+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Les Catholiques sont-ils nés de nouveau?

Défense de la doctrine catholique du baptême: ici

Ironie… Ironie. Je vous reproduis ici une analyse du site Catholics Answers. Et, dans le même élan, cela nous permettra de nous épargner de la propagande de nos amis protestants qui eux, sont ‘nés de nouveau’. Ainsi, les Catholiques, ces sales hérétiques qui observent les préceptes humains ne le sont pas ! Laissons parler…

baptême christCatholiques et Protestants sont d’accord sur le fait qu’il faut être sauvé, nous avons besoin de « naître de nouveau » : « Jésus lui répondit: « Oui, je te le déclare, c’est la vérité: personne ne peut voir le Royaume de Dieu s’il ne naît pas de nouveau.» Bible en Français Courant.

Lorsqu’un Catholique dit qu’il est « né de nouveau », il se réfère à cette transformation que la Grâce de Dieu accomplit en lui « lors et à partir » du Baptême. Les protestants Évangéliques en parlent comme de quelque chose de bien différent lorsqu’ils disent être « nés de nouveau ». Pour un Évangélique être « né de nouveau » survient souvent comme ceci : Il se rend à une « croisade » ou un « renouveau » où un ministre livre un sermon lui discourant de son besoin de « naître de nouveau ».

« Si vous croyez dans le Seigneur Jésus-Christ et croyez qu’il est mort pour vos péchés, vous naissez de nouveau ! » annonce le prédicateur. Ensuite, la personne se doit de prendre une « décision pour Christ ». Du podium, il lui est demandé de se rendre en avant pour participer à la «prière du pêcheur» faite par le ministre. Ensuite, le prédicateur affirme que tous ceux qui ont prié le pardon de leurs péchés ont été sauvés et sont par conséquent «nés de nouveau». Mais le ministre a-t-il raison ? Non, pas du tout selon la Bible.

Les appellations de la nouvelle naissance

La régénération (être né de nouveau) est la transformation de la mort à la vie qui prend naissance dans notre âme lorsque premièrement nous venons à Dieu pour être justifié. IL nous purifie alors de nos péchés et nous donne une nouvelle nature. IL brise ainsi le pouvoir du péché sur nous parce que nous n’en sommes plus esclaves, mais en devenons par cette «nouvelle naissance» ennemis, des ennemis qui doivent absolument lutter contre lui et ceci comme partie intégrante de la vie Chrétienne. (cf : Rom 6 1-22; Éph 6 11-17) Pour comprendre ce qu’enseigne la Bible sur la nouvelle naissance, nous devons comprendre les termes qu’elle utilise pour parler de l’événement.

Le terme « né de nouveau » pourrait très bien ne pas apparaître dans la Bible. La phrase grecque qui est fréquemment traduite par « né de nouveau » (gennatha anothen) n’apparaît que deux fois dans la Bible. – Jean 3:3 et 3 :7 – et là se pose la question de comment elle devrait être traduite. Le mot Grec « anothen » peut parfois être traduit par « encore » toutefois dans le Nouveau Testament, il veut dire le plus souvent « d’En Haut ». Dans la version anglaise de la Bile dite de la  « King James », les seules deux fois ou le mot est traduit par « encore » ou « de nouveau » se trouve dans Jean 3:3 et 3 7, pour toutes les autres fois, il est rendu différemment.

Un autre terme utilisé est celui de « régénération ». Lorsqu’il se réfère à quelque chose qui se manifeste dans l’existence d’un croyant, Il apparaît spécifiquement en français dans la Bible Louis Segond en Tite 3 :5 « il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit,». Dans la Bible de Jérusalem le verset apparaît ainsi : «il ne s’est pas occupé des œuvres de justice que nous avions pu accomplir, mais, poussé par sa seule miséricorde, il nous a sauvés par le bain de la régénération et de la rénovation en l’Esprit Saint» puis dans la Bible en français courant il se lit comme suit : «il nous a sauvés, non point parce que nous aurions accompli des actions justes, mais parce qu’il a eu pitié de nous. Il nous a sauvés et fait naître à une vie nouvelle au travers de l’eau du baptême et par le Saint-Esprit» et encore dans la TOB nous pouvons le lire ainsi : «il nous a sauvés non en vertu des oeuvres que nous aurions accomplies nous-mêmes dans la justice, mais en vertu de sa miséricorde, par le bain de la nouvelle naissance et de la rénovation que produit l’Esprit Saint.» et finalement dans la Bible du Semeur nous lisons : « S’il l’a fait, ce n’est pas parce que nous avons accompli des actes conformes à ce qui est juste. Non. Il nous a sauvés parce qu’il a eu pitié de nous, en nous faisant passer par le bain purificateur de la nouvelle naissance, c’est-à-dire en nous renouvelant par le Saint-Esprit.». Nous y lisons donc les mots régénération, rénovation, renouvellement etc. qui sont l’autre manière rendre le terme grec généralement.

Dans d’autres passages, le phénomène de la nouvelle naissance est aussi décrit comme une nouvelle existence qui commence comme cela est le cas précisément dans Romain 6 :4 : « Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie.»  Louis Segond ; « Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle.» ; « Par le baptême, donc, nous avons été mis au tombeau avec lui pour être associés à sa mort, afin que, tout comme le Christ a été ramené d’entre les morts par la puissance glorieuse du Père, nous aussi nous vivions d’une vie nouvelle.» Bible en français courant.

Le phénomène est aussi décrit comme s’il s’agissait de recevoir une «circoncision» du cœur. Romain 2 :29 explique : « Mais le vrai Juif est celui qui l’est intérieurement, qui est circoncis dans son coeurd’une circoncision qui dépend de l’Esprit de Dieu et non de la loi écrite. Ce vrai Juif reçoit sa louange non des hommes, mais de Dieu.» Bible en Français courant ; Colossiens 2 :11-12 ajoute  « Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. »  Louis Segond précise plus encore comme devenant une « nouvelle  création » 2 Cor. 5:17 « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » Louis Second toujours ; « Si donc quelqu’un est dans le Christ, c’est une création nouvelle : l’être ancien a disparu, un être nouveau est là.» Bible de Jérusalem; Gal. 6:15 quant à elle : « Car, ce qui importe, ce n’est ni la circoncision, ni l’incirconcision, mais la nouvelle création.»  et ; « C’est pourquoi être circoncis ou ne pas l’être n’a aucune importance: ce qui importe, c’est d’être une nouvelle créature.» Bible en Français Courant. La circoncision est donc une manière figurative biblique qui s’ajoute pour parler de la nouvelle naissance, naître « d’En Haut »

La régénération en Jean 3:3

Ces différentes façons de discourir sur l’expression « naître de nouveau » est descriptive simplement des effets du Baptême, pour lequel le Christ parle en Jean 3:3  d’être  « né d’eau et d’Esprit ». En grec, cette phrase est littéralement, «naître d’eau et d’Esprit» indiquant une seule naissance d’eau-d’Esprit, plutôt que « naître d’eau et de l’esprit » comme s’il s’agissait de deux naissances différentes, une naissance d’eau et puis une autre qui serait une naissance de l’Esprit.

Par la renaissance d’eau-et-Esprit prend place le baptême, le pêcheur repentant est transporté d’un état de péché à un état de Grâce. Pierre mentionne cette transformation du péché à la Grâce lorsqu’il exhorte les gens : « Pierre leur répondit: « Changez de comportement et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ, pour que vos péchés vous soient pardonnés. Vous recevrez alors le don de Dieu, le Saint-Esprit.» Actes 2 :38 Bible en Français Courant

Le contexte de la déclaration de Jésus en Jean 3 fait clairement allusion au baptême. Peu après Jésus enseigne Nicodème sur sa nécessité et l’effet régénérateur qu’il possède, Jésus fut lui-même baptisé par Jean le Baptiste, et les circonstances sont d’une beauté saisissante et frappante de clarté, Jésus descend dans l’eau, et lorsqu’il est baptisé, les cieux s’ouvrent, le Saint Esprit descend sur lui sous la forme d’une colombe, et la voie de Dieu le Père se fait entendre du Ciel, disant : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé »  (Voir Mathieu 3 :13-7 ; Marc 1 9-11 ; Luc 3 21-22 ; Jean 1 30-34) Cette scène nous donne un tableau de ce qui se passe lors du baptême.  Nous sommes baptisés avec de l’eau, ce qui symbolise notre mort avec Christ sur la Croix (Romain 5:3) et nous sommes relevés avec Christ à une nouvelle vie comme il le fut lui-même. (Romain 6 :4) nous recevons ainsi le Don sanctifiant de la Grâce. L’Esprit Saint fait sa résidence en nous (1 Corinthien 12:13. Gal 3 :27); et ainsi nous sommes adoptés comme fils de Dieu puisque « frère » et « sœur » de Jésus. (Romains : 8 15-17)

Notre Seigneur enseigna comment il est nécessaire pour le Salut d’être né d’En Haut par l’eau et l’Esprit (Jean 3 :1-21) « Après cela, Jésus se rendit avec ses disciples dans le pays de Judée ; il y séjourna avec eux et il baptisait.»

Ensuite, nous avons les écrits des témoins de l’Église primitive qui nous démontre sans ambages que Jean : 3:5 se réfère à la régénération du Baptême. Ceci fut universellement reconnu par les premiers chrétiens. Les pères de l’Église furent unanimement en enseignant cette vérité:

En 151 après J-C, Justin le Martyr écrivit :« Nous allons maintenant vous exposer comment, rendus à la vie par Jésus-Christ, nous sommes par lui consacrés à Dieu; car si nous omettions ce point, on pourrait nous accuser de dissimulation dans notre récit. Tous ceux qui se sont laissés persuader de la vérité de nos doctrines et de nos paroles, tous ceux qui y ont ajouté foi et croyance, et qui ont solennellement promis de vivre conformément à nos préceptes, apprennent à joindre leurs jeûnes à nos jeûnes, leurs prières à nos prières, pour obtenir de Dieu le pardon de leurs fautes passées. Ils sont ensuite conduits au lieu où est l’eau, et là, de la même manière que nous avons été régénérés, ils sont régénérés à leur tour; car ils sont lavés dans l’eau au nom de Dieu, père de l’univers, de Jésus-Christ, notre Sauveur, et du Saint-Esprit, en accomplissement de cette parole du Christ: « Si vous n’avez pas été régénérés, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux.» » [Jean 3:3-5] (Première Apologie – 61 [151 après J-C ]).»

Autour de 190 après J-C, Irénée, l’Évêque de Lyon écrivit : « Et Naaman ] s’est plongé…  sept fois dans le Jourdain [ 2 Rois 5:14 ]. Ce n’était pas pour rien que Naaman âgé, souffrant de la lèpre, fut purifié en étant baptisé, mais pour que ceci nous serve d’indication. Car nous sommes des lépreux dans le péché, nous sommes purifiés, de nos vieilles transgressions, au moyen de l’eau sacrée et de l’invocation du Seigneur, étant spirituellement régénéré en tant que bébés nouveau-nés, de la façon même que le Seigneur a décrite : « Excepté un homme né de nouveau d’eau et d’Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.» (Fragment 34 [ 190 après J-C ]). »

Dans l’année 253, Cyprien l’Évêque de Carthage écrivit que lorsqu’on devient chrétien :«  (…) Quand ils viennent vers nous et vers l’église, qui est une, ils devaient être baptisés, parce que c’est trop peu de leur imposer les mains pour qu’ils reçoivent le Saint Esprit, s’ils ne reçoivent aussi le baptême de l’Église. En effet, ils ne peuvent être pleinement sanctifiés et devenir enfants de Dieu, que s’ils naissent des deux manières : « Si quelqu’un ne naît pas de l’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.» » (Lettres 71[72]:1 [ 253 après J-C ]).  »

Augustin a aussi écrit :« Or, la régénération par la volonté d’autrui, au profit de l’enfant qu’on présente, est uniquement l’œuvre de l’Esprit qui est le principe de cette régénération. Car il n’a pas été écrit qu’il faut renaître par la volonté des parents ou par la foi de ceux qui se présentent au baptême ou de ceux qui l’administrent, mais par l’eau et l’Esprit-Saint (Jean, III, 5.). C’est pourquoi l’homme, né du seul Adam, est régénéré dans le Christ seul par l’eau, qui forme le signe extérieur de la grâce, et par l’Esprit, qui la produit intérieurement en brisant les liens du péché, en réconciliant avec Dieu ce qu’il y a de bon dans notre nature.» (Lettres 98: 2 [ 408 après Jésus-Christ ]). »

Régénération dans le Nouveau Testament

La vérité comme quoi la régénération vient à travers le baptême est confirmée ailleurs dans la Bible. Paul nous rappelle dans Tite 3 :5 que Dieu : « ne s’est pas occupé des œuvres de justice que nous avions pu accomplir, mais, poussé par sa seule miséricorde, il nous a sauvés par le bain de la régénération et de la rénovation en l’Esprit Saint.»

Paul dit aussi :« Ou bien ignorez-vous que, baptisés dans le Christ Jésus, c’est dans sa mort que tous nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle.» Romains 6: 3-4

Cet enseignement, comme quoi le baptême nous unit par la mort et la résurrection du Christ et qu’ainsi nous pouvons mourir en lui  et recevoir la vie nouvelle, est une partie clé de la théologie de Paul. Dans Colossiens 2 :11-13, il nous dit :« En lui vous avez été circoncis d’une circoncision où la main de l’homme n’est pour rien et qui vous a dépouillés du corps charnel : telle est la circoncision du Christ…Ensevelis avec lui dans le baptême, avec lui encore vous avez été ressuscités puisque vous avez cru en la force de Dieu qui l’a ressuscité des morts. Et vous, qui étiez morts à cause de vos fautes et de l’incirconcision de votre chair, Dieu vous a donné la vie avec lui : il nous a pardonné toutes nos fautes (…) »

Les effets du Baptême

Souvent les gens passent à côté du fait que le baptême nous donne une [nouvelle vie / nouvelle naissance] parce qu’ils ont une vue appauvrie de la Grâce donnée pour nous à travers le baptême, laquelle pensent-ils n’est qu’un simple symbole. Néanmoins scripturairement, il est lumineux que le baptême est beaucoup qu’un simple symbole.

Dans Actes 2 :38, Pierre nous dit : « Changez de comportement et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ, pour que vos péchés vous soient pardonnés. Vous recevrez alors le don de Dieu, le Saint-Esprit.»

Lorsque Paul raconte sa conversion dans «Actes» il se fait dire par Ananias : « Et maintenant, pourquoi attendre encore? Lève-toi, sois baptisé et lavé de tes péchés en faisant appel à son nom. » (Actes 22:16).

Pierre aussi dit : « à ceux qui jadis avaient refusé de croire lorsque se prolongeait la patience de Dieu, aux jours où Noé construisait l’Arche, dans laquelle un petit nombre, en tout huit personnes, furent sauvées à travers l’eau. Ce qui y correspond, c’est le baptême qui vous sauve à présent et qui n’est pas l’enlèvement d’une souillure charnelle, mais l’engagement à Dieu d’une bonne conscience par la résurrection de Jésus Christ… » (1 Pierre. 3:20–21).

Pierre dit qu’à l’époque du déluge, lorsque huit personnes « furent sauvées à travers l’eau », qu’ainsi pour les Chrétiens, « c’est le baptême qui vous sauve à présent ». Cela n’est pas réalisé par l’action physique de l’eau, mais à travers le pouvoir de la résurrection de Jésus Christ, à travers les effets spirituels du baptême et de l’appel que nous faisons à Dieu pour avoir nos consciences purifiées. Ces versets démontrent que la grâce surnaturelle de Dieu confère à travers le baptême le contexte pour comprendre les déclarations du Nouveau Testament sur ce que signifie recevoir la nouvelle vie par ce sacrement.

Protestants sur le sujet  de la Régénération

Martin Luther écrit dans son Petit Catéchisme que :

« Le Baptême opère la rémission des péchés, il délivre de la mort et du diable, et il donne le Salut éternel à tous ceux qui croient, conformément aux paroles et aux promesses de Dieu.»  

Sa reconnaissance comme quoi la Bible enseigne la régénération baptismale a été préservée par les Luthériens et quelques autres dénominations protestantes,  Même des baptistes reconnaissent que les évidences bibliques imposent aux Chrétiens historiques d’enseigner un baptême de régénération. Des sommités reconnaissent que les Écritures enseignent un baptême régénérateur et cela inclue certains des théologiens Baptistes comme Georges, R Beastley-Murray et Dale Moody.

Néanmoins, beaucoup de protestants ont abandonné l’enseignement biblique, lui substituant des « théories d’hommes » [ 🙂 ] sur la régénération. Il y a deux points de vue principaux défendus par ceux qui nient l’enseignement biblique  disant que l’on renaît à travers le baptême ; il y a la vision «évangélique» commune parmi les baptistes et celle du « Calvinisme » commune chez les presbytériens.

Les évangéliques prétendent que l’on naît de nouveau aux «premiers instants» de la Foi en Christ. Selon cette théorie, la foi en Christ produirait la régénération. La position Calviniste, c’est totalement l’inverse : La régénération précède et produit la foi en Christ. Les Calvinistes «dont certains se disent évangéliques»  supposent que Dieu «secrètement» régénère la personne, sans que celle-ci en ait conscience, et que ceci fait qu’elle place ainsi sa Foi en Christ.

Pour défendre ces théories, Évangéliques et Calvinistes tentent de contourner  pour ne pas dire dénaturer un nombre important de versets bibliques qui enseignent la régénération baptismale. Une des stratégies employées est de dire que l’eau en Jean 3 :5 se réfère non pas au baptême mais à la présence du liquide amniotique dans laquelle baigne le fœtus.  L’implication de cette interprétation est que Jésus pourrait avoir dit « Vous devez naître du liquide amniotique et d’Esprit» Une vérification du respecté lexique grec protestant de « Kittel’s Theological Dictionary of the New Testament » échoue à présenter par l’Ancien Testament, la Septante ou le Nouveau Testament grec, des endroits où l’eau (en grec : hudor) se réfèrerait au liquide amniotique ( VIII :314-333 )

Évangéliques et Calvinistes essaient de manipuler d’autres versets où la nouvelle vie est attribuée au baptême lui-même, et cela soit en les ignorant, ou soit en argumentant qu’il ne s’agit pas du baptême d’eau. Le problème pour eux est que l’eau est explicitement mentionnée ou bien impliquée dans chacun de ces versets.

Dans Actes 2:38, les gens sont exhortés de passer à l’action « Convertissez-vous : que chacun de vous reçoive le baptême au nom de Jésus Christ …. » lequel ne réfère pas à un baptême «interne» qui se verrait administré par les personnes elles-mêmes, mais à un baptême externe qui leur est administré par d’autres.

Il a été dit qu’à la conversion de Paul : « Des sortes de membranes lui tombèrent aussitôt des yeux ; il retrouva la vue et reçut alors le baptême ; puis, quand il se fut alimenté, il reprit des forces. Il passa quelques jours avec les disciples de Damas » (Actes 9:18–19)

Dans 1 Pierre 3, l’eau est mentionnée deux fois, établissant un parallèle avec le déluge, alors que huit personnes furent « sauvées à travers l’eau » et rien d’autre que le « baptême qui vous sauve maintenant » par la puissance de Christ plutôt que par une action physique de l’eau «purification des souillures du corps ».

Conclusion

La position des « anti-régénérations-baptismales » est indéfendable. Elle n’a pas de fondement biblique. Ainsi la réponse à la question, «Est-ce que les Catholiques sont nés de nouveau ? »  est OUI ! Puisque tout Catholique a été baptisé, tout catholique est né de nouveau ! Les Catholiques devraient plutôt demander à ceux qui les interpellent sur ce point : « Quant à vous, êtes-vous nés de nouveau de la manière que la Bible comprend ce concept ? »  Si un Évangélique n’a pas été correctement baptisé d’eau, il n’est pas né de nouveau «tel que l’explique la Bible», et cela sans regard de ce qu’il peut en penser ou en croire…

Publicités

10 commentaires sur “Les Catholiques sont-ils nés de nouveau?

  1. Dans la continuité du Baptême…

  2. Pingback: Réfutation des erreurs protestantes sur le baptême | +†+Yesus Kristus azu+†+

  3. AMMIHUD
    11 août 2016

    Bonjour, l article est intéressant, mais celui qui l a écrit, n est pas nè de nouveau.
    Dans ses arguments , il explique la bible de manière intellectuelle.

    De plus le chretien nè de nouveau ne se considere pas dans une religion et n est pas obligatoirement un protestant.

    La raison est qu il y a plusieurs eglises avec le nom de protestant qui ne sont pas ne de nouveau.

    C est a dire, ni les témoins de Jéhovah, ni les adventiste, ni les méthodistes, ne sont des eglises ou sont les chrétiens nés de nouveau.
    Et c est d autant plus vrai avec les catholiques et les orthodoxes.

    Aujourd’hui la vrai église de Christ est celle qui a les caractéristiques de l église primitive après la pentecôte.

    Jésus dit:
    Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru.
    En mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront de nouvelles langues, ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris.

    Celui qui me reçoit, des fleuves d eau vive couteront de lui,(la joie, la délivrance, la paix etc)

    ON voit bien que dans ce que dit Jésus, aucun catholique ne fais ce que Jésus dit.

    Cela prouve que les catholiques sont dans une fausse doctrine.

    Ensuite pour vous démontrer que le catholicisme est même SATANIQUE et contre la parole de Dieu:

    Jésus dit:
    Tu aimeras ton Dieu de tout ton cœur, et ton prochain comme toi même et qu il n y a qu un seul Dieu
    .
    Il dit aussi:
    N appeler personne sur la terre , père, car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.

    Dans l ancien testament Dieu dit clairement :
    Tu ne te feras pas d images ou de représentation quelconque, d hommes ou de femmes, de ce qui est dans le ciels, sur la terre, sous les cieux.

    Tu ne feras pas d invocation aux mort.

    Tu adorera ton Dieu seul, car moi je suis un Dieu jaloux, qui punit l iniquité de ceux qui me haïssent jusqu’à la 3eme génération.

    Dans ces passages, Dieu le père et Dieu le fils dans l évangile, dit clairement ce qu il n aime pas et ce qui n est pas dans sa volonté.

    Dans le catholicisme, on appelle le prêtre ou le pape, PERE. Alors que Jésus l interdit.
    Dans le catholicisme on prie des morts ( Marie, des saints ceci ou cela)et des statuts, alors que Dieu l interdit
    N oublions pas que prier Marie , c est prier une morte, car Marie est morte au même titre que les prophètes, apôtres, chretien etc.
    DE PLUS MARIE N ETAIT PLUS VIERGE, JESUS AVAIENT DES FRERE ET SOEURS.

    Prier donc une statut de Marie est une double abomination. La première vous priez une morte et 2emement vous priez une statuts , donc une idole puisque la statut censé représente Marie n est pas la copie conforme de la vrai Marie.

    Idem pour le fait de prier une statut censé représenter le Christ.
    Car qu est ce qui prouve que le bonhomme accrocher sur la croix d une église cathos est le visage et corps exact de Jésus. Si ce n est pas sa copie conforme, c est donc une idole.

    Voila pourquoi les vrais chrétiens ne font pas de représentation.

    Pour terminer, dans l ancien testament, Dieu dit que Dieu suscitera un peuple nouveau, qui l adorèrent en Esprit et en vérité, que cette race élue prophétiseront ainsi que leurs enfants.

    Aujourd’hui les seuls Chretiens qui correspondent en tout point aux chrétiens de la bible, sont les évangéliques dit pentecotste ou église de réveil.

    Et de plus en plus de cathos et aussi musulmans deviennent nés de nouveau et quittent leur religion pour Jésus et leurs vies sont transformer.

    La foi en Christ est un don de Dieu et non un choix de religion ou choix intellectuelle.

    Tout Chretien nés de nouveau a toujours un témoignage de changement radicale de vie ou un miracle ou guérison.

    Pour finir être ne de nouveau c est mourir a sois même, c est a dire renoncer a ce que Dieu n aime pas ou interdit. Et pour réussir , il faut être baptiser du Saint Esprit.
    Ce même Saint Esprit qui vous transforme, vous parle, vous console et vous guide.et qui se manifeste en vous par le parler en langue.

    Que le Seigneur vous bénisse et dirige celui qui a fait l article vers Jésus. LE SEUL SAUVEUR.

    JESUS DIT, JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE ET LA VIE ETERNELLE POUR QUICONQUE CROIT.

    JESUS N A PAS DIT , LE PAPE EST LA VERITE, IL N A PAS DIT MARIE EST LE CHEMIN, IL N A PAS DIT SAINT PIERR OU ST CECI OU CELA EST LA VIE ETERNELLE.

    IL A DIT JE SUIS,
    JE SUIS,
    CE MEME JE SUIS QUI A ETE DIT A MOISE SUR LA MONTAGNE DEVANT LE BUISSON ARDENT, QUAND IL A DEMANDE A DIEU, QUEL EST TON NOM.

    .

    • Ressources Catholiques
      19 août 2016

      Bonsoir,

      Vous reprochez à nos arguments d’être intellectuels. Mais cela vient d’eux fausse vision de la Bible que vous avez. En effet, vous la voyez comme un objet qui peut être lu et compris par tout le monde. Rien n’est plus erroné. Chez les Hébreux de l’Ancienne Alliance, il était interdit de lire du prophète Ezéchiel ainsi que le début du livre de la Genèse avant d’avoir atteint l’âge de trente ans. La lecture des livres saints étaient aussi sous le contrôle étroit des lévites. Il fallait en donner des explications: « Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu et ils en donnaient le sens pour faire comprendre ce qu’ils avaient lu. » (Néhémie VIII, 8). Nous avons aussi des exemples dans le Nouveau Testament: saint Pierre dit déjà a son époque que les Épîtres de saint Paul recèlent des difficultés et que beaucoup les tordent pour leur propres perditions: « Croyez que la longue patience de Notre-Seigneur est pour votre salut, ainsi que Paul, notre bien-aimé frère, vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres où il aborde ces sujets ; il s’y rencontre des passages difficiles à entendre, et que des personnes ignorantes et mal affermies détournent, comme elles font les autres Écritures, pour leur perdition » (II Pierre III, 15-16). De même, lorsque le diacre Philippe croise l’éthiopien qui lit le prophète Isaïe, lorsque il lui demande s’il comprend ce qui il lit, l’éthiopien lui répond qu’il ne peut le comprendre si on ne lui enseigne pas: « Et voici qu’un Ethiopien, un eunuque, ministre de Candace, reine d’Ethiopie, et surintendant de tout ses trésors, était venu à Jérusalem pour adorer. Il s’en retournait, et, assis sur un char, il lisait le prophète Isaïe. L’Esprit dit à Philippe : « Avance, et tiens-toi près de ce char. » Philippe accourut, et entendant l’Ethiopien lire le prophète Isaïe, il lui dit : » Comprends-tu bien ce que tu lis ? » Celui-ci répondit : » Comment le pourrais-je, si quelqu’un ne me guide ? » Et il pria Philippe de monter et de s’asseoir avec lui. » (Actes VIII, 27-31).

      Voici nos réponses à chacune de vos accusations:

      – l’interdiction d’appeler quelqu’un d’autre que Dieu « père »: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2013/08/25/nappelez-personne-pere/ et https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2016/07/29/ephesiens-iii-15-saint-paul-parle-t-il-de-famille-ou-de-paternite/

      – le culte des saints: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/11/le-culte-des-saints-est-conforme-a-la-bible/

      – Marie est toujours restée vierge: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2015/03/28/demonstration-de-la-virginite-perpetuelle-de-marie-synthese/

      – le visage de Jésus: nous le connaissons grave au Saint Suaire de Turin: la Tradition artistique nous l’a fidèlement rapporté…

      – vous dites que « Tout Chretien nés de nouveau a toujours un témoignage de changement radicale de vie ou un miracle ou guérison. »: c’est faux, regardez les Apôtres et le Centurion Corneille, ils ont eu la foi et c’est tout.

      – le Christ n’a certes pas dit que le Pape est la verset mais que le Pape enseigne le vérité grâce à une miraculeuse de Dieu: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/01/demonstration-de-la-primaute-de-pierre-et-de-la-papaute/

      Nicolas.

  4. AMMIHUD
    11 août 2016

    J OUBLIAIS, LE BAPTÊME SE FAIT A L AGE ADULTE ET NON QUAND ON EST BEBE AVEC 2 OU 3 GOUTTES SUR LE FRONT.
    LE BAPTEME EST LE BAPTEME DE REPENTANCE. C EST LE SIGNE DU CHOIX DE SUIVRE JESUS ET DE MOURIR A SOIS MEME,

    Donc cher ami catholique si tu veux suivre Jésus, tu dois renoncer a toi même et au fameux slogans: je suis ne catholique, je mourrai catholique.

    Rien que cette déclaration n est pas biblique car le mot catholique n existe pas dans la bible. Et dans ma bible on ne né pas chretien. On le devient par appel et révélation,

    • Ressources Catholiques
      19 août 2016

      Voici pour le baptême des enfants: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/13/le-bapteme-des-enfants-les-fondements-scripturaires/ et https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/02/16/bapteme-des-nouveaux-nes/.

      Et pour le baptême par effusion: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/04/23/le-bapteme-par-effusion-est-valable-selon-la-bible/

      Le mot « catholique » n’est pas dans la Bible mais ça ne faut rien. C’est un mot apparu plus tard pour désigner une Église qui existait déjà pour la différencier des autres qui étaient nées entre temps. Il faut juste savoir laquelle est celle d’origine. Je vous ferai d’ailleurs remarquer que les mots protestants, évangéliques et pentecôtistes ne sont pas non plus dans la Bible.

      • AMMIHUD
        20 août 2016

        Bonjour cher ami,

        Le lien que tu as mis sur le baptême des enfants est un mensonge et le verset cite dans acte 2 ne parle pas du baptême des enfants mais des adultes. Ensuite Pierre cite les enfants de ceux qui auront cru pour dire que la promesse de la rémission d’Ed peches est aussi pour eux, car l apotre Paul dit, que toi et ta famille vous serez sauvés, et cela ne se fait pas de façon automatique. Car l enfant qui sera eleve dans la foi chrétienne mais devra faire son choix ou non de suivre Jésus

        Sinon l église catholique ne représente en aucun cas les chrétiens de l église primitive. Car dans l église catholique il y a le culte des morts, l idolâtries de statut, l idolâtries d un pape.
        Ce qui n existe pas dans les actes des apôtres
        Dans le livre dans actes les chrétiens faisaient des miracles et des prodiges, comme les chrétiens nes de nouveau, les évangéliques pentecotiste.
        Les premiers chrétiens chassaient les démons et guérissaient les malades. Ce que font encore aujourd’hui les chrétiens évangéliques nés de nouveau.

        Les premiers chrétiens n ont pas évangéliser par la force comme les catholiques.
        Mais par la foi et les témoignages. Ce que les vrais chrétiens font encore aujourd’hui.

        Un catholique n evangelise pas en mettant en avant le salut et le pardon des péchés. Mais il essaye de faire adhérer a une religion.
        Le catholicisme étant au même niveau que l islam.
        Religions de traditions, avec toute sorte de compromis.

        Exemple un de vos papes, Jean Paul 2 ,qui s était carrément prosterner dans une mosquée et a embrasser le coran.

        Sachant que le coran est une religion antéchrist.puisqu’elle renié que Jésus est le fils de Dieu.

        Donc tes papes sont dans l humanisme et marche par la chair et non par l esprit.

        Un autre exemple,
        La bonne sœur qui avait ose dite en public que Jean Paul 2 l avait guéris de Parkinson et elle brandissait un récipient ou coupe avec le sang de Jean Paul 2,
        Disant qu elle l avait prier et qu il l a guéris.

        QUELLE ABOMINATION.

        Pour finir pour comprendre la bible, il faut être nés de nouveau.pour recevoir le Saint Esprit PAR LA FOI, ET NON PAR UNE RÉCITATION EN ETANT BEBE.

        Pour finir.

        Oui il y a bien les mots, pasteurs, évangéliques, apôtres et prophètes dans l évangile, quand Paul cite

        Ephésiens 4:11
        Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs.

        Pour finir Suivre Jésus c est renoncer aux péchés.
        Prier Marie, des anges ou des saints, se prosterner devant des statuts censé représenter tel ou tel personnage de la bible, sont des péchés.

        Si tu abandonne tout cela pour aimer et adorer DIEU SEUL MANIFESTE EN JESUS-CHRIST. TU SERAS SAUVES ET TU RECEVRAS, Le Saint Esprit qui éclaire tout homme.

        Sois BENIS

      • Ressources Catholiques
        22 août 2016

        Il est question de famille entière baptisées, qu’est-ce qu’il vous faut de plus ?

        Pensez à ces autres versets:

        « Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle tu t’es fondé une force pour confondre tes ennemis, pour imposer silence à l’adversaire et au blasphémateur. » (Psaume VIII, 3)

        « Comment l’homme serait-il juste devant Dieu ? Comment le fils de la femme serait-il pur ? » (Job XXV, 5)

        « Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est à ceux qui leur ressemblent. » (Matthieu, XIX, 14)

        « Tu as tiré des louanges des enfants et de ceux qui sont à la mamelle? » (Matthieu, XXI, 16-17)

        Nous vous avons déjà dit que le culte des saints n’était ni un culte des morts ni. De l’idolâtrie, mais vous ne semblez pas être décidé à peser nos arguments. Lisez ce dossier, et n’en reparlez qu’après: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/11/le-culte-des-saints-est-conforme-a-la-bible/

        Les images ne sont pas par definition des idoles. En voici les preuves: au désert, Dieu ordonne à Moïse de surmonter l’Arche d’Alliance de deux statues d’anges chérubins (Exode XXV, 18-22) et de faire je statue de serpent en airain pour la guérison du poison (Nombres XXI, 9-10).

        Pensez aussi aux reliques de personnes décédées ou non qui font des miracles: le manteau d’Élie sépare des eaux (II Rois II, 13-15), les os du prophète Élisée ressuscitent un mort (II Rois XIII, 21) et les linges de saint Paul guérissent des malades (Actes XIX, 11-12).

        Le Pape n’est nullement idolâtré. Et il existe un Pape dans la Bible (même s’il n’est pas encore appelé « Pape »), c’est saint Pierre: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/01/demonstration-de-la-primaute-de-pierre-et-de-la-papaute/

        Les miracles nombreux étaient une grâce faite par Dieu pour aider l’Église naissante. La meilleur preuve que l’Église primitive n’est pas continuée par les évangéliques et pentecôtistes, c’est que les évangéliques et pentecôtistes, ont été inventé au XIXème siècle. Ils n’existaient pas avant. Donc si vous aviez raison, ça veut dire que la vraie Église aurait disparu pendant 19 siècles: impossible ! Vous parlez des premiers chrétiens, mais vous feriez bien d’aimer lire ce qu’il ont écrit et vous verrez qu’ils étaient 100% catholiques…

        Les catholiques n’ont jamais évangélisé par la violence, ça ce sont des mensonges. Mais c’est normal que vous pensiez ça car on vous a toujours bourré le crâne avec. Voici un rétablissement de la vérité: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/02/demolition-de-tous-les-mensonges-historiques-sur-le-catholicisme/

        Les mots « évangéliques » et « pasteurs » n’ont pas du tout le même sens dans la Bible que celui qu’ils ont dans votre bouche, soyez honnête…

        Nicolas.

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :