+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

‘La foi seule’ est contraire à la Bible 4/4

Texte de frère Peter, USA.

 

OBJECTIONS

 

Objection I : Qu’en-est-il des passages qui disent que quiconcque croit en Jésus sera sauvé…?

 

Réponse: Pour Jésus, croire en lui jusqu’au salut, signifie nécessairement suivre et garder Ses Paroles et Ses Commandements jusqu’à la fin. C’est prouvé dans le contexte, immédiat ou large, de chaque cas où Jésus dit que ceux qui croient en Lui seront sauvés ; sans compter tous les autres passages qui viennent d’être couverts.

 

Premier exemple: Jean 3: 16

 

Jean 3:16 – « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

 

Ce verset pourrait très certainement être aperçu sur des affiches collées sur les murs du métro, de rues et ailleurs…Les protestants croient que c’est le meilleur, ou sinon l’un des meilleurs, exemples de l’enseignement de la Bible disant que quiconque croit est sauvé par la foi seule…Mais ce qu’ils ne vous disent pas, ou ce qu’ils ne parviennent pas à percevoir, c’est ce qui est déclaré dans les versets suivant immédiatement Jean 3:16.

 

John 3:17-20 – « Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé…. Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées. »

 

C’est fascinant : dans le contexte qui suit immédiatement Jean 3:16, nous voyons de claires références pour une condamnation contre les mauvaises oeuvres, pour les gens qui font le mal et pour les actes jugés. Il est donc clair que la foi dans le Fils unique de Dieu qui accordera le salut, est une foi qui doit être accompagnée de persévérance dans les bonnes actions et les bonnes œuvres.

 

Pour Jésus, croire en Lui jusqu’au salut, c’est suivre et garder Ses paroles et Ses commandements, comme le démontrent tous les autres passages que nous avons couvert. Le contexte prouve que Jean 3:16 n’enseigne ni la justification par la foi seule, ni la sécurité éternelle.

 

Deuxième exemple: Romains 10: Si tu confesses de ta bouche … tu seras sauvé

 

Romains 10:9 est un autre verset que les protestants mettent en avant, pour tenter de prouver le salut par la foi seule en Jésus.

 

Romains 10:8-10 – « … La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons. Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut. »

 

Une fois encore, le contexte nous montre que la compréhension protestante de ce passage est fausse. Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas, c’est que le passage ci-dessus (Romains 10:8-10) est tiré de Deutéronome 30:14 et ce qui suit. Si vous avez des notes de fin dans votre Bible, elles vous indiqueront la référence à ce verset. Eh bien, Deutéronome 30 :14 et ce qui suit, traitent DE LA NECESSITE DE FAIRE LES ŒUVRES DE DIEU ET DE GARDER LES COMMANDEMENTS.

 

Deutéronome 30:14-16 – « C’est une chose [parole], au contraire, qui est tout près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur, afin que tu la mettes en pratique [Cité dans Romains 10:8 ]. Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. Car je te prescris aujourd’hui d’aimer l’Eternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d’observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l’Eternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession. »

 

[Note : Dans la Bible Louis Segond, on lit ‘chose’ ; mais c’est bien ‘parole’ qui veut être signifié. Les traductions des bibles protestantes Martin, Darby, Ostervald, et King-James en sont une preuve, car ils emploient le mot ‘parole’.
De plus, le mot ‘chose’ dans le Louis Segond est la traduction du mot hébreu ‘dabar’ , qui veut dire discours, parole, langage…

Cette référence à Deutéronome 30:14 dans Romains 10:8-10 montre que Paul et ses auditeurs comprenaient que croire jusqu’au salut, c’est suivre, garder , et faire les œuvres nécessaires au salut. Il n’y a que comme ça qu’un croyant ‘vive’ et ait le salut. La vision protestante de la justification n’est juste qu’une totale incompréhension de l’Ecriture, comme le montre encore le plein contexte de ce passage.

 

Troisième exemple: Jean 5:24

 

Quand ils se fixent sur ce qui suit, certains protestants pensent que tous les croyants sont assurés de salut.

 

Jean 5:24 – « …celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.»

 

Mais juste quelques versets plus loin, à partir de Jean 5:28, Jésus dit ceci:

 

Jean 5:28-29 – « Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. »

 

Encore une fois, nous voyons que les gens seront condamnés selon ce qu’ils auront fait ; pas juste selon ce qu’ils auront cru….Invariablement, pour Jésus, croire jusqu’au salut, c’est suivre et garder Ses commandements, et faire les œuvres nécessaires au salut.

 

Quatrième exemple: Jean 6:47

 

Jean 6:47 – « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. »

 

Certains protestants aiment citer ce passage lors d’un débat sur la justification par la foi seule. Mais c’est facilement réfuté quad on considère dans son entier, le contexte de Jean 6. Presque tout le chapitre traite de la manière que l’on doit non seulement croire pour le salut, mais qu’on doit aussi manger la chair du Fils de l’Homme pour être sauvé. Par conséquent, ça n’est pas par la foi seule [ plus de détails dans le chapitre sur l’Eucharistie – En cours de traduction ] et c’est encore un autre exemple de contexte large qui réfute une incompréhension protestante.

 

John 6:53-54- «Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.»

 

Quiconque mange ma chair et boit mon sang, a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. »

 

Objection II : Que faites-vous d’Ephésiens 2:8-9 : ‘c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi…. point par les œuvres’ ?

 

Les non-catholiques citent fréquemment le verset suivant pour tenter de prouver que l’homme est sauvé par la foi seule.

 

Ephésiens 2:8-9 – « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. »

 

Cet argument est tout autant démonté ; car ce verset parle spécifiquement de la grâce initiale de recevoir le baptême d’eau. Le baptême d’eau n’est pas une œuvre ‘venant de nous-mêmes ’, mais un sacrement institué par Dieu. Aucune œuvre ne la puissance du baptême d’eau. Il sauve car il enlève le péché originel de l’homme et le met dans l’état initial de la justification. La preuve que Ephésiens 2:8-9 fait allusion au baptême d’eau c’est lorsque l’on compare le passage à Tite 3:5, puis à 1 Pierre 3:20-21.

 

Regardez ça.

 

 

Ephésiens 2:8-9 – « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. »

 

Titus 3:5 – « Il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit. »

Vous remarquez les extrêmes similarités de ces deux passages ? Parlant de la même chosen ils mentionnent à la fois le fait d’être sauvé, mais ‘non à cause des œuvres…que nous aurions faites’.

 

Ephésiens 2:8-9 le décrit comme le fait d’être sauvé ‘par le moyen de la foi’ ; Tite 3:5 le décrit comme le fait d’être sauvé ‘par le baptême de régénération et le renouvellement du Saint-Esprit’.

 

Tite 3:5 fait sans aucun doute allusion au baptême d’eau, qu’admettaient Jean Calvin et Martin Luther.

 

Ephésiens 2:8-9 parle aussi du baptême d’eau ; il ne fait que l’appeler ‘foi’, car accepter le baptême, c’est se soumettre et s’unir à la foi, comme le dit clairement Jésus dans Marc 16:15 et Matthieu 28:19 : « … prêchez la bonne nouvelle à toute la création … les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. » ‘baptême’ est aussi écrit ‘foi’ dans Galates 3 :

 

Galates 3:26-27 – « Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. »

 

Nous voyons que recevoir le baptême est synonyme de recevoir la ‘foi’ en Jésus-Christ. Pour confirmer davantage qu’Ephésiens 2:8-9 décrit le fait d’être sauvé, étendons la comparaison :

 

 

Ephésiens 2:8-9 – « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. »

 

Tite 3:5 – « Il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit. »

 

1 Pierre 3:20-21 – « …lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau. Cette eau était une figure du baptême…et qui maintenant vous sauve… »

 

Ça démontre qu’Ephésiens 2:8-9 se réfère à la grâce initiale du baptême, sans qu’il ne parle de la justification perdurant chez les baptisés ; le passage ne traitant que la façon dont les gens furent tirés du péché originel et reçurent la justification. Aucune œuvre entreprise par qui que ce soit ne peut remplacer ou substituer le baptême d’eau et les grâces qu’il fournit :

 

Mais dès qu’une personne entre dans l’Église par le baptême (ce qui est l’œuvre de Dieu), ses actes et ses œuvres deviennent parties intégrantes du processus de justification , en plus d’être des facteurs qui détermineront s’il maintiendra la justification. C’est ce qui ressort dans la quantité des passages que nous venons de couvrir…L’argument protestant d’Ephésiens 2:8-9 n’est donc qu’un argument hors sujet de plus dans le contexte de l’Écriture.

 

Le baptême n’est pas une œuvre de justice qu’on aurait fait soi-même…c’est le sacrement qu’institua Jésus ; le sacrement qui verse Son Sang salutaire et le renouvellement du St Esprit.

 

Objection III : Romains 3 :8 dit qu’un homme est justifié par la foi sans les œuvres de la loi…. Alors ?

 

Les protestants aiment citer Romains 3:28 et d’autres passages semblables.

 

Louis Segond ; Romains 3:28 – « Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi.»

 

Bible du Semeur ; Romains 3:28 – « Voici donc ce que nous affirmons : l’homme est déclaré juste par la foi sans qu’il ait à accomplir les oeuvres qu’exige la Loi. »

 

Martin Luther pensait que ce passage enseignait la justification par la foi seule, en dehors de toute considération d’actes ou d’œuvres humains. Ceci est complètement faux. l’incapacité de comprendre ce qui veut être signifié dans la phrase ‘œuvres de la loi’, est l’un des plus grands malentendus dans le Protestantisme.

 

Comme nous l’avons déjà vu, Jacques dit dans Jacques 2:24 que l’homme est justifié par les oeuvres et non par la foi seule. Ce qui est signifié par ‘œuvres de la loi’ , dans Romains 3:28 et partout ailleurs dans le Nouveau Testament, ce sont les lois et les prescriptions de l’Ancien Testament. De ce fait, ‘œuvres de la loi’ signifie ‘œuvres de l’Ancienne Loi’, et ne veut pas dire toutes les œuvres et actes humains. Paul écrivait à des gens ancrés dans la notion que le système de l’Ancienne Loi était indispensable ; ce qui incluait la circoncision, les lois des aliments purs et impurs, les sacrifices rituels, etc…

 

Le fait qu’ ‘œuvres de la loi’ soit ce qui est signifié dans Romains 3:28 et les passages similaires, est prouvé dans le contexte de Romains, mais surtout Galates 2:14. Notez que c’est bien l’expression ‘œuvres de la loi’ qui est utilisée, et qu’elle se réfère spécifiquement à l’Ancienne Loi (la Loi de l’Ancien Testament ) ; non pas toutes les œuvres ou tous les actes.

 

Galates 2:12-16 – « …par crainte des circoncis…Si toi qui es Juif, tu vis à la manière des païens et non à la manière des Juifs, pourquoi forces-tu les païens à judaïser ? Nous, nous sommes Juifs de naissance, et non pécheurs d’entre les païens. Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les oeuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les oeuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi. »

 

Prêtez attention : la phrase ‘œuvres de la loi’ est clairement utilisée par Paul pour se référer au fait de vivre ‘à la manière des juifs’ – observer l’Ancienne Loi, la circoncision, etc…ça ne se réfère pas à toutes les œuvres et tous les actes humains. Dans le livre de Galates, ce fait est évident ; comme le montre cet autre exemple :

 

Galates 5: 3-6 – –« Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est tenu de pratiquer la loi tout entière. Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi; vous êtes déchus de la grâce. Pour nous, c’est de la foi que nous attendons, par l’Esprit, l’espérance de la justice. Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité. »

 

Comme on le voit encore ici, il est clair que lorsque saint Paul parle de «la loi», et comment nul homme ne peut en être justifié, il parle en fait des œuvres de l’Ancienne Loi, comprenant la circoncision, etc…Il ne parle pas de toutes sortes d’œuvres ! Seuls les malhonnêtes disent le contraire…St Paul ne fait que leur attirer l’attention que la foi / la religion / l’Eglise de Jésus-Christ possède en elle une puissance salutaire. Il leur dit qu’on a pas besoin de pratiquer l’Ancienne Loi et son système pour obtenir le salut qui vient de Jésus-Christ. Voici un autre exemple :

 

Galates 6:13 – « Car les circoncis eux-mêmes n’observent point la loi; mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair.»

 

Encore une fois, nous voyons que ‘la loi’ se réfère à l’Ancienne Loi : le fait de pratiquer la circoncision, etc … Nul n’est justifié par l’Ancienne Loi. De plus, en regardant attentivement le contexte dans les chapitres 3 et 4 de Romains, nous avons confirmation que St Paul parlait bien de l’Ancienne Loi quand il utilisa ‘œuvres de la loi’ dans Romains 3:28.

 

Romains 3:1 – « Quel est donc l’avantage des Juifs, ou quelle est l’utilité de la circoncision ? »

 

Romains 3 :1 traite de la circoncision, une œuvre de l’Ancien Testament. St Paul met l’accent sur ses propos, quand il dit aux juifs et à d’autres qu’ils n’ont plus besoin de pratiquer les prescriptions pour le salut, mais qu’ils leur faut entrer dans la vraie foi de Dieu qui fut délivrée par le Sauveur, Jésus-Christ.

 

Philippiens 3 est un autre exemple qui prouve ce qu’entend la Bible par ‘la loi’ , ‘œuvres de la loi’ , et oeuvrer sous la loi. Dans Philippiens 3, St Paul explique qu’il était auparavant un juif qui pratiquait la Loi juive. C’est précisément dans ce contexte qu’il dit avoir une justification / justice qui n’étant pas la sienne venant de la loi, mais qui vient par la foi de Jésus. En d’autres termes, quand il affirme que la justification n’est pas la sienne qui vient de la loi , ça signifie qu’elle ne vient ni de l’Ancienne Loi, ni du fait d’avoir pratiqué l’Ancienne Loi.

 

Philippiens 3:5-9 – « Moi, circoncis le huitième jour, de la race d’Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d’Hébreux; quant à la loi, pharisien; quant au zèle, persécuteur de l’Eglise; irréprochable, à l’égard de la justice de la loi. Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi. »

 

C’est évident que lorsqu’il parle de la justice / justification venant de la foi – qui n’est pas la sienne venant de la loi – il n’enseigne pas la justification par la foi seule. En fait, il ne fait que confirmer que la loi juive ne justifie pas et n’est pas nécessaire au salut.

 

 

Conclusion

 

Ces nombreux passages que nous venons d’analyser, prouvent que les actes et les œuvres humains influent sur la justification et le salut d’une personne. Il est certain que par ‘les œuvres de la loi’, Paul signifie que l’on n’est pas sauvé par les œuvres de l’Ancienne Loi, mais par la Religion de Jésus-Christ.

 

Gardons ces faits en tête, et voyons à quel point cette erreur de mauvaise interprétation, à la fois tragique et dévastatrice, fut celle de millions de protestants…. Ça les a conduit tout droit dans les erreurs désastreuses de la justification par la foi seule et de la sécurité éternelle. – idées contraires à la teneur de l’Ecriture, à la nécessité de fuir les occasions de péché, aux paraboles de Jésus, etc….

 

2 Pierre 3:16 – « C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres [ celles de Paul ], où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Ecritures, pour leur propre ruine.»

 

 

Advertisements

2 commentaires sur “‘La foi seule’ est contraire à la Bible 4/4

  1. Pingback: La nécessité des oeuvres | +†+Yesus Kristus azu+†+

  2. Dieuestamour
    6 janvier 2015

    Bonsoir, à propos de 2 Pierre 3;16 je connais un site qui pourrait bien être concerné par ce verset, surtout quand il s’agit de calomnier saint Paul:

    http://www.google.fr/url?q=http://www.aimer-jesus.com/paul.php&sa=U&ei=PxarVPrtMcTm7gaVwYDgDg&ved=0CAsQFjAA&sig2=qfSlqNLROJ_8edEwxcoieQ&usg=AFQjCNHRwwBVPUzMf3N2Vmz9GkbItpkt8A

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :