+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Sacerdoce et Autorité ecclésiastique dans le Nouveau Testament

Le baptême dans l’Esprit apparaît avec toute la clarté désirable, selon les dernières paroles de Jésus le jour de l’Ascension: « Jean a baptisé dans l’eau; mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés sous peu de jours » (Actes : 1,5). Les Apôtres, prémices de l’Église, sont ainsi les premiers bénéficiaires de l’effusion eschatologique de l’Esprit qui change le coeur des hommes (cf. Ez.36,26 s.). Cette effusion continuera de s’effectuer dans l’Église par l’intermédiaire du rite baptismal (cf.Ac.19,1-6), qui apporte la rémission des péchés (Ac.2,38) et répand l’Esprit dans les coeurs (Rm. 5, 5; 8, 14-17).

Toutefois, dans le cas particulier des apôtres, l’effusion de l’Esprit a aussi un autre sens : « Vous recevrez une force d’en haut, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous, et vous serez alors mes témoins… » (Ac.1,8). L’exécution de la mission confiée par le Christ sera donc faîte en vertu d’une puissance communiquée par l’Esprit Saint. Il serait arbitraire de restreindre cette mission à la seule prédication de l’Évangile. Elle inclut tous les autres aspects du ministère apostolique, grâce auquel l’Évangile prêché s’épanouit en vie ecclésiale : régence des églises, célébrations de l’eucharistie, ministère des rites sacramentels. De fait, on constate qu’en plusieurs endroits, l’exercice de ces fonctions est directement lié à la réception de l’Esprit. D’après Jn:20,22 s.; c’est le cas pour la rémission des péchés : « Recevez l’Esprit Saint; les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez… ». D’après Ac.8,14-17, une imposition des mains que seuls les Apôtres peuvent faire doit compléter le rite baptismal pour conférer l’Esprit Saint aux baptisés. D’après Ac.15,28, la décision de l’Assemblée de Jérusalem prise dans le cadre du gouvernement de l’Église, est également référée à l’Esprit Saint : « Il a plu à l’Esprit Saint et à nous . ». Si l’on se rappelle qu’au point de vue des structures ecclésiales le ministère apostolique inaugure en fait les divers ministères qui, après lui, encadreront les communautés, on verra dans ces indications succinctes une esquisse de l’action de l’Esprit Saint sur l’exercice de ces ministères.

Source :  P. Grelot : ‘Le ministère de la nouvelle Alliance’/ Éditions Foi Vivante

Advertisements

Un commentaire sur “Sacerdoce et Autorité ecclésiastique dans le Nouveau Testament

  1. Pingback: Démonstration de la primauté de Pierre et de la Papauté | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 1 juin 2014 par dans Etudes bibliques, Foi Catholique, Le Salut, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :