+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

L’Eglise possederait un patrimoine immobilier énorme

Cette légende est totalement fausse. On peut même dire que la réalité est exactement contraire.

Les cathédrales sont toutes la propriété de l’Etat. Les église sont la propriété des communes, sauf celles construites après la Loi de 1905 sur la séparation des biens de l’Eglise de de l’Etat.

A celà il faut ajouter aussi tous les presbytères, qui sont aussi la propriété des communes.

Voilà pour l’Eglise.

Ensuite il faut pointer du doigt la confusion facilement entretenue par la majorité du public (non pratiquant) qui considère que tout ce qui ressemble de près ou de loin à un « curé » ou une « bonne sœur » est « de l’Eglise ». Si cela est vrai sur le plan de la Foi, c’est en revanche totalement erronné sur le plan juridique et constitutif.

Toutes les congrégations religieuses de moines et de religieuses échappent totalement au contrôle de l’Eglise, qui n’a aucun pouvoir sur eux (sauf au plan moral et dogmatique, ce qui n’a rien à voir). Sur le plan du Droit, les moines et religieuses sont des associations ayant une personnalité morale et juridique totalement autonome et distincte de l’Eglise Catholique Romaine. Ainsi, le patrimoine privé que les communautés religieuses possèdent est un bien privé, propre à chaque communauté, et l’Eglise n’a sur ce patrimoine aucun droit ni pouvoir. C’est donc une grossière erreur que de considérer par exemple un couvent comme étant propriété de l’Eglise.

Il faut noter que lorsque l’Etat s’est emparé (souvent par la force militaire) des biens de l’Eglise, il a dépassé largement ce cadre en s’emparant également des bâtiments de communautés religieuses, et non seulement de leurs églises, mais aussi des maison leur servant de logement (des milliers de moines et religieuses ont été obligés de quitter la France).

Mais dans ce cas, que possède réellement l’Eglise ? C’est simple :

– les églises et bâtiments construits après 1905
– d’immeubles privés reçus par donation après 1905
Et rien de plus !

Certains persistent cependant à croirent que l’Eglise reste riche. La réalité est toute autre : l’Eglise de France est suffisament pauvre pour qu’aujourd’hui quelques diocèses soient déclarés en faillite, ou soient en passe de l’être.

Ceux qui continuent a affirmer que le patrimoine immobilier de l’Eglise reste conséquent sont de toute façon dans l’incapacité d’étayer leurs dires. Cela fait cinquante ans que la légende est entretenue par des « anti-cléricaux primaires », et depuis tout ce temps, pas un seul d’entre eux n’a pu trouver un seul élément démontrant la solidité de leur théorie. Quand aux enquêtes de journalistes (la dernière remontant au milieu des années 80) elles ont toujours confondu les biens de l’Eglise et les biens des communautés privées, ce qui dénote un travail bâclé et nettement partisan.

Source: de Ecclesia (de l’Eglise)

Advertisements

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 mai 2014 par dans Non classé, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :