+†+Yesus Kristus azu+†+

« Il n’est pour l’âme aliment plus suave que la connaissance de la vérité » (Lactance)

Jésus n’a pas réellement marché sur les eaux !

Parcourant le Web, je suis tombé sur un nouveau scoop : Jésus était très fort ! il a réussi à faire croire à ses Apôtres (décidément aveugles) qu’il marchait sur les eaux, alors qu’en réalité, il marchait sur de la glace (un lac gelé ) : le journal La Croix du 5 avril 2006, rapportait ce qui suit :

« Jésus n’a peut-être pas marché sur l’eau comme le racontent trois des quatre Évangiles mais sur de la glace formée sur la mer de Galilée, selon une étude publiée cette semaine par un océanographe de l’université de Miami (sud-est). Selon cette étude, les conditions météorologiques dans cette région, située aujourd’hui dans le nord d’Israël, étaient particulièrement rigoureuses dans une période comprise entre il y a 1.500 et 2.600 ans. De la glace, suffisamment épaisse pour supporter le poids d’un homme, aurait pu recouvrir une partie de la mer de Galilée, également connue sous le nom de lac de Tibériade, a indiqué le professeur Doron Nof. Cette couche de glace pouvait elle-même être partiellement recouverte par de l’eau, a précisé M. Nof. Aussi, des observateurs situés un peu loin de la scène pouvaient ne pas voir la glace et croire qu’une personne debout ou marchant sur le lac « marchaient sur l’eau », a estimé l’océanographe.

« Si vous me demandez si je crois que quelqu’un a marché sur l’eau, non je ne le crois pas », a dit M. Nof. « Je crois que cela s’explique par un phénomène naturel », a-t-il ajouté. »

Comme d’habitude, cette étude est reprise sur plusieurs blogs et forums : certains, scandalisés, dénoncent l’imposture ; d’autres en revanche, lorsqu’il s’agit de détruire le Christianisme, tout semble bon – même les canulars. Sans vouloir faire fi de cette recherche scientifique, je suis obligé de la dénoncer, car elle contient des incohérences par rapport aux récits évangéliques.

Premièrement, ce n’est pas parce qu’on prouve l’existence de la glace sur le lac à certains moments de l’année que cela discrédite le fait que le Christ a, un jour marcher sur l’eau. Nous ne nions pas qu’il existe le cas des lacs qui gèlent, il en existe même beaucoup ! Mais, les Évangélistes ont bien parlé de l’eau, ce qui nous fait dire que, si les cas des lacs qui gèlent sont courants, les cas des hommes marchant sur l’eau sont très rares…

Deuxièmement, admettons que le lac de Tibériade était gelé aux temps du Christ, admettons… N’est-ce pas assez curieux que seul le Christ ait connu le phénomène. Si ce lac était vraiment gelé, comment se fait-il alors que les Apôtres l’ignoraient ? Ou encore, comment ont-ils pu croire au miracle alors que leur Maître avait accompli une chose tout à fait ordinaire, qui pouvait être accomplie par n’importe quel homme d’un poids plus ou moins égal à celui du Christ… Hmmm, vraiment étrange… Et que dire de S Pierre, le pauvre, il voulut rejoindre le Christ, mais il coula… Relisons ensemble le récit Évangélique pour en finir avec cette « étude scientifique » :

pierre sur les eauxEt aussitôt il obligea les disciples à monter dans la barque et à le devancer sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. Et quand il eut renvoyé les foules, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque, elle, se trouvait déjà éloignée de la terre de plusieurs stades, harcelée par les vagues, car le vent était contraire. A la quatrième veille de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer. Les disciples, le voyant marcher sur la mer, furent troublés : « C’est un fantôme », disaient-ils, et pris de peur ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla en disant : « Ayez confiance, c’est moi, soyez sans crainte. « Sur quoi, Pierre lui répondit : « Seigneur, si c’est bien toi, donne-moi l’ordre de venir à toi sur les eaux »-« Viens », dit Jésus. Et Pierre, descendant de la barque, se mit à marcher sur les eaux et vint vers Jésus. Mais, voyant le vent, il prit peur et, commençant à couler, il s’écria : « Seigneur, sauve-moi ! « Aussitôt Jésus tendit la main et le saisit, en lui disant : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?  »Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, en disant : « Vraiment, tu es Fils de Dieu !  » (Matthieu XII, 22-33)

Après la lecture de ces quelques lignes du récit évangélique tiré de S. Matthieu, nous pouvons affirmer que l’étude scientifique tombe en désuétude pour des raisons que voici :  la barque se trouvait dans l’eau et non la glace; la mer était agitée, car il y avait du vent; si Jésus avait marché sur de la glace, les Apôtres n’auraient pas été troublé au point de croire au fantôme; Pierre se mit lui aussi à marcher sur les eaux, mais voyant le vent, il prit peur et commença à à couler; ceux qui étaient sur la barque reconnaissent vraiment le miracle au point de se prosterner devant le Christ en disant de lui qu’ il est vraiment le Fils de Dieu… Ces quelques points permettent donc de dire que cette étude scientifique est une étude à deux sous 😉

Alors que les récits évangéliques parlent du fait comme véritable, comme un miracle, relevons tout de même les phrases utilisées par cette étude scientifique : « Jésus n’a peut-être pas marché sur l’eau comme le racontent trois des quatre Évangiles… »; « De la glace, suffisamment épaisse pour supporter le poids d’un homme, aurait pu recouvrir une partie de la mer de Galilée… »; « Cette couche de glace pouvait elle-même être partiellement recouverte par de l’eau… »  Nous avons dans ces quelques phrases, rien de consistant ! entre l’utilisation de la probabilité (« peut-être »), l’utilisation du conditionnel passé (« aurait pu »)… Que penser d’une étude dont les déclarations tournent autour de la probabilité et sont conditionnelles ? Pas grand chose… 😀

Relevons pour conclure cette interrogation du Christ à S. Pierre : ‘Homme de peu de Foi, pourquoi as-tu douté ?’; on pourrait poser la même question à ces scientifiques et tous ceux qui sont dans le même état d’esprit qu’eux : ‘Pourquoi doutez-vous ?’

Publicités

11 commentaires sur “Jésus n’a pas réellement marché sur les eaux !

  1. bigsam68
    5 août 2012

    Je vais même renchérir: une étude à deux sous deux caramels lool

  2. HOUESSOU A. Valentin
    17 août 2012

    c’est vrai se menssonge ?cela ne prendra pas corp chez le fils de Dieu. donc Pierre aussi marchait sur la glace. jesus n a t-il pas sauver pierre sur l’eau ? pourquoi Jesus ne se noua pa sur la glace? et c’est pierre qui se noua? cela temogne de la foi de Jesus et de sa saintete. Jesus a belle et bien marche sur l’eau

    • Yesus Kristus azu
      17 août 2012

      Cher Valentin, gardons notre calme ! La réponse de l’article est clair… Il ne s’agit que d’un canular… Ne l’avez-vous pas bien lu ?
      Cette information n’est qu’un canular scientifique qui ne veut pas accepter le miracle et le place sous l’aile d’un soi-disant phénomène naturel ! Mais, les preuves sont là : les Evangiles prouvent bel et bien que cette information est dénué de sens ! relisez l’article, je l’ai bien explicité.

      • HOUESSOU A. Valentin
        21 août 2012

        merci mon frere je n’avais pas bien lu l’article mais je trouve ideale le contenu de ce article et je t’encourrage d’eclairer ceux la qui, pour des interets personnel interprete la bible a tort et a travers pour ne pas dire lire la bible dans le sens invers.

      • Yesus Kristus azu
        23 août 2012

        Il n’y a pas de soucis, mon ami !

        L’essentiel, c’est de savoir que Notre Seigneur a bel et bien marché sur les eaux, même si les
        scientifiques (soi-disant) veulent à tout prix montrer le contraire ! Que le Seigneur nous donne un esprit de discernement, afin de scinder le Vrai du faux et de démasquer les imposteurs !

        Que la grâce de Dieu soit avec Toi…

  3. Pingback: Le top 10 des articles depuis 2014 ! | +++Yesus Kristus azu+++

  4. +++Yesus Kristus azu+++
    10 août 2014

    A reblogué ceci sur +†+Yesus Kristus azu+†+et a ajouté:

    Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?
    N’oublions pas d’appeler le SEIGNEUR au secours dans les moments difficiles, à l’instar de s. Pierre.

  5. lafilledu116
    4 septembre 2014

    Très intéressant. Merci!!

  6. Pégase
    16 septembre 2015

    Apparemment, les évangélistes, eux, ce n’était pas de l’eau qu’ils buvaient, et la glace, c’est dans le whisky qu’ils la préféraient…

  7. Laurent
    24 novembre 2016

    On peut croire, ou se dire que c’est légende, une parabole. Mais de grâce, qu’on ne s’en moque pas. C’est l’ignorance qui pousse ces personnes auto-proclamées scientifiques, rationalistes (et la foule des autres) à dénigrer l’enseignement qu’il y a dans la Bible. S’ils savaient… Mais ils ne savent pas…

Réagir à l'article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :