+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Réfutation en règle des Témoins de Jéhovah 1/3

ORIGINE DES TEMOINS DE JEHOVAH

Au début du XIXe siècle, les Etats-Unis sont le siège de l’émergeance de nombreux courants spirituels. Parmi eux, apparait un nouveau mouvement en 1831, qu’un membre de la confession Baptiste désignera ensuite par le terme « adventiste ». Celui-ci fonde son mouvement sur l’annonce du retour du Christ, avec date à l’appui. Il prévoit donc la fin de ce monde pour 1844. Rien ne se produisant, les adeptes du mouvement le quittent pour fonder les « Adventistes du 7ème jour ».

En 1870, un jeune homme nommé Charles-Taze Russell se convertit au contact des Adventistes. Il fonde les « Etudiants de la Bible », groupe qui édite son journal « The Watchtower » (« La tour de garde »), et qui à son tour prédit le retour du Christ. Il s’en suit de nouveaux échecs : 1874, 1914, 1975… rien ne se passe.

En 1931 le groupe avait trouvé son nom : les « Témoins de Jéhovah ». Et malgré les fausse prévisions, dont tout le monde en entend parler, les Témoins croissent en nombre, et leur maison d’édition devient l’une des plus grosse de la planète.

SAVOIR IDENTIFIER LES PUBLICATIONS DES T.J.

Forts de quatre millions de membres, les Témoins diffusent leurs théories partout. Dans le monde francophone, leurs publications s’appellent « La tour de garde », ou encore « Réveillez-vous ! ». Prenant l’aspect de publications religieuses ordinaires, elles parviennent à tromper la vigilance des chrétiens. Ainsi un enfant catéchisé dans une paroisse amena-t-il un jour l’une de ses revues comme tout bon livre de catéchisme… la catéchiste elle-même s’y serait bien laissé prendre si elle n’avait eu la perspicacité d’aller le faire viser par le curé de la paroisse. Lequel se fit immédiatement une opinion en découvrant, en petits caractères, la mention « Watchtower Bible and Tract Society – International Bible Students Association ».

A partir de 1968 les Témoins de Jéhovah diffusèrent un livre intitulé « La vérité qui conduit à la vie éternelle », un petit livre à couverture bleue, illustré sobrement. Aujourd’hui lui succède une édition nouvelle, d’excellente présentation, abondament illustré, sous le titre « Vous pouvez vivre éternellement sur une terrre qui deviendra un paradis ». Le contenu reste le même.

UNE TACTIQUE BIEN RODÉE

Pour faire la différence entre une religion et une secte, c’est très simple : dans la première on entre difficilement (apprentissage long puis cérémonie) et on en sort facilement (il suffit de ne plus pratiquer) ; dans la seconde on entre facilement (on est accueilli à bras ouverts) et on en sort difficilement (pression psychologique, menaces, etc). Exception à la règle : la Franc-Maçonnerie, en tout cas pour ce qui est d’entrer…

Le fait est que pour entrer chez les Témoins de Jéhovah, c’est très facile : il suffit de se rendre à leur invitation. Et l’affaire est entendue. Bien conçue, leur technique consiste surtout à exciter la méfiance vis-à-vis de la religion de la personne (« Pourquoi serait-il prudent de votre part d’examiner votre religion », La Vérité, pages 11 à 16). Ensuite les T.J. utilisent la Bible elle-même pour vous prouver que l’Eglise Catholique est dans le mensonge. Par exemple : l’Eglise Catholique permet de prier devant des statues, qui sont donc des idoles, chose qu’interdit Exode 20,4-5 ; Isaïe 44,9-17 et Jean 5,21. Usant de plusieurs démonstrations de ce style, profitant éventuellement du manque de connaissances bibliques de ceux qu’ils rencontrent, les T.J. démolissent en quelques minutes les certitudes religieuses de leurs interlocuteurs, et à coup d’arguments tirés de leur « catéchisme » tentent de faire de nouveaux adeptes.

Il est facile pour eux de susciter l’intérêt voire la curiosité de leurs interlocuteurs, et de leur faire lire des documents aux arguments très étudiés (à partir de statistiques d’entretiens), et d’attirer les gens dans des réunions où une ambiance amicale et joyeuse est soigneusement orchestrée, et où l’on peut entendre des orateurs dont les techniques de communication sont très élaborées. C’est ainsi que, comme beaucoup de sectes, les Témoins de Jehovah recrutent beaucoup de personnes fragilisées par une dépression ou une passe difficile.

Publicités

4 commentaires sur “Réfutation en règle des Témoins de Jéhovah 1/3

  1. Aubéda
    1 avril 2014

    Peut-on lire les réaction des internautes, si oui comment procéder ?

    • L'Apôtre des protestants
      4 avril 2014

      Pour lire ces réactions, il suffit de regarder à la fin des articles et vous verrez les réactions qui s’affichent. Si vous n’en voyez pas c’est que personne n’a réagit.

  2. Aubéda
    6 avril 2014

    « Alors, je vous le dis, ne vous occupez donc plus de ces gens et laissez-les aller! Si c’est des hommes en effet que vient leur résolution ou leur entreprise, elle disparaîtra d’elle-même; si c’est de Dieu, vous ne pourrez pas les faire disparaître. N’allez pas risquer de vous trouver en guerre avec Dieu !….» , (Actes 5: 38,39)

    « Allez donc: de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, (Matthieu 28:19)

    • Mathieu 28, 19, chez les Témoins de Jéhovah, devrait donne ceci : ‘Allez donc de toutes le nations, baptisez-les au nom du Père, au nom de l’archange Michael, et au nom de la Force agissante de Dieu’ !

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :