+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

La Bible enseigne le culte des reliques

Texte de frère Peter, USA.

La Bible sur les reliques des saints

 

reliquesLa Bible enseigne aussi que même les reliques de ces saints hommes sont vénérés et peuvent être miraculeuses. D’abord, dans Matthieu 9:20-22, on voit qu’une femme ayant touché le vêtement de Jésus fut guérie d’une hémorragie. Certes, Jésus était Dieu, et non pas un simple saint. Beaucoup de non-catholiques diront que c’est superstitieux ou idolâtre de vénérer les reliques des saints. Mais la Bible enseigne le contraire.

 

Les mouchoirs et des tabliers de Paul ont été miraculeux

 

Actes 19:11-12 – « Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient. »

 

Paul n’avait pas seulement reçu des pouvoirs miraculeux, mais les mouchoirs et les linges qu’il aait touché étaient efficaces pour faire des miracles. On voit une chose similaire avec St Pierre. Dans Actes 9, St Pierre a ressuscité le mort. Dans Actes 5:15, on lit que son ombre était considérée comme efficace pour soigner et guérir miraculeusement.

 

 

Le manteau d’Elie partagea miraculeusement le Jourdain

 

Dans l’Ancien Testament, on voit le même enseignement biblique sur les reliques des saints. Dans 2 Rois 2 ( 4 Rois 2 dans la Bible catholique de la Vulgate ) , on voit que le manteau du prophète Elie se sépara miraculeusement du fleuve Jourdain.

 

2 Rois 2:13-14 – « et il releva le manteau qu’Elie avait laissé tomber. Puis il retourna, Et s’arrêta au bord du Jourdain ; il prit le manteau qu’Elie avait laissé tomber, et il en frappa les eaux … il frappa les eaux, qui se partagèrent çà et là, et Elisée passa. »

 

Les os du prophète Élisée ont ramené un homme à la vie

 

Un autre exemple d’une relique miraculeuse vient de 2 Rois 13:21 ( 4 Rois 13:21 dans la Bible catholique de la Vulgate ). On lit que les os du prophète Elisée étaient si puissantes qu’elles ramenèrent un homme à la vie.

 

2 Rois 13:21 – « Et comme on enterrait un homme, voici, on aperçut une de ces troupes, et l’on jeta l’homme dans le sépulcre d’Elisée. L’homme alla toucher les os d’Elisée, et il reprit vie et se leva sur ses pieds. »

 

Les os des saints sont dans les reliques les plus couramment utilisées par les catholiques. Loin d’être idolâtres ou superstitieuses, on constate que les reliques catholiques sont enracinées dans l’enseignement biblique et la pratique.

En plus de toutes ces preuves bibliques, nous pouvons mentionner le fait que les chrétiens ont pratiqués des les premiers temps le culte des reliques, comme le démontré cet article.

Publicités

9 commentaires sur “La Bible enseigne le culte des reliques

  1. Pingback: Le culte des saints est conforme à la Bible! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. S. Dietrich
    27 août 2014

    Mon Dieu !
    Que le Seigneur Jésus-Christ vienne de toute urgence au secours de ce blog hallucinant et surtout au secours de ceux qui l’animent. C’est n’importe quoi de A à Z. Puisse l’esprit Saint avoir accès à ce site.

  3. S. Dietrich
    28 août 2014

    Mon intervention d’hier fut un cri du cœur.
    Aucun mépris pourtant : juste un cri de tristesse brute et un grand vertige face au blog… J’admets que mon commentaire ne pouvait être que maladroit et non constructif. Pardon.

    Il y a treize ans, j’ai donné ma vie à Christ (non à des hommes, non à des chapelles dénominationnelles ou à des traditions religieuses – tout ceci est sans doute difficile à visualiser). Après tout ce que j’ai vécu, je pourrais entre autre témoigner à quel point Dieu n’aime pas les bâtiments faits de mains d’hommes, et encore moins les institutions et les traditions qui les justifient et y canalisent les âmes. Or prétendre cela énerve beaucoup les croyants de tous bords (et pas seulement les catholiques, loin de là). Tout ceci est violent à entendre et à vivre. On m’a souvent reproché de manquer d’humilité quant à mon rapport à l’Eglise et à la dénonciation de l’apostasie qui y triomphe. C’est encore vrai là, à la lecture de votre site. Seigneur apprends-moi : quand parler ? Quand se taire ? Quoi dire ? Quoi ne pas dire ?

    Je suis tellement fatigué de la religion et des gardiens du temple.
    « Suis-je sûr de connaître ce que je critique », me demandez-vous en amorçant la réponse ? … Que voulez-vous que je vous dise, monsieur l’apôtre des protestants ? Vous travaillez dur pour convaincre ceux qui sont déjà convaincus ou disposés à l’être. Moi je n’ai le pouvoir de convaincre personne et demeure un serviteur inutile. Si l’expérience des Saintes Ecritures produit en vous la doctrine pour laquelle vous dépensez tant d’énergie, que pourrait bien valoir un seul de mes « arguments » ? J’ai juste pour moi d’avoir foi en l’intervention de l’Esprit Saint de toute son autorité, là où le besoin de secours est manifeste. Croyez-moi ou non : partir en guerre contre les protestants et aussi vain que partir en guerre contre les catholiques. Il vaudrait mieux commencer par partir en guerre contre la souveraineté de soi-même en soi-même au moyen de laquelle on espère tragiquement plaire à Dieu.

    Puissions-nous mourir à nous-même.
    Que Yehoshua hamashia nous vienne à l’aide dans l’invisible, là où nos plumes et nos langues prennent racine. Que Dieu ne nous laisse pas devenir les pharisiens autoritaires et aveuglés que le péché engendre. Que l’Esprit de Vérité nous fasse grâce personnellement. Qu’il nous corrige chacun selon ses besoins. Qu’il renverse les orgueils, les séductions et les forteresses intellectuelles invraisemblables qui nous animent. Qu’il s’empare de l’intimité de nos cœurs et les nettoie selon sa volonté.
    Je vous souhaite la paix que je connais.
    Soyez bénis en Jésus.
    Je prie pour vous.
    Bonne route

    Stéphane Dietrich

    • L'Apôtre des protestants
      28 août 2014

      Vous dites avoir donnée votre vie au Christ. Parfait!

      Je suppose que vous fondez votre foi sur la Bible. Vous avez raison.

      Mais savez-vous d’où vient la Bible telle que nous la connaissons aujourd’hui? Savez-vous depuis quand le canon biblique (c’est à dire la liste des livres de la Bible) est fixé et surtout qui l’a fixé?m

      La réponse à la première question est: l’an 382. Et la réponse à le deuxième question est: le décret de Damase rendu à la Sté du concile de Rome: c’est à dire par un acte d’autorité de l’Église catholique romaine.

      Donc il est contradictoire de reconnaître la Bible sans reconnaître l’Église.

      Pour vous en convaincre, jetez un coup d’œil aux liens de cet article: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/12/sola-scriptura-est-une-imposture-la-tradition-et-lautorite-sont-indispensables/, et surtout ces deux là:

      http://cathobiblique.wordpress.com/2007/12/23/le-canon-de-la-bible/

      http://cathobiblique.wordpress.com/2008/01/15/le-canon-de-la-bible-2eme-partie/

    • +++Yesus Kristus azu+++
      28 août 2014

      Que direz-vous, cher Stéphane, si deux personnes maintenaient comme vous le faites, avoir donné leur vie au Christ? Et être sous l’aile du Saint-Esprit? Et que, en fait, en observant ce en QUOI elles croient, on constate qu’elles ne croient pas en la même chose? Que serez-vous tenté de déduire? Qu’un des deux est un menteur n’est-ce pas? voire même les deux. Ou plutôt, en fait ils prétendent suivre le Christ, prétendent avoir donné la vie au Christ, mais en fait, ils ont été séduits… Si, je vous pose cette question, c’est simplement, que vous n’êtes pas, cher ami, le seul qui maintient ce que vous maintenez, savoir que votre vie, vous l’avez donné au Christ seul, mais parmi ceux qui tiennent le même discours que vous, peu – très peu – croient en la MÊME CHOSE !

      Quelle serait la marche à suivre, pour être dans la Vérité, excepté la seule expérience subjective?
      (Cent pour cent d’accord avec vous, qu’il faut d’abord allé en Croisade avec soi-même, et exorciser ses propres démons : orgueil, envie, paresse, égoïsme… etc).

  4. Pingback: Chronologie des inventions et hérésies catholiques | +†+Yesus Kristus azu+†+

  5. Pingback: Le culte des reliques chez les premiers chrétiens | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :