+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Le Nom de Jésus, un Nom divin !

Par Bibliothèque de Combat

Le Nom de Jésus est un nom divin que le Seigneur a fait connaître à Marie par la voix de l’archange Gabriel : « Vous lui donnerez le nom de Jésus » (Lc 1,31).

Nom appelé pour ce motif « au-dessus de tout nom », « le seul nom par lequel nous devions être sauvés » (Ph 2,9; Ac 4,12). Ce grand Nom est comparé par l’Esprit Saint à l’huile : « Ton nom est une huile qui s’épanche » (Ct 1,3). Pourquoi ? Parce que, explique saint Bernard, de même que l’huile est à la fois lumière, aliment et remède, ainsi le Nom de Jésus est lumière pour notre esprit, aliment pour notre cœur, remède pour notre âme.

Lumière pour notre esprit : c’est l’éclat de ce Nom qui a fait passer le monde des ténèbres de l’idolâtrie à la clarté de la foi. Nous sommes nés dans un pays dont les habitants, avant l’avènement du Sauveur, étaient tous païens ; nous le serions comme eux, s’il n’était pas venu nous éclairer. Combien donc ne devons-nous pas remercier Jésus Christ pour le don de la foi !

Aliment pour notre cœur : tel est encore le Nom de Jésus. Il nous rappelle, en effet, toute l’œuvre douloureuse accomplie par Jésus pour nous sauver ; c’est ainsi qu’il nous console dans les tribulations, nous donne la force de marcher dans la voie du salut, ranime notre espérance et nous enflamme d’amour pour Dieu.

Remède, enfin, pour notre âme : le Nom de Jésus la rend forte contre les tentations et les attaques de nos ennemis. Entendent-ils l’invocation de ce Saint Nom ? Les puissances des enfers tremblent et prennent la fuite ; c’est la parole de l’apôtre Paul : «afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et dans l’abîme» (Ph 2,10). Celui qui est tenté ne tombera pas s’il invoque Jésus : aussi longtemps qu’il l’invoquera, il persévérera et sera sauvé (cf Ps 17,4).

Saint Alphonse-Marie de Liguori (1696-1787), évêque et docteur de l’Église – Méditations pour l’octave de Noël, n°8 (trad. Éds. Saint Paul 1993, p. 285 rev.)

_________

Par Yesus Kristus azu

ChristTheKing_lightLe Roi, c’est le Christ ! Souverain, maître de l’Univers. Créateur de toutes choses : Anges, hommes, temps, espace, terre, ciel, univers… et tout qui existe n’existe que pour Lui (s. Jean I, 1-3 ; Colossiens 1, 15-16). C’est Lui, le Premier et le Dernier (Apocalypse I, 17), celui qui, existant en FORME de Dieu, s’est anéanti en prenant la forme de serviteur, s’humiliant jusqu’à la mort sur la croix (Philippiens II, 5), c’est lui, celui qui a été transpercé, insulté, sur lequel on a craché dessus, à qui on a arraché la barbe : oui, c’est Lui notre Roi, le majestueux Roi de l’univers ! Des rois ont certes existé, des seigneurs ont certes existé, mais Lui, est Roi de tous ces rois, Seigneur de tous ces seigneur, et il vaincra, Lui, l’Agneau de Dieu (Apocalypse XVII, 14)

Qu’on se le dise, tôt ou tard, nonobstant le fait que certains ne veulent point le reconnaître, Toute langue, confessera que le Christ est Seigneur ! dans le ciel, sur la terre, et sous la terre ; toute langue confessera que Christ est Seigneur et Dieu, à la gloire de Dieu le Père (Philippiens II, 9+) ! Le christ est le SEUL Seigneur, tous les autres seigneurs ne le sont pas par Nature… Seul le Fils de Dieu l’est, Propriété unique qu’Il partage avec son Père, et le Saint et excellentissime Esprit !

Cependant, il ne faut pas penser que notre Roi et Seigneur est un Seigneur égoïste (!) qui garderait ses fonctions à lui tout seul : c’est ce que certains, dans leur interprétation fallacieuse et ignominieuse de la Parole ! Ils vous diront que Dieu ne partage pas sa Gloire, pourtant, ils ignorent que le Christ a promis que ses disciples recevront la Gloire, que Lui-même a reçue du Père. Raison pour laquelle Il dit : « Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes un : moi en eux et toi en moi, afin qu’ils soient parfaits dans l’unité, et que le monde reconnaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé… » (s. Jean XVII, 22-23) Ou encore, ignorez-vous que nous sommes appelés à être participants de la Nature Divine ? (II Pierre I, 3-4) Notre Roi, n’est donc pas un Roi égoïste, ni avare de ses prérogatives ! Au contraire, bien que nous soyons indignes, bien que nous soyons enracinés dans le péché, Il nous aime, ll a accepté se sacrifier pour nous ! Mesurez-vous la Grandeur, mais aussi la leçon d’Humilité ?!

VENEZ et RECONNAISSEZ le Roi des rois, le SEIGNEUR des seigneurs ; le Tout-puissant ! Prosternez-vous, non par obligation, mais par Amour pour votre SEIGNEUR : le Fils de Dieu !

Publicités

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 janvier 2014 par dans Foi Catholique, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :