+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Les saints Archanges de Dieu !

sept archangesLes archanges, combien sont-ils ? Pour les témoins de Jéhovah, il n’y a qu’un seul – c’est-à-dire, Michel, c’est-à-dire, Jésus-Christ… L’argumentation repose sur le fait le mot archange n’est employé qu’au singulier, jamais au pluriel. De plus, seul Michel est nommé archange (Jude 9). La question est réglée, et la solution des témoins de Jéhovah semble vraiment implacable… il ne faut jamais aller au-delà de ce qui est écrit – diront plusieurs protestants (aussi)… Mais voilà, pour nous les catholiques, aveuglés par les enseignements pourris de Rome, enseignements de l’enfer, nous croyons, bien que le mot archange ne soit employé dans la Bible qu’au singulier, et qu’il ne soit appliqué qu’à Michel, oui nous pensons, en effet qu’il y a d’autres archanges – au moins sept ! Oui, je sais… les enseignements de Rome sont toujours diaboliques ! Comment expliquer cela ?

Il est vrai que le mot archange (qui signifie d’ailleurs ange en chef), dans la Bible, n’est employé qu’au singulier ; il est encore vrai que ce mot n’est utilisé (une seule fois) que pour parler de l’archange Michel (Jude 9). Cependant, vous remarquerez que les hérétiques catholiques parlent souvent de l’archange saint Gabriel, ou encore l’archange saint Raphael… On se demande où ils sont allés chercher cette affabulation… Explication ! Et c’est le Livre de l’apocalypse qui donne la clé de l’interprétation… Nous savons que la vision qu’a eue s. Jean, un fils d’homme, et dans sa main, sept étoiles, et ces sept étoiles, le personnage affirme qu’il s’agit des sept Anges des sept Eglises ! « Quant au mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite et des sept candélabres d’or, le voici : les sept étoiles sont les Anges des sept Eglises ; et les sept candélabres sont les sept Eglises ». (Apocalypse I, 20)

Mais encore, rappelons que, si Michel est nommé archange, et que ce mot signifie « Ange en chef », alors, après avoir lu Daniel X, 13, nous déduisons logiquement qu’il y a d’autres chefs (d’autres archanges). En effet, en Daniel X, 13, on parle de Michel comme un des principaux chefs (princes, selon les traductions). Si Michel est archange, le livre de Daniel laisse entrevoir qu’il n’est pas le seul à occuper cette position !

Revenons donc sur l’Apocalypse. Jean nous dit : « J’entendis la voix d’une multitude d’Anges rassemblés autour du trône, des Vivants et des Vieillards – ils se comptaient par myriades de myriades et par milliers de milliers ! » (Apocalypse V, 11) Le trône de Dieu est donc entouré de milliers d’Anges… Cependant, une autre précision est faite à propos des Anges ! Il y en a SEPT qui se tiennent, non pas autour du trône de Dieu, mais DEVANT Dieu : « Et je vis les sept Anges qui se tiennent devant Dieu ; on leur remit sept trompettes ». (Apocalypse VIII, 2) Il est évident donc que les sept Anges qui se tiennent devant DEVANT Dieu ont une position privilégiée que les autres anges ! Puisque ce sont les Anges aux sept trompettes, nous déduisons que ce sont les archanges, car saint Paul précise qu’au son de la trompette (ce doit être la septième), ce sera un signal donné par l’archange.

‘Car lui-même, le Seigneur, au signal donné par la voix de l’archange et la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts qui sont dans le Christ ressusciteront en premier lieu…’ (I Thessaloniciens IV, 16). Ici, la voix de l’archange et la trompette sont associées ! Ce qui fait penser que la trompette dont il est question ici, c’est la septième ! Or, si le septième Ange qui sonne la trompette est nommé archange – les six autres le sont aussi !…

Gabriel est donc un archange ! il le confirme lorsqu’il dit à Zacharie : « Moi je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu, et j’ai été envoyé pour te parler et t’annoncer cette bonne nouvelle » (Luc I, 19). Il en ressort donc que Gabriel est un des sept Anges qui se tiennent devant Dieu, un des anges aux trompettes, un archange, un des principaux chefs !

Dans le livre de Tobie – deutérocanonique non reconnu dans le canon protestant, qui le considère comme apocryphe – un autre indice est donné ! Un autre Ange se révèle : l’Ange Raphael ! Ses dires : « Je suis Raphaël, un des sept Anges qui se tiennent toujours prêts à pénétrer auprès de la Gloire du Seigneur » (Tobie XII, 15), ne trompent pas ! Voilà un autre archange, un autre Ange à la trompette, un autre archange, un autre principal chef !

Il y a donc, non pas un seul archange, mais SEPT archanges – au moins ! parmi ceux-ci, nous comptons, saint Michel, saint Gabriel et saint Raphael !… Ce sont les sept Anges qui se tiennent devant Dieu ; ce sont les sept Anges aux sept trompettes !

Saints archanges de Dieu, priez pour nous !

Publicités

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :