+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Neuvaine à l’Esprit Saint: jour 4

Quatrième jour

Veni Creator

Venez, Esprit créateur, nous visiter,
Venez éclairer l’âme de vos fils,
Emplissez nos cœurs de grâce et de lumière,
Vous qui créâtes toute chose avec amour.

Vous le don, l’envoyé du Dieu très haut,
Vous vous êtes fait pour nous le défenseur. Vous êtes l’amour, le feu, la source vive,
Force et douceur de la grâce du Seigneur !

Donnez-nous les sept dons de votre amour,
Vous le doigt qui œuvrez au nom du Père,
Vous dont il nous promit le règne et la venue,
Vous qui inspirez nos lèvres pour chanter.

Mettez en nous votre clarté, embrasez-nous,
En nos cœurs répandez l’amour du Père.
Venez fortifier nos corps dans leur faiblesse,
Et donnez -nous votre vigueur éternelle.

Chassez au loin l’ennemi qui nous menace,
Hâtez-Vous de nous donner la paix,
Afin que nous marchions sous votre conduite,
Et que nos vies soient lavées de tout péché.

Faites-nous voir le visage du Très-Haut,
Et révélez-nous celui du Fils,
Et Vous l’Esprit commun qui les rassemblez,
Venez en nos cœurs, qu’à jamais nous croyions en Vous.

Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,
Gloire au Fils qui monte des enfers,
Gloire à l’Esprit de force et de sagesse
Dans tous les siècles des siècles. Amen !

esprit colombe

Prière pour obtenir le don de Science

Ô Esprit-Saint, Dieu de lumière et d’amour, je Vous adore et Vous remercie de tous Vos bienfaits, spécialement de m’avoir donné une intelligence pour Vous connaître et un coeur pour Vous aimer. Du fond de l’abîme de ténèbres où je suis plongé, je crie vers Vous, Vous suppliant de projeter sur moi les rayons lumineux du don de Science. Sans cette divine clarté, je m’égarerai encore, comme je l’ai fait si souvent par le passé, et je me perdrai pour toute l’éternité, en cherchant mon bonheur dans les créatures et en mettant en elles ma fin dernière. Avec le don de Science, au contraire, je ne verrai dans les choses créées que des moyens d’aller à Dieu ; je n’en userai que pour autant qu’elles me conduiront à Lui, et je m’en abstiendrai, si elles doivent m’en détourner. Alors, je serai saintement indifférent à la richesse ou à la pauvreté, à l’honneur ou au mépris, à la santé ou à la maladie, à une vie longue ou à une vie courte ; je n’aimerai et ne chercherai en toute chose que l’adorable volonté de Dieu.

Et, quand il plaira à cette sainte volonté que je sois dans la douleur et l’humiliation, éclairé par le don de Science sur le prix des tribulations, je les embrasserai avec joie, comme des moyens de trouver Dieu plus sûrement et de Le posséder plus parfaitement. Ainsi, rien au monde ne me détournera plus de ma fin dernière ; tout, au contraire, servira à me faire avancer, à Le connaître plus clairement, à L’aimer plus ardemment, à Le servir plus fidèlement, en attendant que j’aille, enfin, Le posséder dans le ciel, et qu’à la lumière de la gloire, je Le contemple face à face et L’aime parfaitement pendant toute toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Ô Marie, très digne Épouse du Saint-Esprit, obtenez-moi la Science qui fait les Saints.

7 Je Vous salue, Marie…, 7 Gloire au Père…

Publicités

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 2 juin 2014 par dans Prières, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :