+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Du fondamentalisme à l’Eglise Catholique

Par Jimmy et Christa RENO.

Le cheminement vers l’Église catholique n’est pas toujours facile. En fait, pour le fondamentaliste converti comme je l’étais, le voyage peut même être très douloureux et très chargé émotionnellement… J’ai grandi dans une merveilleuse famille chrétienne. La dernière chose sur terre que je n’aurais jamais imaginé est que je puisse devenir catholique un jour ! Ceci est donc l’histoire de notre conversion. Nous espérons par celle-ci aider ceux qui s’interrogent sur l’Église catholique et soutenir ceux qui sont actuellement en cheminement vers la maison de Dieu qu’est l’Église Catholique.

Perspective de Jimmy : Je travaillais dans le domaine de l’alimentation lorsque j’ai commencé à étudier le catholicisme. J’avais un très bon ami qui travaillait avec moi et pendant notre pose du déjeuner, nous discutions de théologie. Il ne m’a jamais dit lors de nos premières conversations, à quelle église il allait. Il était très compétent en théologie et j’assumais qu’il servait quelque part dans une église protestante.

Un après-midi, un groupe de religieuses d’« EWTN » (la radio-télévision catholique américaine) est entré au magasin pour acheter des provisions pour le couvent. Je me rappelle m’être demandé comment ce devait être curieux de sacrifier sa vie entière, vivre dans la solitude et tout cela pour l’amour de Dieu.

J’ai pourtant été ému par l’expression d’amour et de paix sur leur visage. Bien sûr, cela a remué ma curiosité et je suis entré en conversation avec elles. J’avais quelques connaissances de base de la foi catholique et j’ai essayé de me mêler à la conversation. Les religieuses furent très bienveillantes de partager leur foi avec moi et m’ont recommandé quelques livres à lire. J’ai cru qu’il s’agissait là pour moi d’une occasion de démontrer que la foi catholique était erronée. J’ignorais que cette démarche était le commencement de mon voyage vers la maison.

Perspective de Christa : Nous étions nouvellement mariés et très occupés. Mon mari voyageait avec le Trinity Ministries avec qui il chantait à peu près à tous les week-ends… Quand nous ne voyagions pas avec le groupe, nous étions très actifs dans notre église protestante. Je me rappelle le jour où Jimmy est revenu à la maison et m’a parlé des religieuses d’EWTN. Je me suis sentie embarrassée. Il avait étudié d’autres fois auparavant mais aucune n’avait soulevé son intérêt comme ces religieuses. J’ai décidé de ne plus y penser parce qu’après tout. j’ai pensé qu’il étudierait cette foi de la même manière qu’il l’avait fait pour les autres c’est-à-dire par simple curiosité et qu’il n’y aurait pas d’implication.

Nous étions mariés depuis seulement quatre mois lorsque nous avons appris que nous attendions notre premier enfant. Les vents du changement commençaient à souffler et notre incroyable voyage spirituel était en voie de réalisation.

Perspective de Jimmy : J’étais parti à notre librairie locale catholique et j’avais acheté quelques livres que les religieuses m’avaient recommandés que j’ai commencés à étudier aussitôt. J’ai acheté Rome Sweet Home par Scott et Kimberly Hahn et Catholicisme et Fondamentalisme de Karl Keating. J’ai lu Rome Sweet Home en 2 heures environ après mon retour à la maison, ce soir-là ! Je ne pouvais plus laisser le livre et cesser la lecture. J’ai poursuivi avec Catholicisme et Fondamentalisme de Keating. Puisque j’étais fondamentaliste, ce livre m’intéressait vraiment. J’étais très anti-catholique et l’avais été plusieurs années, aussi je voulais connaître quel genre de défense Keating formulerait pour les doctrines Catholiques.

Comme beaucoup de fondamentalistes, j’étais persuadé que l’Église catholique était la « Prostituée » du livre de l’Apocalypse au chapitre 17. Je me disais, qu’en étudiant ces livres, que lorsque j’irais chanter, si jamais je rencontrais un catholique je pourrais toujours lui « témoigner ». J’ai fait cette étude avec un souci sincère, toutefois je la faisais dans mon ignorance des véritables enseignements de l’Église catholique.

Comme je lisais Catholicisme et Fondamentalisme, je trouvais des enseignements qui avaient du sens. Je n’avais jamais été très confortable avec l’enseignement de ma foi d’origine sur le Baptême. Je me rappelle m’être dit : « Il est bon d’être baptisé, mais non pas nécessairement pour un Salut par n’importe quels moyens ! » Cela ne me semblait pas cadrer avec l’enseignement des Écritures et j’avais relégué cela très loin dans mon esprit. Au lieu de découvrir des erreurs dans la Foi Catholique, je constatais que l’Église catholique enseignait des doctrines vraiment bibliques. J’étais très mal à l’aise avec cela. J’ai commencé à disséquer autant que possible le livre de Keating. Comparant tout ce que je lisais avec la Bible.

J’ai commencé à percevoir que beaucoup des croyances auxquelles j’en étais venu depuis longtemps par mes propres recherches étaient en fait enseignées par l’Église Catholique depuis presque 2000 ans. J’ai commencé à réaliser la profondeur de la théologie de l’Église Catholique. Quand même je persévérais dans mon idée de trouver des erreurs dans l’enseignement de l’Église catholique. Ma recherche en était au point où j’avais atteint un état de crise de conscience. J’étais plus déterminé que jamais à réfuter le catholicisme, au moins pour moi-même.

Ensuite, j’ai commencé à acheter les innombrables travaux d’apologies catholiques. J’ai dévoré des centaines de livres catholiques en désespoir de cause et j’ai commencé à acheter et lire tout qui était anti-catholique. Ma foi telle que je l’avais toujours conçue, s’effondrait maintenant devant moi.

Perspective de Christa : Nos vies étaient sur le point de se transformer et d’être bénies, cependant cela m’a pris un peu plus longtemps que mon mari pour commencer à étudier le catholicisme. Mon mari de son coté, passait des heures à étudier. Avant que nous nous en apercevions, notre premier enfant est né, un garçon plein de santé. J’étais impliqué plus que jamais dans notre église et je m’y retrouvais le plus souvent seule. Nous avions quelques problèmes financiers en raison d’un licenciement et des dépenses supplémentaires que requièrent un enfant nouveau-né, nous étions sur un bateau qui sombrait.

Quatre mois après la naissance de notre premier enfant, j’étais de nouveau enceinte. Le ministère de Jimmy commençait à ralentir et je me sentais en voie de tout perdre. J’ai commencé à remarquer que la curiosité de Jimmy pour le catholicisme s’était développée plus que je ne l’aurais pensé, c’était devenue une passion. J’avais une grossesse difficile et nous avons dû déménager avec ses parents avant que nous ne puissions-nous remettre sur pieds financièrement. Je ne voulais rien savoir de l’Église catholique. Je commençais à me demander où était Dieu dans tout ce chaos.

Perspective de Jimmy : Mes études sur le catholicisme commencèrent à prendre le « siège arrière » alors que j’étais à la recherche d’un emploi. J’essayais de repousser toutes pensées sur l’Église catholique hors de mon esprit. J’ai pris la décision de me forcer à assister à l’Église fondamentaliste à laquelle ma femme allait pour le temps de me trouver un travail et de me rétablir matériellement. Ensuite, nous déménageâmes dans un appartement. Je repris alors mes études parce que j’étais toujours déchiré spirituellement sur beaucoup de découvertes que j’avais réalisées. J’ai constaté que les livres anticatholiques ne dépeignaient absolument pas la réalité des enseignements Catholiques.

J’ai pris conscience que ces travaux anti-catholiques ne représentaient pas et déformaient les enseignements catholiques, sortaient les passages de l’écriture de leur contexte pour les « forcer » à signifier autre chose que ce qu’ils exprimaient. J’ai pris conscience que ces auteurs anti-catholiques étaient plus intéressés par l’« effet » à produire que par l’exactitude de ce qu’ils écrivaient. Cependant, je continuais à penser qu’il devait y avoir une faille quelque part dans l’Église catholique et que je pouvais la trouver.

Je savais que la conversion serait difficile puisque notre famille et nos amis croyaient également que l’Église catholique était une « fausse » voie de salut. Je cherchais désespérément une « porte de sortie ».

Perspective de Christa : Les choses allaient un peu mieux. Notre fille est née et bientôt nous étions à nouveau sur pieds financièrement. Je me rappelle avoir eu une conversation avec une amie à l’église où j’allais. Je lui parlais de la nouvelle passion de Jimmy pour l’Église catholique en lui demandant comment je devais y faire face. Son conseil fut de divorcer ! J’ai prié fort à ce moment-là parce que j’aime Jimmy et je ne voulais pas perdre notre famille. J’ai alors dit la prière intitulée : « Changes moi Seigneur ». J’ai ressenti à ce moment une régénération de l’Esprit Saint que je n’avais jamais éprouvée auparavant. Par la suite, j’ai commencé à entendre les observations de mon mari sur les différences de nos fois. À mon tour, j’ai commencé à étudier et dévorer tout qui avait un rapport avec la foi catholique. Je me suis bientôt retrouvée dans le même bateau que mon mari ! Nous connaissions maintenant la vérité et le Seigneur avait rétabli l’unité de notre famille, mais qu’allions-nous faire maintenant ?

Le Seigneur place les gens les plus précieux sur la route de nos vies afin de nous aider dans notre cheminement… Avant longtemps, nous sûmes exactement ce que nous avions à faire. Nous devions entrer à la maison, c’est-à-dire l’Église Catholique. Cela malgré ce que nous allions perdre, une partie de notre famille, nos amis et le ministère de Jimmy. Nous avons rejoint l’Église catholique. En retour, Dieu nous fut fidèle et nous rendit abondamment ce que nous avions perdu. Ce fut une période très difficile mais cela en valait la peine. Nous connaissions maintenant la vérité et la vérité nous rendit libre.

Nous avons été bénis par un autre fils et nous attendons avec impatience ce que l’avenir nous réserve. Je veux prendre cette occasion pour dire merci à notre diacre. Le diacre Al Girodo a été le témoin le plus étonnant pour moi de ce qu’est vraiment un chrétien. Merci pour toute votre patience et vos prières. Merci d’être là pour rendre notre voyage à la maison plus facile et merci pour l’amour inconditionnel que vous nous avez témoigné en nous acceptant tels que nous étions.

Perspective de Jimmy : En 1998, je ne pouvais plus dénier la vérité de la foi Catholique. Ceci nous conduisit à la perte d’amitiés et de quelques emplois parce que nous vivons dans le Sud des États-Unis dans un lieu géographique qui est nommé la « Ceinture de la Bible ». Un endroit où il y a beaucoup d’anti-catholiques. Nous avons trouvé une merveilleuse paroisse près de notre maison. À Pâques 1998, nous avons été reçus dans l’Église catholique. Nos vies ont été si richement bénies depuis notre conversion ! Auparavant, je pensais que ma conversion aurait comme impact de ne plus pouvoir exercer de ministère quel qu’il soit dans une église. Pourtant, je sers aujourd’hui comme directeur du chœur de ma paroisse et le Seigneur nous a poussé vers un « ministère » d’apologie de l’Église afin de venir en aide et d’instruire les catholiques sur leur foi et de la défendre.

Le Seigneur nous a bénis par de merveilleux nouveaux amis et un diacre dévoué qui sert comme administrateur pastoral de notre paroisse. Même ma famille assiste maintenant à la Messe avec nous lorsque nous avons des services spéciaux ! C’est en soi un véritable miracle. Nous savons maintenant ce qu’est la Communion des Saints, le rôle de Marie dans l’Église, la Papauté et surtout l’Eucharistie. Je regarde derrière moi maintenant et le seul regret que j’ai, est de ne pas m’être converti plus tôt. Nous avons découvert un trésor alors que nous sommes enfin arrivés à la maison, c’est-à-dire l’Église.

Advertisements

Un commentaire sur “Du fondamentalisme à l’Eglise Catholique

  1. Pingback: Ils se sont convertis! | +++Yesus Kristus azu+++

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 11 janvier 2014 par dans Foi Catholique, Témoignages, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :