+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

La vie du vrai Chrétien

Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous savons que lors de cette manifestation nous lui serons semblables, parce que nous le verrons tel qu’il est. (I Jean III, 2)

saints (noirs)La vie d’un Chrétien, sans tirer de grandes théories, ou encore de grands raisonnements, est un chemin ! un chemin vers la Perfection ! un chemin semé d’embûches, de malheurs, de tentations, de défis, de doutes… Il s’agit d’un combat constant, un combat pour la Foi. Comme nous le savons tous, nous ne sommes pas parfaits, mais une chose est certaine, notre vie – qui est donc un chemin à parcourir – devrait nous amener, ou devrait nous permettre, de nous améliorer chaque jour, nous permettre de nous rapprocher de l’état dans dans lequel se trouve notre Seigneur : la Perfection ! Il s’agit donc de nous efforcer à faire ce qui est Juste, à éviter le péché le plus possible, car, quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, ni celui qui n’aime pas son frère. (I Jean III, 10).

N’oublions point la Foi et les œuvres. En effet, nous sommes appelés à être parfaits comme le Père céleste est parfaits, dit le Christ en s. Matthieu V, 48, car cela est nécessaire afin que nous puissions nous présenter devant lui, et le voir tel qu’il est ! Or, pour arriver à cette perfection, qui nous permettra également d’être la Lumière du monde, il ne suffit pas de la Foi seule ! La Perfection s’obtient par la Foi et les œuvres. Car, le fait d’éprouver la Foi produit la constance ; or, la constance s’accompagne d’une œuvre parfaite : c’est donc à partir de là que nous sommes rendus parfaits et irréprochables (S. Jacques I, 3-4 ; Romains XIII, 13-14). Les œuvres sont par conséquent ce qui fixe la perfection, ce qui nous permet d’être parfaits comme notre Père céleste.

Et enfin, au dessus de tout, se trouve l’Amour ! Dieu est Amour, le vocabulaire néo-testamentaire abonde de cette idée, de cette philosophie de l’Amour de Dieu pour les Hommes ! Qui n’a pas l’Amour n’est pas de Dieu; ainsi disait s. Jean, si quelqu’un prétend aimer Dieu, alors qu’il déteste son frère, celui-là est un menteur (I Jean IV, 20). De plus, L’Amour est le point culminant, l’excellence même ! Rappelons que : Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je ne suis plus qu’airain qui sonne ou cymbale qui retentit. Quand j’aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et toute la science, quand j’aurais la plénitude de la foi, une foi à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien. Quand je distribuerais tous mes biens en aumônes, quand je livrerais mon corps aux flammes, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien. La charité est longanime ; la charité est serviable ; elle n’est pas envieuse ; la charité ne fanfaronne pas, ne se gonfle pas ; elle ne fait rien d’inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, ne tient pas compte du mal ; elle ne se réjouit pas de l’injustice, mais elle met sa joie dans la vérité. Elle excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout (…) Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d’entre elles, c’est la charité. (I Corenthiens XIII, 1-7; 13)

Et puis, par dessus tout, la charité, en laquelle se noue la perfection.  Avec cela, que la paix du Christ règne dans vos cœurs : tel est bien le terme de l’appel qui vous a rassemblés en un même Corps  (Colossiens III, 14-15)

Parle à toute la communauté des Israélites. Tu leur diras : Soyez saints, car moi, Yahvé votre Dieu, je suis saint (Lévitique, XIX, 2)

Advertisements

3 commentaires sur “La vie du vrai Chrétien

  1. Patrick Bousquet de Rouvex
    9 juillet 2013

    « Soyez parfaits comme votre Père du Ciel est parfait »… Et pourtant, dans l’opuscule distribué par l’Eglise pour les baptèmes, à la page du petit guide du parrain, le rédacteur a écrit : « Le chrétien n’est pas appelé à la perfection, mais à la sainteté. » Qui croire, l’Evangile ou le type qui a rédigé le bulletin ? (J’ai mon idée…)

    • Yesus Kristus azu
      9 juillet 2013

      A ce propos, je ne suis pas vraiment d’accord, lorsqu’on dit que le Chrétien n’est pas appelé à la perfection, mais à la sainteté. J’ai lu cette affirmation, c’est une des raisons pour lesquelles j’ai aussi publié ce petit billet !

      En effet, s. Jean écrivait : **Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous savons que lors de cette manifestation nous lui serons semblables, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui SE REND PUR comme celui-là est pur** (I Jean 3, 2-3)

      S. Jacques lui écrit : **Vous le savez : bien éprouvée, votre foi produit la constance ;4 mais que la constance s’accompagne d’une oeuvre parfaite, afin que VOUS SOYEZ PARFAITS, irréprochables, ne laissant rien à désirer.** (Jacques 1, 3-4)

      S. Thomas d’Aquin, lui affirmait que la Perfection, c’est la la Charité !

  2. Baert
    13 juillet 2013

    De nos jours, des centaines de millions de personnes professent le christianisme. Est-ce à dire qu’elles ont adopté le meilleur mode de vie? Certainement pas, car le simple fait de se prétendre chrétien ne prouve rien. D’ailleurs, Jésus a annoncé qu’il dirait à beaucoup de pseudo-chrétiens qui prétendraient le reconnaître comme leur Seigneur: “Je ne vous ai jamais connus! Éloignez-vous de moi, vous qui agissez en hommes qui méprisent la loi.” (Matthieu 7:23). Donc, si nous proclamons que nous sommes chrétiens, il serait bon de nous assurer que notre vie est bien conforme à l’exemple et à l’enseignement que nous a donnés le Fils de Dieu. Cela nous amène à soulever cette question: Que devrait-on observer dans la vie des vrais chrétiens qui puisse apporter la preuve que leur manière de vivre est dès à présent la meilleure qui soit? Il est essentiel de répondre à cette question si l’on veut identifier, parmi tous ceux qui prétendent croire en Jésus Christ, le groupe d’hommes qui représente sa vraie congrégation.
    Le Fils de Dieu a déclaré: “À ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples: si vous avez de l’amour entre vous.” (Jean 13:35). Par conséquent, la vraie congrégation chrétienne doit être une grande famille internationale, exempte de barrières raciales, nationales, tribales, sociales et économiques. Où que nous allions sur la terre, nous devrions être à même de trouver au sein de cette famille des amis fidèles, des gens en qui nous pouvons avoir confiance et à qui nous n’aurons pas peur de confier nos biens. Même s’ils ne nous connaissent pas personnellement, ils devraient nous manifester plus d’intérêt et d’affection que beaucoup de nos propres parents (Marc 10:29, 30). Il peut paraître incroyable à des millions de prétendus chrétiens qu’une telle fraternité à l’échelle internationale puisse exister, pourtant des milliers de Témoins de Jéhovah sont en mesure de certifier qu’ils y ont personnellement goûté.
    Tout le monde conviendra que le fait d’être en bons termes aussi bien avec les membres de notre famille qu’avec nos voisins et nos collègues de travail contribue beaucoup à nous rendre heureux. Jésus Christ a vécu et enseigné la voie de l’amour. Cette voie permet d’établir de bonnes relations avec nos semblables, car “l’amour ne fait point de mal au prochain. (Romains 13:8-10.) D’autre part, en traitant les autres avec bonté, compassion et amour, nous les incitons à nous témoigner à leur tour ces belles qualités.
    Les conseils que nous donne la Bible nous permettent d’éviter de nous faire du tort, et c’est certainement ce qu’on est en droit d’attendre du meilleur mode de vie qui soit. En nous conformant aux principes moraux énoncés dans la Bible, nous nous épargnerons les peines et les craintes que provoque inévitablement toute conduite sexuelle illicite (Proverbes 5:3-11, 18; Matthieu 5:27, 28; Hébreux 13:4). La vie que mènent les fidèles disciples de Jésus Christ leur procure assez de force pour se détourner de l’ivrognerie, de la gloutonnerie, de la toxicomanie, du jeu et d’autres vices (Proverbes 23:29, 30; Ésaïe 65:11; I Corinthiens 6:9-11; II Corinthiens 7:1). L’argent qu’ils gaspillaient peut-être auparavant à pratiquer de telles choses, ils peuvent désormais l’utiliser pour aider les autres, ce qui leur procure le plus grand bonheur qui soit, celui de donner de tout cœur (Actes 20:35). La mise en pratique du conseil biblique qui nous invite à nous garder de la rancune et de l’envie, contribue à nous maintenir en bonne santé. — Psaume 37:1-5; Proverbes 14:30.
    Évidemment, nous ne nous montrons pas toujours le genre de personnes que nous aimerions être. Il nous arrive de blesser quelqu’un par nos actions ou par nos paroles. Nous sommes forcés de constater que nous sommes des humains imparfaits. Cependant, si nous demandons humblement à Dieu son pardon, il nous l’accorde à cause de notre repentir sincère et de notre foi dans le sacrifice propitiatoire de Jésus (I Jean 2:1, 2). C’est ainsi que nous pouvons garder une bonne conscience. Quels que soient nos problèmes ou nos épreuves, nous ne craignons pas de nous adresser à Dieu, car nous avons l’assurance que par l’entremise de son esprit saint, il nous aidera à vaincre ces difficultés. — I Jean 3:19-22.
    Ceux, par contre, qui ont choisi de n’accorder dans leur vie que peu d’intérêt à la Parole du Créateur, doivent supporter seuls le poids de leurs problèmes et de leurs peines. Ils n’ont aucun avenir, aucune espérance, sinon celle de jouir de la vie actuelle pour quelques années encore. À l’approche de la mort, beaucoup se mettent à redouter un châtiment éventuel qui leur serait infligé par une puissance supérieure.
    Il en va bien autrement des vrais disciples de Jésus Christ. Loin de redouter un jour de jugement, ils attendent plutôt avec impatience la glorieuse venue de Jésus Christ, le Roi victorieux, qui les délivrera de l’injustice et de l’oppression, et étendra ensuite sa domination sur toute la terre (II Thessaloniciens 1:6-10; Révélation 19:11-16; comparez avec Psaume 72:8). Oui un avenir magnifique nous est proposé. Mais quels bienfaits nous réserve-t-il?

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :