+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Marie est Immaculée Conception !

Tout sur la doctrine sur Marie: ici.

Définition de l’Immaculée Conception

Pape Pie IX, Constitution Apostolique Ineffabilis Deus, 8 Décembre 1854 : « …nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine, qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, dans le premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulières de Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles. »

Certains pensent de manière erronée, que l’Immaculée Conception se rapporte à la conception miraculeuse de Jésus, dans le ventre de la Vierge Marie ; mais ça n’est pas correct…..En effet, Jésus fut conçu sans aucun péché dans le ventre de Marie, mais l’Immaculée Conception se rapporte à la conception de Marie dans le ventre de sa mère. Dès le tout premier instant de sa création, elle fut préservée de toute tâche du péché originel ; souillure que nous tous, membres de la race humaine (excepté Jésus) avons hérité.

Dieu la préserva sans péché en raison des mérites salutaires de Jésus-Christ, puisque Marie parce qu’elle devait être le pur vaisseau qui porterait Dieu. Pour être en mesure de porter la sainteté infinie, Marie devait être Sainte dès le premier instant de sa création.

Premier argument: le Christ est le Nouvel Adam:

Le Christ est le Nouvel Adam comme nous l’enseignent Romains V, 14 et I Corinthiens XV, 45. La chair de qui le Christ a pris son corps doit donc présenter une similitude avec la terre de laquelle Adam a pris le sien : sans péché

Nous avons établi que Jésus-Christ est le nouvel Adam. Adam fut créé avec de la terre / du sol.

Genèse 2:7 – «L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre [ adamah ], il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant.»

Le mot hébreu pour ‘terre’ est Adamah ; un nom féminin. Adam est ainsi nommé, parce qu’il est originaire de l’Adamah ; son nom signifiant fils de la terre, l’Adamah. (Cette information fut établie par Gerry Matatics, Biblical Foundations International, Dunmore, PA.)

Ce point pourrait être développé, mais il est clair qu’à un certain niveau, la Terre avec quoi Adam fut créé, est un type de Marie.

1 – Le premier Adam fut créé par Dieu depuis la terre / le sol.

2 – Le second Adam (Jésus-Christ) prit chair depuis Marie, sa mère.

3 – Donc la question est: quel était l’état de la Terre lors de sa création?

4 – La Terre d’où fut formé Adam – en plus de toute la Création de Dieu avant la Chute – était parfaite, non déchue, et non maudite. Le péché et la malédiction n’avait pas leurs places en elle. Nous le savons par Genèse 1:31 qui nous dit qu’elle était bonne: «Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour.» Cette dernière ne fut maudite qu’après le péché d’Adam.

5- Marie, qui donne naissance au deuxième et meilleur Adam (Jésus Christ), doit également être parfaite, non déchue et non maudite. Elle doit être préservée de toute souillure du péché et de la malédiction du péché originel. C’est ce qu’on appelle l’Immaculée Conception.

Deuxième argument: Marie est la Nouvelle:

Marie est la Nouvelle Eve comme nous l’avons montré dans cet article, Marie est la Nouvelle Eve. Et comme Eve fut créée sans aucun péché – La Nouvelle Eve, Marie, dut elle aussi être créée sans aucun péché

Nous venons de voir les indications bibliques prouvant que Marie est la Nouvelle Eve. Donc la question c’est : ‘Quand l’âme d’Eve fut créée, quelle était son état ?’ Dans Genèse 2, on voit qu’Eve fut créée sans aucun péché. La création tout entière était parfaite jusqu’à la chute de l’humanité. Adam et Eve furent tous deux créés dans un état de justice/perfection originelle, c’est-à-dire qu’ils étaient libres de tout péché. Ils ne perdirent cet état que dans Genèse 3.

Si Dieu put créer sans aucun péché la première femme/Eve, alors Il pouvait tout autant le faire pour la deuxième et plus grande Eve / femme : la Bienheureuse Vierge Marie… Eh bien, c’est exactement ce qu’Il fit ; Il devait le faire en matière de proportion et de justice puisqu’elle serait le premier membre de l’humanité rachetée: n effet, pour que l’obéissance de Marie soit l’exact opposition de la désobéissance d’Eve, il faillait que les deux se trouvent dans le même état et la même liberté, il fallait donc que Marie ne connu pas le péché d’Eve qui fit entrer le péché dans le monde, afin qu’elle, Marie fit entrer la Rédemption (le Christ) qui devait effacer le même péché dans le monde. Les premiers Pères expriment bien cela ici.

Troisième argument: Marie est l’Arche de la Nouvelle Alliance:

Marie est la Nouvelle Eve comme nous l’avons montré dans cet article, Marie est l’Arche de la Nouvelle Alliance. Puisque Marie est la nouvelle Arche, elle devait être sainte et créée sans péché

Dieu donna les spécifications les plus précises pour la construction de l’Arche ; en ordonnant qu’elle soit faite de l’or le plus pur.

Exode 25:10-13 (,24) – «Ils feront une arche de bois d’acacia, sa longueur sera de deux coudées et demie, sa largeur d’une coudée et demie, et sa hauteur d’une coudée et demie. Tu la couvriras d’or pur, tu la couvriras en dedans et en dehors, et tu y feras une bordure d’or tout autour. Tu fondras pour elle quatre anneaux d’or, et tu les mettras à ses quatre coins, deux anneaux d’un côté et deux anneaux de l’autre côté. Tu feras des barres de bois d’acacia, et tu les couvriras d’or … »

Il est intéressant que l’Arche ne devait pas seulement être recouverte d’or tout autour….En fait, il y a une mention spécifique pour qu’elle ait ‘une couronne d’or tout autour’

L’Arche de l’Ancienne Alliance avait une couronne d’or La Vierge Marie (Nouvelle Arche) a aussi une couronne
Exode 25:11 – «…et tu y feras une bordure [couronne] d’or tout autour… » Apocalypse 12:1 – «Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. »

L’Arche de l’Ancienne Alliance devait être parfaite et sainte, car c’était le siège de l’unique présence spirituelle de Dieu. La sainteté de Dieu ne pouvait pas être souillée du contact de quoique ce soit comportant des défauts. De même, et à un degré supérieur, la Vierge Marie, en tant que Nouvelle Arche et porteuse de Jésus-Christ, devait être sans péché et dans un état de perfection.

Elle ne contenait pas seulement la présence spirituelle de Dieu….elle contenait Dieu en Personne : Jésus-Christ. Aussi, elle ne contenait pas seulement la parole écrite de Dieu… elle contenait ‘la Parole de Dieu fait chair’ (Jean 1:1). Par conséquent, Marie doit être parfaite, exempte de tout péché, à jamais vierge, et épargnée par l’homme.

Si l’Arche de l’Ancienne Alliance, qui contenait les tables écrites de la Loi et était couverte par la présence spirituelle de Dieu, devait être recouverte de l’or le plus pur et être construite selon les spécifications les plus précises de Dieu…alors pouvez-vous songer à quel point la création de Marie, l’Arche de la Nouvelle Alliance, est plus grande? L’accomplissement étant plus grand que le type, Marie, l’Arche de la Nouvelle Alliance, doit être, et est plus grande, que l’Arche de l’Ancienne Alliance.

Tout comme l’Arche de l’Ancienne Alliance, Marie doit aussi avoir un pouvoir énorme sur le Diable et les ennemis de Dieu. Elle doit avoir un pouvoir unique d’intercession auprès de Dieu, en faisant passer Ses bénédictions aidant le peuple de Dieu, tout comme le faisait l’Arche de l’Ancienne Alliance.

Quatrième argument: La Bible dit que Marie est « pleine de grâce », ce qui signifie sans péché:

Luc 1:27-31-« … Le nom de la vierge était Marie. L’ange entra chez elle, et dit : Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi. Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L’ange lui dit : Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.»

Les Bibles protestantes modernes ne traduisent pas Luc 1 :28 par ‘vous salue, pleine de grâce’ ; elles utilisent ‘toi à qui Dieu a accordé sa faveur’ (Bible protestante du Semeur)’ , ou une phrase similaire…. Eh bien, ces traductions protestantes sont fausses, et il existe un certain nombre de moyens pour le prouver. Le mot original grec est ‘kecharitomene’. Ce mot est directement concerné par l’idée de ‘grâce’. Selon des savants grecs, l’origine de kecharitomene vient du mot ‘charis’, qui signifie littéralement « grâce« . Sur environ 150 fois qu’il apparaît, la bible protestante ‘King James’ traduit 129 fois ‘charis’ par ‘grâce’.

Il est également extrêmement important de noter que les premières traductions protestantes de Luc 1:28 étaient ‘pleine de grâce’ ; ou équivalent. Le célèbre protestant William Tyndale (1494-1536) est considéré comme un héros chez certains protestants. Sa version de la Bible fut traduite en anglais moderne au début de 1525. Tyndale traduisit Luc 1 :28 comme suit : ‘And ye angell went in vnto her and sayde: Hayle full of grace ye Lorde is with ye: blessed arte thou amonge wemen ‘ , ce qui revient en français à ‘Je vous salue, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes ‘ (http://wesley.nnu.edu/biblical_studies/tyndale/)

Le protestant anglais Thomas Cranmer (1489 – 1556) traduisait aussi ce passage par ‘full of grace’ (‘pleine de grâce’).

Saint-Jérôme (347-420) fut le bibliste de l’Eglise primitive. Même les traducteurs de la Bible protestante ‘King James’ de 1611, considéraient saint Jérôme comme étant ‘ l’un des pères les plus savants, et sans controverses, le meilleur linguiste de son époque, ou d’aucun avant lui ‘ (De la préface du traducteur de la bible King James de 1611) Saint Jérôme traduisait, dans la Vulgate latine, ‘kecharitomene’ par ‘gratiae plena’ qui signifie ‘pleine de grâce que vous avez reçue’. « Grâce » était également acceptée comme la traduction correcte dans le Nouveau Testament de la Bible catholique Douay-Rheims, en 1582.

Le Word Pictures of the New Testament du célèbre protestant A.T. Robertson, érudit en grec, avait cela à dire sur Luc 1:28:

‘Hautement favorisée’ ( ‘kecaritwmenh’ ) : Participe parfait passif de ‘caritow’ , signifiant ‘comblée de grâce’ ( ‘cariß’ ), ‘enrichi de grâce’, comme dans Ephésiens 1 :6…. Le ‘gratiae plena’ de la Vulgate a raison, s’il signifie ‘pleine de grâce que vous avez reçu’ ; et faux, s’il signifie ‘pleine de grâce que vous recevrez.’ (Robertson, Word Pictures of the New Testament, Luc 1:28.).

Si Marie est « pleine de grâce », ça suggère fortement qu’elle est sans péché, car la grâce est en opposition avec le péché. L’ange n’est pas venu dire à Marie qu’elle deviendra pleine de grâce…il l’avait déjà rencontré dans cet état. Elle fut conçue dans cet état ; et c’est par ailleurs pour cela que Marie se dit ‘bénie entre les femmes’ : sa position est unique… Elle est donc la seule exemptée du péché originel.

Cinquième argument: Seule Marie rempli pleinement ce qui est prédit dans Genèse 3:15 – «Je mettrai des inimitiés entre toi [ le serpent ] et la femme… »

Peu après la chute d’Adam et Eve, Dieu fit cette prophétie.

Bible Catholique ‘La Sainte Bible selon la Vulgate’ – Genèse 3:14-15-« Le Seigneur Dieu dit au serpent: Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux de la terre : tu ramperas sur ton ventre, et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie. Je mettrai des inimitiés entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : Elle te brisera la tête, et toi, tu lui tendras des embûches au talon. »

[ Note : ] Les traductions protestantes de ce passage sont subtilement différentes: Les bibles protestantes ‘Louis-Segond’, ‘Ostervald’, et ‘Darby’ s’accordent avec le sens donné au passage ci-dessus (qui provient de la Bible Catholique ‘La Sainte Bible selon la Vulgate’) ; tandis que les autres bibles protestantes, le ‘Martin’ et le ‘King James’ changent le sens donné au passage ci-dessus qui provient de la Bible Catholique ‘La Sainte Bible selon la Vulgate’ ….

Le Louis Segond dit : « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » Dans le cas du ‘Martin, c’est encore plus franc…: « Et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et la semence de la femme; cette semence te brisera la tête, et tu lui briseras le talon. »

Les parties finales de ces passages font comme si la semence de la femme brisera la tête du serpent ; tandis que dans les versions catholiques traditionnelles, c’est ‘Elle’ (la femme) qui brisera la tête du serpent. Une ambiguïté dans les textes hébreux fait de cette question un sujet de débat. Mais beaucoup d’anciens pères de l’Eglise s’accordaient avec la vision catholique traditionnelle de « elle ». Quoiqu’il en soit, même si l’on devait accepter, pour les besoins de la cause, la traduction chère aux protestants, le fait que Marie soit ‘la femme’ en opposition au serpent, reste parfaitement intact ; car les protestants traduisent la première partie tout comme le font les catholiques.

Dieu dit qu’il y aura inimitié – hostilité, division, opposition – entre le Diable et « la femme ». Dans le même contexte, ce passage traite de la semence de la femme, et de la victoire qui sera accordée à travers la femme et sa semence. Dans la Bible, ‘semence‘ est utilisé pour nommer les enfants et les descendants d’un homme. La semence de la femme, par conséquent, est quelque chose d’unique ; qui se réfère à un enfant produit par une femme seule. Il s’agit évidemment de la conception virginale et la naissance depuis le sein de la Bienheureuse Vierge Marie, mère de Jésus. La ‘semence’ de la femme se réfère donc à Jésus-Christ.

Par conséquent, la femme identifiée ici comme étant opposée ou hostile avec le serpent est clairement Marie, la mère de Jésus-Christ. La femme n’est pas Eve, qui céda au serpent. C’est Marie.

Dieu dit qu’Il mettra des inimitiés / oppositions entre le serpent et la femme. En conséquence, Marie doit être totalement préservée du péché. ; car lorsqu’on pèche, on n’est pas opposé au Diable… on s’y donne. La seule façon pour que la femme soit complètement et définitivement opposée au serpent, c’est la préservation du péché, dont celui d’Adam.

Le fait que Marie soit cette ‘femme’ ; totalement libre de la domination du péché et du diable, explique pourquoi Jésus appelle Marie ‘femme ‘ dans le Nouveau Testament. Jésus ne donne jamais d’autre nom que ‘femme’ à Sa mère. De nombreux non-catholiques pensent que ça servait à rabaisser sa mère, et minimiser son rôle. Au contraire ! Jésus identifiait Marie comme la « femme » de Genèse 3:15.

Bible catholique Sainte Bible selon la Vulgate – Genèse 3:14-15-« Je mettrai des inimitiés entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : Elle te brisera la tête, et toi, tu lui tendras des embûches au talon. »

Jean 2:3-5- «Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit : Ils n’ont plus de vin. Jésus lui répondit : Femme, qu’y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n’est pas encore venue. Sa mère dit aux serviteurs : Faites ce qu’il vous dira. »

Des lectures superficielles de Jean 2 :3-5 ont donné aux gens l’impression que Jésus réprimandait Sa mère aux noces de Cana. Mais ça révèle en réalité la puissance de l’intercession de Marie avec Jésus. Jésus disait que son heure n’était pas encore venu; en d’autres termes, ça n’était pas encore le moment de révéler Ses pouvoirs miraculeux. Bien que c’était Son plan, à l’instigation de Sa mère, qui avait de la compassion pour le couple nouvellement marié, Jésus accomplit toutefois le miracle. Il fit ce miracle (Son premier) à l’instigation de Sa mère, même si Son heure n’était ‘pas encore venue’. Voilà un excellent exemple de grâces obtenues de Jésus par Marie – grâces qu’Il pourrait autrement ne pas être enclin à donner.

Beaucoup de non-catholiques objectent Si Marie est si cruciale, pourquoi Jésus a permis aux écrivains de l’Evangile de donner l’impression qu’Il rabaissait la place de Sa mère? Ils soutiennent que certains versets donnent cette impression, ou n’aident pas à dissiper cette idée. La réponse, c’est que Dieu ne jette pas des perles devant les pourceaux…(Matthieu 7 :6). Il dissimule souvent Ses vérités, ou les met juste sous la surface, afin que les efforts superficiels et les personnes malhonnêtes passeront leurs chemins sans les avoir vu, ou n’en garderont que des fausses impressions. Cependant, ceux qui sont plus patients et creusent plus profondément – ou qui font tout simplement confiance à l’Eglise établie par Jésus – trouveront joyau ; le sens véritable.

Luc 8:8-10-«… Que celui qui a des oreilles pour entendre entende ! Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole. Il répondit : Il vous a été donné de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, afin qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils ne comprennent point

C’est tellement vrai quand on considère l’enseignement de la Bible sur le profond rôle de Marie ! Des Lectures superficielles et des efforts non sincères ne produiront que des gens aveugles devant ces faits. Alors que c’est là, partout dans l’Écriture ! On vient juste de le voir : Marie est la nouvelle Eve, la femme de Genèse 3:15 ! Elle est aussi l’Arche de la Nouvelle Alliance, sans parler de ses autres caractéristiques, comme nous le verrons dans un moment. C’est partout ; dans la typologie biblique et dans de nombreux passages plus profondément analysé, mais beaucoup en restent inconscients. En voyant ils ne voient pas, et en entendant ils n’entendent pas. Ils ne font pas confiance à L’Eglise ? Celle que le Christ a établi ? Ils n’ont malheureusement acquis qu’une compréhension superficielle et erronée de l’enseignement de la Bible.

Jean 19:26-27 – «Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait [ Jean ], dit à sa mère : Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple : Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui

Bien que d’autres femmes étaient au pied de la croix, Jésus valorisa Sa mère. Jésus ne l’appela à nouveau rien d’autre que ‘femme’, parce qu’elle est la femme de la Genèse 3:15: celle en opposition complète avec le serpent. Jésus ordonna aussi à St Jean de prendre sa mère pour lui.

Réponses aux objections:

Objection n°1: Romains III, 23:

Les opposants à l’Immaculée Conception disent que cette dernière est contredite par la Bible car en Romains III, 23, l’Apôtre saint Paul dit que « tous ont péché ». À la réalité, cette phrase étant sorti de son contexte, elle n’exécute absolument pas l’Immaculée Conception. Nous avons écrit un article à ce sujet, pour le consulter, cliquer ici.

Objection n°2: à cause de l’Immaculée Conception, Marie ne serait pas concernée par la Rédemption:

L’Immaculée Conception ne veut pas dire que Marie n’avait pas besoin d’être sauvée, au contraire : Jésus sauva Marie d’une plus grande manière

Donc, si Marie fut préservée de la souillure du péché originel, est-ce-que ça signifie qu’elle n’a pas eu de Sauveur …?

La réponse c’est NON ; et Marie le dit de ses propres mots :

Luc 1:46-47 – «Et Marie dit : Mon âme exalte le Seigneur, Et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur

Dieu sauva Marie en l’empêchant de contracter le péché originel. Supposons qu’un homme tombe dans un trou profond dans la forêt, mais qu’il en est tiré d’affaire par son ami…on peut alors dire que son ami l’a sauvé. Supposons maintenant qu’un homme aperçoive une femme se dirigeant vers ce trou profond, et qu’il la rattrape juste avant qu’elle n’y tombe ; empêchant ainsi qu’elle s’y salisse ou s’y blesse. A-t-il sauvé cette femme ? Bien sûr que oui, et il la sauva d’une meilleure façon ; en l’empêchant de tomber dans le trou et d’y souffrir quelque conséquence néfaste.

Voilà comment Dieu a sauvé Marie. Jésus était son Sauveur d’une manière encore plus importante, en veillant à ce qu’elle ne contracte jamais le péché originel, et en la préservant du péché toute sa vie. Il le fit pour Marie, en vue de son rôle unique. L’absence de péché de Marie est signalée par de nombreux types dans la Bible.

N’oublions pas que si Marie est Immaculée Conception, c’est grâce à Dieu…

Certains restent incrédules au fait que Dieu puisse créer quelqu’un à ce point absent de péché;  mais ce qu’ils oublient, c’est que Dieu créer le premier homme et la première femme sans péché.

Objection n°3: l’Immaculée Conception serait une invention tardive !

Nous avons rédigé un article qui prouve le contraire, vous le découvrirez en cliquant ici.

Objection n°4: saint Augustin aurait nié l’Immaculée Conception:

Saint Augustin (354-430) que les catholiques considèrent comme le plus grand des Pères de l’Église aurait selon certains, tenu des propos contraire à l’Immaculée Conception. Nous prouvons le contraire  ici.

Objection n°5: saint Thomas d’Aquin aurait nié l’Immaculée Conception:

De même, il est courant d’entendre que Saint Thomas d’Aquin (1225-1274), le plus grand des Docteurs de l’Église pour les catholiques, aurait lui aussi nié l’Immaculée Conception. La preuve du contraire est faite ici.

Autres documents:

Nous vous suggérons de lire une de nos autres article sur le sujet (ici) ainsi que l’article du site Cathobiblique (ici).

Publicités

17 commentaires sur “Marie est Immaculée Conception !

  1. Richard
    21 mars 2014

    Avec toutes les apparitions sublimes d’une beauté indicible de La Très Sainte Vierge Marie, qui apparaissent dans le monde, il faut être aveugle et sourd comme un pot pour ne pas croire en Elle. Sauf, si vous faites partie des forces maléfiques et sataniques, et, que, consciemment, vous savez, qu’à le Fin des Temps, son Cœur Immaculé triomphera de l’Adversaire.

  2. Pingback: Le culte marial est biblique ! Introduction | +†+Yesus Kristus azu+†+

  3. Pingback: Le culte de Marie est béni par Dieu | +†+Yesus Kristus azu+†+

  4. Pingback: L’immaculée conception, une invention ? 1/2 | +†+Yesus Kristus azu+†+

  5. Pingback: L’Assomption et Royauté de Marie | +†+Yesus Kristus azu+†+

  6. Pingback: Marie est la Mère de Dieu ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  7. Pingback: Le miracle de l’Île-Bouchard | +†+Yesus Kristus azu+†+

  8. Pingback: Litanies du Saint Nom de Marie | +†+Yesus Kristus azu+†+

  9. Pingback: Miracles incontestables de la Vierge Marie ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  10. Pingback: Le culte des saints et des images dans les premiers siècles ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  11. Pingback: Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse | +†+Yesus Kristus azu+†+

  12. Pingback: Neuvaine de préparation à l’Immaculée Conception | +†+Yesus Kristus azu+†+

  13. Pingback: ‘Yesus Kristus azu’ n’est plus catholique ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  14. Pingback: Sale Eglise Catholique ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

  15. Pingback: Démonstration de la Virginité Perpétuelle de Marie: synthèse | +†+Yesus Kristus azu+†+

  16. Pingback: Annonciation et Incarnation du Seigneur | +†+Yesus Kristus azu+†+

  17. Pingback: Réponses aux objections historiques contre la primauté et l’infaillibilité du Pape (1) | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :