+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Vrais et faux catholiques

catholiqueOn peut, dans la plupart des cas, penser que, lorsqu’on fait mention de l’ennemi, celui-ci est toujours extérieur. Or, l’ennemi est, dans la majeure partie des cas, de l’intérieur. C’est-à-dire, c’est souvent une personne que vous connaissez qui fait partie de votre famille, par exemple. Le même principe peut être appliqué en matière de notre foi catholique. Le catholicisme a certes beaucoup d’ennemis, qui veulent l’exterminer, l’éradiquer (ennemis, partisans d’une foi autre que la sienne fondée sur Le Christ). Que l’Eglise catholique soit insultée ; qu’on lui crache dessus ; qu’on la traite de ‘diabolique’, ‘satanique’, et d’autres sobriquets de la même envergure ; tous ces discours logorrhéiques ne nous heurtent point, et ces ennemis (extérieurs) ne feront pas trembler ni la Foi catholique, ni le Vrai et Authentique catholique. Oui, vous avez compris où nous voulons en venir : le pire ennemi de la Foi Catholique, ce n’est pas celui qui vient de l’extérieur, c’est le catholique lui-même, le faux catholique… pire que le faux catholique n’existe pas !

Expliquons-nous. Un faux catholique ? Cela existe-t-il ? On pourrait plutôt penser qu’on est catholique ou qu’on ne l’est pas… Pas du tout, ce n’est pas si simple ! Combien de catholiques y-a-t-il dans le monde ? des centaines de millions ! Et parmi ces centaines de millions, combien sont vraiment catholiques ? On peut, sans que nous ne tombions dans l’exagération, diviser le nombre de catholiques dans le monde par cinq, ou peut-être plus. Oui, c’est d’une tristesse indicible, mais c’est la triste réalité.

Reprenons. Lorsque vous n’étiez qu’un petit enfant, vous avez été baptisés, parce que vos parents étaient catholiques… Alors, ils ont fait ce que tout parent fait ! Jusqu’à votre confirmation, vous participez encore aux messes, mais après la confirmation, rien. Allez à la messe le dimanche, cela ne vous intéresse pas ! Oui, nous le savons, l’argument selon lequel, à l’église, mais qu’est-ce que qu’on s’ennuie. On vous l’accorde. Mais avez-vous vraiment compris le mystère de la messe ? Avez-vous essayé d’analyser ce qu’est vraiment la messe ? Avez-vous vraiment compris que le Christ EST réellement présent dans l’eucharistie ? Avez-vous déjà réellement étudié le Credo ? Savez-vous pourquoi vous dites le kyrie eleison en début de la célébration ? Et ensuite le Gloria ? A toutes ces questions, la plupart ne connaissent pas la réponse. Ce sont ceux nous appelons Catholiques de nom. Ils n’ont rien de vrais et authentiques catholiques. Car le vrai catholique s’efforce de comprendre sa foi, de la vivre, de participer à la sainte messe… Le vrai Catholique doit être capable de rendre compte de l’espérance qui est en lui (I Pierre 3, 15). C’est-à-dire, il doit être capable de défendre ce en quoi il croit, pas tous peut-être… Pour exemple une grand-mère participant à la messe chaque dimanche, et comprenant le mystère de l’eucharistie, n’est pas forcément blâmable. Mais que dire de ces anciens catholiques, convertis au protestantisme qui, pour vous livrer leur message de conversion, vous sortent la phrase clichée : « J’étais catholique, je ne le suis plus. Car, auparavant j’étais aveugle, et Dieu m’a ouvert l’esprit ». Et quelques minutes plus loin, le même personnage vous vomira une sottise, par exemple : « Le catholicisme enseigne le salut par les œuvres », ou encore des arguments putrides qui s’avèrent être de purs sophismes du type : « ce n’est écrit nulle part dans la Bible ; donc, c’est faux ! » Oh… pitié ! Ces catholiques, il est en effet préférable à la foi catholique qu’ils l’aient abandonnée ; car, à cause de leur ignorance, ils nuisent à cette foi ainsi qu’aux authentiques catholiques.

Il y a certains qui pensent qu’il suffit d’aller à l’église, combien de fois (?), trois fois par année pour être appelé Catholique ? ou, alors qu’il suffit d’avoir été baptisé, confirmé, pour être un bon Catholique ? Non ! Pas du tout ! Car, la Foi se travaille, s’exerce. L’apôtre saint Paul disait : « [T]ravaillez avec crainte et tremblement à accomplir votre salut.. » (Philippiens 2, 12). Le Seigneur lui-même tient un langage sévère. A la fin du Sermon sur la montagne, les paroles du Christ qui sont vraiment eschatologiques, revêtent une tragédie qui n’est pas implicite ! Il dit explicitement : « Et quiconque entend ces paroles que je viens de dire et ne les met pas en pratique, peut se comparer à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. » (Mt. 7, 26)

Nous parlions précédemment de la sainte messe ! La plupart des catholiques y participent, disions-nous trois fois par année ; ce qui est ridicule ! Les trois fois, c’est facile de deviner : à Noel, parce que les ‘cadeaux’ y abondent, et on rencontre généralement les grands parents, et on passe un bon moment en famille ; cependant, il est vrai que Noel c’est aussi la famille ; éventuellement lors de la Pâques ; nous ne voulons pas être extrémistes en nous posant la question de savoir : y a-t-il encore des catholiques qui se rappellent du saint Carême, qui s’abstiennent de manger de la viande le vendredi ? Enfin, la participation à la sainte messe peut aussi avoir lieu, pour ces catholiques, entre le premier et le deux novembre… Oui, certainement parce que grand-père a perdu la vie dernièrement… ou en commémoration d’un membre de la famille décédé ! Les célébrations telles que l’Assomption, l’immaculée conception, l’ascension sont mis au second plan. La plus grande célébration, lorsque les églises sont remplies, c’est Noel ; or techniquement, Pâques, c’est plus grandiose que Noel…

La prière ? Nombre de catholiques ne la pratiquent pas, ou presque pas ! Peut-être, la prière est nécessaire lorsqu’ils ont besoin de Dieu pour leur sortir d’une situation difficile. Je confesse que pour moi, auteur du blog, il est parfois difficile de prier ; parce que je passe énormément de temps à écrire des articles, et ce souvent la nuit – de minuit à deux heures du matin ; et souvent, je me fais surprendre par le sommeil. Et je sais combien, oh combien, la prière est vitale ! Nous devons sans cesse prier !… Et si je puis me permettre, lorsque vous priez, de grâce, ne le faites pas pour vous ! Faites-le pour les autres, ceux qui souffrent de différents maux ! La seule chose que vous pouvez demander à Dieu, c’est son Esprit, l’intelligence de la Foi, et la Force… Car, Dieu sait de quoi vous avez besoin, avant même que votre bouche n’ait prononcé un vœu… Cela vous évitera également de tomber dans une foi individualiste, de faire du Seigneur votre Dieu, alors qu’il devrait plutôt être Notre Dieu. Nous nous attarderons sur l’essence de la prière dans un autre billet…

Les indifférents ? Oh… il n’y a pas pire ! N’avez-vous jamais eu une discussion avec vos frères catholiques, au sujet de l’homosexualité par exemple ? Les indifférents vous diront : « oui, mais, les homosexuels, cela ne me gêne pas ! Qu’ils adoptent les enfants, cela m’est égal… » ! Il y a de quoi s’arracher les cheveux ! Évidemment le Vrai catholique doit prendre clairement une position ! et non pas tomber dans l’indifférentisme ! N’entendons-nous pas parfois, même de la bouche des prêtres, qu’il faut être tolérant, marcher selon l’époque ? Le Catholicisme a une Morale stricte, et en vertu de cette Morale, certaines choses ne peuvent être tolérées : l’homosexualité, l’adoption des enfants par les homosexuels, l’inceste, la pédophilie, la zoophilie et tout autre mal entrant dans cette catégorie…

Parmi les faussaires, il y a aussi des FAUX prêtres ! qui, ayant oublié leur rôle, tachent et souillent l’Eglise par leur ignominie ! Nous entendons par là les prêtres pédophiles ! Malheur à quiconque aura scandalisé un petit enfant, il vaudrait mieux pour lui qu’il se suicide ! Le Christ a dit : « Il est impossible que les scandales n’arrivent pas, mais malheur à celui par qui ils arrivent ! Mieux vaudrait pour lui se voir passer autour du cou une pierre à moudre et être jeté à la mer que de scandaliser un seul de ces petits » (s. Luc 17, 1-2)

Il est vrai, de viles attitudes peuvent encore être acceptées par les catholiques libéraux ! Ceux-là qui, en dépit de la vraie Morale catholique et sa doctrine, prônent la ‘liberté’… Exactement comme le prônaient les hérétiques comme Simone de Beauvoir, ainsi que son « copain » Jean Paul Sartre. Liberté, liberté et liberté, rien que ça ! Pas de nature humaine… On en subit les conséquences… Evidemment, le Catholicisme libéral auquel s’apparente d’ailleurs l’indifférentisme, est un faux Catholicisme ! Le pire ennemi de la foi catholique, c’est donc le catholique lui-même ; ignorants de la foi catholique – même les prêtres sont concernés, c’est à se demander dans quel monde on vit. Heureusement, les sains d’esprits savent pourquoi la foi catholique est authentique… comparez un récit de conversion d’un protestant vers le Catholicisme, vous verrez la différence. Les protestants qui viennent vers l’Eglise ont été convaincus sérieusement – en recherchant la Vérité. Alors que, de l’autre côté, les catholiques qui se dé-convertissent du Catholicisme, sont pour la plupart – pas tous – ceux qui, au cours de leur vie catholique, n’ont jamais vraiment connu la Foi catholique, ne l’ont jamais pratiquée par la participation à la sainte messe, par le jeûne, la confession, la lecture de la Bible et la prière, l’abstinence quand il faut… Et ils vont se gausser en disant : « J’ai été catholique, à présent Dieu m’a ouvert l’esprit ; j’étais aveugle, je ne le suis plus ».

Pourtant, dans la Foi catholique – qui est la seule et vraie Foi voulue par le Seigneur Jésus-Christ, toutes les réponses sont devant nous ! toute question existentielle trouve une réponse ! La vie exemplaire des Saints (Bernadette Soubirous, Joséphine Bakhita, Thérèse de l’Enfant Jésus…), la théologie et les explications données par les docteurs à l’instar de s. Thomas d’Aquin, s. Bonaventure, Duns Scot, s. Augustin… une floraison d’explications à toutes vos questions existe ! Les réponses, le Catholicisme vous les donne. Elles rejoindront toujours la finalité de l’homme, c’est-à-dire, la connaissance du Créateur… Après, il est certain que comme premier texte, aborder Thomas d’Aquin, on risque de se « casser la figure », si on n’a  pas les bases sérieuses de la philosophie – surtout aristotélicienne, et de la Morale. Et pour cela, des documents d’introduction existent, pour les novices.

En définitive, ce billet d’humeur ne revêt point des allures extrémistes ! Toutefois, il s’accorde à dire ce qui est vrai : il y a la Foi catholique, pure dans son essence ; ensuite, il y a le Vrai et le faux catholique ! Et le pire ennemi de l’essence immaculée de notre Foi, ce n’est pas celui qui vient de l’extérieur, mais celui qui vient de l’intérieur : le catholique lui-même, le faux – que ce soit le fidèle ou que ce soit un prêtre… Je sais qu’on va encore dire que je suis extrémiste ! Que j’essaye d’être plus catholique que le pape ; que je défends une idéologie catholique et non l’amour du Christ etc. Oui, ces reproches, il est étonnant que ce soient les catholiques qui le font en mon encontre… ! Mais, vous savez quoi, « le chien aboie, la caravane passe » ! Les vrais catholiques reconnaîtront qu’ici, il n’y a que Vérité ! Ceux qui ne peuvent le supporter, ni le digérer, tant pis ! Notre souhait c’est de BÂTIR une maison solide SUR LE ROC ! (Mt. 7, 25) Ceux qui restent indifférents sont ceux qui sont fades ! Il n’y a rien de pire que jouer aux indifférents !

« A l’Ange de l’Eglise de Laodicée, écris : Ainsi parle l’Amen, le Témoin fidèle et vrai, le Principe de la création de Dieu. Je connais ta conduite : tu n’es ni froid ni chaud – que n’es-tu l’un ou l’autre ! – Ainsi, puisque te voilà tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche » (Apocalypse, 3, 14-16)

Advertisements

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :