+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Où est-ce que cela est écrit ?

Si vous êtes Catholique, cette question doit, de toute évidence, vous être familière. Il s’agit d’une question – une question phare d’ailleurs – des groupes chrétiens non catholiques, et même des musulmans. Au cours des nombreuses discussions, engagées auprès de Protestants ou encore les sola scripturiens, gardons le à l’esprit car nous y reviendrons, discussions engagées autour de la communion des Saints, l’Assomption de Marie, le Purgatoire, la Virginité perpétuelle de Marie, bref, sur tous les sujets qui touchent la Foi catholique (vous savez), la question « où est-ce que cela est écrit », est inévitable ! Très souvent, elle survient sous une autre forme, non pas négative, mais affirmative : c’est lorsque votre interlocuteur déclame : « La Bible ne dit nulle part que… »; en d’autres termes, bien que cela soit tacite, il convient de dévoiler ce que signifie cette affirmation, elle implique que ce qui – une doctrine – n’est pas présent, ou écrit explicitement dans la Bible est faux ! Quel est donc ce raisonnement ? un raisonnement digne d’une intelligence mûre, un sophisme, un attrape nigaud ?

Il est évident, et cela ne fait pas le moindre doute que beaucoup de Catholiques se sont faits piéger au cours de leurs discussions, se retrouvant coïncés car ils se sont trouvés incapables de montrer explicitement une phrase parlant du Purgatoire ! Mais, il est cependant judicieux de relever que les arguments du type : « cela n’est écrit nulle part dans la Bible », « le mot Purgatoire, Trinité… ne sont pas présents dans la Bible », « montrez-moi où cela est écrit », ne sont précisément pas des arguments, mais des attrape-nigauds ! une farce, un sophisme montée judicieusement pour destabiliser les esprits faibles !

Il y a plus de deux mois, j’eus une discussion sur le site youtube avec un chrétien niant l’immortalité de l’âme. Bien que ce dernier fut incapable de prouver ses dires, il se sentit obligé de sortir l’artillerie lourde. Alors, il m’interrogea ainsi : – Montre moi, dans la Bible, où se trouvent les mots « âme immortelle ». Evidemment, j’en fus incapable, car ces mots précis, l’un à côté de l’autre, ne sont pas présents dans la Bible. Reconnaissant ici le sophisme, et ne sachant pas quoi répondre, je rétorquai, mais en jouant également, c’est à dire, en mettant mon interlocuteur en face d’un sophisme : alors je répondis : – Certes, les mots « âme immortelle » ne se trouvent pas dans la Bible, mais au vu des passages bibliques cités, notamment celui concernant le Livre de Samuel, où Samuel apparait au roi Saul, prouvant ainsi que l’âme n’est pas mortelle, pouvez-vous, à votre tour, me montrer un passage contenant les mots « l’âme est mortelle » ? Vous l’avez deviné, ce fut la fin de la discussion ! Pourquoi, tout simplement parce que mon interlocuteur se trouva devant ne impasse : incapable de soumettre ce que je lui avais demandé, il ne répondit plus jamais ! Généralement, je n’utilise pas ce genre d’argumentation – risible à mon goût, la conversation relève plutôt du comique, vous ne trouvez pas ?  – mais, je m’étais dit que combattre le Feu par le Feu pouvait être une bonne solution !

Comme nous le rappelions, cet argument est aussi présent chez les musulmans. Vous connaissez certainement le fameux argument, très idolâtré par le théologien musulman Ahmed Deedat, qui dit : « Montrez-moi dans la Bible, où Jèsus-Christ dit : « Je suis Dieu, adorez-moi » ! un classique… Evidemment, Jésus CHRIST ne l’a jamais dit, par contre, son Père s’en est chargé, lorsqu’il lappelle son Fils DIEU, et demande aux Anges de l’Adorer (Hébreux, chapitre I), en considérant bien sûr que l’Adoration ne va qu’à Dieu SEUL. Je me demande donc comment les Protestants sen sortent dans ces cas là. Par simple curiosité…

Ne faut-il pas rappeler que la Bible contient également des implicites ? Beaucoup d’implicites !!! Il ne s’agit donc pas de trouver où cela est écrit, ni de rechercher tel ou tel mot, mais de rechercher de quelle manière cela est dit, tout simplement.

Il est cependant paradoxal de remarquer que les Protestants, partisans du sola scriptura, présentent un attrape-nigaud comme celui que nous venons de traiter. Car, en y regardant de près, on constate que la doctrine protestante repose essentiellement sur le sola scriptura. Or ce mot ne se trouve pas dans la Bible, cette doctrine n’est pas enseignée par elle, et enfin, rationnellement, cette fausse doctrine s’auto-détruit ! nous lavons déjà démontré sur ce blog. Il est deux manières de traiter un sujet biblique. Premièrement, est-ce que la Bible soutient une telle doctrine, ou encore, une telle doctrine, bien qu’elle ne soit pas explicite, pourrait-elle être dans la lignée de l’enseignement biblique; deuxièmement, et surtout, la doctrine est-elle rationnelle ? En effet, Dieu, en tant que Logos – ce mot désigne que les les Grecs appellaient la Raison – demanderait-il aux être humains, d’obéir à une doctrine totalement irrationnelle, sachant que lui-même est le Logos (s. Jean, chap. I) ? Il semble que non. Or, le sola scriptura, non seulement n’est pas Biblique, est encore irrationnelle : une doctrine magique, faite pour les nigauds ! nous parlions tantôt d’attrape nigaud, voyez à qui cela correspond le mieux…

Qu’en est-il des doctrines catholiques ? sont-elles irrationnelles ? Non ! Qu’y a-t-il d’irrationnel et d’anti-blique que de dire que Marie fut élévée au ciel, sachant que, même cela n’est point écrit, de tels événements avaient déjà eu lieu ? Surtout qu’il s’agit ici du Receptacle du Fils unique de Dieu, la sainte Vierge Marie ? Qu’y a-t-il d’anti-biblique ou d’irrationelle que d’affirmer que les Saints intercèdent pour nous auprès du Seigneur, si nous savons que l’intercession se fait déjà sur terre, et que, l’âme étant immortelle, et Jésus ayant explicitement souhaité que les siens se retrouvent AUPRES de Lui, partageant sa Gloire ? etc.

Finalement, pour qu’une doctrine soit rejetée ipso facto, à mon avis, il faut qu’elle soit, et non biblique, et irrationnelle ! La doctrine chrétienne que je connais qui s’énivre de ces deux caractéristiques, ne trouve pas dans le Catholicisme, mais dans les rangs non-catholiques : il s’agit du sola scriptura ! Et oui ! Donc, avant de dire : « où est-ce que cela est écrit » ? Chercher, fouillez, les fondements de votre croyance, vous serez bien surpris ! Pour tout catholique, ayant fait face à ce sophisme, à cette plaisanterie, vous savez, à présent de quelle manière anlyser les faits : il serait idiot de quitter la Vraie Eglise, après avoir succombé à un raisonnement fallacieux 🙂

Publicités

11 commentaires sur “Où est-ce que cela est écrit ?

  1. bigsam68
    27 juin 2013

    Oui de nombreux récits ou dogmes ne sont pas explicitement présents dans l’Ecriture et les partisans du « sola sciptura » ne manquent jamais de nous y renvoyer comme si cet argument était décisif lorsqu’on sait que les écrivains bibliques ont eux-mêmes puisés dans des sources extra-bibliques et parfois même paiennes comme l’atteste les références à des philosophes grecs sous la plume de saint Paul

  2. Charles Mathurin
    28 juin 2013

    Nos freres partisans du sola scriptura sont tout simplement tres limites et confus dans le discernement et la comprehension des messages divins.Meme leur soi-disant sola scriptura est une profonde contradiction par rapport a leurs propres enseignements qui sommes toutes se confondent mutuellement.Tenez: ils soutiennent habituellement se referant a l’ancien testament que les representations ou les images des catholiques sont de l’idolatrie.Or si l’on s’en tient a ce rejet de tout ce qui est representation de ce qui est dans le ciel et sur la terre, sola scriptura tombe sur le coup de l’idolatrie,car l’ecriture est elle meme une representation par des signes ou ideogrammes.Elle peut revetir la forme picturale, ou la forme sculptee ou toute autre forme mais demeure toujours et avant tout ,une representation.Des lors , comment comprendre que ceux qui condamne toute representation de ce qui est dans le ciel et sur la terre , fondent leur doctrine curieusement sur une representation qu’est l’ecriture , et vont jusqu’a pomper haut et fort « sola scriptura »?S’entendent-ils eux-memes parler ? Quelle mauvaise foi! Ironie du sort ! Ignoance peut-etre?
    En fait s’ils ne comprennent pas le sens de ce qui est ecrit visiblement dans la bible ,comment vont-ils comprendre ce qui s’exprime explicitement ou apparait seulement entre les lignes et demande un grand discernement comme certains dogmes catholiques?L’Eglise catholique est tout simplement a des annees lumieres dans le discernement des messages divins! C’est la Maison Mere !

  3. dina01
    28 juin 2013

    Et certain qui se dise que certaine chose ne sont point écrite, il y à bien je jour de la transfiguration de Jésus des personnages qui sont revenues de l’au-delà, Moïse, Élie.. alors si cela n’est point une preuve, je ne vois pas ce qu’il faut pour certain? Quant Jésus dit : faite ceci en mémoire de moi, le partage du pain et du sang, Est ce certain le font? NON donc nous sommes à égalités. Quant les Protestants retirent le Christ de la croix pour faire comprendre qu’il est ressuscité, je me demande ou est-il ressuscité? (Il lèveront les yeux vers celui qu’ils ont crucifié).

  4. Daniel PIGNARD
    15 décembre 2013

    Le deuxième commandement a été supprimé dans les livres de messe et du catéchisme et remplacé par un commandement coupé en deux.
    « Tu ne te feras point d’image taillée, de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis … » (Deu.5:8-9)
    Ce deuxième commandement a été promulgué parce que Dieu est un Dieu jaloux. L’incarnation de Jésus-Christ ne change pas pour autant le caractère de Dieu. Il veut que l’on se prosterne devant lui seul. La prosternation devant les statuts de saints, ou de la vierge, ou même simplement devant un évêque vivant, est une transgression de ce commandement; D’ailleurs, l’église catholique a supprimé ce commandement de son catéchisme, pensant ainsi fuir les foudres de Dieu.
    « Tu méprises tous ceux qui s’écartent de tes statuts, car leur tromperie est sans effet. » (Ps.119:118)
    Cette suppression est donc une citation volontairement erronée des dix commandements qui n’étaient plus qu’au nombre de neuf. Qu’à cela ne tienne, l’église catholique en a coupé un en deux pour faire le compte. Cela s’appelle tordre les écritures, et tous ceux qui le font auront leurs salaires.
    « Ephraïm est opprimé, brisé par le jugement, car il a suivi les préceptes qui lui plaisaient. » (Os.5:11)
    « Celui qui méprise la parole se perd, mais celui qui craint le précepte est récompensé. » (Pr.13:13)
    Le concile qui a condamné les iconoclastes a donc eu grand tort.

  5. Daniel PIGNARD
    15 décembre 2013

    Les prières répétitives sont proscrites par le Seigneur comme inefficaces. Est-ce que des prières répétitives existent dans l’église catholique ?

    « Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont reçu leur récompense. Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.
    En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. » (Mt.6:5-9)

    Ce texte nous éclaire particulièrement sur l’inefficacité de la prière répétitive. On a beau s’imaginer qu’à force de paroles, on sera exaucé, il n’en sera rien. C’est inutile et de plus c’est une désobéissance au Seigneur qui nous commande de ne pas faire ainsi.
    Effectivement, il nous est demandé de prier sans cesse, mais sûrement pas par la prière répétitive. Voici des manières de prier qui sont dans l’écriture pour nous instruire.
    « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; et celui qui sonde les coeurs connaît la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. » (Ro.8:26-27)

    J’apprends qu’un frère dans le Seigneur a des ennuis de santé, je pousse des soupirs inexprimables et Dieu m’entend et le prend pour une prière. Vous voyez que quand toutes nos actions sont faites selon Dieu, en poursuivant sa volonté, les prières viennent toutes seules.
    « L’Eternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s’y commettent. » (Ez.9:4)
    Les soupirs et les gémissements sont entendus. Ne soupirez-vous pas en voyant l’état de la France laïque telle qu’on nous la fait? Je sais que oui, et pour Dieu, c’est une prière continue si notre soupir est continu.

    « Je soupire après ton salut, ô Eternel! » (Ps. 119:174)
    « Comme une biche soupire après des courants d’eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu! Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant. » (Ps. 42:2)
    « Tu as entendu ma voix : Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes cris ! » (Lam. 3:56)
    Vous voyez donc que quand on vit pour Dieu, tout ce qu’on désire est dans son sens, et c’est une prière permanente. Voilà donc le secret du « priez sans cesse ».
    « Les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, ce sont là les adorateurs que le Père demande. »(Jn.4:23)

  6. Daniel PIGNARD
    15 décembre 2013

    Dans l’église catholique, le vin est supprimé de la sainte cène pour les fidèles en dépit du commandement du Seigneur de faire ceci en mémoire de lui.
    « Car j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné ; c’est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, et, après avoir rendu grâce, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. » (1 Cor.11:23-25)
    En donnant le pain seulement, l’église catholique n’obéit que partiellement au Seigneur. De plus, le sang est présenté comme ayant une autre signification que le corps ; il s’agit d’une alliance nouvelle et l’église catholique cache ainsi cette signification aux fidèles, alors qu’elle est libératrice.

  7. Daniel PIGNARD
    16 décembre 2013

    Pourquoi l’église catholique prévoit de nombreux intermédiaires entre Dieu et les hommes (Vierge, saints) alors que l’écriture dit qu’il n’y en a qu’un possible ?

    « Il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. » (1 Tim.2:5)
    Que ceux qui annoncent Marie comme médiatrice entre Dieu et les hommes soient anathèmes.

    « Aucun autre nom que Jésus n’a été donné aux hommes pour être sauvés. » (Ac 4:11-12)

    Conclusion de l’apôtre Paul :
    « Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelé par la grâce de Christ, pour passer à un autre évangile. Non pas qu’il y ait un autre évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et veulent altérer l’Evangile de Christ.
    Mais, si nous-mêmes, si un ange du ciel annonçait un évangile s’écartant de celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un évangile s’écartant de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème! » (Ga.1:8-10)

  8. Pingback: ‘Sola scriptura’ est une imposture! La Tradition et l’Autorité sont indispensables! | +++Yesus Kristus azu+++

  9. Tous ces points, sont déjà réfutés sur ce blog. Depuis fort longtemps. Cela fait même partie des premiers articles de ce blog. Il suffit juste de parcourir le blog de long en larrge, pour voir que vos présomptions n’ont pas de base solide.

    ‘Cherchez, vous trouverez’ 🙂

  10. Pingback: ‘Sola scriptura’ est une imposture ! La Tradition et l’Autorité sont indispensables ! | +†+Yesus Kristus azu+†+

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :