicolas ait rejoint la bataille. Et, je précise également que je suis « militant » africain, donc contre les falsifications de l’Histoire et autres ; mais je suis également contre l’ultra-afrocentriste, où on tente de dire par tous les moyens que Le Christ était Noir, les patriarches : je ne suis donc pas étranger à ce genre de discussions et je sais également que cela dégénère en une sorte d’élitisme noire et des conclusions selon lesquelles la « race blanche » est maudite : on vire, souvent, à ce racisme consternant. En ce qui me concerne, je me place sous l’égide des anciens, c’est-à-dire des premiers Grecs qui parlaient de Nègres en termes élogieux, et des premiers Chrétiens (également) où la couleur de la peau n’était en aucun cas sujet de discussion, ni de complexe (des deux côtés). D’ailleurs, Saint Frumence, consacré par Saint Athanase avait-il eu ce complexe devant l’homme noir, lorsqu’il vint pour officialiser (pas techniquement, puisque le Christianisme existait déjà en Ethiopie dès le premier siècle) le Christianisme en Ethiopie ? Ils connaissaient donc les Noirs, sans complexe quelconque… Et donc, je pense que toute cette révolte de nos jours, l’identification des Noirs à l’Egypte etc., fait également partie de ce que j’appelle, le problème du complexe. Des deux côtés. Les Blancs, sans cesse, dans la culpabilité, et les Noirs qui en veulent aux Blancs, alors qu’en fait, s’il y a des gens sur qui il faudrait vraiment s’acharner, ce sont les Arabes, puisqu’ils sont bien fait plus de dégâts en Afrique que les Occidentaux, et secondement parce que la Bible laisse entendre que l’Ethiopie est peuple de Dieu, et en parle en terme élogieux, qu’elle se convertira au Vrai Dieu : et donc, le Christianisme est la religion que le nègre doit adopter… Enfin, je me rattache plus à l’Ethiopie qu’à l’Egypte, car la conversion de l’Ethiopie a été prophétisé, elle est vue comme « peuple de Dieu », dans la Bible… en sens contraire, je ne me rattache pas à l’Egypte, parce que, spirituellement, c’est la Babylone la Grande, la grande prostituée ( « Et leurs cadavres, sur la place de la Grande Cité, Sodome ou Egypte comme on l’appelle symboliquement, là où leur Seigneur aussi fut crucifié » (Apocalypse XI, 8)).
        Un mot sur Hérodote, s’il est vrai qu’il y a du vrai dans ce qu’il dit, il faut également remarquer qu’il y a du faux. Ainsi, il dit que le sperme des Nègres est noir, comme leur peau. Affirmation démentie par Aristote dans De Anim. Historia. D’autres parts, il est sans conteste que les Egyptiens parlent de Nègres, peau foncée, cheveux crépus en Egypte, mais il est également indéniable qu’ils distinguent clairement le Nègre de l’Egyptien – comme la Bible le fait ! D’autres parts, Hérodote parlent de QUATRE races en Afrique, deux indigènes et deux étrangères. Les indigènes, ce sont les Nègres et les Lybiens ; les étrangères, ce sont les Phéniciens et les Grecs. Encore une fois, on peut remarquer qu’une distinction nette est faite entre Nègres et Lybiens, nonobstant le fait qu’en terre de Lybiens, les Grecs ont relevé des Nègres… / Qu’il y ait des Noirs aux cheveux blonds, je le savais depuis longtemps, il en existe même aux Yeux bleus ; donc, si vous semblez vous opposer aux représentations du Christ aux yeux bleus (même si personnellement, je ne pense pas qu’il en avait), sachez qu’il aurait pu être Noir, mais avec des yeux bleus.
        En définitive, si vous voulez que la vérité éclate, je pense que vous pouvez aisément créer un blog, pour partager les idées : cela se fait en quelques secondes. Et si vous êtes catholique, vous devrez sacrifier une partie biblique (qui distingue le Noir de l’Egyptien), soutenant qu’elle s’est trompé, la Bible, sur ce point. Je vous rappelle que les textes d’Isaïe, de Jérémie sont des Oracles de YHWH, ainsi si Ce dernier qui est Créateur, est incapable de faire la distinction entre les « deux types de Noirs » dont vous parlez, eh bien ! ça nous posera un problème. Je m’inscris plutôt dans la thèse selon laquelle, l’Egypte fut un peuple mélangé, qu’il y ait eu des pharaons noirs égyptiens c’est indéniable… La Bile parle même également des pharaons (non Egyptiens), donc du royaume de Kush. Sur ce, bref, au plaisir…

      • Ressources Catholiques
        30 avril 2015

        Cher PGB,

        L’acoutrement des égyptien est facile à expliquer: c’est me clip et du pays qui le veut…

        Comme nous l’avons dit, une partie des égyptiens étaient noirs, mais pas tous.

        Lorsqu’on regarde les peintures on voit quelques noirs mais aussi des gens à la peau claire et d’autres qui sont foncés sans pour autant être noirs (bronzés en fait).

        Notons qu’aux IVème et Vème siècles, saint Augustin qui était berbère, c’est à dire un blanc bronzé était surnommé par mes Romains « le Noir » parce que par rapport à eux il était foncé mais il n’était pas pour autant un nègre ( je précise que j’emploie le mot « nègre » au sens ethnologique et non péjoratif du terme) donc que Si cratère les appelait « noirs » ne veut rien dire.

        Je vous. On seille d’écouter Bernard LUGAN, spécialiste de l’Afrique qui expose ma théorie de l’origine berbère (donc blanche) des égyptiens anciens: http://m.youtube.com/watch?v=kC2oBS9u6VA

        http://www.bladi.info/threads/bernard-lugan-legypte-pharaonique-amazighe.274479/

        Pour finir, comment expliquer que les Hébreux aient pu être noirs alors qu’ils sont des sémites et que tous les sémites sont blancs-bronzés (tels les arabes)?

        Nicolas.

      • PGB
        30 avril 2015

        Bon s’agissant des berbères , je suis désolé je ne crois pas du tout à cette article sinon les peintures égyptiennes l’auraient montré. Il insiste pour dire que de tout temps ce sont les blancs qui ont bâti l’Egypte. A chacun son opinion

    • +++Yesus Kristus azu+++
      29 avril 2015

      Salut,

      S’il est évident que les Noirs font partie des prophéties de l’Ancien Testament, il n’est pas pour autant vrai que le Christ était Noir ; ce sont les interprétations hyper afro-centristes qui conduisent à des conclusions pareilles. On pouvait confondre Égyptien et Juifs, parce que les Égyptiens avaient la peau foncée (un peu comme les noirs) ; sauf qu’ils avaient plutôt une allure caucasienne, de visage. Mais à la vue on pouvait les confondre avec les Noirs. Que des pharaons aient été Noirs, c’est vrai, mais pas tous ! Par ailleurs, c’est évident parce que le peuple égyptien était concurrence avec les Noirs du Sud de l’Egypte. Ce qui fait donc que des Noirs se sont forcément retrouvés en Egypte, et c’est très probable qu’il y ait eu mélange entre eux (au niveau des accouplements).
      De plus, que ce soit la Bible, que ce soient les Grecs anciens, les deux font toujours une distinction entre l’Égyptien et le Noir, signifiant ainsi que ce n’est pas la même « race ». La Bible lorsqu’elle parle de Noir, ou d’Afrique noire (dans la Bible des Septante), elle désigne souvent l’Ethiopie – qui est donc, bibliquement, l’Afrique noire ; mais il y a également une distinction entre Ethiopie et Egypte, comme déjà dit !

      « Un Ethiopien peut-il changer sa peau, Et un léopard ses taches? De même, pourriez-vous faire le bien, Vous qui êtes accoutumés à faire le mal? » (Jérémie XIII, 23).

      Remarquez qu’on parle d’Ethiopien, non pas d’Egyptien, signifiant donc que la peau de l’Ethiopien est bel et bien distincte de celle de l’Egyptien.

      Mais, parfois, il arrive que les Grecs anciens disent que les Egyptiens ont des cheveux crépus ; c’est, je pense, dû au fait qu’il y avait certainement eu des unions entre Egyptiens et Nubiens… ; mais là encore, même les Grecs anciens distinguent nettement le Nègre et l’Égyptien…

      En ce qui concerne Jésus, les Hébreux avaient également la peau foncée, bronzée ; raison pour laquelle, on pouvait les confondre.

  6. PGB
    29 avril 2015
  7. PGB
    30 avril 2015

    Bonjour,
    Je suis très heureux de vous lire et croyez moi je suis de ceux qui pensent aussi que certains noirs souffrent d’un certain complexe et je reviens sur ma foi en Jésus-Christ qui n’est pas faite ni liée à quelconque appartenance ethnique ou sur une image et que le Christ soit noir ou pas ne me pose absolument pas problèmes. Mon désir était d’avoir une vue de quelqu’un que je considère comme mieux instruit que moi sur les écritures c’est pourquoi je me suis permis de vous poser des questions à ce sujet.

    Je vous remercie énormément parce que en vous lisant j’apprends beaucoup sur le catholicisme et je pense que j’aime encore plus notre église. Oui, avec les explications reçues sur le blog, je sais répondre aux questions des amis protestants et certains aujourd’hui commence à moins se risquer à contredire la tradition catholique. Un ami pasteur aujourd’hui prend la peine de vous lire.
    Encore merci.

    • +++Yesus Kristus azu+++
      30 avril 2015

      Salut, pas besoin de remercier. C’est tout à fait naturel de vous questionner, c’est même une bonne chose.
      Oui, les Noirs souffrent de complexe, c’est trop évident. D’autres parts, la foi en Christ permet d’aller au-delà de tout cela. Si vous avez eu le temps de lire les articles sur la communion des Saints, ça devrait vous aider, cette métaphysique de l’un et du multiple. En effet, nous sommes un, tout en étant plusieurs (Jean XVII).
      Sinon, si des pasteurs nous lisent, c’est une bonne nouvelle 😀

  8. Pingback: POUR UNE FOI CATHOLIQUE BÂTIE SUR LE ROC (Mt.7, 25) | documentation.erlande

  9. Fofié
    18 mars 2016

    J’en suis vraiment ravi.atravers les questions et réponses ça m’a permis de connaître beaucoup de choses (informations)

  10. François
    25 novembre 2016

    1/ D’une part Marie admet avoir besoin d’un sauveur, donc d’être sauvé (et sauvé de quoi à par du péché ?) Luc 1:47
    D’autre part, Marie offre deux oiseaux au temples, le deuxième étant pour l’expiation des péchés d’après la loi. Luc 2:24

    2/ L’histoire de Marie est une chose, l’importance que lui donne Jésus en est une autre. Il l’a considère comme sa maman terrestre mais nous met en garde contre sa vénération.

    3/ Jésus appelle toujours Marie du très neutre « Femme » indiquant qu’elle est comme toutes les autres femmes qui ont besoin de salut.

    4/ Citation biblique de Jésus
    Luc 11:27 Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit: Heureux le sein qui t’a porté ! heureuses les mamelles qui t’ont allaité !
    28 Et il répondit : Heureux PLUTÔT ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !

    Luc 8:20 On lui dit : Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir.
    21 Mais il répondit : Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.

    5/ Et la réflexion suivante qui indique la distance qui sépare Jésus et sa mère spirituellement parlant et qu’Il n’a pas à lui obéir sur le plan spirituel:

    Jean 2:4 Jésus lui répondit : Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue.

    D’ailleurs à ce propos, je citerai Vatican II:
    « C’est pourquoi la bienheureuse Vierge est invoquée dans l’Eglise sous les titres divers comme avocate, auxiliatrice, secourable, médiatrice, tout cela cependant entendu de telle sorte que nulle dérogation, nulle addition n’en résulte quant à la dignité et à l’efficacité de l’unique Médiateur, le Christ ».

    Il est clair que prier la Vierge ou un saint, même pour un catholique n’ajoute donc aucune efficacité par rapport à une prière faite à Jésus Christ, contrairement à l’idée rependue chez les catholiques eux-même.

  11. michel
    26 novembre 2016

    copier collé de foi bible et apologétique catholique version foi bible et apologétique catholique :Et le troisième jour, il se fit des noces à Cana en Galilée; et la mère de Jésus y était. Jésus fut aussi convié aux noces avec ses disciples. Le vin étant venu à manquer, la mère de Jésus lui dit: « Ils n’ont plus de vin. » Jésus lui répondit: « Femme, qu’est-ce que cela pour moi et pour vous?
    mon heure n’est pas encore venue ». Sa Mère dit aux serviteurs: « Faites tout ce qu’il vous dira. » (Jean 2, 1-5)

    version Ostervald : Trois jours après, on faisait des noces à Cana en Galilée, et la mère de Jésus y était. 2 Et Jésus fut aussi convié aux noces avec ses disciples. 3 Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n’ont plus de vin. 4 Jésus lui répondit: « Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n’est pas encore venue ». 5 Sa mère dit à ceux qui servaient: Faites tout ce qu’il vous dira.

    foi bible apologétique catholique: »femme, qu’est- ce que cela pour moi et vous ?

    traduction Segond et Ostervald : »Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n’est pas encore venue

    Jésus a bien dit « femme qu’y a t’il entre toi et moi… Jésus ? a t’il bien dit « qu’est ce que ce que cela pour vous ou pour moi »?

    Je pense à éphésien…c’est fou comme on puisse se permettre de faire des différences subtiles qu’on puisse se permettre d’omettre des mots qui changent le sens profond d’un texte… »qu’est- ce que cela pour moi ou pour vous ? » … en sommes Marie a autant de pouvoir que son fils…

    toute cette fameuse histoire des noces de Cana en Galilée ne dit en rien que Jésus rabroue sa mère, avant qu’elle le lui dise,sans aucun doute Jésus voyait déjà le manque de vin…même si Marie s’est donné la peine d’aller prévenir les serviteurs et l’ordonnateur du repas de noce,Jésus ne reproche rien à sa mère « femme qu’y a t’il entre toi et moi » au contraire Jésus sourit à sa mère(vue personnelle)..et Marie dit « faites ce qu’il vous dira…Marie ne s’est pas sentie rabroué abaissée…

    copier collé de « foi bible et apologétique catholique: Donc, dans cette interprétation protestante, si Marie fait une demande imprudente à Jésus, pour laquelle Il la lui reproche à juste titre: Il ne va pas ensuite faire un miracle juste parce que Sa Mère lui a demandé! Ensuite, elle passe par-dessus lui en s’adressant aux serviteurs, et Il flanche. Il finit par faire la chose même qu’Il lui a reproché de demander – un miracle imprudent – parce que Sa Mère le lui oblige en allant directement aux serviteurs. Ce point de vue ne fait pas seulement de Marie une femme un peu malicieuse, il l’a rend plus puissante que le Christ. Le Christ s’oppose à Sa Mère … et perd….

    « le Christ s’oppose a sa mère et perd » »il flanche »… un peu fort quand même comme si on pouvait dire a Dieu ce qu’il doit faire…

    soit dit en passant comme vous Ressourcecath, j’aurais bien voulu y êtres à ces noces de Cana en Galilée le vin que Jésus a servi devait être…un vin merveilleux…

    vous aussi qui aimez le bon vin… « toi tu as gardé le bon vin jusqu’à présent »…

  12. michel
    27 novembre 2016

    petite faute :au contraire Jésus « sourit » à sa mère
    correction : au contraire Jésus souri à sa mère…

    • michel
      27 novembre 2016

      une autre petite faute :Marie ne s’était pas sentie « rabroué » abaissée
      correction :Marie ne s’était pas sentie rabrouée abaissée…

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :