+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Neuvaine à L’Esprit Saint : jour 5

Veni Creator

Venez, Esprit créateur, nous visiter,
Venez éclairer l’âme de vos fils,
Emplissez nos cœurs de grâce et de lumière,
Vous qui créâtes toute chose avec amour.

Vous le don, l’envoyé du Dieu très haut,
Vous vous êtes fait pour nous le défenseur. Vous êtes l’amour, le feu, la source vive,
Force et douceur de la grâce du Seigneur !

Donnez-nous les sept dons de votre amour,
Vous le doigt qui œuvrez au nom du Père,
Vous dont il nous promit le règne et la venue,
Vous qui inspirez nos lèvres pour chanter.

Mettez en nous votre clarté, embrasez-nous,
En nos cœurs répandez l’amour du Père.
Venez fortifier nos corps dans leur faiblesse,
Et donnez -nous votre vigueur éternelle.

Chassez au loin l’ennemi qui nous menace,
Hâtez-Vous de nous donner la paix,
Afin que nous marchions sous votre conduite,
Et que nos vies soient lavées de tout péché.

Faites-nous voir le visage du Très-Haut,
Et révélez-nous celui du Fils,
Et Vous l’Esprit commun qui les rassemblez,
Venez en nos cœurs, qu’à jamais nous croyions en Vous.

Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,
Gloire au Fils qui monte des enfers,
Gloire à l’Esprit de force et de sagesse
Dans tous les siècles des siècles. Amen !

Cinquième jour

Prière pour obtenir le don de Force

Ô Esprit-Saint, Dieu tout-puissant, qui avez si merveilleusement transformé les Apôtres en les rendant, de faibles et timides qu’ils étaient, tellement forts et intrépides qu’aucune puissance créée ne put jamais les ébranler ; Vous qui avez soutenu les martyrs dans leurs supplices, les saints confesseurs dans leurs travaux et leurs combats, et avez aidé tant d’âmes à boire au calice de la douleur ; voyez humblement prosternée devant Vous la plus faible et la plus misérable de Vos créatures. Ah ! si je Vous avais toujours invoqué dans le danger et dans la tentation, jamais je n’aurais eu le malheur de Vous offenser. Mais le mal est fait, je n’ai plus qu’à le regretter et à le pleurer. Je ne veux plus à l’avenir me fier à mes propres forces ; c’est pourquoi, j’implore Votre puissant secours.

Ô Esprit-Saint, c’est en Vous seul que j’espère, c’est de Vous seul que j’attends mon salut. Communiquez-moi, je Vous en conjure, Votre don de Force qui me rende invincible. Alors, je ne craindrai plus mes ennemis, Vous me ferez la grâce de les vaincre entièrement et toujours ; je ne craindrai plus les travaux, quelque pénibles qu’ils puissent être, Vous me donnerez le courage de m’y livrer avec une ardeur infatigable ; je ne craindrai plus les mépris et les souffrances, Votre divine onction me les fera endurer avec patience et avec joie ; je ne craindrai plus même la mort, Vous me soutiendrez à cette heure suprême, et je l’accepterai généreusement en union avec celle de mon Sauveur sur la croix. J’irai alors dans le ciel jouir des fruits glorieux de mes travaux, de mes souffrances et de mes combats. Tout l’honneur en reviendra à Vous, ô Esprit-Saint, ainsi qu’au Père et au Fils. Je Vous en bénirai éternellement avec la multitude des Anges et des Saints.

Ô Marie, Vous qui Êtes la Femme forte et la chaste épouse du Saint-Esprit, obtenez-moi le don de Force.

7 Je Vous salue, Marie…, 7 Gloire au Père…

Publicités

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 juin 2014 par dans Prières, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :