+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Qu’est ce que le Protestantisme ?

Dites-moi, je ne saisis pas très bien le sens du mot Protestant – employé par ces chrétiens.

La réponse à cette question est simple ! Un protestant, c’est celui, dans le Christianisme, qui proteste ! C’est celui qui fait ce qu’il veut, en d’autres termes, qui refuse consciemment l’Autorité, et préfère l’anarchie; ce qu’il appellera la (L)iberté !

Mais, que protestent-ils ?

Pas grand-chose ! Leurs protestations visent en premier lieu l’Eglise catholique, Cette Eglise qui lui a donné la Bible ! celle qui est UNE, sainte, catholique et apostolique ! Oui, oui… le propre des imbéciles c’est de détester ce qu’ils ignorent – disait quelqu’un. Ou encore comme Pascal, dans ses Pensées, s’adressant aux Athées, disait : ils critiquent ce qu’ils ignorent… De même, les protestants sont des athées chrétiens : ils protestent contre ce qu’ils n’ont pas très bien saisi…

Je ne comprends pas. C’est l’Eglise catholique qui a donné la Bible aux protestants ?

Absolument ! Cependant, remplis d’orgueil, ils ne veulent l’accepter : je suppose qu’ils pensent que la Bible est semblable au Coran (tombée du ciel). Aussi, il ne leur a pas fallu des siècles pour la falsifier à leur guise, pour lui coller dans le dos des doctrines absurdes et dénuées de sens ! Oui, des doctrines venues du Malin, comme sola scriptura, sola fide, et la plus ignoble, celle de Calvin. Bien que fort ignorant, et anti-papiste, Luther n’a jamais contesté ce fait. Il écrivait, répondant à son ami Zwingle :

« Mais alors, dit Luther, niez aussi la Bible, car c’est du Pape que nous la tenons. Nous sommes bien obligés d’avouer, tout protestants que nous sommes, que dans le papisme il est des vérités de salut, oui, TOUTES les vérités du salut, et que c’est de lui que nous les tenons, car c’est dans le papisme que nous trouvons la vraie Ecriture sainte, le vrai baptême, le vrai Sacrement de l’autel, les vraies clefs qui remettent les péchés, la vraie prédication, le vrai catéchisme, les vrais articles de foi. J’ajoute, en outre, que dans le papisme se trouve le VRAI CHRISTIANISME. » (Oeuvres d’Iena)

Quel aveu ! mais autant dire qu’il ne faut aucunement des paroles de Luther pour prouver cette Vérité…

Attendez un instant… Les protestants ont falsifié la Bible ? J’avoue que c’est assez surprenant, vu le rôle que tien celle-ci dans leur foi, étant même ce sur quoi, ils basent la suprême autorité.

Oui, en effet, leur père, Luther, pour leur faire gober sa fallacieuse doctrine de la sola fide, a violé la Parole de Dieu, en faisant dire à l’apôtre Paul ce qu’il n’avait JAMAIS dit. En romains 3, 28, il ajoute le mot seule aux paroles de Paul, afin que la phrase puisse se lire, Le juste est justifié par la Foi seule… Or Paul, n’a jamais utilisé ce second mot ! En d’autres termes, Luther a fait usage d’un subterfuge ! Mais comme ses enfants lui reprochaient vigoureusement cette falsification, en lui disant : Mais que vont dire les Catholiques ? Il leur répondit : Les catholiques, vous leur direz qu’ils sont tous des ânes, et que le pape est un antichrist ! De plus, plusieurs livres inspirés de la Bible – inspiration que DIEU donna à l’Eglise catholique, ont été bannis par Luther, c’est le cas par exemple du Livre de l’Apocalypse, l’épitre de s. Jacques, celle de Jude, la deuxième lettre de Pierre etc… Sans compter le reniement des livres deutérocanoniques…

Mais, sola scriptura, n’est-ce pas une bonne manière de voir les choses, en basant nos dires uniquement sur la Bible ?

Oui, cela semble séduisant ! mais hélas ! cette doctrine est complètement irrationnelle, puisqu’elle s’auto-détruit, du simple fait qu’elle n’est ni rationnelle, ni biblique ! Oui, vous avez compris, la doctrine qui forme l’essence du protestantisme est non biblique ! Certes, nous devons nous baser sur la Bible, mais également sur la Tradition ! Remarquez d’ailleurs que le protestantisme est en quelque sorte inexistant ! en fait il n’y a que des sectes ! Mgr de Ségur disait : « De même qu’un cadavre produit des vers, ainsi ce cadavre de religion, continuant des traditions si peu glorieuses, n’a cessé de produire jusqu’à nos jours des centaines et des milliers de sectes qui pullulent dans son sein. Elles y dévorent les âmes et s’y dévorent réciproquement. […] Elles naissent et meurent comme des mouches. »

En 1743, le pasteur protestant Froereisen (Discours prononcé lors de son installation comme pasteur à Strasbourg), remarquait que « le Protestantisme ressemble à un ver coupé en morceaux qui remuent tant qu’il leur reste quelque force, mais qui perdent insensiblement la vie, et avec elle le mouvement. » Quoi de plus explicite ! Voilà où conduit le sola scriptura : aux sectes ! et ceci est la preuve irréfutable qu’il s’agit d’une doctrine mensongère.

C’est assez clair… Mais qu’est ce qui fait un vrai protestant selon vous, et d’après votre expérience… Pourquoi tant de reproches envers l’Eglise catholique ?

Le vrai protestant est celui qui n’aime pas Marie ! La mère du Seigneur, pour eux, ce n’est qu’une simple femme ! Figurez-vous, une femme qui a été choisie pour être le réceptacle du FILS Unique de Dieu… Mgr de Ségur avait raison d’écrire ces paroles :

Lorsque MARIE répondit aux hommages d’Elisabeth par son sublime cantique, elle s’écria: « Toutes les générations me proclameront bienheureuse, car c’est en moi que Celui qui est puissant a fait sa grande œuvre ! » Quelles sont les générations qui, réalisant cette prophétie, cette parole de la Bible, donnent à MARIE le nom de bienheureuse ? Sont-ce les générations catholiques qui, dans les chapelles cachées des catacombes, comme dans les splendides basiliques dédiées à Notre-Dame, exaltent le nom et la gloire de MARIE ? Ou sont-ce les générations protestantes qui n’ont pour la Sainte Vierge ni respect ni louanges, et qui croient lui faire trop d’honneur lorsqu’elles ne l’insultent pas ?

Il – Mgr de Ségur – continue :

Ces passages de l’Ecriture, si clairs, si glorieux pour MARIE, les protestants opposent quelques paroles de Notre-Seigneur à sa Mère, parole mystérieuses dont ils ne comprennent pas les profondeurs, et qui n’ont d’autre but que de faire participer MARIE aux anéantissements de la Rédemption, comme elle avait participé dans l’origine aux joies et aux gloires de l’Incarnation. Si ces paroles avaient le sens que leur prêtent les hérétiques, il faudrait en conclure que JÉSUS n’a point aimé sa Mère, qu’il ne l’a point honorée, qu’il a été un mauvais fils, et qu’il a violé le quatrième commandement de sa loi: « Tu honoreras ton père et ta mère. » Qui prouve trop ne prouve rien.

Mais ce n’est pas tout ! Les protestants attaquent la communion des saints, le purgatoire, la papauté, et bien d’autres, ils ont en horreur tout ce qui forme l’essence du Catholicisme. De prime abord, voilà ce que je dirais. Mais lisons ensemble ce dialogue – intitulé le nouveau catéchisme des protestants – formulé par le Père Marie Antoine de Lavaur :

D. Qui vous a créés, pauvres protestants, et qui vous a mis au monde ?
R. Luther nous a créés et mis au monde.
D. Pourquoi Luther vous a-t-il créés et mis au monde ?
R. Pour protester, à son exemple, contre Dieu et son Eglise, pour pécher fortement à son exemple, et, par ce moyen, arriver à la vie éternelle.
D. Qu’est-ce qu’un protestant ?
R. Un protestant est celui qui, étant baptisé ou n’étant pas baptisé, ce qui est la même chose, croit tout ce qu’il veut et fait tout ce qu’il veut.
D. Quelle est la marque d’un protestant.
R. C’est l’horreur de la Croix, la haine de la sainte Vierge, du Pape et des saints, et l’oubli des pauvres morts du purgatoire.
D. Quand faut-il que les protestants manifestent cette horreur, cette haine, cet oubli ?
R. Le matin en se levant, le soir en se couchant; au commencement et à la fin de leurs principales actions.
D. Cela suffit-il pour être protestant?
R. Oui, il suffit de faire cela pour être protestant et parfait protestant.
D. Cette première leçon du catéchisme peut-elle, pour un protestant, remplacer toutes les autres ?
R. Oui, toutes les autres sont inutiles; celle-ci contient toute la vraie doctrine protestante.

Comme vous venez d’entendre dans ce beau texte rédigé par le père Marie-Antoine, voilé ce qu’est la foi protestante !

Le protestant croit-il ce qu’il veut ?

Absolument ! Le protestant est celui qui croit ce qu’il veut ! Du moment où, selon ses dires, il est conduit par le saint Esprit ! Étrangement, et comme nous l’avons relevé précédemment, le S. Esprit ne DIVISE PAS ! Il unit ! Or, regardez le Protestantisme et ses innombrables sectes… est-ce l’œuvre du S. Esprit ? Assurément pas ! Au contraire, le Christ avait prévenu sur celui qui viendra semer la discorde dans son troupeau… Il s’agit bien du Malin ! s. Paul, apôtre du Seigneur lui aussi nous avait averti sur les faux docteurs qui viendront parler non pas au Nom du Seigneur, mais en leur propre nom, toutefois, ils certifieront avoir été mandatés par le Seigneur lui-même. Cependant, certains reconnaîtront la Divinité du SEIGNEUR JÉSUS, d’autres pas; Certains vous diront même qu’il n’y a pas de Père céleste, que ce mot a été un concept de Jésus-Christ pour parler de lui-même, et que par conséquent, il n’y a vraiment pas de Père céleste ! Cela vous heurte ? C’est pourtant la triste vérité; et, sur un passage simple de l’écriture, vous obtiendrez autant d’interprétations que de personnes qui se sont engagées à interpréter ledit passage ! C’est sans doute l’effet du S. Esprit – répondront-ils.

Mais alors, s’il y a tant de faux prophètes dans le Protestantisme, comment expliquez-vous certains prodiges ? N’est-ce pas une preuve que le Seigneur est à leur côté ?

A première vue, il pourrait sembler… mais il n’en est rien ! Rappelez-vous ces paroles du grand Maître : « Ce n’est pas en me disant : Seigneur, Seigneur, qu’on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Beaucoup me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? En ton nom que nous avons chassé les démons ? En ton nom que nous avons fait bien des miracles ? Alors je leur dirai en face : Jamais je ne vous ai connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité » (s. Matthieu VII, 21-23)

Je vois… Par ailleurs, il y a beaucoup de protestants, et même des historiens qui clament le fait que beaucoup de protestants furent martyrs des Catholiques, qu’ils ont été massacrés, et le Catholicisme a commis bien des atrocités : l’inquisition, les croisades, la saint Barthélémy et autres; il paraît même qu’il y aurait eu une papesse du nom de Jeanne, que Galilée fut martyr de l’inquisition… Sachant que la Bible affirme qu’on ne reconnaît un arbre qu’à ses fruits, peut-on vraiment dire ou prétendre de l’Eglise catholique qu’elle est sainte, au vue de toutes ces atrocités ? Pouvez-vous m’éclairer ?

Avec plaisir… Il est évident que dans tout ce que vous avez mentionné regorge de mensonges ! Du moment où ces mensonges et ces mythes auront été soumis à un quelque examen, ils s’effondreront tel un château de cartes ! L’inquisition, les croisades, la saint Barthélémy, prendront une allure différente après un simple petit examen des faits. La papesse Jeanne ? Une légende ! Galilée, martyr de l’inquisition ? une autre légende ! Malheureusement, nous ne pouvons prendre le temps de réfuter des accusations ici, car comme vous le savez, accuser se fait en quelques lignes, mais réfuter l’accusation, qui de plus est un mensonge, requiert des pages et des pages… (P.S: Ces sujets, pour ceux qui sont curieux, ont déjà été traités sur ce blog)

Reconnaître un arbre à son fruit relève plus du fond que de la forme ! Regardez la Foi catholique, dans sa forme, elle est intacte, UNE ! et le protestantisme peut-il s’en vanter autant ? Jamais. Comparez les docteurs catholiques et les docteurs protestants, lesquels vous font le plus envie, lesquels vous donne la fierté d’être Chrétien ? N’est-ce pas en lisant les magnifiques textes de s. Augustin, notamment les Confessions; n’est-ce pas de constater qu’une œuvre gigantesque, dont le l’ardeur, la rigueur théologique et rationnelle ne sont pas à démontrer, connue sous le nom de Somme Théologique de s. Thomas d’Aquin, est née dans le catholicisme ? N’est-ce pas assez étonnant de voir les protestants citer les œuvres de docteurs catholiques, car, face à l’adversaire, soit athée, soit musulman, ils ne trouvent rien qui puisse atteindre un tel niveau de raisonnement dans le Protestantisme ? Une somme théologique, comparable à celle de Thomas d’Aquin, dans le protestantisme ? Surement pas dans ce monde ! Vous remarquez vous-mêmes où les fruits sont les plus dignes des arbres…

Merci pour cette réponse… Mais si vous me permettez encore, que pensez-vous des protestants aujourd’hui ?

Rien, leur essence n’a pas changé ! Seulement, lorsque vous vous trouvez en face d’un protestant dit évangélique, ce dernier se précipite de vous dire : « Je ne suis pas évangélique, mais je suis le Christ »; d’autres, défendant pourtant le sola scriptura disent : « Je ne suis pas protestant, je suis né de nouveau, et c’est le christ seul que je suis; car il m’a fait grâce en m’ouvrant les yeux sur la Vérité »; d’autres encore, pour donner de la crédibilité à leur discours disent : « Le Seigneur m’a ouvert les yeux, auparavant, j’étais catholique, mais à présent, je suis converti à Jésus Christ, je ne suis aucune dénomination ! » etc… Voilà ce que vous verrez de nos jours. Chacun fait à sa sauce, chacun croit ce qu’il veut – nous l’avons déjà relevé; et surtout, chacun suit le Christ, chacun a reçu une révélation… Pourtant, les divergences observées entre toutes ces personnes, montrent clairement, que ce n’est ni le Christ qu’ils suivent, ni le s. Esprit qui les a, soi-disant, ouvert les yeux. Ce ne sont que des hommes rongés par leur propre désir de pouvoir, par leur soif de détruire l’Eglise catholique, car, et en effet, s’il est un point commun qu’on observe chez eux, c’est la haine du Catholicisme ! voilà ce qui les unit ! à notre grande surprise, ce n’est pas le Christ qui les unit ! ils sont unis pour mentir, cracher, diffamer, accuser, salir, dévaloriser le Catholicisme; ils essayent tant bien que mal de le détruire; mais force est de constater qu’ils n’y arriveront JAMAIS ! Car, retenons le, ils ne sont pas les premiers qui ont essayé. Cela fait près de 2000 mille ans qu’on essaye de détruire ce Catholicisme, mais à chaque fois, ceux qui l’ont attaqué n’ont jamais réussi, ils ont, moult fois, lamentablement échoué, et ils échoueront encore. Comme le disait le Maître : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai on Eglise, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle ! » Elle est divine, raison pour laquelle tout plan machiavélique dirigée contre Elle, rencontrera à son passage, l’armée céleste ! Ses diffamateurs naîtront et mourront, comme ils l’ont déjà fait; mais Elle, elle sera toujours debout ! Toujours UNE, sainte, catholique et apostolique !

Advertisements

41 commentaires sur “Qu’est ce que le Protestantisme ?

  1. Allelouya
    24 août 2013

    Bonsoir
    je me permets de réagir a cet article, car c’est l’une des choses les plus abjectes e non fondées que j’ai eu a lire de ma vie.
    Alors j’imagines que vous n’allez pas me publier, mis j’espere au moins que vous lirez jusqu’au bout merçi

    Les protestants d’après vous sont une sorte de cancer d la chrétienté, croyez vous frères que c’est une façon de parler des serviteurs, du Dieu vivant.
    Alors vous qui etes idolatres ( cultes des saints), assassins (croisades), qui vivent dans une opulence malsaine ( l’or et richesse du vatican) alors que des millions meurs en afrique, vous croyez faire la volonté du Père.

    Jésus nous dit, « je suis le chemin, la vérité, et la vie, nul ne vient au père que par moi « , mais vous le défiez et priez des centaines de saints, au moins nous protestant suivons la bible a la lettre.
    Et non la bible ne nous a pas été donnée par les catholiques, puisque la parole de Dieu est vivante, et Dieu le rend accessible à tous Ses enfants. On retrouve la bible en Ethiopie et plein d’autre foyer chrétien, vierge de toute occupation catholique.

    Les seules personnes qui seront sauvé sont ceux qui observent les commandements ( 10 commandements exode 20) de Dieu et la foi en Jésus, alors avant de débiter des aneries repositionnez vous en tant que chrétiens, lisez la bible et priez chaque jour et vos yeux s’ouvriront, parce que dans votre article il n y a que calomnies et mensonges, choses qui ne devraient jamais se trouver dans la bouche d’un véritable chrétien.

    • +++Yesus Kristus azu+++
      25 août 2013

      Bonsoir cher ami(e),

      Vous êtes vexé, c’est évident ! L’article a dû vous faire mal, je le conçois; à tel point que vous affirmez que c’est la chose la plus « abjecte et non fondée » que vous avez lu dans toute votre vie ! C’est normal, car il n’y a que la Vérité qui blesse ! et tous ceux qui ont sous l’égide d’un lavage de cerveau sectaire traitent sans preuves, la Vérité d’immonde, d’abjecte; exactement comme vous l’avez fait… Que vouliez-vous dire que je ne vais pas vous publier ? Vous vous donnez trop d’importance ! de grâce, stop au narcissisme intellectuel ! Retenez qu’ici, on ne modère pas les commentaires… Bon, je vous ai lu jusqu’au bout, cela n’a pas été long – moins d’une minute – et, à vrai dire, dès les premières lignes, je m’attendais à un commentaire digne de ce nom, mais en fin de compte, c’est comme si j’avais lu un enfant de 10 ans : ne le prenez pas mal ! Commentaire assez comique, surtout la dernière phrase, à partir de « il n’y a que calomnies… »

      Les catholiques, idolâtres ? Non s’il vous plaît ! nous vivons au 21 è siècle là ! arrêtons les plaisanteries ! Je ne vais pas perdre de temps : https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2013/07/05/la-communion-des-saints/

      Les catholiques sont des assassins ? Oh non encore une plaisanterie ! quand allez donc vous être sérieux ! à cause des croisades ? Là encore, pas de temps à perdre : http://www.gpii.precaution.ch/?p=58

      L’or et la richesse du Vatican, alors qu’en Afrique on meurt de faim ? encore une autre plaisanterie. Aux dernières nouvelles, l’Eglise catholique est l’institution la PLUS CHARITABLE AU MONDE… Dommage : http://www.guidestar.org/ 2/http://www.forbes.com/lists/2005/14/Revenue_1.html

      Les protestants suivent la Bible à la lettre ! oui, bien sûr. c’est vrai, ils prétendent tous suivre l’evangile, la Bible à la Lettre, prétendent tous ne suivre que le Christ ! Oui, oui, oui ! Raison pour laquelle, il y a les anabaptistes, les adventistes, les témoins de Jéhovah (secte issue de l’adventisme d’ailleurs), Ephrata, Calvinistes, Luthériens, Zwingliens, Familistes, Huttériens, Kepliens, frères moraves, Quakers, Seekers, ranters, Rappistes, Azouza street… Bon j’arrête là. Quelle fécondité ! je ne vais pas tout citer, cela prendrait un livre de 200 pages ! Votre fécondité montre bien à quel point vous suivez la Bible. Mais, seulement, Il y a un seul Dieu, le Père, duquel sont toutes choses, et nous pour Lui, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par lequel sont toutes choses, et nous par Lui. I Corinthiens VIII:6 !!!!!!!!!!!!! Et pam…. heureusement que le ridicule ne tue pas, Aïe !

      La Bible n’a pas été donnée par les Catholiques ? Un cours d’histoire, vous voulez bien ?

      Vous dites : « Les seules personnes qui seront sauvé sont ceux qui observent les commandements ( 10 commandements exode 20) de Dieu et la foi en Jésus » : Oh non, pauvre adventiste, toujours collée à la Loi, on avance, il faudrait peut-être prendre le train. Cependant, l’apôtre s. Paul dit que les commandements se résument en L’AMOUR ! heureusement que le ridicule ne tue pas hein… Deuxièmement, le même Paul dit encore : « […] quand j’aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien » (I Corenthiens 13,2). En effet, la charité, c’est la Loi dans sa plénitude (Romains XIII,10), et S. Jacques frappe : « Une foi, sans oeuvres, est une Foi morte ! » (S. Jacques II, 26) !!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous pourrez prétendre suivre le Christ tant que vous voudrez, le clamez haut et fort, si vous n’avez pas les oeuvres, ou l’Amour, vous êtes bien pitoyables !! Voilà… J’espère que ça ira.

      Enfin, vous nous accusez de mensonges et calomnies ! Alors, Le Christ disait : « Nous savons ce que nous disons » (s. Jean III, 11); Sur cela nous vous demandons de PROUVER ce que vous venez d’avancer. Montrez dans l’article, où se trouvent le mensonge et la calomnie !!!!!!!!!!!!!!!!!! Et si vous en êtes incapable… Le châtiment sera le vôtre !

      Dernier conseil : Laissez tomber tant qu’il est encore temps pour vous : ICI vous échouerez à chaque fois !

  2. MissLizzie
    13 septembre 2013

    Amen Amen !
    Tout ce qui est dit du Protestantisme est vrai !

    Le Protestantisme n’est que de la Franc-maçonnerie qui ne dit pas son nom .

    • +++Yesus Kristus azu+++
      13 septembre 2013

      Le commentateur nous accuse de calomnie et de mensonges envers e Protestantisme ! mais, je lui demande où se trouvent les calomnies et les mensonges dans l’article, plus de réponses : c’est bizarre………

  3. David Vincent
    23 février 2014

    Vous semblez bien fâché avec les protestants, pourtant le pape actuel a l’air de bien les aimer :
    http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/un-appel-du-pape-pour-l-unite-des-chretiens-filme-sur-un-smartphone-21-02-2014-50256_16.php

    « La vidéo de sept minutes a été diffusée lors d’une participation de Tony Palmer à l’émission d’un télévangéliste américain, Kenneth Copeland. Elle a été repérée par le site Religion News Service (en anglais). François fait d’ailleurs directement allusion à ce contexte de diffusion dans le message, ce qui montre qu’il était bien au courant de la destination de cette vidéo. »

    Je vous conseille d’ailleurs de regarder la vidéo en entier, vous verrez que le ton contraste beaucoup avec cet article 🙂

    • +++Yesus Kristus azu+++
      24 février 2014

      Bonjour David,

      Le ton polémique de l’article que j’ai proposé n’implique pas que je sois fâché contre les protestants, c’est un a priori. Et, que le pape Francois ait l’air de les aimer, n’implique pas non plus (a priori) que je ne les aime pas. Ce qui est dit dans l’article que j’ai écrit est, si je ne me suis pas trompé, vrai. Le protestantisme, est une erreur, du fait qu’il repose principalement sur une idée fausse : le sola scriptura….

      Merci pour le lien du message du pape. Je l’ai visionné.

  4. David Vincent
    24 février 2014

    Oui. J’avais d’ailleurs pointé le problème du sola scriptura dans un article écrit il y a quelques mois :

    http://philochristos.wordpress.com/2013/05/21/pourquoi-chretien-plutot-que-protestant/

  5. Pingback: ‘Sola scriptura’ est une imposture! La Tradition et l’Autorité sont indispensables! | +++Yesus Kristus azu+++

  6. THAEDER
    10 novembre 2014

    Bonjour à tous, j’aimerais donner humblement mon avis en vous citant les saintes Ecritures qui parlent d’elles-mêmes… car étant tombé par inadvertance sur votre blog, et après en avoir lu le contenu, ma conscience me pousse à m’exprimer.

    Dans la Bible, Jésus, notre divin Maître et Modèle adoré, dit expressement qu’on ne doit pas écouter la Tradition des hommes.
    Matthieu 15 : 3-9
    « Jésus leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition? […] Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition. Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit: Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. »

    La Bible est le seul outil pour connaître Dieu et Sa volonté :
    2 Timothée 3 : 15-17
    « Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre. »

    Il est capital de suivre la volonté de Dieu.
    Matthieu 7 : 21-23
    « Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom? n’avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. »

    Est-il légitime de vénérer Marie ?

    Exode 20 : 3-6 (1er et 2ème commandements du Décalogue)
    (! Vérifiez ! Les Catholiques ont supprimé volontairement le 2ème commandement – qui les embête – dans leur catéchisme, et pour maintenir le nombre de 10 commandements, ils ont scindé le 10ème commandement en 2, pour qu’ils deviennent les 9ème et 10ème commandements !)
    1er Commandement : « Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. »
    2 ème Commandement : « TU NE TE FERAS POINT D’IMAGE TAILLEE [STATUES], ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
    Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,
    et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. »
    Alors, pourquoi les Catholiques vénèrent-ils des statues ?

    C’est très grave de toucher aux Ecritures, particulièrement au Décalogue.
    Matthieu 5 : 17-19
    « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. »

    L’église Catholique s’est permis aussi de transférer le saint jour du repos du Sabbat (samedi), au dimanche, premier jour de la semaine, jour d’adoration du dieu soleil chez les paiens…

    Pour en revenir à Marie…
    Romains 1 : 25 (n’adorez pas les créatures)
    « […] eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!

    Matthieu 1 : 24, 25 (Marie n’est pas restée vierge)
    « […] il prit sa femme avec lui.
    Mais il ne la connut point (n’eut point de relation conjugale avec elle) jusqu’à ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus. » (Et d’ailleurs, les relations sexuelles maritales ne sont pas un péché !)

    Matthieu 12 : 48 – 50 (la vraie famille de Jésus)
    « Qui est Ma mère, et qui sont Mes frères?
    Puis, étendant la main sur Ses disciples, Il dit: Voici Ma mère et Mes frères.
    Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est Mon frère, et Ma sœur, et Ma mère. »

    Luc 11 : 27, 28 (Jésus dit « ne vénérez pas Ma mère, obéissez à la Parole de Dieu [la Bible] »)
    « Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, Lui dit: Heureux le sein qui T’a porté! Heureuses les mamelles qui T’ont allaité!
    Et Il répondit: Heureux plutôt ceux qui écoutent la Parole de Dieu, et qui La gardent! »

    Romains 3 : 10, 23 (les cathos disent que Marie n’a jamais péché)
    « Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul »
    « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu »

    Apocalypse 19 : 9, 10 (on ne doit pas adorer des créatures)
    « Et l’ange me dit: Écris: Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l’agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu.
    Et je tombai à ses pieds pour l’adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. »

    1 Timothée 2 : 5 (les cathos disent que Marie est Co-médiatrice)
    « Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. »

    Actes 4 : 12 (les cathos disent que Marie est Co-rédemptrice)
    « Il n’y a de salut en aucun autre [Jésus]; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. »

    Esaïe 42 : 8 ; 43 : 9, 10 ; 48 : 11 (pas de gloire et d’honneur à d’autres que Dieu)
    « Je suis l’Éternel, c’est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles. »
    « Avant moi il n’a point été formé de Dieu, Et après moi il n’y en aura point. C’est moi, moi qui suis l’Éternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur. »
    « Je ne donnerai pas ma gloire à un autre »

    Jérémie 7 (Marie est aussi appelée « Reine du ciel » par les cathos) (Dieu interdit la vénération à la Reine du ciel) (voir aussi Jérémie 44)
    « Et toi, n’intercède pas en faveur de ce peuple, n’élève pour eux ni supplications ni prières, Ne fais pas des instances auprès de Moi; Car Je ne t’écouterai pas.
    Ne vois-tu pas ce qu’ils font dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem?
    Les enfants ramassent du bois, les pères allument le feu, et les femmes pétrissent la pâte, pour préparer des gâteaux à la reine du ciel, et pour faire des libations à d’autres dieux, afin de M’irriter.
    Est-ce Moi qu’ils irritent? dit l’Éternel; N’est-ce pas eux-mêmes, à leur propre confusion?
    C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel: Voici, Ma colère et Ma fureur se répandent sur ce lieu, sur les hommes et sur les bêtes, sur les arbres des champs et sur les fruits de la Terre; Elle brûlera, et ne s’éteindra point. »

    Bien sûr que Marie était une sainte fermme, dans le sens qu’elle était pieuse, fidèle à Dieu, vertueuse etc…, mais ce n’est qu’une créature, non le Créateur ! Ce n’est pas elle qui est morte pour vous, qui est montée sur la croix pour vous délivrer du péché, c’est Jésus-Christ Lui seul.

    Doit-on s’adresser à des défunts (Marie, les saints, etc…) ? Non ! Dieu dit que c’est une abomination ! C’est du pur spiritisme !

    Deutéronome 18 : 9-14
    « Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là.
    Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,
    d’enchanteur, PERSONNE QUI CONSULTE CEUX QUI EVOQUENT LES ESPRITS ou disent la bonne aventure, PERSONNE QUI INTERROGE LES MORTS.
    Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel; et c’est à cause de ces abominations que l’Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. »

    Et pourquoi est-il interdit de s’adresser aux morts ? Parce qu’ils sont bel et bien morts justement ! La Bible ne mentionne nulle part la théorie de l’immortalité de l’âme, qui nous vient tout droit du paganisme et des philosophes grecs de l’Antiquité. La Bible enseigne qu’il n’y a RIEN après la mort. La résurrection aura lieu SEULEMENT au retour de Jésus.
    Les soit-disants « esprits des morts, des défunts », qui peuvent se manifester, faire des apparitions (en prenant l’apparence de personnes connues aussi) sont en réalité des démons, puisque les morts dorment en attendant la résurrection.

    Ecclésiaste 9 : 4 – 6
    « Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée.
    Et leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri; et ils n’auront plus jamais aucune part à tout ce qui se fait sous le soleil. »

    Psaume 13 : 4
    « Donne à mes yeux la clarté, afin que je ne m’endorme pas du sommeil de la mort. »

    Psaume 115 : 17, 18
    « Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l’Éternel, ce n’est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence;
    Mais nous, nous bénirons l’Éternel, dès maintenant et à jamais. Louez l’Éternel! »

    Psaume 88 : 11 à 13
    « Est-ce pour les morts que Tu fais des miracles? Les morts se lèvent-ils pour Te louer?
    Parle-t-on de Ta bonté dans le sépulcre, de Ta fidélité dans l’abîme?
    Tes prodiges sont-ils connus dans les ténèbres, et Ta justice dans la terre de l’oubli? »

    Psaume 146 : 3, 4
    « Ne vous confiez pas aux grands, aux fils de l’homme, qui ne peuvent sauver.
    Leur souffle s’en va, ils rentrent dans la terre, et ce même jour leurs desseins périssent. »

    Psaume 76 : 6
    « Ils se sont endormis de leur dernier sommeil. »

    Psaume 143 : 3
    « L’ennemi poursuit mon âme, il foule à terre ma vie; Il me fait habiter dans les ténèbres, Comme ceux qui sont morts depuis longtemps. »

    Psaume 144 : 3, 4
    « Éternel, qu’est-ce que l’homme, pour que Tu le connaisses? Le fils de l’homme, pour que Tu prennes garde à lui? L’homme est semblable à un souffle, ses jours sont comme l’ombre qui passe. »

    Jean 3 : 13
    « Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. »

    Jean 11 : 11 – 14
    « Après ces paroles, Il leur dit: Lazare, notre ami, dort; mais Je vais le réveiller.
    Les disciples lui dirent: Seigneur, s’il dort, il sera guéri.
    Jésus avait parlé de sa mort, mais ils crurent qu’Il parlait de l’assoupissement du sommeil.
    Alors Jésus leur dit ouvertement: Lazare est mort. »

    Jean 6 : 39, 40, 44, 54
    « Or, la volonté de Celui qui M’a envoyé, c’est que Je ne perde rien de tout ce qu’Il M’a donné, mais que Je le ressuscite au dernier jour.
    La volonté de Mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en Lui ait la vie éternelle; et Je le ressusciterai au dernier jour.
    Nul ne peut venir à Moi, si le Père qui M’a envoyé ne l’attire; et Je le ressusciterai au dernier jour.
    Celui qui mange Ma chair et qui boit Mon sang a la vie éternelle; et Je le ressusciterai au dernier jour. »

    Daniel 12 : 2
    « Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront [au dernier jour, celui du retour de Jésus et de la résurrection], les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle [la mort éternelle]. »

    2 Timothée 2 : 18
    « […] qui se sont détournés de la vérité, disant que la résurrection est déjà arrivée [la résurrection n’est pas encore arrivée, les morts sont toujours en état de mort !], et qui renversent la foi de quelques uns. »

    Matthieu 9 : 24
    « Il leur dit: Retirez-vous; car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort. »

    1 Corinthiens 15 : 52
    « […] en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles. »

    1 Thessaloniciens 4 : 13 – 17
    « Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance.
    Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’Il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec Lui ceux qui sont morts.
    Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la Parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.
    Car le Seigneur Lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.
    Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. »

    Actes 2 : 34
    « Car David n’est point monté au ciel. »

    Actes 7 : 59, 60
    « Et ils lapidaient Étienne, qui priait et disait: Seigneur Jésus, reçois mon esprit!
    Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte: Seigneur, ne leur impute pas ce péché! Et, après ces paroles, il s’endormit. »

    Apocalypse 20 : 5, 6
    « Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection.
    Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux. »

    Esaïe 38 : 18
    « Ce n’est pas le séjour des morts qui te loue, Ce n’est pas la mort qui te célèbre; Ceux qui sont descendus dans la fosse n’espèrent plus en ta fidélité. Le vivant, le vivant, c’est celui-là qui te loue. »

    Ecclésiaste 9 : 10
    «Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas. »

    Job 17 : 13
    « C’est le séjour des morts que j’attends pour demeure, C’est dans les ténèbres que je dresserai ma couche. »

    Jean 5 : 28
    « Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront Sa voix, et en sortiront. »

    Je vous en conjure, chères et chers ami(e)s Catholiques, je sais que beaucoup parmi vous sont sincères, et qu’ils croient rendre un culte à Dieu, mais hélàs vous êtes dans l’erreur.
    Marc 12 : 25-27
    « Jésus leur répondit: N’êtes-vous pas dans l’erreur, parce que VOUS NE COMPRENEZ NI LES ECRITURES, ni la puissance de Dieu? Car, à la résurrection des morts, les hommes ne prendront [voyez l’emploi du futur] point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges dans les cieux. Pour ce qui est de la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu, dans le livre de Moïse, ce que Dieu lui dit, à propos du buisson: Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob? DIEU N’EST PAS DIEU DES MORTS, MAIS DES VIVANTS. Vous êtes grandement dans l’erreur. »
    Dans vos prières, ne vous adressez jamais à Marie ni aux « saints », car ils sont morts. Priez uniquement Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit.

    Oui, il y a beaucoup de dénominations et de sectes chez les protestants, et c’est déplorable de voir tant de gens errer dans toutes sortes d’erreurs et de fausses doctrines, car il y en a aussi beaucoup chez les protestants qui ne sont hélàs pas allés au bout de la Réforme amorcée par Luther et les autres réformateurs. Mais je vous rappelle qu’il existe également des divisions et des sectes au sein de l’église Catholique. Par exemple, la Communauté des Lions de Juda est une communauté Catholique qui n’observe pas le Dimanche, mais le vrai jour du repos, le Sabbat du 7ème jour, le samedi…

    En ce qui me concerne, j’appartiens au mouvement Adventiste du 7ème jour depuis 24 ans, j’ai quitté le Catholicisme après avoir lu la Parole de Dieu vers 18/19 ans, et avoir constaté le fossé infranchissable entre les erreurs du Catholicisme et la sainte Parole de Dieu. Que le Seigneur de gloire, Créateur de l’univers et Sauveur de l’humanité continue de me guider sur le chemin de la Vérité, même si je dois devenir la balayure du monde ou souffrir de railleries de la part d’une Eglise puissante sur le plan géopolitique et milliardaire. Je me fiche d’appartenir à une petite église insignifiante, ultra minoritaire… du moment que je me colle au plus près de la volonté de mon tendre Père à qui j’ai donné ma vie et à qui je veux ressembler. Je prie pour qu’un maximum de Catholiques bons et sincères envers Dieu quittent « Babylone ». La véritable Eglise du Christ a toujours été minoritaire et « dans le désert », à fuir entre autres les persécutions de l’église Catholique, et a toujours observé les Dix Commandements (non ceux falsifiés ou carrément supprimés par la papauté !) que Dieu a gravé Lui-même dans la pierre.
    Apocalypse 12 : 14 et 17
    « Et les deux ailes du grand aigle furent données à la femme [une femme, dans la Bible, symbolise l’église. Une femme pure symbolise l’église pure, une prostituée symbolise une église apostate), afin qu’elle s’envolât AU DESERT [elle n’est pas en avant sur la place publique !], vers son lieu, où elle est nourrie un temps, des temps, et la moitié d’un temps, LOIN de la face du serpent [Satan]. […]
    Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre AUX RESTES (les restes, ce n’est pas une majorité !) de sa postérité, A CEUX QUI GARDENT LES COMMANDEMENTS DE DIEU ET QUI ONT LE TEMOIGNAGE DE JESUS. »
    Que l’Amour et la Foi nous habitent et que la recherche de la Vérité nous taraude, que nous soyons Catholiques, Protestants ou autres, car nous sommes tous précieux aux yeux de Dieu, tous pécheurs nécessitant le Pardon Divin, et aucun n’a plus de valeur qu’un autre pour Lui, car Il ne fait acception de personne. « Mais Tu veux que la Vérité soit au fond du coeur » (Psaume 51). Jésus a dit : « Si vous demeurez DANS MA PAROLE [la Bible], vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la VERITE, et la vérité vous rendra libre. » (Jean 8 : 31-32)

    Merci à Dieu d’avoir suscité les Réformateurs pour rendre la Bible au peuple, car l’Eglise Catholique en interdisait l’accès et la lecture à tous sous peine de persécution et de mort, et maintenait délibérément les gens dans l’ignorance.
    J’aurai encore des tonnes de choses à dire et de versets à citer, et c’est bien frustrant de m’en arrêter là.
    Fraternellement en Christ,
    Laurence

  7. THAEDER
    11 novembre 2014

    Cher Nicolas,
    Je sais pertinemment qu’un débat entre vous et moi est stérile, car nous sommes aussi bien campés sur nos positions l’un que l’autre, et je sais aussi que je ne peux de moi-même vous faire changer d’avis sur le Catholicisme. Seul l’Esprit Saint peut convertir. Je ne peux que vous remettre par la prière entre les mains du Seigneur Tout Puissant qui a donné Sa vie pour vous comme pour moi, et qui voudrait que tous nous soyons sauvés.
    Jean 3 : 16
    « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »
    Ezechiel 33 : 11
    « Dis-leur: je suis vivant! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël? »

    Lorsque j’ai écrit mon message hier, je venais juste de lire l’article ci-dessus sur les Protestants, et je n’avais pas encore regardé le reste du blog, mais maintenant je vous cerne mieux, et je crains que vous ne soyez allés trop loin dans votre amour pour votre église et ses traditions, plus que vous n’avez d’Amour pour Dieu et la Vérité. (pour Lui, nous devrions être prêts à tout quitter, même la fausse religion de nos ancêtres, comme l’a fait Abraham). Mais j’espère malgré tout que mon message sera lu et entendu par ceux qui ont l’esprit ouvert à la Vérité, et qui croient vraiment que la Bible est la Parole de Dieu. Prenons pour exemple notre cher Jésus, qui citait constamment les Ecritures à ceux qui lui posaient des questions, et de la même manière, Il s’est défendu contre les tentations que Satan Lui envoyait dans le désert en citant toujours les Ecritures, en disant « IL EST ECRIT… » (Matthieu 4). La Bible, c’est notre seule sauvegarde, notre « garde-fou », contre les mensonges et les ruses de Satan. Jésus a cité les Ecritures aux disciples d’Emmaüs, pour leur expliquer tout ce qu’ils n’avaient pas compris : Jésus leur a lu les passages prophétiques annonçant sa venue et contenus dans l’Ancien Testament.
    Luc 24 :25-27
    « Alors Jésus leur dit: O hommes sans intelligence, et dont le coeur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes! Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’il entrât dans sa gloire? Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans TOUTES les Écritures ce qui le concernait. »
    Dans Actes chapitre 8, Philippe explique le chapitre 53 d’Esaïe à l’Eunuque Ethiopien.
    Romains 15 :4
    « Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance. »
    1 Thessaloniciens 2 : 13
    « C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez. »
    Jean 2 : 22
    « C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ILS CRURENT A L’ECRITURE et à la parole que Jésus avait dite. »
    Psaume 119 : 160
    « Le fondement de TA PAROLE est VERITE. »
    Soyons zélés pour la Vérité, comme les Béréens d’Actes 17 : 10-11
    « Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu’ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs. Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Écritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. »

    Jésus citerait-Il un livre truffé d’erreurs ? Non ! Jésus, dans Son Amour infini pour l’humanité, n’a pas voulu nous laisser dans le flou, avec un livre pas fiable, sujet à toutes sortes d’interprétations, et où chacun pourrait faire « sa petite sauce » en affirmant : « ah là! ce verset dit vrai [ça me plaît bien], ouh là! ce verset-là dit faux [ça me dérange] »…

    Esaïe 8 : 20
    « A la loi et au témoignage! Si l’on ne parle pas ainsi, Il n’y aura point d’aurore pour le peuple. »

    Jésus a toujours confirmé et accompli les Ecritures. Il ne les a jamais reniées, contredites ou traitées avec indifférence. Par contre Jésus et la Bible mettent en garde contre les Traditions humaines.
    Colossiens 2 : 8
    « Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur LA TRADITION DES HOMMES, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. »
    L’apôtre Paul a aussi été victime de la tradition de ses ancêtres, Galates 1 verset 14 :
    « Vous avez su, en effet, quelle était autrefois ma conduite dans le judaïsme, comment je persécutais à outrance et ravageais l’Église de Dieu, et comment j’étais plus avancé dans le judaïsme que beaucoup de ceux de mon âge et de ma nation, étant animé d’un zèle excessif pour LES TRADITIONS DE MES PERES. »
    La Bible EST la Parole de Dieu, elle est donc 100% sûre et fiable. Par contre, les humains, y compris le peuple de Dieu, y compris les chrétiens, y compris les Catholiques, y compris les Protestants, y compris les Adventistes, sont pécheurs, faillibles. Par conséquent nos traditions sont sujettes à de multiples erreurs. Nous n’avons donc pas à les suivre, mais au contraire à nous en méfier, surtout si elles CONTREDISENT la Bible (comme beaucoup de doctrines catholiques, telles que le baptême des bébés, le purgatoire etc, etc… la liste est trop longue).
    Connaissez-vous le verset central de la Bible ? Il s’agit du 8ème verset du 118ème Psaume :
    « Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel Que de se confier à l’homme;
    Mieux vaut chercher un refuge en l’Éternel Que de se confier aux grands. »
    Jésus est « le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14), et c’est Lui le seul chef des croyants, et non une personne humaine quelconque, et surtout pas les papes qui sont à l’opposé de notre humble et pauvre Jésus, qui n’avait aucune autorité, aucun pouvoir sur cette terre (dont Satan est actuellement le prince, voir Jean 14 :30 : »le prince du monde vient. Il n’a rien en moi ») et aucun lieu pour reposer sa tête (Matthieu 8 : 20).
    Jésus chef unique de l’église :
    « Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Église, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. » Ephésiens 1 : 22
    « Christ est le chef de l’Église. » Ephésiens 5 : 23
    Quant aux débauches des Réformateurs… j’en doute. Jésus a dit qu’on reconnaîtrait les faux et les vrais prophètes à leurs fruits, et justement la Réforme, même si elle n’a pas tout résolu (Luther aurait dû vivre encore des dizaines d’années pour la mener à plus d’amélioration, mais ce qu’il a fait était déjà très courageux et positif, et Luther bien sûr n’était pas parfait, comme tout un chacun) nous a apporté beaucoup de bons fruits : la Bible rendue au peuple, la fin de l’horrible rachat des péchés par l’argent, le salut obtenu par les mérites seuls de Jésus et non par ses propres moyens… Dieu reconnaîtra les Siens. Lui-seul connaît les recoins cachés de nos coeurs et de nos vies. Mais dois-je vous rappeler tous les scandales des papes, prêtres, soeurs etc… liés au sexe, au pouvoir, à l’argent ? Cela ne prouve qu’une chose, que la Bible a raison quand elle affirme :
    « Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul; Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul; Leur gosier est un sépulcre ouvert; Ils se servent de leurs langues pour tromper; Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic; Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume; Ils ont les pieds légers pour répandre le sang; La destruction et le malheur sont sur leur route; Ils ne connaissent pas le chemin de la paix; La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux. », « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » Romains 3.

    Ô Dieu trois fois saint, Toi seul est pur et sans tâche. Pardonne-nous nos péchés et transforme-nous à Ton image. Prions instamment et sincèrement notre Père céleste pour qu’Il nous révèle nos erreurs, et Il nous guidera.
    « Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi; Car tu es le Dieu de mon salut, Tu es toujours mon espérance » psaume 25 : 5.
    Soyez bénis !

    • +++Yesus Kristus azu+++
      11 novembre 2014

      Bonjour Laurence,
      Vous avez parfaitement raison de dire qu’un débat ne nous menerait nulle part. Je réponds ici à la place de mon collègue Nicolas. Il y a un fait, et nous sommes d’accord avec vous, espérant que les lecteurs liront vos commentaires… et les réponses (les centaines de liens) qui lui ont été soumis, montrant que justement, vos critiques avaient déjà TOUTES reçu une réponse, même si vous semblez camper durement sur la position de la critique de la Tradition d’Hommes. Un simple clic vers les articles que Nicolas vous a proposés, notamment sur la Tradition et l’Ecriture, vous aurait montré que le concept même de Tradition vous échappe : puisque vous semblez faire des mauvaises et bonnes traditions, une seule et même chose . une totale confusion. Puisque Paul parle maintes fois de se référez aux Traditions, et que, et encore une fois, nous ne le répétérons jamais assez, le principe du sola scriptura EST UN SOPHISME (voir le nouvel article suivant : https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/11/11/sola-scriptura-suicide-dun-site-protestant-12/)

      Sur le fait de savoir si Luther a contribué à la promotion de la Bible, n’oubliez pas (cela est dit dans les articles auxquels Nicolas vous a renvoyés) qu’il a proposé une vision FAUSSE de la Bible, la falsifiant de son plein gré (notamment en Romains 3, 28, y ajoutant le mot ‘seule’ inexistant dans les manuscrits originaux). Il a considéré que que l’épitre de Jacques est un épitre de ‘paille’ ; il a afirmé que le Saint Esprit n’avait pu produire l’Apocalypse de saint Jean, il a remis en doute l’authenticité de la lettre aux Hébreux, un lettre de saint Jean, de saint Pierre, la Lettre de Jude : sous quelle autorité faisait-il cela? Vous dites que les catholiques ploient sous le joug des traditions d’hommes ? qu’ils sont allés beaucoup trop loin ? et les meneurs de la Réforme qui n’hésitent pas à FALSIFIER la Bible, ce sont des véritables apôtres ? Vous l’avez vous même dit : on ne reconnaît un arbre qu’à ses fruits… Et les fruits du Protestantisme, s’il existe encore, ne sont que des mouvements, des sectes innombrables : vous n’êtes pas déjà entre vous d’accord ; Les adventistes n’enseignent pas la même chose que les anabaptistes, ni les témoins de Jéhovah, ni les évangéliques, ni les protestants libéraux, etc…
      Il y a eu des scandales dans l’Eglise, on ne peut le nier, la pédophilie etc…(mais ceux par qui les scandales arrivent, le jugement de Luc 17, 1-2 est sans appel), mais soyez objectif (une chose qui semble qui manquer cruellement), les analyses ont montré que les cas de pédophilie sont plus fréquents chez les Protestants, les Juifs et les musulmans – les analyses de JENKINS : seulement, lorsqu’il s’agit de l’Eglise catholique, les médias franc-maçons ne peuvent s’empêcher de grossir les choses, afin de stigmatiser toujours et encore l’Eglise catholique : sortez, de grâce des clichés que vous avez reçus, si vous avez seulement l’Amour du Christ que sonnez tant ! Sortez des clichés, car vous vous faites complices des menteurs et aussi de l’ignorance (Osée 4, 6) et ceux qui professent gratuitement la haine de l’Eglise catholique et de sa Foi, ayant même en répugnance tout ce qui est catholique…
      Là où on ne peut pas discuter avec vous, et vous avez tout à fait raison de le dire, c’est qu’en parlant de la Bible, vous PARTEZ DEJA du principe qu’elle est VRAIe à 100%, OR C’EST CLAIREMENT UN PARALOGISME, CAR IL faut établir CE QUI FAIT qu’elle soit la Parole de Dieu ; qu’est-ce qui fait de nos jours que vous acceptez les livres que Luther lui-même avait mis en index (faisant ainsi un canon dans le Canon)? Qu’est-ce qui vous assure que la Lettre aux Hébreux est authentique, la Lettre aux Philippiens, aux Galates, l’Apocalypse de saint Jean ; vous savez par exemple que l’Evangile de s. Jean n’était pas reconnnu dès le départ? Mais qu’est-ce qui permet de fixer son Autorité? Vous ne pouvez répondre à ces questions, car, vous serez obligés de devenir Catholique…
      Mais, c’est bien dommage, puisqu’il nous semble en fait que c’est vous qui suivez les traditions d’hommes, semblant faire l’éloge de personnes ayant foncièrement FALSIFIE la Parole que vous prônez tant ! Refusant volontairement la Tradition de l’Eglise, celle même qui a fixé le Canon du Nouveau Testament (que vous utilisez contre Elle maintenant), que vous prônez comme Vérité absolue. Mais, il ne sert à rien de s’élargir sur ce sujet.
      Bonne suite… et merci de vos commentaires ; que Dieu vous bénisse chère amie.

    • L'Apôtre des protestants
      11 novembre 2014

      Chère Laurence,

      Vous commencez par affirmer la fiabilité absolue de la Bible, seulement cela est inutile car l’Église Catholique le dit aussi!

      En revanche, cou semblez ignorer qu’il est absurde de dire que la Bible est la SEULE source, en effet, le liste des livres qui figurent dans la Bible que l’on nomme le « canon » n’a pas toujours existé: c’est l’Église qui la fixé, à partir de là, on ne peut pas dire « j’obéis à la Bible mais pas à l’autorité catholique », comprenez-vous?

      Lisez ceci:

      http://cathobiblique.wordpress.com/2008/01/15/le-canon-de-la-bible-2eme-partie/

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2012/08/19/le-sola-scriptura-est-une-imposture/

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/14/la-bible-une-collection-decrits-que-leglise-de-dieu-a-solennellement-reconnue-comme-inspires/

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/11/11/sola-scriptura-suicide-dun-site-protestant-12/

      Et pour aller plus loin:

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/12/sola-scriptura-est-une-imposture-la-tradition-et-lautorite-sont-indispensables/

      La Tradition qui vient des Apôtres est à différencier de la Tradition des hommes. La Bi le elle-même nous renvoie à la première (et non à la deuxième) et c’est ce que l’Église catholique enseigne. Lire à ce sujet: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/02/pourquoi-donner-de-lautorite-a-la-tradition/

      Le baptême des bébés est conforme à la Bible contrairement à ce que vous dites, lisez ceci: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/29/refutation-des-erreurs-protestantes-sur-le-bapteme/

      Idem pour le Purgatoire, lisez ceci: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/19/le-purgatoire-est-une-vraie-doctrine/

      Idem pour le Salut par ma Foi ET les Œuvres: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/05/02/la-necessite-des-oeuvres/

      Concernant les indulgences, sachez que l’Église n’a jamais prétendu qu’elles rachetaient les péchés, elles ne font que racheter ma peine temporelle due à un péché DÉJÀ PARDONNÉ, lire à ce sujet:

      Il faut savoir que les indulgences (qui existent toujours) n’achètent pas le Salut et l’Eglise n’a jamais prétendu cela. L’indulgence est le rachat de la peine temporelle du péché déjà pardonné. Lorsque nous commettons un péché, nous contractons deux peines : une spirituelle et une temporelle. La peine spirituelle du péché « mortel » (je pourrai t’expliquer ce que ça signifie) ne peut être remise que par la confession ou par la seule contrition parfaite si la confession est impossible ; la peine spirituelle du péché « véniel » (du latin « venia » : le pardon = tout péché qui n’est pas mortel) quant à elle peut être remise par divers moyens : confession, communion, prière, acte de charité, jeûne etc.

      Toutefois, après la rémission de la peine spirituelle, demeure la peine temporelle. Elle peut être remise totalement ou partiellement (ou pas du tout ? : ce serait à vérifier) en même temps que la rémission spirituelle. Ce qui reste de cette peine devra être purgée en ce monde ou dans l’autre (= le Purgatoire) et c’est là qu’interviennent les indulgences : elles réduisent le temps de Purgatoire. Elle peuvent être obtenues par des prières (voir les missels, livres de prières, livres de piété etc), par le jeûne ou par des actes de charité. Elles ont pu pendant un temps être obtenues par don d’argent à l’Eglise. C’était peu de temps après la prise de Constantinople par les Turcs et ces derniers ont pris du même coup la basilique Sainte Sophie qui était la plus église et le plus grand lieu de culte du monde et ils en avaient fait une mosquée… L’Eglise Catholique a réagi en lançant la construction d’un monument encore plus grand : la basilique Saint Pierre de Rome.

      On ne peut pas racheter sa peine temporelle sans avoir d’abord racheté sa peine spirituelle. Acheter une indulgence alors qu’on est en état de péché mortel ne sauve pas de l’enfer et cela, l’Eglise l’a toujours dit.

      Il est vrai qu’il y eut des abus de la part de (parfois hauts) prélats mais 1° les fautes de ces prélats leur étaient rigoureusement personnelles et n’engageaient aucunement la responsabilité de l’Eglise et 2° ces pratiques abusives étaient relativement rares et pourchassées par l’Eglise, d’ailleurs à l’époque de Luther, la plupart d’entre eux étaient déjà déracinés :

      « D. Mais les nombreux abus qui existaient alors dans l’Eglise, ne furent-ils pas la véritable cause qui donna naissance au Protestantisme ?

      R. Non assurément. De graves abus s’étaient à la vérité introduits depuis longtemps et en divers lieux parmi le clergé séculier et le clergé régulier ; mais l’Eglise ne cessa jamais de les combattre. Elle ne cessa de les condamner et de les réprouver dans ses décisions solennelles.

      Au temps de Luther, un grand nombre de ces abus étaient déjà déracinés, d’autres étaient considérablement diminués ; de plus, lorsque ces hommes rebelles se révoltèrent contre l’Eglise, la réforme des mœurs et de la discipline prenait chaque jour de nouveaux développements.

      Les abus ne furent que le prétexte dont se servirent les méchants, pour proclamer la liberté de la chair et faire secte à part.»

      (Source : http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2012/11/29/lorigine-heretique-du-protestantisme/)

      Lire plus sur les indulgences :

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/18/mise-au-points-sur-les-indulgences/

      https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/06/08/les-indulgences-les-dons-spirituels-les-plus-mal-compris-au-monde/

      http://cathobiblique.wordpress.com/2008/07/26/les-indulgences/

      Je ne dis pas qu’il n’y eux pas de papes et de grands religieux scandaleux, je dis seulement que cela n’eut pas d’impact sur la réalité de leur ministère religieux. En revanche, vous vous prenez les réformateurs comme modèles, eh bien lisez ces liens et vous en reviendrez, je vous le garanti (je vous rappelle que je peux vous fournir encore plus de citations):
      http://www.christ-roi.net/index.php/Luther

      http://www.christ-roi.net/index.php/Calvin

      http://www.christ-roi.net/index.php/Zwingle

      http://www.christ-roi.net/index.php/Théodore_de_Bèze

      http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/10/03/luther-ridiculise-par-lui-meme-et-par-ses-proches/

      http://bibliothequedecombat.wordpress.com/2013/10/10/calvin-zwingli-et-autres-protestants-rigolos/

      Nicolas.

  8. THAEDER
    11 novembre 2014

    Je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre.

    • L'Apôtre des protestants
      11 novembre 2014

      J’ai oublié dans la deuxième réponse de dire ceci: vous dites qu’on reconnaît un arbre à ses fruits. Très bien, voici les fruits de l’Église catholique: http://www.existence-dieu.com/2/charite/. Quels sont ceux de l’église adventiste?

  9. KABORE Olivier
    4 février 2015

    J’aurai bien aimé apporter ma modeste contribution à cette discussion, mais le renvoi à de multiples sites par le biais de liens ne permet pas une réflexion centrée sur le même sujet. Je tiens cependant à faire quelques remarques:
    – Jésus parle de traditions humaines, qu’elles soient jugées bonnes ou mauvaises;
    – Ce que Jésus décrit est bel et bien la tradition issue de la pratique religieuse.
    – Sur d’autres sujets publiés sur ce blog, j’ai apprécié le ton modéré et pédagogique de l’auteur; ainsi que le fait qu’il invoquait de nombreuses références bibliques…

    • Ressources Catholiques
      4 février 2015

      Cher Olivier,

      Il ne s’ agit pas de Tradition s humaines, mais de Traditions Apostoliques pour l’Église.

      La Bible le dit elle-même qu’elle ne contient pas tout: « Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses; si on les rapportait en détail, je ne pense pas que le monde entier pût contenir les livres qu’il faudrait écrire. » (Évangile selon Saint Jean XXI, 25).

      Elle dit même d’observer des prescriptions qu’elle ne contient pas: « Ainsi donc, frères, tenez bon et gardez fermement les traditions que nous vous avons enseignées, de vive voix ou par lettre. » (II Thess II, 15)

      Elle affirme aussi qu’il faut obéir à l’Église:

      « S’il ne les écoute pas, dis-le à l’Eglise; et s’il n’écoute pas même l’Eglise, qu’il soit pour toi comme le païen et le publicain. » (Évangile selon Saint Mathieu XXVIII, 17)

      « Je t’écris ces choses, tout en espérant aller bientôt vers toi; (c’est), si je tarde, pour que tu saches comment il faut te comporter dans la maison de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, colonne et base de la vérité. » (I Tim III, 14 et 15)

      Voici plus sur la Tradition: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/02/pourquoi-donner-de-lautorite-a-la-tradition/

      Et sur la Bible: https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/03/12/sola-scriptura-est-une-imposture-la-tradition-et-lautorite-sont-indispensables/

  10. KABORE Olivier
    5 février 2015

    « Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses; si on les rapportait en détail, je ne pense pas que le monde entier pût contenir les livres qu’il faudrait écrire. » (Évangile selon Saint Jean XXI, 25).
    Ce verset parle de ce qu’a fait Jésus, mais ne plébiscite nullement des traditions nées bien plus tard; car aucune tradition apostolique n’est prouvée contemporaine à Jésus.

    « S’il ne les écoute pas, dis-le à l’Eglise; et s’il n’écoute pas même l’Eglise, qu’il soit pour toi comme le païen et le publicain. » (Évangile selon Saint Mathieu XVIII, 17)
    Ce verset est hors contexte et ne donne pas pleine autorité ni à celui qui reprend, ni aux témoins, ni l’Eglise, car les versets précédents (15 et 16) disent « Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. » Il s’agit là de la résolution graduelle d’un problème comme cela se passe dans toute communauté humaine: Reprendre le frère, s’adjoindre des témoins, puis s’ouvrir à toute la communauté…

    « Ainsi donc, frères, tenez bon et gardez fermement les traditions que nous vous avons enseignées, de vive voix ou par lettre. » (II Thess II, 15)
    Je réponds en récitant mon commentaire sur un autre de vos articles: « Le nouveau testament provient de témoins directs ou de second degré de la vie de Jésus. Ainsi les douze apôtres ont été choisis par Lui. Paul (l’apôtre des gentils) l’a été sur la route de Damas. Luc, Timothée… ont été des compagnons des apôtres. En parlant de traditions par instructions, il ressort clairement que Paul parlait de traditions contemporaines (récits ou développements de la sagesse de Christ comme les évangiles et les épîtres) confirmées par les témoins de la vie de Christ qu’on estime éclairés depuis l’effusion de l’Esprit lors de la Pentecôte, mais non de traditions qui seront développées au gré de la pratique religieuse et au fil des siècles… »

    • Ressources Catholiques
      5 février 2015

      Le premier verset prouve bien que tout ce qu’a fait et dit Jésus n’est pas dans la Bible. Donc nous devons bien les connaître avec d’autres sources. Et quelle sources sinon la Tradition? Il s’agit bien sûr de la Tradition qui nous vient ses Apôtres et pas d’une autre.

      Pour le deuxième passage: il prouve bien que c’est
      l’Église qui est compétente pour régler les litiges en derniers recours. Et comment devrait-on regarder celui qui refuse d’écouter comme un païen et un publicain si ce n’était pas infaillible,

      Je suis d’accord avec vous sur les traditions humaines mais celles de l’Église sont Apostoliques. Le verset se II Thessaloniciens prouve la foi catholique.

    • +++Yesus Kristus azu+++
      5 février 2015

      Re-bonjour, nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à ce blog, et force est de constater que vous lisez les articles que vous commentez : car, nous avons souvent eu affaire à des personnes qui ne commettent que d’après le titre ou alors les premières phrases lues.
      Pour vous répondre sur S. Matthieu XVIII, 17, le verset n’est pas pris hors contexte (pas du tout ). Il démontre simplement l’Autorité de l’Eglise ; car si vous lisez le verset 18, vous verrez qu’il dit bien « tout ce vous lierez sur la terre sera lié au ciel… » ; et surtout, il faut retenir que C’EST l’Eglise qui est « support et colonne de Vérité » (ITimothée III, 15).

  11. KABORE Olivier
    5 février 2015

    Si ces traditions ne sont prouvées comme ayant celles des Apôtres telles que décrites dans les Actes ou les Épîtres, quelle preuve qu’elles ont été instituées par Jésus? Jean nous informe qu’il nous relate ce qu’il faut pour nous engager dans la Foi. Autrement, on verra dans l’évangile l’encouragement à user d’autres sources que celles dont certifient les Apôtres.

    Le 2è passage est juste le reflet de ce qui se passe dans toute communauté humaine (relieuse, sociale, politique…) lorsqu’une personne refuse d’entendre raison. Il est naturellement mis au banc de cette Société par les membres de celle-ci… Elle ne signifie aucunement que l’Eglise a toute autorité pour ajouter à la Parole selon des traditions apostoliques.

    Que dis-tu donc de la tradition pratiquée par les Juifs? En quoi diffère-t-elle de celle catholique?

  12. KABORE Olivier
    5 février 2015

    Merci encore à vous qui nous permettez de mener le débat afin de nous convaincre de la Vérité. C’est ce genre de débat respectueux de l’autre que devraient accepter les musulmans: un débat d’idées étayées par les Écritures et non un débat de passion…

    Fort pertinente ta remarque, sauf que la lettre du verset demande au frère de considérer son frère pécheur comme païen et un publicain. Elle ne donne pas autorité à l’Eglise de le faire: « S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain »

    • Ressources Catholiques
      5 février 2015

      Je suis entièrement d’accord pour la forme de débat, je n’arrive moi même à l’avoir que rarement.

      Le fait qu’il soir dit TOI, ne signifie pas que ça exclu les autres. En effet, si on doit le regarder comme un païen, c’est bien que le jugement de l’Église est infaillible, s’il ne l’était pas, ce serait injuste de le regarder comme un païen: c’est donc que l’Église est infaillible. Et si elle juge infailliblement un cas, la vérité qui en ressort n’est pas limitée à ceux qui se dispute mais à tout le monde.

    • +++Yesus Kristus azu+++
      5 février 2015

      Salut Olivier,
      Merci, d’emblée, nous sommes d’accord avec vous : surtout que c’est assez plaisant car la discussion avance ( contrairement à certaines qui semblent souvent tourner en rond ). Cependant, contrairement à toi, ici il faut reconnaître l’Autorité de l’Eglise. Puisque, pour tenir son frère pour païen, il a fallu que ce dernier n’ait pas écouté l’Eglise. On voit clairement que l’Évangile ici dit d’aller trouver son frère et dans le cas où il ne nous écoute pas, l’enseignement ne permet pas de le tenir comme païen ou publicain : donc, ce n’est en aucun cas le « jugement personnel » qui prévaut ! et cela montre une fois de plus que l’enseignement du Seigneur est opposé au subjectivisme et au jugement personnel – comme le dit S. Pierre, dans son épître. Car, on aurait pu dire ici que, si ton frère ne t’écoute pas, alors tu le tiendras pour païen, ou publicain. Or, ce n’est pas le cas ; l’enseignement veut que t le prennes devant deux ou trois témoins, mais là encore, aucun jugement ne doit être fait. Il faut le tenir pour païen et publicain, non pas sur déclaration personnelle, mais UNIQUEMENT dans le cas où il refuse d’écouter l’Eglise, pas avant. C’est logique, comme je le disais car c’est l’Eglise qui est support et Colonne de Vérité (I Tim III, 15). Donc, si le frère tient son autre frère de paiën et de publicain, c’est justement parce que ce dernier a refusé d’écouter l’Eglise.

  13. KABORE Olivier
    5 février 2015

    Comment peut-il être dit de le considérer comme tel à ces étapes s’il est dit de recourir à des témoins puis à l’Eglise? On aurait simplement pu dire que l’Eglise doit considérer tel toute personne qui refuse de l’écouter. Ici, c’est le frère individuellement qui doit le considérer comme païen et publicain; et la déduction implicite que c’est l’Eglise qui le considère tel est hors lettre et esprit, voire hasardeuse. Le « Toi » est « Toi ». Sinon, il aurait été simplement dit: qu’il soit considéré comme un païen et un publicain par tous, ou par tous ses frères, ou par l’Eglise…

    • +++Yesus Kristus azu+++
      5 février 2015

      Non, justement pas. Si le Jugement personnel suffisait, il lui aurait été demandé de le tenir comme paien et publicain pour la simple et bonne raison qu’il a refusé de l’écouter. Or, ce n’est pas le cas. Si le « toi est toi » comme tu le dis, l’affirmation de le tenir comme païen et publicain aurait dû être tenu dès le départ, mais force est de constater que non. La déduction que c’est l’Eglise ( implicitement ) qui le considère ainsi, n’est pas hors lettre, ni hasardeuse. Au contraire, c’est l’interprétation la pus correcte qu’on puisse, ici, faire… à la vue du déroulement des choses. Le fait fait qu’ « ici c’est le frère individuellement qui doit le considérer comme paien et publicain », comme tu le dis relève d’un des aspects de la foi. Car la foi est à la fois personnelle et communautaire ! Et ici, on insiste sur l’individuel : qui ne va pas SANS le communautaire ( l’Eglise ) : ce sont des versets très clairs ici. Ton interprétation est, je comprends, normale ; car, dans le protestantisme, on insiste beaucoup plus sur l’aspect individuel. Mais, il est évident qu’ici, il est hors de doute que ce n’est pas le jugement personnel du frère qui le permet de tenir son autre frère pour païen ou publicain, mais c’est seulement parce que ce dernier a refusé d’écouter l’Eglise… J’avoue ici que je suis très surpris que tu ne vois pas ce point – pourtant très clair.

    • Ressources Catholiques
      5 février 2015

      Lorsqu’on est un païen, on l’est pour tout le monde ou pas du tout. Si je me mettais à te dire une erreur doctrinale, par exemple que le Christ n’est pas Dieu, je ne serait pas dans l’erreur uniquement vis-à-vis de toi, je le serai dans l’absolu et vis-à-vis de tout le monde…

  14. KABORE Olivier
    6 février 2015

    Le recours aux témoins puis à l’Eglise est un simple acte de prudence pour éviter un jugement purement subjectif. Si les témoins reconnaissent avec toi qu’il a péché, puis si l’Eglise abonde dans ton sens, mais qu’il refuse d’écouter ni l’un ni l’autre…
    C’est moi qui suis étonné que tu fasses des extrapolations pour expliquer que le « TOI » ne s’applique pas au frère qui reprend mais à l’Eglise.
    Lorsqu’il est dit « Sortez du milieu d’eux », c’est une parole adressée à chaque chrétien de ne rien avoir de commun avec les infidèles afin de sauver sa vie (Jérémie 51:45)… Elle ne donne nullement pleine autorité à l’Eglise.

    • +++Yesus Kristus azu+++
      6 février 2015

      Je vois mieux à présent, nous sommes dans un quiproquo. Tu ne m’as pas compris. Tu parles de quelque chose que, de mon côté, je ne nie pas du tout. Et il n’y a pas extrapolation, vu que tu n’as pas compris ce que je disais. Je n’ai nulle part stipulé que le « toi » s’applique à l’Eglise, il suffit de relire mes commentaires ci-haut. En sens contraire, j’ai précisé dans le précédent commentaire que la foi est à la fois personnelle et communautaire, pour bien faire la distinction. Par exemple, ici tu débats avec deux catholiques : bien qu’en tant que tels, nous sommes en communion, nous avons cependant chacun une relation personnelle avec Dieu… C’est le problème de l’un et du multiple.

      Tu écris : « Le recours aux témoins puis à l’Eglise est un simple acte de prudence pour éviter un jugement purement subjectif. » ===> C’est ce que disent tous mes précédents commentaires, d’où je ne sais pas dans lequel tu as trouvé que j’identifiais le « toi » à l’Eglise (?), le jugement, par contre, si.

      J’écris : « On voit clairement que l’Évangile ici dit d’aller trouver son frère et dans le cas où il ne nous écoute pas, l’enseignement ne permet pas de le tenir comme païen ou publicain : donc, ce n’est en aucun cas le « jugement personnel » qui prévaut ! et cela montre une fois de plus que l’enseignement du Seigneur est opposé au subjectivisme et au jugement personnel – comme le dit S. Pierre, dans son épître »

      Commentaire suivant j’ai écrit : « Si le Jugement personnel suffisait, il lui aurait été demandé de le tenir comme paien et publicain pour la simple et bonne raison qu’il a refusé de l’écouter. »

      Or, tu écris : « Le recours aux témoins puis à l’Eglise est un simple acte de prudence pour éviter un jugement purement subjectif »

      Tu confirmes donc ce que je disais plus haut, rien de plus. Car, ce n’est pas de SON PROPRE JUGEMENT que le frère va tenir l’autre pour païen, et publicain ; car, le jugement personnel, est en proie aux erreurs, alors le jugement de l’Eglise est indéfectible. C’est logique puisque c’est l’Eglise qui est colonne et support de la vérité ( I Tim, III, 15). Le ratio est le même concernant l’interprétation, S. Pierre avertit en disant que cela ne revient de l’ordre du jugement personnel, ce qui a conduit certains à obscurcir les enseignements de S. Paul. Mais, il est évident que chacun a une relation personnelle avec Dieu, mais foi est aussi communautaire ( je le répète ), l’erreur a souvent été chez les évangéliques de nos jours, à se focaliser uniquement sur le sujet pensant : ce qui donne lieu à des erreurs, comme tu le relèves car le jugement subjectif est empreint de l’erreur. Problème réglé donc, puisque il semble que tu ne m’aies pas tout à fait compris : j’espère que cette fois-ci, c’est plus clair.

  15. Pastor Timothy
    6 février 2016

    Bonjour…si telle est les Catholiques se saluent!…

    Je faisais mes recherches sur autres choses voila je viens de me trouver sur vos ecrits…
    Peut etre un conseil….comme Timothy…mon nom
    Et un enfant de l’apotre Paul nous dit…
    Faites bon accueil a celui qui est faible dans la foi
    Romains 14: 1 et en voulant redresser quelqu’un dans le droit chemin Faites attention…Galatians 6:1.
    Il est vrai que dans le Protestant churches il y a des mauvais serviteurs « Acts 20:29, 2Peter 2: 1-3;.. » mais mais
    L’eglise de Rome voulait a tout prix avoir l’hegemony…voila combatit par les musulmants…l’ennemie de Catholique ce n’est pas le Protestant…Paul, Pierre ,Jesus Christ etaient Catholique?…Comme individu prive Et qui veut un jour n’est pas se retrouver reject …Matthieu 7 :21-23…Faites attention par tes paroles…Matthieu 12:: 36-37; Ephesians 4: 29;
    1 Peter 3: 10 – 12.
    Recommandation a Timothy » 2 Timothy 2:14 – 19;
    2 Timothy 2 : 20 – 26; 1 Timothy 6: 11 – 21.

    Pastor Timothy.

    • Dan
      26 février 2016

      Proverbe juif
      Autant la main devant la figure peut cacher une grand montagne
      Autant les propleme de la vie nous empêche de voir nos benedictions

      Proverbe biblique
      Autant la main devant la figure peut cacher une grande montagne
      Autan l’orgueil dans le coeur empêche l’homme d’arriver à Dieu

  16. Dan
    26 février 2016

    Tous seront jugés dans la bible c’est clair

    Pape catholique protestant Marie Luther etc toute les hommes.

    Dieu aime tous ses enfants il veut le salut pour tous.

    • Pastor Timothy
      26 février 2016

      Dan…sera un serpent, une vipere sur le sentier mordant Les talons du cheval…Why that fuck ?…Genese 49:16 -17.
      Genese 30: 1- 6…peux – tu comprendre le sens de ton nom ?
      Eh bien retournons au sujet…la raison de Martin Luther de se separer du catholisme n’etait pas un rebellion Ou un complexe d’oedipe….mais la foi….il ne faut jamais condemner une person sans avoir l’ecouter….Martin Luther quand Il a decouvert Les ecrits de Paul l’apotre de Nation…regard a la foi…disant mon just vivra par la.foi Et non avec toutes Les ceremonies de Catholisme. Voila Les peres Catholisme voulaient le tuer so he went to America…we have a lot of about its….

      Pastor Timothy.

      • Ressources Catholiques
        27 février 2016
      • Dan
        28 février 2016

        Cher pastor Timoty

        A par se passage dans la bible je ne connai
        Pas la signification de Dan ..
        Pouvez- vous m’éclairer ?
        Et en quoi cela devrai être utile ou valable pour moi?
        Je ne suis pas sur d’avoir bien compris ce que vous avez écrit
        Mais si vous voyez un jugement de quelqu’un dans ce que j’ai écrit
        J’aimerai savoir où et qui j’ai juger?
        Je vous informerai que même si je ne suis que très peut d’accord
        Avec eux je ne voix aucune raison d’aimer un catholique moi qu’un protestant
        Evangelique témoin de Jeova, musulman etc tous son aussi sur que vous et moi d’avoir raison.
        L’eucumenisme me dégoûte. Mais j’aime les gens qui ne son pas double mais entier.
        Donc comprener que quand j’ai écrit se proverbe biblique c’est simplement par ce que je suis convaincu que l’esprit qui anime se texte comme d’autre et l’orgueil

        Petit exemple
        Copier coller de l’article:
        Absolument ! Cependant, remplis d’orgueil, ils ne veulent l’accepter : je suppose qu’ils pensent que la Bible est semblable au Coran (tombée du ciel). Aussi, il ne leur a pas fallu des siècles pour la falsifier à leur guise, pour lui coller dans le dos des doctrines absurdes et dénuées de sens ! Oui, des doctrines venues du Malin, comme sola scriptura, sola fide, et la plus ignoble, celle de Calvin. Bien que fort ignorant, et anti-papiste, Luther n’a jamais contesté ce fait. Il écrivait, répondant à son ami Zwingle :

        Première chose l’église catholique n’a évidement ÉCRIT aucun des livre de la bible
        On ne dois pas la bible à aucune eglise aucun homme seulement à Dieu qui c’est révéler
        Au homme ( pas catholique) mais juif
        Comment dès homme peuvent peuvent pret entre cela alora que nullement dans la bible on peut voir pareil orgueil ?

        Je ne développerai pas plus mais mais sacher encore une foi que ce qui m’intéresse c’est l’esprit dans le quel est écrit ce texte.
        PAr ce que la bible on en fait ce que l’on veut avec ses mot.
        Mais l’esprit voila qui révèle tout!

        Amicalement Dan

      • Timothy
        28 février 2016

        Cher frere Dan ,

        Bonjour? ….

        En ce qui concerne la signification de nom de Dan…a la prochaine car Je suis en chemin pour la reunion…
        Mais he te prie d’aimer le catholique mean Les personnes!
        Pourquoi? Parceque Il est vrai que sans les personnes le Mouvement Catholisme ne serait pas …mais Les personnes sont des innocents….Prenons deux examples…
        1. Nous ne connaissons Les coeurs des hommes. Dieu peut donner un coeur d’homme si cette personne se repente
        Daniel 7:4….Tu sais Que Nebucadnestsar etait le symbole de Lion?….Esaie 44:28…
        Bon Samaritans…Luc 10:33 -35.

        Que Dieu te benisse!

  17. Dan
    29 février 2016

    Bonjour Timothy

    Je vais dans ton sens
    comme je t’ai écrit dans l’autre message
    Aimer avant d’ecrir e ce que je vie ( pas parfaitement )
    Mais comme je t’ai aussi dit l’Esprit catholique mène à l’église catholique
    Et l’Esprit de Dieu amene a lui

    Dan

  18. Timothy
    29 février 2016

    Bonjour frere Dan,

    Just un conseil….Nous n’avons pas droit de juger et condanmer qui que ce soit qui n’est pas Christian!!!
    1Corinthians 5:9 – 13….
    Etant la lumiere du monde Nous avons la responsabilite de conduire les hommes a Jesus Christ…Matthew 28 :20.

    2 Timothy 2 : 23 – 26…Redressons nos adversaries avec douceur !!!
    Que Dieu te benisse,

    Pastor Timothy

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :