+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

De multiples médiation pour l’unique médiateur

Il n’y a qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ (1 Timothée 2 ;5).

Il est coutume dans les milieux évangéliques d’avancer ce verset pour alléguer que l’Église catholique serait dans l’erreur de prétendre qu’il existe d’autres médiations. Selon eux, ces médiations seraient en opposition et en contradiction avec cette unique médiation du Christ. Dire qu’il existe d’autres médiations reviendrait donc à affaiblir ou à nier cette unique médiation de notre Seigneur Jésus-Christ, ce qui serait inadmissible et inacceptable d’un point de vue biblique. Je partage cette conclusion, mais je me dois de rectifier la mauvaise compréhension que certains d’entre vous entretenez à l’égard de cet enseignement de l’Église, qui en réalité, est parfaitement fondé et justifié d’un point de vue biblique. C’est-ce que je vais entreprendre de vous démontrer, et puisque vous et moi accordons la même valeur au témoignage des textes sacrés, je suppose que celui-ci devrait suffire pour nous convaincre et nous amener à réviser vos visions parfois bien étriquées !

En effet, vous et moi croyons fermement que le Christ est médiateur d’une « alliance nouvelle » (Hébreux 9 ;15), d’une « meilleure alliance… fondée sur de meilleures promesses » (Hébreux 8 ;6). Cependant, et c’est là notre principal point de divergence sur cette question, nous affirmons que nombreux sont les intercesseurs, nombreux sont les intermédiaires et nombreux sont les promulgateurs de cette unique médiation du Christ. Si le Christ est le seul chemin qui conduit au Père (Jean 14 ;6), nombreux sont les sentiers qui conduisent sur le chemin de la rencontre avec le Christ ! Le ministère du Christ est de ramener les hommes au Père et le ministère de l’
Église est de ramener les hommes au Christ par le moyen du baptême et l’observance des instructions du Christ (Matthieu 28 ;19-20).

Or, qui dit ministère dit entremise, et qui dit entremise dit intermédiaire et médiation ! Vous n’avez pas tort de souligner que le Christ est le seul médiateur entre Dieu et les hommes, mais vous oubliez qu’il y a plusieurs médiations entre le Christ et les hommes. En effet, si tel n’était pas le cas, il n’y aurait nul besoin de l’
Église, ni des anges, ni des Écritures ! Votre vision est juste, mais incomplète, car il vous manque une vue d’ensemble… Et cette vue d’ensemble, c’est qu’il n’y a qu’un seul médiateur, le Christ, mais plusieurs médiations, toutes au service du Christ !

Voici 4 exemples de médiations entre le Christ et les hommes attestées dans l’
Écriture :

a) Le témoignage des prophètes (Actes 10 ;43) b) L’
Écriture elle-même (Jean 5 ;39) c) Les anges (Hébreux 1 ;14) d) L’Église, lumière pour le monde, car elle conduit à celui qui est la lumière véritable (Matthieu 5 ;14, Jean 8 ;12)

Cette liste n’est pas exhaustive,
toutefois elle démontre que l’enseignement de l’Église catholique a un fondement biblique certain et indéniable ! Oui, le Christ intercède pour nous (Romains 8 ;34), avec le Saint-Esprit (Romains 8 ;26-27), avec les anges (Job 33;23, Zacharie 1 ;12, Tobie 12 ;12), et avec tous les saints, ceux qui sont vivants dans le ciel et sur la terre (Ephésiens 6 ;18, Apocalypse 8;3-4).

Je conclurais avec un petit mot sur celle qui demeure pour l’
Église un modèle permanent, la Vierge Marie.

Ces citations sont extraites de l’encyclique « Redemptoris Mater » (article 38) :

« L’Eglise sait et enseigne avec Saint Paul que nous n’avons qu’un seul médiateur : « Dieu est l’unique, unique aussi le médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, homme lui-même qui s’est livré en rançon pour tous » (1 Ti. 2 ;5-6). Le rôle maternel de Marie à l’égard des hommes n’offusque et ne diminue en rien cette unique médiation du Christ : il en manifeste au contraire la vertu : c’est une médiation dans le Christ…l’union immédiate des croyants avec le Christ ne s’en trouve en aucune manière empêchée mais au contraire aidée… En effet, si aucune créature ne peut jamais être mise sur le même pied que le Verbe incarné et rédempteur, en même temps l’unique médiation du rédempteur n’exclut pas mais suscite au contraire une coopération variée de la part des créatures, en dépendance de l’unique source… Ce rôle subordonné de Marie, l’Eglise le professe sans hésitation, elle ne cesse d’en faire l’expérience ; elle le recommande au cœur des fidèles pour que cet appui et ce secours maternels les aident à s’attacher plus intimement au Médiateur et Sauveur »

Par conséquent, nous confessons qu’il n’y a qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ, mais beaucoup de médiations entre le Christ et les hommes (le témoignage des prophètes, les
anges, l’Église, l’Écriture, la Loi, la Tradition chrétienne, l’intercession des Saints…). Vous ne serez probablement pas d’accord avec tout ce que j’ai pu développer, mais reconnaissez néanmoins le bien-fondé de cet exposé ainsi que la légitimité, la cohérence et la pertinence de l’enseignement de l’Église Catholique.

Publicités

Un commentaire sur “De multiples médiation pour l’unique médiateur

  1. Pingback: Le culte des saints est conforme à la Bible! | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :